space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
596 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
653 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4108 Justes de France
910 résistants juifs
9587 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1216 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Tarn-et-Garonne

Région :
Occitanie
Département :
Tarn-et-Garonne

Préfets :
Louis Boucoiran
(1937 - 1940) Louis Maurice Casimir Boucoiran, préfet du Tarn-et-Garonne
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
Albert Durocher
(1940 - 1941) Albert Lucien Jules Durocher, préfet du Tarn-et-Garonne
François Martin
(1941 - 1943) François Louis Alfred Martin, député de l'Aveyron de 1936 à 1940. Issu d’une famille protestante de Millau, il vote les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain et entre au Conseil national de Vichy. Nommé préfet du Tarn-et-Garonne, il démissionne fin 1943 et rejoint la Résistance. (06/09/1900 à Millau-20/04/1964 à Millau)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)
Maurice Vincent
(1944 - 17/11/1944) Maurice Paul Vincent, préfet du Tarn-et-Garonne, suspendu de ses fonctions le 17 novembre 1944.
Auguste Rouanet
(21/08/1944 - 21/03/1946) Auguste Jacques Joseph Rouanet, désigné préfet du Tarn-et-Garonne à titre provisoire par le commissaire de la république de la région de Toulouse le 21 août 1944, délégué dans les fonctions le 18 novembre 1944. Fin de délégation le 21 mars 1946.
Pierre Maisonneuve
(21/03/1946 )

À lire, à voir…

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Catherine Lewertowski Catherine Lewertowski
Morts ou juifs : La Maison de Moissac, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Auvillar en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Auvillar 82340
Sous-préfecture : Castelsarrasin
Canton : Auvillar - Tarn-et-Garonne
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Auvillar en 1939-1945
Auvillar
source photo : Ville d'Auvillar
crédit photo : D.R.
Auvillar en 1939-1945
Auvillar
source photo : Commune d'Auvillar
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département du Tarn-et-Garonne
Histoire
Auvillar est une commune française située dans le département du Tarn-et-Garonne.

07/04/2009

[Compléter l'article]
Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice et se trouve coupée en deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.

Le 3 octobre 1940, le Conseil des ministres de Vichy arrête un "Statut" des juifs. Les préfets de zone sud ont la possibilité d'assigner à résidence ou d'interner les "ressortissants étrangers de race juive".
Des familles juives sont assignées à résidence à Auvillar.
A partir de janvier 1941, le ministère de l'Intérieur créé au camp de Septfonds un centre d'internement pour les "étrangers en surnombre dans l'économie française".

Le 24 août 1942 la brigade de gendarmerie d'Auvillar reçoit l'ordre, selon la note 83/4 section, d'arrêter les quatre familles juives réfugiées à Auvillar : les Kurzweil, les Roth, les Weinnelberg et les Wineviez.
À l'aube du 26 août, les familles raflées sont rassemblées Place de l'Horloge puis emmenées en camion au camp de Septfonds.
Ce jour-là 173 personnes sont raflées dans le département Tarn et Garonne.


Depuis octobre 1942, des malles scellées et divers objets appartenant à des familles juives raflées sont entreposées dans une réserve de la mairie d'Auvillar. Elles seront ouvertes et inventoriées le 6 juin 1990.1

07/04/2009

[Compléter l'article]

Les enfants Juifs à Auvillar

A Auvillar, le docteur Sigismond Hirsch dit Djigo, réussi à tisser un réseau d’entraide. Il noue des contacts avec le maire et des personnalités du village, qui pour certains œuvrent déjà dans la résistance locale : gendarmes, membre de la municipalité, religieuses et quelques habitants soucieux du sort des enfants juifs.
Djigo, avec l’aide d’Édouard Rakowski, parvient ainsi à cacher une centaine d’enfants dans un secteur dont les limites s’étendent jusqu’au Gers.

Le 18 octobre 1943 à 5h du matin, une traction avant et un camion au gazogène plein d’hommes armés de la Gestapo allemande arrêtent le docteur Sigismond Hirsch et son épouse, Berthe née Weyl, suite à la dénonciation d’un capitaine vichyssois du service géographique de l’armée qui sera arrêté à la Libération.
Leur fils, Jean n'avait pas dormi à la maison et ne fut pas arrêté.

La nuit même, Castor (Robert Gamzon) et Roger Fichtenberg viennent récupérer les papiers concernant les enfants cachés, aucun ne sera inquiété.
Les jeunes se regroupent, gagnent les maquis et constituent en particulier le maquis de Vabres sous la direction du capitaine Castor Gamzon.

Sigismond et Berthe Hirsch sont transférés à la prison Saint-Michel de Toulouse.
Déportés résistants, tous deux Croix de Guerre, le docteur Sigismond Hirsch et son épouse Berthe, sont amenés via Drancy à Auschwitz par le convoi numéro 62. Sigismond Hirsch, capitaine des Forces Françaises de l’Intérieur (F.F.I.), Grand Officier de la Légion d’Honneur, est revenu seul, sa femme, âgée de 37 ans a été gazée dès son arrivée.

07/06/2009

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement du Tarn-et-Garonne

220e CTE Septfonds 82240 Septfonds
221e CTE Septfonds 82240 Septfonds
302e CTE-GPTE Septfonds 82240 Septfonds
529e CTE-GTE-881e GTE Montech 82700 Montech
533-534e-585e-881e GTE Septfonds 82240 Septfonds
533e-534e CTE-GTE Réalville 82440 Réalville
61e CTE-866e CTE-GTE Caylus 82160 Caylus
61e-535e CTE-501e CTE-GTE-525-526e GTE Caussade 82300 Caussade
Camp de Judes de Septfonds 82240 Septfonds
Camp de Moissac 82200 Moissac
Camp militaire de Caylus 82160 Caylus
Caserne des Dragons 82000 Montauban
Centre Montauban 82000 Montauban
Centre Montech 82700 Montech
Centre Réalville 82440 Réalville
GTE de Livron 82160 Lacapelle-Livron

Les lieux de sauvetage du Tarn-et-Garonne

Auberge de jeunesse 82140 Saint-Antonin-Noble-Val
Centre de la Molle 82000 Montauban
Couvent d'Auvillar 82340 Auvillar
Couvent de Grisolles 82170 Grisolles
Domaine de Charry 82200 Boudou
La Bastiolle 82000 Montauban
Maison de Moissac 82200 Moissac
Moulin de Moissac 82200 Moissac
Soeurs bénédictines de Mas-Grenier 82600 Mas-Grenier

Les 10 communes du canton (Auvillar)

Auvillar 82340  Dunes 82340  Saint-Cirice 82340  Sistels 82340 
Bardigues 82340  Le Pin 82340  Saint-Loup 82340    
Donzac 82340  Merles 82210  Saint-Michel 82340    

Les 65 Justes parmi les Nations du Tarn-et-Garonne


Maires de Auvillar

Firmin Combes  adjoint au Maire d'Auvillar

1 Familles réfugiées à Auvillar [Compléter]
10/1943
Famille Hirsch - Jean Hirsch, alias Nano, se cache au Couvent d'Auvillar après l'arrestation de ses parents, le docteur Hirsch et de sa femme Berthe née Weyl, le 18 octobre 1943. Ils seront déportés en Allemagne, seul son père reviendra.

3 Familles arrêtées (Auvillar) [Compléter]
18/10/1943
Famille Hirsch - Le docteur Sigismond Hirsch et son épouse, Berthe née Weyl, résistants Juifs, sont arrêtés suite à une dénonciation. Transférés à la prison Saint-Michel de Toulouse, ils seront déportés le 20 novembre 1943 via Drancy vers Auschwitz par le convoi numéro 62. Sigismond Hirsch est revenu seul, sa femme, âgée de 37 ans a été gazée dès son arrivée.
Déportation :
20/11/1943   convoi no 62

05/1944
Famille Karpelès - Karl, 44 ans, né le 19 novembre 1899 à Schaerberg, en Belgique est docteur ès sciences. Après l'exode, il se réfugie à Auvillar (Tarn-et-Garonne) où il est caché chez une coiffeuse italienne, Mlle Lena Muo. Arrêté en mai 1944 sur dénonciation, il sera déporté sans retour le 15 mai 1944 par le convoi n° 73 dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.
Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

26/08/1942
Famille Kurzweil - Bruno, 51 ans, né le 13 janvier 1891 à Josefstadt (Bohême - Autriche), avocat, son épouse Gisèle, 52 ans, née Tramer à Oderberg (Bohême - Autriche) le 25 février 1890 et leur fille Adèle, 17 ans, née le 31 janvier 1925 à Graz (Autriche), élève du Lycée Michelet de décembre 1940 à 1942, sont arrêtés à leur domicile, 3 place de l'Horloge à Auvillar. Regroupés au camp de Judes, ils sont amenés à la gare de Caussade le 1er septembre 1942, puis internés à Drancy, ils sont déportés le 9 septembre 1942 vers Auschwitz par le convoi numéro 30 et exterminés dès leur arrivée.
Déportation :
09/09/1942   convoi no 30

Chronologie [Ajouter]

26/08/1942 - Rafle des Juifs étrangers à Auvillar. Quatre familles juives réfugiées à Auvillar seront raflées : les Kurzweil, les Roth, les Weinnelberg et les Wineviez.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal

Les Juifs réfugiés à Varennes durant la Seconde Guerre mondiale , Le Tambour de Varennes n° 23 23 pages, réalisation 2012
Auteur : Régis Pinson - terminal
Après le colloque sur la lettre de protestation du 26/08/1942 de Mgr Théas, évêque de Montauban, le travail de mémoire et d’histoire se poursuit. Le Tambour de Varennes printemps-été 2012, n° 23, est en grande partie consacré au sort des Juifs réfugiés à Varennes.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Auvillar sur Wikipedia 
2 Adèle Kurzweil (Un site consacré à Adèle Kurzweil, élève du lycée Michelet à Montauban de décembre 1940 à 1942 et arrêtée à Auvillar, puis déportée sans retour vers Auschwitz. )
3 Le camp de Septfonds : 60 ans d’histoire et de mémoire (revue arkheia, n°5-6, 2002. )
4 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
5 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
6 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
7 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
8 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
9

Notes

- 1 - Société Auvillaraise de Contacts Franco-Allemands

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Lucienne à Montauban

    Je recherche une certaine Lucienne à Montauban ou alentours. Elle aurait vécu dans une ferme ou une exploitation agricole. Elle avait entre 23 et 27 ans en 1942 et un petit garçon de 3 ans. [répondre]

    Bjr Mme j'ai eu une mère du nom de Lucienne de Montauban avec un enfant qui se nommait J.Jacques elle travaillait à Puylaroque pour le Consul Belge qui était en exil vous pouvez me contacter au 06.76.81.26.20 en espèrant que cela puiss vous amener de l'eau à votre moulin - Cordialement J.Luc  [répondre]

***  Camille Petit : Résistant fusillé par les allemands le 9 avril 1944 à Beaumont-de-Lomagne

    Bonjour
    Je recherche des informations sur mon oncle Camille Petit fusillé par les allemands le 9 avril 1944 à Beaumont-de-Lomagne dans le Tarn et Garonne 82

    Je n'ai rien trouvé dans les archives nationales , le concernant

    merci de votre aide

    Alain Germont
    [répondre]

***  Vincent

    Reconnaissez-vous cet enfant ? Il s'agit de mon père né en 1942, adopté en 1944. On lui a donné le nom de Vincent à la naissance mais je pense qu'il s'agit d'un faux nom. Il serait né le 27 mai à montauban mais là-aussi dates et lieux de naissance ne sont pas sûrs... [répondre]

    bonsoir je suis navrée de répondre à côté mais peut-être cette information vous aidera-t-elle dans un premier temps à confirmer lieu et date de naissance car il est maintenant possible de consulter dans les archives du département de naissance certains registres d'état-civil
    - vous pouvez aussi demander à la mairie une copie de l'acte de naissance
    - connaissez-vous le CNAOP à Paris
    14 avenue Duquesne 75350 Paris 07 SP
    0140567217
    Bonne recherche bien cordialement
      [répondre]
    répondre c'est déjà bien. J'ai déjà effectué toutes ces démarches. Je vous remercie...  [répondre]

***  père né à cahors mais abandonné à montauban

    mon père est né en 1943 à cahors d'une mère polonaise et d'un père français il a été abandonné 2 jours après sa naissance à Montauban et depuis je ne trouve aucune trace de ses parents [répondre]

    Merci de donner plus de renseignements, des noms des lieux, des photos ?  [répondre]

***  Recherche enfants cachés

    Je recherche des enfants ayant été cachés dans une citerne (puit) situé dans le parc d'une propriété au lieu dit Peyrepau sur la commune de BRUNIQUEL L'entrée de la citerne se situait au pied d'un grand pin maritime.. BRUNIQUEL se situe à quelques kilomètres du camp de SEPTFONDS [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2016