Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
736 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4160 Justes de France
920 résistants juifs
11388 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Hérault

Région :
Occitanie
Département :
Hérault

Préfets :
Pierre Monis
(01/07/1937 - 20/07/1940) Préfet de l'Hérault
Paul Brun
(20/07/1940 - 25/08/1940) Préfet de l'Hérault
Pierre Olivier de Sardan
(25/08/1940 - 11/10/1942) Préfet de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales)
Camille Ernst*, Secrétaire général de la préfecture de l’Hérault (de 09/1940 à 02/1943), Juste parmi les Nations

(Jan. 1942 - 12/1943) Préfet délégué de l'Hérault, déporté en Allemagne pour avoir soutenu la Résistance
Alfred Hontebeyrie
(11/10/1942 - 16/07/1944) Préfet de l'Hérault et de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales) (1895-1969)
Augustin Michel
(17/07/1944 - 22/08/1944) Préfet de l'Hérault
André Weiss
(22/08/1944 - 01/01/1948) Préfet de l'Hérault

À lire, à voir…

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Michaël Iancu Michaël Iancu
Spoliations, déportations, résistance des Juifs à Montpellier et dans l'Hérault (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

François Berriot François Berriot
La France libre, la Résistance et la Déportation - (Hérault, Zone Sud)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Michaël Iancu Michaël Iancu
Vichy et les Juifs - L'exemple de l'Hérault (1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Arnaud Benedetti Arnaud Benedetti
Un préfet dans la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Béziers en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Béziers 34500
- Hérault
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Beziers en 1939-1945
Hôtel de Ville
source photo : X
crédit photo : D.R.
Beziers en 1939-1945
La cathédrale Saint-Nazaire de Béziers, en contrebas l'église Saint-Jude et le Pont Vieux sur l'Orb
source photo : Sanchezn
crédit photo : D.R.
Beziers en 1939-1945
Béziers
source photo : Eiku
crédit photo : D.R.
Beziers en 1939-1945
Théâtre dit "bonbonnière à l'italienne", créé entre 1842-1844 par Charles Isabelle, à l'extrémité des allées Paul Riquet. Bas-reliefs en terre cuite par David d'Angers. Façade de style grec, intérieur en bois. Capacité : environ 600 places. C'est le seul ouvrage de France datant de cette époque à avoir conservé son esthétique d'origine.
source photo : Mel 225
crédit photo : D.R.
Beziers en 1939-1945
L'Orb, à Béziers
source photo : Omnidoom 999
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département de l'Hérault
Histoire

La commune des Biterrois

Béziers est une commune de l'Hérault située dans la plaine héraultaise, dominant l'Orb et le canal du Midi.

Lors du recensement de 1936, la commune comptait 73 305 habitants et 64 561 en 1946.

15/05/2011

[Compléter l'article]

Les Juifs à Béziers

Témoignage du Docteur Gaston Lévy, nommé président de la communauté juive de Béziers en 19411 : Comme les autres villes de la Zone-Sud de la France, - libre jusqu'au 11 Novembre 1942, Béziers hébergeait une population importante de réfugiés, de réfugiés juifs surtout. L'invasion allemande avait provoqué l'exode des juifs de Hollande, de Belgique et de tous les coins de la France. Les Alsaciens étaient nombreux parmi les réfugiés biterrois. Avant la guerre, Béziers n'avait guère que 4 ou 5 familles juives. Ils étaient commerçants. Il y avait un grand magasin Lévy, un magasin de chaussures Bénatar, et probablement encore quelques juifs inconnus comme tels. Ils étaient tous assimilés. En leur faveur, je dois dire qu'ils se sont mis de suite à notre disposition. Les fêtes d'automne, Rosh Hashanah, Kipour, approchant, je m'occupais avec mes cousins d'organiser pour l'importante communauté que représentait toute cette juiverie réfugiée, les services religieux des Yamîm Noraïm. Un 'hazan fut engagé, Mr Isaac, l'ancien 'hazan de la Victoire de Paris qui était lui-même réfugié ; une grande salle dans l'Hôtel principal de la Ville a été louée et les services des "jours terrifiants" eurent lieu dans une très grande affluence. On m'avait d'ailleurs nommé président de cette communauté fraîchement fondée.

L'ordonnance du 10 mai 1940
Or la situation exigeait de suite de ma part en tant que président, des démarches pour des juifs réfugiés, non français de nationalité. Une ordonnance du 10 mai 1940 avait en effet décidé l'internement de tous les étrangers dans un Centre d'hébergement La pudeur de cette dénomination ne change rien au fait que c'étaient des centres d'internement en bonne et due forme. Les réfugiés non juifs de nationalités hollandaise ou belge après l'armistice, étaient depuis un certain moment déjà remontés vers le Nord, et presque toutes les personnes frappées par l'ordonnance étaient des juifs, belges, hollandais, luxembourgeois, et souvent des Staatenlose, sans nationalité aucune Avec feu Mr Picard, ci-devant député radical des Vosges, lui-même réfugié à Béziers, je suis allé voir le sous-Préfet que Mr Picard connaissait bien. Nous avons obtenu de lui que toutes les personnes relevant de la catégorie internable - je viens de dire qu'ils étaient juifs dans leur totalité - ne devaient se rendre au camp d'internement d'Agde qu'après Kipour, et non comme prévu, déjà avant les fêtes d'automne.

Moi-même j'étais autorisé à aller consulter deux fois par semaine les enfants des familles internées. A Béziers, j'eus très vite une clientèle autochtone à côté d'enfants de familles juives réfugiées de Paris, de Lille, d'Alsace Quant aux enfants biterrois, je dus d'abord m'habituer aux expressions courantes du Midi de la France. Un enfant qu'on disait “fatigué“, et pour lequel on prévoyait une visite le lendemain matin, était généralement un enfant à l'article de la mort. “Autres lieux, autres langages”. Les mœurs d'alimentation des jeunes enfants auxquels on donnait pour les désaltérer, de l'eau sucrée avec un “dé“ de vin rouge, n'allaient pas non plus dans mes habitudes de puériculteur.

15/05/2011
Auteur : Gaston Lévy Lien : Judaïsme SDV

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de l'Hérault

158e CTE du Camp d'Agde 34300 Agde
24e GTE Montpellier 34000 Montpellier
311e-411e GTE de Carnon-Plage 34130 Mauguio
8e GTE Clermont-l'Hérault 34800 Clermont-l'Hérault
Camp d'Agde 34300 Agde
Centre Saint-Pons 34220 Saint-Pons-de-Thomières
Centre Sériège 34310 Cruzy
Centre Tannerie d'Olargues 34390 Olargues
Mine de cuivre de Pioch Farrus 34800 Cabrières
Prison de Montpellier 34000 Montpellier
Villa des Rosiers 34000 Montpellier
Villa Saint-Antonin 34000 Montpellier

Les lieux de sauvetage de l'Hérault

Centre médico-social de Montpellier 34000 Montpellier
Clinique Parès 34000 Montpellier
Hospice juif 34240 Lamalou-les-Bains
Maison de Montagnac 34530 Montagnac
Monastère des Tourelles 34000 Montpellier
Pension Babut 34000 Montpellier
Solarium Marin 34250 Palavas-les-Flots


Les 58 Justes parmi les Nations de l'Hérault


Maires de Béziers

Auguste Albertini  Maire (1932-1944) Né à Ajaccio, 15/11/1890 - décédé à Béziers, 27/11/1967. En 1936, il se déclare contre toute alliance avec les communistes, contre l'intervention dans la guerre d'Espagne au bénéfice de la république espagnole et en 1940 il vote les pleins pouvoirs à Pétain... Arrêté le 22 août 1944, il est frappé d’interdiction de séjour puis le Parquet de Béziers en accord avec le Parquet Général conclura à sa non culpabilité. Auguste Albertini est libéré après sept mois de détention, relevé de son inéligibilité et à nouveau autorisé à résidence. Il ne reprendra pas la politique.
Pierre Malafosse  Maire (27/07/1944 - 06/12/1944)
Joseph Lazare  Maire (1944 - 1947)
Émile Ain  Maire (1947 - 1953)

Familles réfugiées à Béziers [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


3 Familles arrêtées (Béziers) [Compléter]
1944
Famille Baruch - Samuel, commerçant, né à Salonique (Grèce) le 16/08/1892, et Rebecca née Avayu à Smyrne en Turquie le 22/08/1897, habitait avec ses parents à Béziers 6 rue d'Alembert avec leurs enfants Mathilde, née à Lima (Pérou) le 27/01/1927, Maurice, né à Béziers le 03/03/1932, et Victoria. Arrêtés parce que juifs en 1944, Samuel, 52 ans, Rebecca, 47 ans, Mathilde, 17 ans, et Maurice, 12 ans, seront déportés sans retour de Drancy à Auschwitz.

Déportation :
30/05/1944   convoi no 75
Source :
Shoah Names Database

04/1944
Famille Grundman - Maurice, 19 ans, né le 9 février 1925 à Sotteville-les-Rouen, fils d'Henri et d'Esther, habite Rouen et est mariée avec Jeanne née Barrera. Réfugié à Béziers, il est arrêté parce que Juif par la Gestapo et déporté sans retour vers le camp de Kaunas (Lituanie) ou Reval (Estonie).

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

12/10/1943
Famille Weingarten - Paul, originaire d’Autriche, habitant Béziers est arrêté le 12 octobre 1943. Déporté par le convoi n° 66, il sera assassiné à Auschwitz.
   

Chronologie [Ajouter]

01/01/1942 - La carte de légumes verts est instituée : 1,250 kg par décade. (L'Eclair, n° 22347, Édition Montpellier, 1er janvier 1942, p. 2.)
15/07/1944 - Le 5 juillet 1944, la ville est bombardée par la 15th USAAF et des appareils de la mission Shuttle, avant d’être libérée par la 1re DFL (division française libre)2.Béziers
22/08/1944 - Libération de Béziers.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Béziers sur Wikipedia 
2 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
3 Les maquis en Cévennes (Pour la Mémoire, dans cet historique de la Résistance en Cévennes, il y a la saga d’une bonne partie de la Résistance M.U.R. du Gard, concernant ses maquis de l’Aigoual, mais aussi leur mouvance, de Nîmes, Le Grau du Roi, Sommières et même Ganges, étroitement uni à Lasalle, Saint Hippolyte du Fort et Valleraugue. C’est la mémoire d’une résistance populaire, encadrée par des hommes courageux, volontaires, qui n’étaient pas préparés à ces lourdes responsabilités et qui surent les assumer, avec raison et sans défaillance.
La montée en puissance de cette résistance, surestimée par l’adversaire, lui donna un grand rayonnement dans notre département. C’est aussi, la mémoire d’un pays de montagne moyenne, mais très accidentée, sorte de refuge dans lequel s'’est perpétuée une tradition d’accueil et de liberté. Les Cévennes. )
4 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
5 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
6 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
7 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
8

Notes

- 1 - "Établissement provisoire à Béziers" in Souvenirs d'un médecin d'enfants à l'O.S.E. en France occupée et en Suisse 1940-1945 par le Docteur Gaston Lévy.
- 2 - Stéphane Simonnet, Atlas de la Libération de la France, éd. Autrement, Paris, 1994, réimp. 2004 (ISBN 2-7467-0495-1), p 32.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Qui a rencontré cet homme?

    Nous recherchons des témoignages d’enfants qui auraient bénéficié de l’aide du pasteur Paul Zbinden entre 1940 et 1944, et qui ont été acheminés par lui, en train, de Paris vers le Sud de la France. Selon nos informations, les enfants juifs avaient pour destination la frontière espagnole, Nîmes ou Marseille, ou étaient cachés dans des familles.
    M. Paul Zbinden, qui avait 40-45 ans à ce moment, était domicilié à St-Jean du Gard , dans les Cévennes.

    Voilà ce que raconte une des filles de M. Zbinden :

    « Mon père a fait de fréquents voyages à Paris (où il était contact avec un prêtre) d’où il ramenait des petits groupes d’enfants juifs vers le sud, en zone libre, peut-être vers la frontière espagnole.
    Lorsque des soldats allemands contrôlaient et fouillaient le train, les soldats se divisaient en deux groupes l’un partant de la tête et l‘autre de la queue du train pour se rencontrer au milieu, puis ils faisaient demi-tour, chacun de leur côté.
    Pendant la fouille, le train était arrêté et on cachait les enfants sous le train à ce moment-là. Quand les soldats avaient le dos tourné, on ramenait ensuite les enfants dans le train. »

    Toute personne ayant rencontré (ou ayant été sauvée) par le pasteur Paul Zbinden est priée de prendre contact avec nous au plus vite.

    Merci de regarder attentivement ces photos de M. Paul Zbinden, prises à cette époque.
    [répondre]

***  Famille Belge réfugiée à Béziers (quartier des arènes)

    Bonjour, Je cherche à avoir des informations sur une famille (2 adultes et une petite fille), réfugiée belge placée pendant la guerre chez M. et Mme Jean Joseph CROS à la villa Bellevue, rue Louis Bertillon à Béziers. M. et Mme CROS étaient âgés (65 et 64 ans en 1940) et sont décédés tout de suite à la fin de la guerre. La famille belge était partie, je n'en sais pas plus. Merci, me contacter pour des photos du lieu ou de M. et Mme CROS. [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019