space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
589 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
652 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4107 Justes de France
908 résistants juifs
9544 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1216 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page


André Besson



 
Besançon 25000 - Doubs
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]
Histoire
Ancien fonctionnaire des Impôts avant d’embrasser la carrière d’écrivain, André Besson a publié de nombreux ouvrages historiques consacrés à la Seconde Guerre mondiale aux éditions France-Empire à Paris.

André Besson est né le 27 octobre 1927 à Dole. Son enfance est marquée par la guerre et l’occupation. D’ailleurs son premier poème est intitulé Oradour-sur-Glane, il est diffusé clandestinement. En mai 1946 c’est sa première publication Mon Journal, depuis André Besson ne cessera plus d’écrire et de publier des livres chez une douzaine d’éditeurs français et étrangers. A la libération il collabore à La Libre Comté. Puis il fait son service militaire, il est soldat dans les troupes d’occupation en Allemagne. Il poursuit ses études supérieures à Paris. Après un concours, il obtient un poste de fonctionnaire des contributions, il est "rat de cave" dans la région de Morez. De retour à Dole, il épouse Denise. Il devient journaliste au Progrès de 1951 à 1961, il écrit aussi pour La Tribune de Genève et Historia.

Profondément attaché à sa région natale, la Franche-Comté, il aborde plusieurs genres littéraires. Beaucoup de ses œuvres sont traduites dans une demi-douzaine de langues, éditées en livre de poche, dans les journaux et les magazines du monde entier. Dix-huit films ou documentaires sont adaptés de ses romans ou de ses scénarios originaux, certains ont été diffusés par les grandes chaînes de télévision françaises et européennes. Pendant trois ans il a présenté l’émission littéraire Tribune livres sur FR3 où il a reçu une bonne centaine d’écrivains français et étrangers.

André Besson a été reçu de nombreux prix littéraires : le Prix Émile Zola pour Le Village englouti, le Prix Louis Pergaud pour La Louve du val d’amour, le prix international du terroir pour La grotte aux loups, le Prix littéraire de la Ville de Dijon pour Marguerite d’Autriche, le Grand Prix du roman policier pour Les Randonneurs, le Prix des écrivains de langue française pour Une fille dans la forêt, le Prix de l’Académie Française pour Les Trente jours de Berlin... et le prix Edgar Faure pour l’ensemble de son œuvre...

11/03/2010
Auteur : Bernard Girard Lien : Racines comtoises

[Compléter l'article]

 


Titre

Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Auteur   André Besson  
Édition   Presses du Belvédère, Lausanne (Suisse)  
Année   2009  
Genre   histoire  
Description   Durant la Seconde Guerre mondiale, la ligne de démarcation était la limite entre la zone libre, sous l'autorité de Vichy, et la zone occupée par l'armée allemande. Partant de la frontière suisse, elle traversait 13 départements parmi lesquels le Jura, l'Ain, la Saône-et-Loire ou l'Allier. Le rôle que jouèrent les passeurs dans le conflit est étudié. Durant la Seconde Guerre mondiale, la ligne de démarcation était la limite entre la zone libre, sous l'autorité de Vichy, et la zone occupée par l'armée allemande. Partant de la frontière suisse, elle traversait 13 départements parmi lesquels le Jura, l'Ain, la Saône-et-Loire ou l'Allier. Le rôle que jouèrent les passeurs dans le conflit est étudié. Quatrième de couverture André Besson raconte dans ce livre, à partir de témoignages authentiques, ce que furent les passages aventureux de la Ligne de démarcation et de la frontière franco-suisse durant la Seconde Guerre mondiale. Imposée par les autorités allemandes le 22 juin 1940 lors des accords d'armistice, la nouvelle frontière partageant la France en deux partait de la frontière suisse pour traverser notamment le Jura, l'Ain, la Saône-et-Loire, l'Allier, le Cher, la Vienne, la Charente, la Dordogne, la Gironde et les Landes pour aboutir aux Pyrénées. André Besson est l'un des rares historiens à avoir rencontré au cours de sa carrière de nombreux passeurs qui aidèrent les milliers d'Alsaciens, de Lorrains, de prisonniers évadés, de Juifs, de résistants traqués par la Gestapo à rejoindre la zone libre ou la Suisse. Il rend dans Clandestins de la liberté un émouvant hommage à ces héros anonymes qui ont sauvé l'honneur de la France.  

Titre

Les Maquis de Franche-Comté

Les Maquis de Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Auteur   André Besson  
Édition   France Empire  
Année   2005  
Genre   histoire  
Description   La Franche-Comté fut une des premières régions françaises où se créèrent des maquis. Dès la fin 42, des dizaines de jeunes hommes, traqués par la gestapo et la police de Vichy, trouvèrent refuge dans le Haut-Pays et commencèrent une lutte sans merci contre les nazis. C'est aussi de Franche-Comté que s'envolèrent, depuis des terrains clandestins, des centaines de personnalités dont la tête était mise à prix : Jean Moulin, Vincent Auriol, le général Delestraint, Raymond et Lucie Aubrac... Pour retracer cette étonnante ... Lire la suite épopée des temps modernes, André Besson est allé interroger les survivants de cette époque dramatique et a rapporté leurs témoignages passionnés et émouvants.  

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 From Paris to Liverpool via Frontstalag 142 (Brief outline of a French woman's flight with her two children from France through Europe to Gibraltar and by convoy to Liverpool during the Battle of the Atlantic after being interned in Frontstalag 142, in Besançon, December 1949 to March 1941. )



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2016