Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 


Bernard Reviriego



 
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

 


Titre

Les juifs en Dordogne, 1939-1944

Les juifs en Dordogne, 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Bernard Reviriego  
Édition   Éditions Fanlac  
Année   2003  
Genre   Histoire  
Description   Un archiviste périgourdin met à jour l'histoire de la persécution des juifs réfugiés en Dordogne de 1940 à 1944.
Bernard Reviriego est attaché de conservation aux archives départementales de la Dordogne, spécialisé dans les documents sonores. Elie Barenfeld, 79 ans, est le fils d'un boucher casher d'origine Russe. Il y a trois ans, le second a sollicité l'aide du premier pour rétablir une vérité qui semblait ignorée de tous : la persécution, la détention et la déportation de plus d'un millier de juifs réfugiés en Dordogne au lendemain de la déclaration de guerre, puis de l'invasion allemande de 1940.

Monsieur Barenfeld affirmait avoir été arrêté puis détenu dans un bâtiment de l'abbaye de Chancelade, en compagnie de dizaines d'autres juifs pensant, comme lui, trouver abri et quiétude en zone « libre ». Evadé, rescapé, Elie Barenfeld s'enquerra de ses compagnons d'infortune dans plusieurs courriers qui recevront la même réponse : «  il n'y avait pas de juifs à Chancelade ».

C'est Bernard Reviriego qui découvrira la première preuve de la vérité en exhumant des archives le signalement de la disparition du « juif » Elie Barenfeld. Retrouvant ensuite les archives administratives de la préfecture de la Dordogne sous Vichy, il reconstituera, à l'aide de ces milliers de documents administratifs, mémos des collaborateurs du préfet, lettres d'élus municipaux des diverses communes du département, circulaires ministérielles et autres, la chronique d'une persécution passée sous silence par l'histoire officielle d'après-guerre, trop occupée à glorifier l'héroïsme et le courage – bien réels ! - des résistants de Dordogne.

Cette chronique, regroupement méticuleux de milliers de documents d'archives, lus, inventoriés et analysés par Bernard Reviriego prend aujourd'hui la forme d'un livre édité par les Archives départementales de la Dordogne et les éditions Fanlac, dont la réputation de sérieux et de qualité n'est plus à faire. Les juifs en Dordogne, 1939-1944 , est donc le récit de deux aventures. Celle, dramatique, de plus d'un milliers de juifs réfugiés au delà de la ligne de démarcation, rattrapés par la haine – allemande et française - et déportés vers les camps et celle, en filigrane, d'un archiviste amoureux de la vérité qui trois années durant se consacrera entièrement à cette oeuvre de justice.

On y apprend donc que l'essentiel de la population juive du département de la Dordogne etait composée de réfugiés - ou « repliés » comme on disait alors – qui aviant fui l'Alsace au lendemain de la déclaration de guerre de 1939. Que ces populations furent recensées, classifiées ( non-juifs, juifs français, juifs étrangers, etc...) et dispersées entre logements individuels, chez l'habitant et, pour une bonne part des hommes valides, en GTE (Groupements de Travailleurs Etrangers). Ces GTE, créés au départ pour employer – de force – la main d'oeuvre gratuite des réfugiés espagnols, accueillaient les juifs avant leur départ vers les camps. On y voit également le zèle méticuleux des fonctionnaires français de ce temps dans l'accomplissement de leur tâche, le préfet d'alors se vantant même de devancer les demandes des ses autorités de tutelle en terme d'arrestation de juifs ! On y voit la souffrance de ces milliers (10 000 ou 12 000 selon les sources) de persécutés ; on y voit celle des populations autochtones sous la coupe de la terrible division Brehmer chargée de réprimer la résistance et qui, ne pouvant se saisir des maquis, arrêtait et exécutait sommairement de simples civils. Et on y trouve enfin un mémorial aux victimes de ces persécutions.

L'ouvrage, au delà de l'analyse d'archives, a demandé à son auteur de nombreuses recherches annexes. Recherches de survivants ou de leurs descendants, recoupements avec les listes de déportés établies au lendemain de la Libération et enfin, de précieux interviews que l'archiviste a regroupés dans un CD, donnant sinon un visage, du moins une voix à l'histoire vivante ressuscitée par cette enquête.

Remercions donc Elie Barenfeld d'avoir un jour questionné Bernard Reviriego et remercions ce dernier d'avoir su l'entendre. Rendons grâce également aux élus et fonctionnaires du département de la Dordogne d'avoir permis que se fasse ce douloureux mais indispensable travail de mémoire, pour notre plus grand bénéfice et celui de ceux qui nous suivront.

Extrait de la préface de Serge Klarsfeld
Le travail de Bernard Reviriego sur le sort des Juifs de Dordogne de 1939 à 1944 correspond parfaitement à ce que j'envisageais il y a une dizaine d'années/une recherche extrêmement rigoureuse et méthodique, s'appuyant sur une documentation considérable et inédite, le souci de ne jamais oublier l'aspect humain de la tragédie qui s'est déroulée et le recours permanent aux témoignages d'époque. L'histoire des Juifs du département de la Dordogne est écrite. C'est une œuvre importante et exemplaire. Si c'était le cas pour tous les autres départements de France, nous disposerions d'une centaine d'ouvrages qui permettraient probablement d'élaborer de nouvelles synthèses concernant le sort des Juifs de France, confirmant ou infirmant les travaux de référence en place aujourd'hui.

L'avis de l'AJPN : Un livre remarquable et incontournable à qui s'intéresse à la très riche histoire des Juifs en Dordogne entre 1939 et 1945.

Acheter Les juifs en Dordogne 1939-1944 : De l'accueil à la persécution
 

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]



Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
727 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4154 Justes de France
920 résistants juifs
11365 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019