Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
778 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4177 Justes de France
920 résistants juifs
11887 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Nièvre

Région :
Bourgogne-Franche-Comté
Département :
Nièvre

Préfets :
Pierre Luca
(05/1937 - 09/1940) né Pierre Henry Janvier Luca
André Sadon
(09/1940 - 07/1942) André Paul Sadon, Préfet de la Nièvre (1891-1965)
Maurice Dortel, secrétaire général de la préfecture de la Nièvre à partir de mai 1942

Alfred Hontebeyrie
(1941 - 1941) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1895-1969)
Charles Donati
(1941 - 1943) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (né en 1891)
Robert Milliat
(09/1942 - 09/1943)
Robert Milliat
(27/10/1942 - 21/09/1943) Préfet de la Nièvre
(07/1943 - 30/12/1943) Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant.
Louis Dramard
(21/09/1943 - 02/1944) né Louis Marie Charles Dramard, préfet de la Nièvre
Georges Bernard
(1944 - 1944) Georges Albert Maurice Bernard, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1890 - 1953)
Henry de Beaumais
(02/1944 - 09/1944) Préfet de la Nièvre
Jean Bouhey
(03/1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1898-1963)
Robert Jacquin
(09/1944 - 01/1946)
Jean Mairey
(1945 - 1946) Jean Marie Albert Mairey, Commissaire régional de la République par intérim de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1907-1982)

À lire, à voir…

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Les Maquis de Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Paul de Haut Paul de Haut
Le Nivernais-Morvan au quotidien 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Jean-Pierre Marandin Jean-Pierre Marandin
Résistances 1940-1944 : Volume 1, A la frontière franco-suisse, des hommes et des femmes en résistance

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté : Agents secrets et services spéciaux dans la résistance

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté Agents secrets & services spéciaux dans la résistance Tome 2 Jura & Doubs

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Robert Dutriez Robert Dutriez
La Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Guipy en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Guipy 58420
- Nièvre
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Guipy en 1939-1945
Château de Chanteloup
source photo : Carte postale
crédit photo : D.R.
Guipy en 1939-1945
Guipy
source photo : Ville de Guipy
crédit photo : ©Henry Prat

Voir l'histoire du département de la Nièvre
Histoire

La commune des Guispiens

Guipy est un village de la Nièvre.

Lors du recensement de 1962, la commune comptait 297 habitants.

22/01/2013

[Compléter l'article]

Des Juifs de l’Hospice Rothschild morts à Guipy entre 1939 et 1940

A l'origine un latin Vispius a donné son nom à ce lieu, qui au XIIe siècle prend le nom de "Guispe". Ce village s'est établi dans la vallée du Corneau (ou Cornot) autour d'un prieuré Génovéfain construit grâce aux libéralités du seigneur Séguin de la Tournelle, avant son départ pour la croisade en 1147. La route actuelle, D977 bis, ne traverse le village que depuis le milieu du XIXe siècle Le domaine du monastère s'étirait le long de la rivière. Les bâtiments du prieuré proprement dits bien que démantelés à la révolution, puis remplacés en partie au XIXème siècle pour reconstruire un château massif; ont laissé quelques vestiges. Tout à fait en dehors, l'église paroissiale actuelle dédiée à Saint-Germain l'Auxerrois fut fortement remaniée au XIXe siècle sur une construction du XVIe siècle. Guipy construit dans la vallée élargie du Corneau bénéficie de sa situation non loin des étangs de Vaux et du canal du Nivernais. A Guipy sont rattachés quelques beaux domaines, situés à la périphérie, comme le château de Chanteloup. Sur la route d'Héry, ce château massif construit au début du XIXe siècle fut remis par un de ses propriétaires, le mécène de Chavannes, à un couvent, avec un bail de 99 ans, afin de créer un orphelinat "la providence des enfants de Guipy" qui fut repris en 1952 par "la sauvegarde de l'enfance". De l'époque du monastère, il subsiste le gros colombier, et une partie du logis du prieur. Au moment de la restauration de l'église, il fut posé un tympan sculpté, daté de 1876, il n'est pas signé, mais sa facture rappelle celui du porche de l'église de Neuilly. Entre Guipy et Dompierre-sur-Héry, en un endroit dénommé au moyen-âge "le champ de loups", le château reconstruit au XVIe siècle sur l'emplacement d'une demeure seigneuriale est situé à l'écart dans ses bois aux chênes centenaires. A la partie centrale avec ses deux tours est accolée une aile du XVIIIe siècle. Dans le cimetière se trouvait un carré de tombes attribuées à des juifs détenus au château de Chanteloup pendant la guerre (sous la tutelle de la fondation de Rothschild). Afin de récupérer ces terrains, le Maire de Guipy a fait exhumé les ossements et les a fait préserver afin que dans l’avenir ils puissent trouver une sépulture adéquate et convenable dans une partie du cimetière et surmontée d’un Mémorial.

L’Hôpital Rothschild pendant la guerre

En 1852 la Fondation Rothschild fut à l’origine d’un hôpital reconnu d’utilité publique dès 1886. Au cours des années qui suivirent il prit rapidement de l’importance et tout un complexe se constitua autour : ce fut d’abord un dispensaire qui ouvrit près des bâtiments de l’hôpital puis un hospice, une maternité et un orphelinat. En 1940, Le Conseil d’Administration était composé par le Baron Edouard, la Baronne Edouard de Rothschild, le Baron Robert de Rothschild, la Baronne Robert de Rothschild, la Baronne Guy de Rothschild, Louis Asscher, Georges Cahen et Roger Olchansky.

L’hôpital de la rue Santerre fut inauguré en 1914, il disposait de 340 lits en 1937. Les soins s’y organisaient avec l’ouverture de plusieurs services. Lors de la déclaration de guerre en septembre 1939 l’hôpital fut partiellement fermé ; au cours de l’année 1940 des services furent à nouveau ouverts, certains avant même l’armistice, ce fut le cas de la maternité qui fonctionna dès février 1940 mais il fallut attendre novembre pour que le service de médecine générale accueillit des malades. L’hospice fut réquisitionné pour abriter les pompiers en cas de bombardement : aussi les vieillards furent déplacés à Guipy dans la Nièvre pendant que les orphelins de la rue Lamblardie partirent à Berck dans un hôtel appartenant à la baronne Alexandrine de Rothschild ; des malades furent installés dans le sanatorium de Hauteville. En effet, dès septembre 1939, 207 vieillards des deux sexes furent envoyés à Guipy (58). Avec l’occupation, tous les membres des différentes branches de la famille Rothschild furent déchus de leur nationalité, la majorité de leurs biens mis sous séquestre et saisis. Cependant ce ne fut pas le cas de la Fondation qui put poursuivre ses activités (en partie seulement) à la suite d’un conflit entre Vichy et les Allemands et qui ne fut mise sous tutelle de l’UGIF que le 19 juin 1944. En mars 1940, le Conseil d’Administration de la Fondation Rothschild nomma M. Samy Halfon directeur de l’Hôpital de la Fondation domiciliée au 15 rue Santerre. Dès l’été 40 les établissements parisiens de la Fondation furent privés du soutien financier de la Banque Rothschild.

Des pensionnaires de l’Hospice Rothschild à Guipy.

D’après les documents en mairie du Guipy de nombreux juifs résidant de l’Hospice Rothschild étaient venus se réfugier dès le début de la guerre 1939-1945, à la demande de M. De Jouvenel, propriétaire du Château de Chanteloup sur la commune de Guipy. Près de 70 personnes, complètement indigentes moururent de froid entre 1939 et 1940. Or, qui étaient ces juifs et juives venus ayant séjourné dans ce château ? Le Maire de Guipy répond que c’étaient des vieillards évacués de Paris durant la drôle de guerre venant de l’Hospice Rothschild et installés dans cette région sur l’invitation du notable du lieu. Cette oeuvre caritative avait loué pour la durée des hostilités la propriété du Comte de Jouvenel pour un loyer annuel de 30.000 F et le Conseil d’administration après l’évacuation de ces personnes nomma le 12 mars 1940, M. Salomon comme directeur. Ces résidents de l’hospice Rothschild avaient été accueillis dans des conditions précaires : les femmes logeaient dans le château alors que les hommes séjournaient dans les communs.

Le 19 octobre 1939, le sous-préfet de Clamecy écrit au Préfet de la Nièvre à propos de l’installation de ces personnes âgées :

"Une baraque vient d’être construite pour servir de dortoir, une autre est en construction pour servir de réfectoire. Tous les évacués sont pourvus de matelas, draps, couvertures, oreillers, édredons de plume. Le chauffage fonctionne d’une façon très satisfaisante. Une grande propreté règne dans l’établissement. Un médecin est attaché à l’établissement. J’ai goûté à la cuisine qui m’a parut de bonne qualité. La direction, assumée par Mr et Me Salomon a pris et prendra encore toutes dispositions pour organiser du mieux qu’ils pourront la vie des vieillards, et je crois qu’on peut lui faire confiance".

La plupart avait été admis à l’hospice à Paris à titre gratuit et seul un tiers payait un maximum de 425 francs par mois.

Malheureusement à cause des conditions climatiques, le Sous-Préfet de Clamecy est obligé de faire un rapport sur ces décès au Préfet de la Nièvre en date du 22 mars 1940 :

"J’ai l’honneur de vous faire connaitre que des bruits fantaisistes circulant sur la mortalité dans la fondation Rotschild, réfugiés à Chanteloup comme de Guipy, je me suis rendu hier dans cet établissement. La mortalité, étant donné les grands froids et surtout la période douce qui y a succédé brusquement, n’ a été que de La mortalité, étant donné les grands froids et surtout la période douce qui y a succédé brusquement, n’ a été que de 36 du 1er janvier au 15 mars pour un effectif de 194 au 1er janvier. J’ajoute que l’âge moyen des pensionnaires était de 70 ans. Il est difficile qu’il n’en soit pas autrement".

L’hébergement des vieillards de l’Hospice Rothschild dura du 5 septembre 1939 au 31 août 1940. Durant cette période, Mme Mirka Champagne, qui était en poste à la Fondation depuis 1937, fut employée comme lingère à Chanteloup. Les survivants de cette épopée réintégrèrent l’hospice de la Fondation Rothschild à Paris dès la fin août. Après cette évacuation, le château fut occupé par les Allemands et d’autres baraquements furent construits dans le parc pour y loger la troupe.

Ainsi, entre l’automne 1939 et l’été 1940, 69 personnes sont décédés à Guipy. Compte-tenu des lieux de naissance de ces personnes évacuées, il est facile de constater qu’elles étaient d’origine séfarade et ashkénaze et qu’elles naquirent autour du milieu du XIXème siècle.

Voici les dates de decès et les noms des 69 personnes personnes décédées à Guipy :

  • 18/09/1939 : Kahn Henri, né le 25.05.1959 à Hasenpoth (Lettonie) veuf de Esther Lamber
  • 22/09/1939 : Plotel Léon né le 15.05.1866 à Kratinga (Russie) veuf de Lazwrii Rose
  • 24/09/1939 : Cossid Jules Moïse né le 14.02.1863 à Bayonne (Basses Pyrénées) époux de Lévy Lucie
  • 30/09/1939 : Meyer Mathilde née le 12.06.1866 à Foussemagne (Belfort) célibataire
  • 08/10/1939 : Cahen Amélie née le 14.9.1840 à Metz (Moselle) veuve de David Nephtalie
  • 10/10/1939 : Lazard Florentine née le 01.07.1847 à Paris, divorcée d’Adolphe Meyer
  • 11/10/1939 : Lang Henriette née le 10.11.1865 à Paris IVe, veuve de Montéor Henri
  • 15/10/1939 : Horvilleur Rosine née le 13.05.1865 à Paris, veuve de Vély Louis Napoléon
  • 18/10/1939 : Poliakoff Ida née le 02.04.1866 à Mohilef (Russie) divorcée Schwartz Meyer
  • 27/10/1939 : Kroupitzki Perssah Abel né le 1861 à Prilouky (Russie) époux de Sabine Jérusalemsky
  • 04/11/1939 : Marx Jeannette née le 30.11.1859 à Paris Ve, célibataire
  • 12/11/1939 : Strauss Elise née le 13.06.1861 à Gemmunden (Allemagne) veuve Jean Léon
  • 16/11/1939 : Yahiel Myriam Emilie née le 20.05.1876 à Constantinople (Turquie) veuve de Nahoum David
  • 17/11/1939 : Wechsler Caroline née le 18.07.1875 à Bucarest (Roumanie) mariée à Rosenfeld Joseph
  • 19/11/1939 : Wechsler Rosa 19.11. 1851 à Crocmaru (Roumanie) veuve de Levaï Mendel
  • 24/11/1939 : Soloweitschik Moïse né le 28.07.1858 à Odessa (Russie) veuf d’Esther Goldenback
  • 20/12/1939 : Bloch Charlotte Sarah née le 28.04.1858 à Mittlebronn (Moselle) veuve de Lévy Gustave
  • 01/01/1940 : Lévi Nepthalie né le 21.12.1849 à Paris
  • 07/01/1940 : Lévy Adolphe né le 27.07.1867 à Paris, divorcé de Blanche Weil
  • 10/01/1940 : Klein Estelle Hortense née le 24.03.1860 à Paris, veuve de Moskowitsch Jacques
  • 12/01/1940 : Moritu-Gerse Léon né le 1870 à Bucarest (Roumanie) marié à Benbassa Victoria
  • 13/01/1940 : Pinimovitch Samuel né le 15.04.1855 à Vilna (Pologne) veuf de Esther Pinimovitch
  • 14/01/1940 : Gerson Nathalie née le 03.03.1857 à Baumgarth (Prusse Orientale) veuve de Jack Levi
  • 15/01/1940 : Michel Madeleine Anne Amélie née le 17.04.1865 à Saint-Cloud (Seine et Oise) célibataire
  • 17/01/1940 : Cahen Florestine née le 06.09.1849 à Paris, veuve de Auguste Lore
  • 17/01/1940 : Strauss Alphonse né le 06.04.1865 à Paris, veuf de Mélanie Levy
  • 18/01/1940 : Farhi Djoya née le 15.12.1851 à Smyrne (Turquie) veuve de Defese David
  • 12/01/1940 : Worms Adelaïde née le 07.02.1851 à Courcelles-Chaussy (Moselle) divorcée de Nathan Rothschild
  • 26/01/1940 : Buchbinder Arma née le 05.05.1863 à Kichineff (Russie) veuve de Tronsky Salomon
  • 28/01/1940 : Lévy Florestine née le 25.11.1852 à Mulhouse (Haut Rhin) célibataire
  • 28/01/1940 : Guetta Marie née le 18.10.1860 à Constantinople (Turquie) veuve de Salomon Salomonovitch
  • 01/02/1940 : Salomon Sabina née le 06.02.1857 à Jassy (Roumanie) veuve de Davidovici Léon
  • 04/02/1940 : Horenstein Claire née le 1868 à Piatra (Roumanie) veuve de Braun Haïm
  • 04/02/1940 : Haguenauer Caroline née le 29.06.1853 à Sèvres (Seine et Oise) veuve de Joseph Jules
  • 05/02/1940 : Lopez Zarah née le 08.08.1852 à Alger, veuve de Caspari Aron
  • 05/02/1940 : Veil Brunette née le 05.07.1876 à Bollwiller (Haut Rhin) divorcée Weill Arthur
  • 12/02/1940 : Kaufmann Julie née le 06.08.1864 à Paris, divorcée 1° Birbaum Bernard et 2° Touret Georges Adric
  • 15/02/1940 : Bloch Juliette née le 26.05.1877 à Winzenheim (Bas Rhin) veuve de Viterbo Samuel
  • 15/02/1940 : Danon Bella née le 19.07.865 à Andrinople (Turquie) veuve de Salomon Danon
  • 16/02/1940 : Mosse Salomon Azaël né le 08.02.1862 à Orange (Vaucluse) veuf de Coutte Blanche
  • 16/02/1940 : David Régina née le 18.10.1854 à Paris, veuve de Klein Jacques
  • 19/02/1940 : Bruda Rachel née le 11.12.1867 à Constantinople (Turquie) veuve de Yahbés Sabetay
  • 19/02/1940 : Goldreich Anna née le 05.0.1864 à Kudzberg (Pologne) veuve de Rosenberg Philippe
  • 20/02/1940 : Brandeis Samuel né le 19.04.1861 à Lengnau (Suisse) veuf de Eugènie Legrand
  • 22/02/1940 : Blum Alphonse né le 13.07.1859 à Colmar (Haut Rhin) marié Emma Ruff
  • 23/02/1940 : Félix Eugénie née le 24.12.1858 à Paris, veuve de Rothshild Juda
  • 24/02/1940 : Haas Jeanne née le 14.10.1871 à Strasbourg (Bas Rhin) veuve de Kramer Isaac
  • 24/02/1940 : Créhange Eugénie née le 24.09.1865 à Paris IIIe, veuve de Mélendès Benjamin Gaston
  • 25/02/1940 : Lazard Simon né le 01.03.1865 à Zurich (Suisse) célibataire
  • 27/02/1940 : Amon Joseph né le 17.02.1858 à Constantinople (Turquie)
  • 28/02/1940 : Fribourg Berthe née le 10.03.1867 à Epinal (Vosges) veuve de Jacques Wessel
  • 06/03/1940 : Caen Jules né le 26.12.1858 à Paris, célibataire
  • 17/03/1940 : Finkelstein Mowscha Jenkel né le 10.10.1872 à Krementchouk (Russie) époux de Kagan Ida
  • 31/03/1940 : Klein Dora née le 1863 à Javeno (Pologne) veuve de Liberfeld Bernard
  • 16/04/1940 : Sax Lazard né le 25.04.1864 à Aupina (Russie) veuf de Anna Nodel
  • 10/04/1940 : Werbilowsky David né le 27.08.1858 à Kowno, veuf de Nanette Guggensheim
  • 14/04/1940 : Ohnstein Ludwig né le 14.11.18883 à Posen (Allemagne) époux de Kedwig Lev
  • 16/04/1940 : Haasz Jakob né le 04.08.1857 à Menghe (Hongrie) veuf de Bodensky Génie
  • 13/05/1940 : Victor Yetti née le 20.11.1865 à Foscani (Roumanie) épouse de Schwartz Meyer
  • 29/06/1940 : Benmahor Esther née le 25.02.1851 à Smyrne, veuve de M. Ganon
  • 01/07/1940 : Botton Haïm né le 1857 à Salonique  (Gréce) époux de Doukoula Salmon
  • 12/07/1940 : Caen Bélina née le 16.11.1862 à Liacourt (Moselle) célibataire
  • 18/07/1940 : Pinto Léon Haïm né le 22.11.1858 à Safed (Palestine) époux de Soffe Thérèse
  • 27/07/1940 : Teterowski Flore née le 01.09.1883 à Swastoff (Russie) veuve Caillaut Joseph Charles
  • 28/07/1940 : Scheraskine Esther née le 25.03.1865 à Odessa (Russie) veuve de Wolf Shagalewitch
  • 03/08/1940 : Goldenberg Haïm né le 18.1.1854 à Falticem (Roumanie) veuf de Rosalie Hirsch
  • 23/08/1940 : Darmon Joseph Edouard né le 04.01.1868 à Tlemcen (Algérie) veuf de Anna Darmon
  • 25/08/1940 : Semiaticki Feigel née le 01.04.1857 Berlitstock (Pologne) veuve de Gravé Mendel

22/01/2013
Auteur : Frédéric Viey

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de la Nièvre

114-10e CTE Nevers 58000 Nevers
Centre Nevers 58000 Nevers
CT Aunay-en-Bazois 58110 Aunay-en-Bazois
École Normale de Nevers 58000 Nevers
Frontstalag 154 Fourchambault 58600 Fourchambault
Prison de Nevers 58000 Nevers

Les lieux de sauvetage de la Nièvre

Maison d'enfants de Châtillon-en-Bazois 58120 Château-Chinon Ville


Les 35 Justes parmi les Nations de la Nièvre



Familles réfugiées à Guipy [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


Familles arrêtées (Guipy) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Chronologie [Ajouter]

13/07/1942 - Rafle des Juifs dans la Nièvre.
20/02/1943 - Rafle exigée par les autorités allemandes en représailles à un attentat parisien le 13/02/1943 contre des officiers de la Luftwaffe. Le gouvernement de Vichy transmet une directive aux préfets de région avec des quotas: les autorités allemandes ont exigé 2000 Juifs étrangers au total. Ils sont pris essentiellement en "zone libre".Cluny France
24/02/1944 - Rafles en Côte d’Or, Saône-et-Loire, Yonne, Nièvre, Doubs, Haute-Loire, Jura et du Territoire de Belfort : 485 personnes sont arrêtées dans la région.1
26/06/1944 - Massacre de Dun-les-Places : 27 tués par les nazis.
04/07/1944 - Massacre du Maquis "Peguy" au Moulin de Chappe à Menou le 4 juillet et au "Grands Bois" à La Chapelle-Saint-André le 8 juillet : à deux reprises les soldats allemands bien informés par un collaborateur encerclent très tôt le matin deux camps du Maquis et finissent par l’exterminer. Bilan pour la Résistance : 12 tués + 11 prisonniers exécutés à Cosne-Cours-sur-Loire.2
10/07/1944 - Massacre de Fours - Montaron : 1 000 soldats allemands renseignés par un milicien infiltré encerclent la ferme de Corcelles, PC du Maquis de Fours-Montaron "Libé-Nord" et détruisent la ferme et toute forme de vie. Bilan pour la Résistance : 23 tués et 5 civils exécutés.3
31/07/1944 - Massacre de Chaumard : Les allemands parfaitement renseignés par de jeunes collaborateurs attaquent le Maquis de Chaumard (dans le Morvan) et massacrent tout ce qui bouge. Bilan : 22 tués pour la Résistance et 8 tués pour l’armée allemande.4


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Guipy sur Wikipedia 
2 Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. (Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. Auteur : Julie Philippe (julia.philippe@laposte.net) Éditeur : Mémoire de master en histoire contemporaine Date de publication : 19-09-2007 )

Notes

- 1 - Archives Départementales de la Côte d’Or.
- 2 - Conseil général de la Nièvre, Commémorations de la Résistance en Nièvre lors de la 2° Guerre Mondiale.
- 3 - Conseil général de la Nièvre, Commémorations de la Résistance en Nièvre lors de la 2° Guerre Mondiale.
- 4 - Conseil général de la Nièvre, Commémorations de la Résistance en Nièvre lors de la 2° Guerre Mondiale.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019