space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
554 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
648 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4086 Justes de France
748 résistants juifs
9342 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1217 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page


Alexandre Doulut



 
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

 


Titre

Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Auteurs   Alexandre Doulut -Sandrine Labeau  
Édition   Après l'oubli et Les fils et filles des déportés Juifs de France  
Année   2010  
Genre   histoire  
Description   Grâce à Alexandre Doulut et à Sandrine Labeau, ces victimes de la Shoah ne seront pas oubliées. Le parcours de vie de chacune d’entre elles est décrit très précisément ainsi que la machinerie bureaucratique et policière qui a organisé leur arrestation, leur bref internement et leur criminelle livraison à la Gestapo. L’iconographie est exceptionnelle et la moitié des déportés récupèrent non seulement le récit exact de leur existence mais aussi la vérité de leur visage. Quant aux documents reproduits, ils sont tout aussi précieux pour éclairer chaque étape de leur parcours, contrôlé et surveillé par les autorités de Vichy. Tous ces juifs étrangers, considérés comme apatrides, ont laissé des membres de leurs familles dispersés dans le monde et qui apprendront avec surprise que des universitaires non juifs se sont attachés à empêcher ces déportés de sombrer dans la poubelle de l’histoire. Ils seront reconnaissants à juste titre à Alexandre Doulut et à Sandrine Labeau d’avoir consacré tant de temps et d’énergie à cette mission. Les Justes sont ceux qui ont sauvé des Juifs menacés pendant la Shoah ; parmi les nouveaux Justes qui sauvent le souvenir des Juifs menacés par l’oubli, la place d’Alexandre Doulut et de Sandrine Labeau est exemplaire. Ils ont réussi dans leur entreprise avec les armes de la passion d’aller au bout de leur recherche, de la lucidité historique, de la précision de leur travail et de la rigueur universitaire. Un travail de mémoire qui fera date. ISBN / EAN13 : 9782953584004  

Titre

La spoliation des biens juifs en Lot-et-Garonne 1941-1944

La spoliation des biens juifs en Lot-et-Garonne 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Alexandre Doulut  
Édition   Albret  
Année   2005  
Genre   histoire  
Description   Le travail d'Alexandre Doulut est exceptionnel. D'abord parce qu'il s'inscrit dans le sillage des recherches menées par la Commission Mattéoli visant à recenser et indemniser les familles spoliées. Ensuite parce qu'il place le Lot-et-Garonne dans le cercle fermé des départements ayants osé aborder la question et poursuivre leur quête de vérité. Celle-ci surprend : il y a bien eu volonté de la part de Vichy " d'éliminer de l'économie toute influence juive ", mais en l'absence d'un représentant local du CGQJ (Commissariat général aux questions juives) ayant en charge " l'aryanisation ", c'est la principale chambre consulaire du département qui liste à sa place les magasins, entreprises et propriétés juives. C'est elle qui propose, voire impose des administrateurs provisoires qui, souvent mus par l'appât du gain, procèdent par exemple à la liquidation publique des effets personnels des juifs raflés en août 1942 à Casseneuil. Et ce, sans se soucier des spoliés auxquels les tribunaux de l'après-guerre rendront bien peu justice.
 

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2016