Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
748 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4173 Justes de France
920 résistants juifs
11434 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1268 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page


François Schunck



 
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

 


Titre

Alsace-Périgord - Le choc cultuel

Alsace-Périgord - Le choc cultuel

ACHETER EN LIGNE

Auteurs   François Schunck -Catherine Schunck  
Édition   Coprur Eds  
Année   2009  
Genre   histoire  
Description   Heurs et malheurs de l'évacuation
L'évacuation des Alsaciens dans le Sud-Ouest en septembre 1939 créa un contexte administratif et religieux doublement inédit.
Inédit par la décision gouvernementale de conserver aux Alsaciens leur droit local spécifique qui obligea les autorités académiques à faire cohabiter l'école laïque avec l'école confessionnelle alsacienne dans les départements d'accueil.
Inédit aussi car l'évacuation scinda chacune des communautés religieuses alsaciennes en deux parties, l'une restant en Alsace alors que l'autre était dispersée dans plusieurs départements du Sud-Ouest.
Nous décrivons les modalités de la cohabitation difficile des deux écoles en Dordogne sous la surveillance vigilante du syndicat des instituteurs et des clergés alsaciens, ainsi que les moyens matériels et humains mis en œuvre par les autorités des cultes reconnus pour faire face aux difficultés de toutes sortes créées par l'éclatement de leurs communautés.
Une iconographie, souvent inédite, illustre le texte et le complète.
 

Titre

D’Alsace en Périgord - Histoire de l’évacuation 1939-1940

D’Alsace en Périgord - Histoire de l’évacuation 1939-1940

ACHETER EN LIGNE

Auteurs   François Schunck -Catherine Schunck  
Édition   Alan Sutton  
Année   2006  
Genre   témoignage  
Description   Parce qu’ils habitaient du côté de la ligne Maginot que l’état-major considérait comme une zone probable de combats, les habitants de Strasbourg et de quelques villages du Ried furent évacués en Dordogne en septembre 1939, avec des centaines de milliers d’autres Alsaciens et Mosellans, acheminés comme eux vers le Sud-Ouest.
Au travers de témoignages oraux ou écrits, grâce à l'exploration des documents d'archives et la lecture des journaux d'époque, Catherine et François Schunck s'efforcent de décrire l'accueil que la Dordogne, département pauvre et laïque de l'ancienne France où l'on parlait encore occitan, réserva en temps de guerre à une population alsacienne essentiellement citadine, plutôt aisée, dont le dialecte ressemblait fâcheusement à la langue de l'ennemi et qui était profondément ancrée dans la pratique religieuse catholique, protestante ou juive.
Ce séjour de près d'un an en Dordogne est pourtant à l'origine de solides liens d'amitié qui se sont tissés entre les communes alsaciennes et les villages d'accueil périgourdins.

Les auteurs : Catherine et François Schunck sont membres de la Société historique et archéologique du Périgord (SHAP) et de plusieurs autres associations historiques et généalogiques. Ils ont écrit pour différentes revues des articles sur l'histoire de leur village respectif. Leur origine, périgourdine pour l'une et alsacienne pour l'autre, les destinait à s'intéresser à l'évacuation des Alsaciens en Périgord.
 

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019