Die pädagogische Ausstellung Das versteckte Kind ist in deutscher Sprache verfügbar - L'exposition pédagogique L'enfant cachée existe maintenant en langue allemande
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Soutenez le travail de l'AJPN
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
111, rue Belleville - F33000 Bordeaux
Tél. +33 (0) 9 51 89 44 87

302 annonces de recherche
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
Recevoir les infos AJPN
39/45 en France
base des données identifiées par l'AJPN
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
634 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
741 résistants juifs
8734 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind
Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la résistance communiste L'affiche rouge
Vivre à en mourir

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire Espace enseignants
Association AJPN Rapport moral
Comment contribuer au site
Soutenir le travail de l'AJPN
Paiement en ligne
Contacter l'AJPN
Partenaires Liens d'intérêt
Remerciements
Téléchargements Résultats d'audience Online Xiti
Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris
Imprimer cette page

Texte pour ecartement lateral

Mauzac-et-Grand-Castang en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Mauzac-et-Grand-Castang 24150
Mauzac - Saint-Meyme-de-Rozens - Grand-Castang
Sous-préfecture : Bergerac
Canton : Lalinde
- Dordogne
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]


Voir l'histoire du département de la Dordogne
Histoire
Mauzac-et-Grand-Castang est une commune française située dans le département de la Dordogne.
Mauzac-et-Saint-Meyme-de-Rozens et la commune de Grand-Castang fusionnent en 1973 sous le nom de Mauzac-et-Grand-Castang.

03/03/2009

[Compléter l'article]

La drôle de guerre et l'occupation

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
520 000 français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne.

Les habitants du Bas-Rhin sont évacués vers la Dordogne, l'Indre et la Haute-Vienne.
Chacun peut emporter 30 kg de bagages à main et 4 jours de vivres.
La population de Gerstheim est évacuée vers Saint-Alvère, Limeuil, Sainte-Foy-de-Longas, Trémolat et Grand-Castang.

L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice et se trouve coupée en deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.

La Dordogne est en partie en zone libre.

Le 10 juillet 1940, l'Assemblée nationale à Vichy vote les pleins pouvoirs à Pétain. La République est abolie.

Une circulaire préfectorale datée du 1er août 1940 et envoyée aux maires des communes informe les 80 000 Alsaciens installés en Dordogne que "en accord avec les autorités d'occupation le rapatriement des évacués du Bas-Rhin allait commencer", chacun étant libre de partir ou de rester.
Mais le Bas-Rhin et le Haut-Rhin sont intégrés au pays de Bade sous administration allemande.

Le 3 octobre 1940, le Conseil des ministres de Vichy arrête un "Statut" des juifs. Les préfets de zone sud ont la possibilité d'assigner à résidence ou d'interner les "ressortissants étrangers de race juive".

Le 22 février 1941, Mgr Georges-Auguste Louis, l'évêque de Périgueux de 1932 à 1965, demanda à ses diocésains, dans la lettre pastorale de Carême, de ne pas déroger à la tradition d'hospitalité, critiquant la légalisation antisémite de Vichy.

30/04/2009

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de la Dordogne

134e-135e CTE 24110 Saint-Astier
18e CTE - 647e GTE 24650 Chancelade
645e GTE 24110 Saint-Astier
646e GTE 24480 Le Buisson-de-Cadouin
648e GTE 24100 Bergerac
649e GTE 24370 Calviac-en-Périgord
650e GTE 24250 Castelnaud-la-Chapelle
653e GTE 24460 Agonac
Camp de Mauzac 24150 Lalinde
Camp de Saint-Pardoux-la-Rivière 24470 Saint-Pardoux-la-Rivière
Caserne Daumesnil 24000 Périgueux
Château du Sablou 24290 Fanlac
Château Le Roc - Château du Roc-Chautru 24640 Le Change
Prison militaire de la Perlerie 24000 Périgueux
Prison militaire de Mauzac 24150 Mauzac-et-Grand-Castang
Trélissac 24750 Trélissac

Les lieux de sauvetage de la Dordogne

Centre médico-social de Périgueux 24000 Périgueux
Chai de Lardimalie 24330 Saint-Pierre-de-Chignac
Château de la Juvénie 24270 Payzac
Clairvivre 24160 Salagnac
Collège Saint-Front 24000 Périgueux
Couvent Saint-Joseph 24100 Bergerac
Hospice Adassa 24620 Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil
Hospice Élisa 24200 Sarlat-la-Canéda
Maison de Charité de Saint-Vincent-de-Paul 24480 Le Buisson-de-Cadouin
Préventorium des Fougères 24310 Brantôme

Les 14 communes du canton (Lalinde)

Baneuil 24150  Lanquais 24150  Saint-Agne 24520  Varennes 24150 
Cause-de-Clérans 24150  Liorac-sur-Louyre 24520  Saint-Capraise-de-Lalinde 24150  Verdon 24520 
Couze-et-Saint-Front 24150  Mauzac-et-Grand-Castang 24150  Saint-Félix-de-Villadeix 24510    
Lalinde 24150  Pressignac-Vicq 24150  Saint-Marcel-du-Périgord 24510    

Les 117 Justes parmi les Nations de la Dordogne

Charles Altorffer  (Périgueux) Louis Delbos  (Pomport) Jean Louis  (Périgueux)
Louis Basbayon  (Négrondes) Catherine Deschamps  (Périgueux) Eléonore Louis  (Périgueux)
Marie Basbayon  (Négrondes) Jean Deschamps  (Périgueux) Joséphine Mathes  (La Roque-Gageac)
Marie-Louise Basbayon  (Négrondes) Michel Dieras  (Mauzens-et-Miremont) Henri Mathieu  (Saint-Pierre-de-Chignac)
Frédebert Baylac  (Périgueux) François Doche  (Coulounieix-Chamiers) Henriette Mathieu  (Saint-Cernin-de-l'Herm)
Alexandre Berbonde  (Périgueux) Louise Doche  (Coulounieix-Chamiers) Marcelle Mathieu  (Saint-Pierre-de-Chignac)
Marcelle Berbonde  (Périgueux) Marthe Dubois  (Périgueux) René Mathieu  (Saint-Cernin-de-l'Herm)
Bernadette Bernadette  (Bergerac) Roland Dubois  (Périgueux) Louis Nicolas  (Pisany) (Périgueux)
Jeanne Berthoumeyrou  (Sarlat-la-Canéda) Marie-Louise Duboureau Lafon  (Ligueux) Méliane Nicolas  (Pisany) (Périgueux)
Paul Berthoumeyrou  (Sarlat-la-Canéda) Jeanne Duc  (Bergerac) (Saint-Georges-Blancaneix) Louis Ongaro  (La Roque-Gageac)
Louise Bissou  (Coulounieix-Chamiers) Hélène Duc Catroux  (Bergerac) (Saint-Georges-Blancaneix) Yvonne Ongaro  (La Roque-Gageac)
Jean-Bernard Bissou  (Coulounieix-Chamiers) Rémy Dumoncel  (Avon) (Douzillac) Éloi Parre  (Cazoulès)
Hélène Bissou Ségurel  (Coulounieix-Chamiers) Hélène Dupuy  (Périgueux) Marguerite Parre  (Cazoulès)
Marcel Bleynie  (Saint-Louis-en-l'Isle) Henri Dupuy  (Périgueux) Fernand Peyronnet  (Festalemps)
Emma Bleynie  (Saint-Louis-en-l'Isle) Raymonde Dupuy  (Périgueux) Pierre Pinson  (Prigonrieux)
Jean-Albert Bousquet  (Sainte-Orse) Albert Faurel  (Excideuil) Georges Rocal  (Saint-Saud-Lacoussière)
André Boussarie  (Villars) Alexis Félix  (Saint-Laurent-sur-Manoire) Gabrielle Roche  (Périgueux)
Élise Boussarie  (Villars) Carmen Félix  (Saint-Laurent-sur-Manoire) Élisabeth Roubinet   (Saint-Raphaël)
Renée Boussarie  (Villars) Lucien Garrigou  (Sarlat-la-Canéda) Jacques Rousseau  (Prigonrieux)
Adrien Bouthier de Laverdonie  (Chavagnac) Marie Geneste  (Siorac-en-Périgord) (Berbiguières) Simone Rousseau  (Prigonrieux)
Marguerite Bouty  (Brantôme) Robert Geneste  (Siorac-en-Périgord) (Berbiguières) Joseph Roux  (Clermont-d'Excideuil)
Pierre Bouty  (Brantôme) Maria Gesse  (Saint-Séverin-d’Estissac) Yvonne Roux Mignot  (Clermont-d'Excideuil)
Alice Brionne  (Périgueux) Pierre Gesse  (Saint-Séverin-d’Estissac) Éléonore Sarlat  (Villamblard)
Auguste Brionne  (Périgueux) Paulette Granger Claude  (Coulounieix-Chamiers) Maxime Sarlat  (Villamblard)
Camille Brugère  (Ménesplet) Sœur Granier  (Le Buisson-de-Cadouin) Aloyse Strebler  (Saint-Pardoux-la-Rivière) (Périgueux) (Annecy)
Noémie Brugère  (Ménesplet) Jeanne Guilhem  (Tourtoirac) Mélanie Strebler  (Saint-Pardoux-la-Rivière) (Périgueux) (Annecy)
Geneviève Cessac Dieras  (Mauzens-et-Miremont) Urbain Haag  (Périgueux) Marie-Louise Taphanel  (Saint-Michel-en-Brenne) (Sainte-Eulalie-d'Ans)
Louis Chamon  (Coulounieix-Chamiers) Émile Herpe  (Sainte-Foy-la-Grande) (Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières) Éva Teyssandier  (Sainte-Orse)
Léontine Chamon  (Coulounieix-Chamiers) Georgette Herpe  (Sainte-Foy-la-Grande) (Bonneville-et-Saint-Avit-de-Fumadières) Jean Teyssandier  (Sainte-Orse)
Élie Cordelier  (Périgueux) Armelle Jacquin  (Saint-Germain-et-Mons) Léo Teyssandier  (Sainte-Orse)
Marguerite Cordelier  (Périgueux) Marguerite Jacquin  (Saint-Germain-et-Mons) Victorine Teyssandier  (Sainte-Orse)
Joseph Dalesme  (Coulounieix-Chamiers) Paul Jacquin  (Saint-Germain-et-Mons) Albert Veliska  (Coulaures)
Joséphine Dalesme  (Coulounieix-Chamiers) Amédée Jouan  (Nailhac) André Veliska  (Coulaures)
Marcel Dalesme  (Coulounieix-Chamiers) Jeanne Jouan  (Nailhac) Marguerite Veliska  (Coulaures)
Gaston de Créty  (Anlhiac) Louis Jouy  (Ribérac) Jean-Eugène Veyssière  (Saint-Privat-des-Prés)
Jane de Créty  (Anlhiac) Muguette Jouy  (Ribérac) Marie-Léa Veyssière   (Saint-Privat-des-Prés)
Antonin Debidour  (La Roque-Gageac) Palmyre Jouy  (Ribérac) Jean Villot  (Périgueux)
Madeleine Debidour  (La Roque-Gageac) Émilie Kamper  (Bergerac) Jeanne Villot  (Périgueux)
Amélie Delbos  (Pomport) Jean Lagorce  (Sainte-Orse) Clare Walsh  (Le Buisson-de-Cadouin)


Familles réfugiées à Mauzac-et-Grand-Castang [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.

Familles arrêtées (Mauzac-et-Grand-Castang) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Chronologie [Ajouter]

23/08/1942 - Rafles de la zone libre du 23 août 1942. Le 23 août 1942 la police française agissant sur ordre des autorités de Vichy arrête les Juifs de la région dans les camps et GTE de zone sud rentrés en France après 1936.
26/08/1942 - Rafles de la zone libre du 26 août 1942. Un quota de 1 308 personnes à arrêter est fixé. Il s'agit de déporter les Juifs entrés en France après le 1er janvier 1933.
08/10/1942 - Rafles du 8 octobre 1942 en zone occupée. Ces rafles concernent 1 933 Juifs en zone occupée, dont les communes de Dordogne situées de l'autre côté de la ligne de démarcation et intégrées à la Charente. 386 Juifs dont 179 de Dordogne seront envoyés à Drancy pour être déportés vers Auschwitz par les convois n° 40 et 42 des 4 et 6 novembre 1942.
23/02/1943 - Rafles du 23 au 27 février 1943. Rafle dite du "gymnase Secrestat". A la suite d'un attentat qui a coûté la vie à deux officiers allemands le 13 février 1943, l'occupant demande en représailles la déportation de 2 000 Juifs de France. Ils sont raflés dans chaque département par la police et la gendarmerie. La région de Limoges est tenue de fournir 250 Juifs, elle en arrêtera 385, dont 90 en Dordogne.

Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Mauzac-et-Grand-Castang sur Wikipedia 
2 Exposition : Ça m'est arrivé. Être juif en Dordogne entre 1939 et 1944 (Exposition Ça m'est arrivé. Être juif en Dordogne entre 1939 et 1944. Elle est conçue comme complémentaire de l'ouvrage de Bernard Reviriego. Les témoins ont été photographiés par Denis Bordas, photographe aux Archives départementales, et il est possible d'écouter, avec un baladeur, leurs témoignages organisés en six thèmes : • L'antisémitisme et la guerre • La Dordogne, terre d'accueil • L'exclusion • La persécution • La Résistance • La mémoire
Des objets personnels prêtés par ces témoins, et commentés par eux, font écho aux documents originaux tirés des Archives départementales. Cette exposition est prêtée à titre gracieux par les Archives départementales de la Dordogne. Pour tout renseignement, contacter Bernard Reviriego : b.reviriego@dordogne.fr )
3 Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes
4 Connus ou inconnus mais Justes (C’est dans le sillon creusé par Aristides de Sousa Mendès, Madeleine Barot, Charles Altorffer, Marc Boegner, Henry Dupuy, Raoul Laporterie… que s'ancre le souvenir de tous ces Justes que la modestie pourrait renvoyer à l’oubli et à l’indifférence. Ce livret du Crif Sud-Ouest Aquitaine, écrit et coordonné par Hellen Kaufmann, présidente de l'AJPN, rend hommage à chacun des 225 Justes récompensés à ce jour en Aquitaine. La moindre des choses était de leur permettre de dire et de déposer leur histoire, pour que l’avenir ne les oublie plus jamais, ni eux ni les anonymes qui ont aidé au sauvetage de Juifs. )
5 La Prison militaire de Mauzac : camps d’internements sous Vichy (revue Arkheia, n°5-6, 2004. )
6 Jacky Tronel, Séjour surveillé pour « indésirables français » : Le château du Sablou en 1940 (La politique de répression mise en place par la IIIe République à l’encontre des individus jugés “dangereux pour la défense nationale ou la sécurité publique” se traduit par la création de “centres de séjour surveillé pour indésirables français”. En Dordogne, le “Camp du château du Sablou” voit ainsi le jour. Il fonctionne du 17 janvier au 30 décembre 1940, soit une année à peine… Suffisamment longtemps pour marquer la mémoire du lieu, ainsi que celle des trois à quatre cents internés, détenus “par mesure administrative” (in Arkheia, revue d'histoire). )
7 Hélène à Bergerac en septembre 2010 (Reportage, de France 3 Aquitaine Périgords, sur le voyage en France d'Hélène Fraenkel Appel et de sa famille. )
8 Hélène Fraenkel en famille à Bergerac, réception à l'hôtel de ville (photos)
9 Soirée des justes et réception d'Hélène Fraenkel à l'hôtel de ville de Périgueux
10 Victime en représailles à Mussidan
11 Les neufs jours de Sousa Mendes - Os nove dias de Sousa Mendes (Documentaires de Mélanie Pelletier, 2012.
Avec António de Moncada de Sousa Mendes, Andrée Lotey, Elvira Limão, Hellen Kaufmann, Manuel Dias Vaz, Irene Flunser Pimentel, Esther Mucznik, José Caré júnior, Marie-Rose Faure, Maria Barroso… et António de Oliveira Salazar, Charles de Gaulle, le Maréchal Philippe Pétain, et le rabin Haïm Kruger. )


Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Identification photos

    Je dispose de photos qui ont été identifiées comme ayant été prises dans la région de Mussidan et représentant des maquisards. Ces clichés, d'origine familiale, ne peuvent être "expliqués", toutes les personnes ayant vécu à cette époque étant décédées. Quelqu'un peut-il m'aider à affiner l'identification de ces lieux et de ces personnes ? Une seules personne a pu être identifiée : Alain Broquaire, réfugié à Bourgnac(24) à partir de 1942 et originaire de Dunquerque(59). [répondre]
    Bonjour
    Pouvez-vous scanner et mettre les photos dans l'annonce de recherche ?
    Merci
    Bernard
      [répondre]

***  Recherche

    Je recherche des personnes ayant connus ma maman
    Renée Rottler née rosenberg qui était réfugiée à Villamblard avec ses parents Sylvain et Adèle Rosenberg durant la guerre .
    Merci pour vos renseignements
    [répondre]

Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau
Erreur requête - select * from ajpn_alerte WHERE destina = 'commune' and signal = 'oui' and noid=24260