space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
596 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
653 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4108 Justes de France
910 résistants juifs
9587 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1216 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page


Katy Hazan



 
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

 


Titre

Rire le jour, pleurer la nuit : Les enfants juifs cachés dans la Creuse pendant la guerre (1939-1944)

Rire le jour, pleurer la nuit : Les enfants juifs cachés dans la Creuse pendant la guerre (1939-1944)

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Katy Hazan  
Édition   Calmann-Lévy  
Année   2014  
Genre   histoire  
Description   Dès 1939, de nombreux enfants d’étrangers juifs, surtout allemands, sont exilés en France et séparés de leurs parents. Jusqu’à novembre 1943, le château de Chabannes, situé dans la Creuse, accueille une colonie d’enfants juifs âgés de 5 à 17 ans, pris en charge par l’OEuvre de secours aux enfants (OSE), une organisation médico-sociale juive née au début du siècle.

En 1941, à l’occasion des deux ans d’existence de la maison, en guise de projet pédagogique, le directeur, Félix Chevrier, propose aux enfants de rédiger un journal. Illustré par des dessins, des lettres, des chansons, des poèmes et des photographies, ce journal raconte la vie quotidienne du château jusqu’en mai 1942. Courte période, mais intense parenthèse, qui dans la chronologie de la guerre correspond à un moment de répit pour les Juifs de la zone libre.

Ce livre, qui contient la transcription intégrale du journal, est un document historique exceptionnel et émouvant. À travers les histoires intimes d’enfants juifs en France sous l’Occupation, il nous raconte un pan méconnu de l’histoire de la Shoah dans notre pays.
 

Titre

Le sauvetage des enfants par l'OSE

Le sauvetage des enfants par l'OSE

ACHETER EN LIGNE

Auteurs   Georges Garel -Katy Hazan -Élise Garel  
Édition   Le Manuscrit  
Année   2012  
Genre   témoignage  
Description   Georges Garel, un nom, un symbole, un mentsch dit-on en yiddish pour un homme au sens le plus noble du terme. Un homme qui décide de mettre sa vie au service des enfants juifs pourchassés durant la Seconde Guerre mondiale. Grâce au réseau clandestin qu’il met en place au sein de l’OEuvre de secours aux enfants (OSE), Georges Garel devient la providence de nombre d’entre eux, promis à une mort certaine par les nazis et leurs collaborateurs.
La réédition de ses mémoires de guerre offre au lecteur un document de référence, une radiographie précise et détaillée de l’OSE, dans son organisation et son action.
L’ensemble des annotations de l’historienne Katy Hazan apporte une compréhension plus précise du contexte dans lequel ces mémoires s’inscrivent, compréhension prolongée par les apports récents de l’historiographie qu’elle développe dans son étude sur les réseaux de sauvetage de l’OSE, région par région.
Les textes de Lili Garel, l’épouse de Georges, de ses sept enfants et deux petits-enfants complètent le portait de l’homme "hors pair" qui se dégage de ces mémoires, celui d’un homme, modeste, courageux, droit, qui a façonné durablement le sens de l’action de OSE.
 

Titre

Andrée Salomon, une Femme de Lumière

Andrée Salomon, une Femme de Lumière

ACHETER EN LIGNE

Auteurs   Katy Hazan -Georges Weill  
Édition   Le Manuscrit  
Année   2011  
Genre   témoignage  
Description   Andrée Salomon (1906-1985) est l'une des grandes figures de la Résistance juive en France. Elle fut responsable de l'action sociale de l'œuvre de Secours aux Enfants. Après s être engagée au service de la communauté juive d'Alsace, elle a rejoint la Résistance dès 1940. Dans la zone sud, elle a sauvé un grand nombre d enfants en les faisant sortir des camps d internement de Gurs, de Rivesaltes et des Milles et en les plaçant dans les maisons de l'OSE. Elle organisa des départs vers les États-Unis et mit sur pied des filières clandestines vers la Suisse et l'Espagne. Par la suite, elle confiera les enfants à un autre réseau de l'OSE, le circuit Garel, pour les placer sous de fausses identités, dans des institutions religieuses. Cet ouvrage reconstitue son parcours à partir du manuscrit inédit de ses mémoires, de plusieurs entretiens enregistrés et des souvenirs de ses plus proches assistantes. On lira également une quarantaine de lettres de reconnaissance venues du monde entier et rendant hommage à cette "femme de lumière" dont la générosité et l'héroïsme permirent à toute une génération d'enfants de se construire un nouvel avenir. ISBN-10: 2304035965 ISBN-13: 978-2304035964  

Titre

Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Katy Hazan  
Édition   Somogy - Editions d'Art  
Année   2008  
Genre   Histoire  
Description   Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945 : l'Œuvre de secours aux enfants
Rescuing Jewish children during the Nazi occupation, OSE children's homes, 1938-1945

Avec la participation de Serge Klarsfeld
Traduction de Cecilia Walters

Des milliers d'enfants, en France, ont échappé à la déportation et à l'extermination grâce à l'extraordinaire organisation de caches mise en place par l'Œuvre de secours aux enfants (OSE), dès 1938 : les maisons d'enfants de l'OSE.

Ces enfants, la plupart sortis des camps d'internement français, furent accueillis dans ces maisons - la plus tristement célèbre demeure celle d'Izieu, la seule découverte par les Allemands à la suite d'une dénonciation - puis passèrent progressivement dans la clandestinité et se trouvèrent éparpillés partout en France au cours du conflit. Ces lieux de vie et d'éducation exceptionnels à l'allure de colonies de vacances - quatorze maisons existèrent - revivent par cet ouvrage au travers des biographies de leurs éducateurs et des témoignages recueillis auprès des enfants et des adultes qu'ils purent devenir. C'est un magnifique document, pour l'histoire, doublé d'un très émouvant " album de famille ", riche de multiples pièces et photographies d'époque. Et si chaque histoire d'enfant s'avère singulière, toutes, mises ainsi bout à bout, révèlent un autre sens, celui d'une longue et salvatrice chaîne de solidarité.

Édition bilingue français-anglais

Acheter Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945 : L'OEuvre de secours aux enfants, édition bilingue français-anglais
 

Titre

Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Katy Hazan  
Édition   Les Belles Lettres  
Année   2000  
Genre   histoire  
Description   Au lendemain de la guerre, les organisations juives se retrouvent face au désarroi de nombreux orphelins, fils et filles de déportés juifs, la plupart d'origine étrangère.
Diverses associations, actives depuis l'entre-deux guerres, mettent en place des structures afin de les recueillir, de leur donner une éducation et une formation pratique, de leur offrir une émancipation. On comptera environ 50 de ces maisons d'accueil pour environ 3000 orphelins. C'est l'histoire de ces maisons de l'espoir, très différentes selon leur idéologie (des traditionalistes aux socialistes révolutionnaires) et de ces enfants, que Katy Hazan se propose de raconter.
Œuvre de vie, ces maisons furent un formidable défi à la Shoah : défi relevé dans le souci de ne pas laisser ces enfants aux soins de l'Assistance publique, défi humain contre la mort, utopie créatrice et positive dans un après-guerre plus que morose. Par leur existence, ces collectivités posent une question, fil conducteur de ce travail : que signifie être juif après la Shoah, à une époque où le modèle intégrateur républicain reprend toute sa place, sinon sa légitimité, tout en affirmant fermer la parenthèse malheureuse de Vichy ? Dans ce travail original, Katy Hazan allie la rigueur de l'historienne à un travail de mémoire et de "proximité" d'une grande densité émotionnelle.
Étudiant les conditions d'émergence de ces maisons de l'espoir, elle a réuni, en recoupant des informations éparpillées et lacunaires, une centaine de témoignages, sous forme d'entretiens : ils permettent de rendre compte, de manière extrêmement vivante, de ces lieux de vie, avec leurs ambiguïtés, leurs échecs, leurs réussites.
 

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2016