Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
806 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1203 lieux d'internement
715 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4186 Justes de France
918 résistants juifs
12162 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1274 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Savoie

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Haute-Savoie

Préfets :
Alexandre Angeli
(1940 - 1944) Alexandre Benoît Joseph Angeli, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1893-1962)
Alfred Hontebeyrie
(1941 - 1941) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1895-1969)
Charles Donati
(1941 - 1943) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (né en 1891)
Édouard Dauliac
(Mars 1941 - Avril 1943) Préfet de Haute-Savoie, condamné à mort par contumace à la Libération
Henri Trémeaud
(Avril 1943 - Nov. 1943) Préfet de Haute-Savoie, arrêté par la Gestapo en novembre 1943
Georges Bernard
(1944 - 1944) Georges Albert Maurice Bernard, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1890 - 1953)
(07/1943 - 30/12/1943) Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant (1903-1971).
Charles Marion
(27/12/1943 - 19/08/1944) Général Charles Marion, nommé préfet de Haute-Savoie par Vichy le 27/12/1943, arrêté par les FFI le 19 août 1944 (jour de la Libération d’Annecy) et condamné à mort par la cour martiale. Il a fait appel. Extrait de la prison par un commando FTP, il est exécuté le 16/11/1944 dans la carrière de La Puya, au bord du lac d’Annecy.
(24/01/1944 - 05/1944) Édouard Louis Joseph Marie Bonnefoy, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire). Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
André Boutemy
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1905-1959)
Jean Bouhey
(Mars 1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1898-1963)
Yves Farge
(1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1899-1953)
Jean Mairey
(1945 - 1946) Jean Marie Albert Mairey, Commissaire régional de la République par intérim de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1907-1982)

À lire, à voir…

Nicole Giroud Nicole Giroud
Mission et calvaire de Louis Favre

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
La Libération d'Annecy et de la Haute-Savoie

ACHETER EN LIGNE

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Michel Germain Michel Germain
Mémorial de la déportation. Haute-Savoie 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Nathalie Pache-Ville Nathalie Pache-Ville
Jean-Luc de Uffredi
Louis Pache : Guide et Passeur

ACHETER EN LIGNE

Michel Germain Michel Germain
Histoire de la Milice et des forces du maintien de l'ordre en Haute-Savoie 1940-1945 - Guerre civile en Haute-Savoie

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Michel Germain Michel Germain
Robert Moos
Les sauveteurs de l'ombre : Ils ont sauvé des Juifs (Haute-Savoie 1940-1944)

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Odile Munos-du-Peloux Odile Munos-du-Peloux
Passer en Suisse : Les Passages clandestins entre la Haute-Savoie et la Suisse 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Andry Nicolas Andry
Objectif Lyon

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Gabriel Grandjacques Gabriel Grandjacques
La Montagne-Refuge, Les Juifs au pays du Mont-Blanc, Saint-Gervais, Megève - 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

Régis Hautière Régis Hautière
Francis Laboutique
Emmanuelle Polack
Femmes en résistance Tome 4 - Mila Racine

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Michel Reynaud Michel Reynaud
Véronique Olivares Salou
Le roman des Glières

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Habère-Lullin en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Habère-Lullin 74420
Sous-préfecture : Thonon-les-Bains - Haute-Savoie
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]


Voir l'histoire du département de la Haute-Savoie
Histoire

La commune des Dhabérants

Habère-Lullin est une commune de Haute-Savoie située dans la vallée Verte ou vallée de Boëge, petite vallée alpine arrosée par la Ménoge, et située à 15 km au sud de Thonon-les-Bains.

Le château de la commune semble exister dès le XIIe siècle où il est alors la propriété de la famille Lullin. 

Lors du recensement de 1936, la commune comptait 398 habitants et 347 en 1946.

07/12/2018

[Compléter l'article]

Massacre d'Habère-Lullin

Le massacre d'Habère-Lullin est un crime de guerre perpétré par des policiers allemands le jour de Noël 1943 dans le but de briser l'organisation de la résistance1 pendant la Seconde Guerre mondiale et de marquer les esprits. Il a eu lieu à l'occasion d'un bal dans le château d'Habère-Lullin en Haute-Savoie et a causé la mort de 25 jeunes hommes ainsi que de 6 autres morts en déportation2. À la libération, les résistants des Forces françaises de l'intérieur ont exécuté 40 prisonniers allemands dans le même village le 2 septembre 1944.

Contexte

Des groupes de résistants se sont constitués dans la vallée dès 1942 auxquels viennent s'ajouter des camps de réfractaires au service du travail obligatoire (STO) à partir du printemps 1943 qui sont soutenus par la population. Notamment, le foin réquisitionné est brulé en mars et des armes sont parachutées au col des Moises au mois d'août. Ces activités font l'objet de rapports d'agents du Parti populaire français et des premières opérations de police sont menées contre les camps3

La tragédie

Le gardien de la paix Cazeaux reçoit pour mission de s'infiltrer et de détecter les filières de résistants. Il arrive à Habère-Lullin le 10 décembre en compagnie de trois réfractaires après qu'ils se sont fait refouler du camp de réfugiés des Charmilles en Suisse. Il s'installe au château qui est alors occupé par des bûcherons inscrits à l'agence Todt et travaillant pour la scierie Bourgeois de Thonon4.

Un couple de jeunes Marseillais arrive à la même époque et se dit aussi réfractaire. Ils poussent à l'organisation de bals qui se déroulent chaque dimanche à partir du mois de novembre et attirent la jeunesse de la vallée. Celui du 25 décembre se tient au château d'Habère-Lullin et regroupe jusqu'à 80 personnes. À 23 heures, le mitron du boulanger vient annoncer que les Allemands allaient arriver après avoir été prévenu par le maire d'Annemasse, Deffaugt, par téléphone. Cependant, personne ne le croit5.

Le 26 décembre, à 1 h du matin, après avoir encerclé le château, un détachement du 28e régiment de police Todt6 commandés par le capitaine SS Lottmann tente de rassembler tout le monde dans la grande salle. Mitraillés, deux jeunes sont tués en essayant de sortir par les fenêtres et un autre alors qu'il sortait du bal tandis que d'autres parviennent à se cacher au rez-de-chaussée.

Dans la grande salle, la cinquantaine de garçons et de filles sont interrogés et doivent défiler devant Cazeaux. D'un signe de la tête, celui-ci indique s'il s'agit d'un habitué ou non. Ceux qui ont été identifiés sont exécutés d'une balle dans la nuque. Leurs corps sont ensuite recouverts de paille et d'essence et le château est incendié. En partant, les Allemands exécutent encore le fromager car il était soupçonné de ravitailler le maquis.

Les autres jeunes sont tout d'abord incarcérés à l'hôtel Pax à Annemasse qui sert alors de prison. Il y a 17 garçons et 9 filles. Les Bourgeois, les propriétaires du château, sont également arrêtés chez eux à Thonon avant d'être relâchés deux jours plus tard. Les filles sont libérées le 30 décembre, suivies le lendemain par le plus jeune des garçons qui n'avait pas encore 18 ans. Parmi ceux qui restent, un groupe est envoyé travailler dans une filature à Leipzig tandis que 8 autres sont déportés, notamment au camp de Flossenbürg. Parmi les déportés, seuls 2 survécurent.

La version officielle publiée dans la presse de l'époque est la suivante : « Les Allemands cernèrent le château d'Habère-Lullin où se trouvaient les maquisards. Ils l'attaquèrent avec des lance-flammes et des grenades incendiaires et mitraillèrent les jeunes gens qui cherchaient à s'enfuir par les fenêtres. Le château a brulé et on peut estimer à vingt-cinq au moins le nombre de jeunes qui ont péri carbonisés. »

Les suites

La résistance soupçonnait le couple de Marseillais d'être impliqué dans ces évènements. Le jour de l'enterrement des victimes et le lendemain de la libération de la Marseillaise, un commando de neuf personnes se rend donc chez eux pour les enlever et les interroger. Leur détermination est renforcée par la fait que le préposé aux PTT les informe qu'il a capté un appel téléphonique annonçant que la Gestapo viendrait les chercher le lendemain matin. Après les avoir trouvés en train de faire leur valise, les hommes du commando les emmènent dans la cave d'un chalet et les fouillent. Ils découvrent une carte montrant que l'homme appartient à la Kriegsmarine de Toulon et celui-ci avoue entre autres qu'il travaille à l'hôtel Pax d'Annemasse, siège de la Gestapo. Convaincus de leur culpabilité, ils les fusillent sur le champ3. Cette culpabilité a toutefois été récemment remise en question.

Cazeaux a été condamné à mort le 7 octobre 1948 par le tribunal militaire de Lyon pour avoir signalé la présence des maquisards au château7.

À la libération, le 2 septembre 1944, les FFI ont exécuté 40 prisonniers allemands à Habère-Lullin. Cet événement fait suite aux massacres de détenus de la prison Montluc à Lyon par l'armée allemande et à la menace faite par Yves Farge d'exécuter des prisonniers allemands en représailles. Bien qu'Yves Farge ait obtenu les clés de la prison dès le 23 août et que les prisonniers de Montluc aient été libérés, les préparatifs de l'exécution continuent. Un premier groupe de 44 prisonniers allemands est exécuté à Annecy tandis qu'un autre groupe est tout d'abord rassemblé à l'usine de la CIME à Saint-Pierre de Rumilly avant d'être embarqué au bout d'une semaine pour être fusillé par groupe de cinq sur un lieu symbolique, les ruines du château d'Habère-Lullin8.

07/12/2018
Lien : Wikipedia

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de la Haute-Savoie

127-130e CTE – 515e-517e GTE Annecy 74000 Annecy
514e GTE Savigny 74520 Savigny
517e GTE Bonne 74380 Bonne
69e-140e GTE Seyssel 74910 Seyssel
Camp Cruseilles 74350 Cruseilles
Caserne Dessaix 74000 Annecy
École Saint-François 74000 Annecy
Hôtel Pax 74100 Annemasse
Intendance Anecy 74000 Annecy
Milice de Haute-Savoie 74000 Annecy
Prison de Thorens-Glières 74570 Thorens-Glières
Savoie Léman 74200 Thonon-les-Bains

Les lieux de sauvetage de la Haute-Savoie

Auberge du Lyonnais 74000 Annecy
Campus adventiste du Salève 74160 Collonges-sous-Salève
Centre d'accueil des Marquisats 74000 Annecy
Centre médico-social de Megève 74120 Megève
Château des Avenières 74350 Cruseilles
Collège Saint-François-de-Sales 74100 Ville-la-Grand
Colonie d'enfants de Faverges 74210 Faverges
Colonie d'enfants de Pringy 74370 Pringy
Couvent de la congrégation du Sacré-Coeur 74200 Thonon-les-Bains
Couvent des Capucins 74000 Annecy
Couvent des soeurs de la Croix 74650 Chavanod
École des Fins 74000 Annecy
Ferme de Tayulers 74100 Annemasse
Feux Follets 74140 Saint-Cergues
Fleur des Neiges 74170 Saint-Gervais-les-Bains
Frères rédemptoristes 74100 Annemasse
Home Méribel 74120 Megève
Hôpital d'Annecy 74000 Annecy
L'Hôtel de la Paix 74400 Chamonix-Mont-Blanc
La Chaumière 74500 Saint-Paul-en-Chablais
Maison de l'enfance 74560 Monnetier-Mornex
Maison des sœurs infirmières de Saint-Joseph 74500 Évian-les-Bains
Maison du peuple 74000 Annecy
Pension de famille 74920 Combloux
Pouponnière 74100 Annemasse
Saint-François 74100 Ville-la-Grand
Salésien de Don Bosco 74200 Thonon-les-Bains
Sanatorium de Praz-Coutant 74190 Passy
Sanatorium du Faucigny 74130 Faucigny
Séminaire adventiste du Salève 74160 Collonges-sous-Salève


Les 110 Justes parmi les Nations de la Haute-Savoie



Familles réfugiées à Habère-Lullin [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


Familles arrêtées (Habère-Lullin) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Chronologie [Ajouter]

25/08/1942 - Rafle des Juifs étrangers effectuée par la police et la gendarmerie française dans la nuit du 25 au 26 août.
11/11/1942 - Les Allemands et les Italiens se partagent la zone dite "libre".
01/01/1943 - Les Italiens occupent l'intégralité de la Savoie. Ils contrôlent la frontière franco-suisse.
16/04/1943 - Fermeture complète de la frontière franco-suisse du 16 avril au 3 mai 1943.
29/06/1943 - Rafle de la Gestapo à la Maison des Roches au Chambon-sur-Lignon. Dix-huit pensionnaires et le directeur, Daniel Trocmé*, sont arrêtés. Ils seront déportés : cinq jeunes juifs mourront à Auschwitz et Daniel Trocmé à Maïdanek.
26/03/1944 - Miliciens et Allemands donnent l'assaut au maquis des Glières en Haute-Savoie.
18/08/1944 - Libération de la Haute-Savoie.
08/05/1945 - L'Allemagne capitule.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Habère-Lullin sur Wikipedia 
2 Blog sur quelques Justes et sur le livre (Blog hébergé par la Tribune de Genève sur quelques justes honorés par Yad Vashem sur l'intervention du délégué pour la Suisse et la région frontalière Ain et Haute-Savoie, Herbert Herz, ainsi que sur divers événements organisés autour de la parution du livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" )
3 R.P. Louis Adrien Favre (Site est consacré à la mémoire du R.P. Louis Adrien Favre, afin que son action durant la dernière guerre mondiale 1939-45 (période de la Résistance) soit connue du grand public ; et que cette mémoire soit porteuse de valeurs humaines, de tolérance, d'espoir, de Liberté, et de paix pour notre société actuelle, et les générations futures. )
4 Le site du poète Pierre Emmanuel (Le site officiel du poète Pierre Emmanuel. Vous y trouverez aussi des pages sur sa vie et son action à Dieulefit durant la guerre, à Beauvallon, puis à la Roseraie. )
5 La famille Wildmann (Le parcours de la famille Wildmann en Allemagne, en Belgique et en France durant la Seconde Guerre mondiale. )
6 Guy Sanglerat, ancien membre du Coq Enchaîné (Le Coq Enchaîné était un réseau de résistance de la région qui pendant l'occupation allemande rassemblait des syndicalistes, des socialistes et des radicaux de la mouvance d’Édouard Herriot. Membre du réseau, Guy Sanglerat publie ses souvenirs.. )
7 Le Coq enchaîné (Le Coq enchaîné : un journal clandestin sous l'occupation allemande. Le premier numéro fait son apparition en mars 1942. Les membres du Coq Enchaîné mèneront aussi des actions de résistance. Il a compté jusqu'à 400 membres. Le réseau sera décimé en 1943. Guy Sanglerat raconte ... )
8 Les archives du conseil général de Savoie (La liste des 168 "travailleurs israëlites" en partance de Ruffieux, établie le 24 Août 1942. )
9 Là où coule le Gier (La guerre, énorme chaos bouleversant les vies. Tel est le décor dans lequel évoluent René et Aima. De leur jeunesse à leurs combats, l'auteur nous invite à les suivre dans cette aventure où chacun fera preuve d'un courage incroyable. Ce roman, basé sur des faits réels, nous emmène de la Vallée du Gier dans la Loire à Clermont-Ferrand et nous fait traverser certains camps de concentration en Allemagne en suivant le parcours de deux jeunes gens que la vie a forgé pour combattre aussi bien dans l'univers ouvrier des années 30 que pendant la seconde guerre mondiale avec leur implication dans la résistance. Cette plongée dans le passé a nécessité de nombreuses recherches suivies d'une longue enquête menée sur la vie de ces deux personnages. )
10 Marianne Cohn (Page dédiée à Marianne Cohn et à ses compagnons de résistance. Un mois avant d"être arrêtée, elle a sauvé ma tante Eva et mon père Maurice Finkelstein )
11 L'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 (Page consacrée à l'ouvrage "L'attentat de la Poterne, un drame au cœur de Clermont" (2015).
Cette étude sur l'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 recoupe des documents d'archive à des témoignages oraux et écrits. Elle reprend de manière chronologique les évènements, de l'attentat de résistants sur un détachement allemands à l'immensité des représailles qui ont suivi : incendie d'immeubles, nombreuses arrestations, déportations et condamnations à mort. )
12 "Objectif Lyon !"
13 Laurent Neury, l'espoir au bout du pont. Histoire et mémoire de la filière de Douvaine, Cabedita, 2019
14 L'abbé André Payot, résistant et chef de réseau (Biographie détaillée d'André Payot et de ses activités de résistant durant la seconde guerre mondiale à Chamonix et Vallorcine (Haute-Savoie). Livre écrit par Jean-Luc de Uffredi, publié en 2019 aux éditions les Passionnés de bouquins. )

Notes

- 1 - Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd'hui, La Fontaine de Siloé, 2007, 399 p.
- 2 - Mémorial de la résistance en Haute-Savoie, édité par le Comité de Haute-Savoie de l'association nationale des anciens combattants de la résistance française, pages 81-83, 1970.
- 3 - Mémorial de la résistance en Haute-Savoie, op. cit.
- 4 - Michel Germain, Le sang de la barbarie: chronique de la Haute-Savoie au temps de l'occupation allemande, septembre 1943-26 mars 1944, vol. 3, La Fontaine de Siloé, coll. « Histoire de la Résistance en Haute-Savoie », 1992, 335 p., p. 121-129.
- 5 - Michel Germain, Mémorial de la déportation: Haute-Savoie, 1940-1945, La Fontaine de Siloé, coll. « Les Savoisiennes », 1999, 351 p., p. 33-34.
- 6 - Claude Barbier, « Crimes de guerre à Habère-Lullin », La Salévienne, 2014.
- 7 - Concours National de la Résistance et de la Déportation, Condamnations rapportées dans Le Figaro citées dans André Halimi, La délation sous lʼOccupation, Ed. Alain Moreau, 1983, pages 279-293.
- 8 - Michel Germain, Le prix de la liberté : chronique de la Haute-Savoie de la bataille des Glières à la Libération et au-delà... : 26 mars 1944 - 19 août 1944, vol. 4, La Fontaine de Siloé, coll. « Histoire de la Résistance en Haute-Savoie », 2000, 388 p., p. 336-337.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Louis Pache : Guide et Passeur (1940-1944)

    La petite fille de Louis Pache: Nathalie Pache Ville, vient de publier un livre reprenant l'histoire de Louis Pache durant la seconde guerre mondiale. Après avoir rencontré des témoins de cette période, rassemblé des documents d'époque et des anecdotes familiales, son livre: Louis Pache Guide et Passeur (1940-1944) - De Vallorcine à la Suisse, retrace l'histoire de son grand-père, qui durant la seconde guerre mondiale permis à de nombreuses personnes de confessions juive de passer la frontière en direction de la Suisse afin d'échapper aux traques nazies. [répondre]

    Bonjour

    Savez-vous s'il est possible de retrouver le nom des passeurs, ayant fait passer telle ou telle famille. Mes grands-parents sont passés en Suisse par Annemasse. Je voudrais mettre un nom sur celui dont j'ai toujours entendu parler de façon anonyme, comme "le passeur".
    David
      [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019