Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
727 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4154 Justes de France
920 résistants juifs
11365 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Tarn-et-Garonne

Région :
Occitanie
Département :
Tarn-et-Garonne

Préfets :
Louis Boucoiran
(1937 - 1940) Louis Maurice Casimir Boucoiran, préfet du Tarn-et-Garonne
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
Albert Durocher
(1940 - 1941) Albert Lucien Jules Durocher, préfet du Tarn-et-Garonne
François Martin
(1941 - 1943) François Louis Alfred Martin, député de l'Aveyron de 1936 à 1940. Issu d’une famille protestante de Millau, il vote les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain et entre au Conseil national de Vichy. Nommé préfet du Tarn-et-Garonne, il démissionne fin 1943 et rejoint la Résistance. (06/09/1900 à Millau-20/04/1964 à Millau)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)
Maurice Vincent
(1944 - 17/11/1944) Maurice Paul Vincent, préfet du Tarn-et-Garonne, suspendu de ses fonctions le 17 novembre 1944.
Auguste Rouanet
(21/08/1944 - 21/03/1946) Auguste Jacques Joseph Rouanet, désigné préfet du Tarn-et-Garonne à titre provisoire par le commissaire de la république de la région de Toulouse le 21 août 1944, délégué dans les fonctions le 18 novembre 1944. Fin de délégation le 21 mars 1946.
Pierre Maisonneuve
(21/03/1946 )

À lire, à voir…

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Catherine Lewertowski Catherine Lewertowski
Morts ou juifs : La Maison de Moissac, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Paul Pellet


Dossier Yad Vashem : 12304
Remise de la médaille de Juste : 16/12/2012
Sauvetage : Saint-Antonin-Noble-Val 82140 - Tarn-et-Garonne
Profession: Cordonnier
Date de naissance: 31/12/1881
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Paul-Pellet
Paul et Cécilia Pellet
source photo : Arch. fam.
crédit photo : CFYV
Notice

Cécilia* et Paul Pellet* sont cordonnier à Saint-Antonin-Noble-Val.
Ils vont héberger, cacher et sauver Jetty Fertig et sa fille Anna.

Fuyant les mesures antisémites en Allemagne, Baruch Fertig, sa femme Jetty et leur fille Anna, originaires de Berlin arrivent en mai 1940 en France après être passés par la Belgique. La famille est transférée vers Toulouse.
De 1940 à 1941, Baruch Fertig est interné successivement au camp de Saint Cyprien, à Argelès, puis à Montauban, comme personne libre de ses mouvements et enfin à Saint-Antonin-Noble-Val dans le Tarn et Garonne. Baruch Fertig est arrêté le 23 février 1942 et interné au camp de Septfonds (ou camp de Judes) d’où il est détaché pendant quelques semaines au camp de Caylus pour y faire des travaux. Il est autorisé à venir voir sa famille à Saint-Antonin-Noble-Val le dimanche. Il sera déporté le 9 septembre 1942 par le convoi N° 30.
Jetty Fertig vit à Montauban en 1941 où elle est recensée. Puis elle loue une chambre dans le village de Saint-Antonin-Noble-Val sur la place du Mazel Viel à partir de septembre 1941. Entre 1941 et 1942 elle fait la connaissance de Cécilia* et Paul Pellet* et de leur fille Yvette.
Le 26 août 1942, des arrestations de Juifs étrangers se déroulent à Saint-Antonin-Noble-Val et huit personnes dont Jetty Fertig et Anna sont emmenées au camp de Judes à Septfonds. Elles auraient dû monter dans le convoi qui partait de Caussade vers Drancy avec Auschwitz pour destination finale. Elles quittent le camp de Judes avant le départ du convoi. Leur sauvetage est dû à l’intervention de Madame Doria Donnadieu qui utilise ses relations pour exiger la sortie du camp de Jetty Fertig et Anna.
Jetty Fertig et sa fille Anna reviennent à Saint-Antonin-Noble-Val et sont hébergées et cachées chez Cécilia* et Paul Pellet* d’août 1942 à février 1943. Puis elles reprennent leur location dans la maison où elles vivaient précédemment et se réfugient chez Cécilia* et Paul Pellet* en cas de rafles ou d’alertes.
En août 1943, Jetty Fertig et Anna sont recensées dans « l’état nominatif des Juifs en résidence à Saint-Antonin-Noble-Val ».
En juin 1944, Anna figure sur la photo de classe de l’école de filles. Le 21 octobre, Jetty Fertig reçoit une carte d’identité d’étranger qui sera renouvelée en 1945. Pendant l’été 1945, un Monsieur Fertig vient chercher sa belle-sœur au magasin de chaussures de Cécilia* et Paul Pellet*. Il est reçu par Cécilia Pellet*. Il porte un uniforme anglais. Il ressemble à Baruch Fertig. C’est son frère qui s’était engagé dans l’armée anglaise. En septembre, Jetty Fertig quitte Saint-Antonin-Noble-Val avec Anna.
Les Fertig et les Pellet* restent en contact et correspondent après la guerre.
Le 25 janvier 2012, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Cécilia* et Paul Pellet*.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Rescue Story

In May 1940 Baruch and Jetty Fertig took their 4-year-old daughter, Anna, from Belgium to France. Mr. Fertig was arrested and imprisoned in a number of different internment camps in the south of France. He was eventually sent to Drancy and then to Auschwitz in September 1942, where he was murdered.
In September 1941, Jetty rented a room in the home of a local resident in Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonnne), in southern France, about 95 km north of Toulouse. There she made the acquaintance of Paul and Cécilia Pellet, who were her landlady’s neighbors. Paul was a shoemaker, and his shop was located in their house.
At the end of August 1942, there was a roundup of the Jews in the area; eight Jews were arrested in Saint Antonin-Noble-Val and interned in the Septfonds camp in Tarn-et-Garonne; among them were Jetty and Anna Fertig. Of the eight, six were deported to Auschwitz never to return. (Mrs. Fertig's and Anna’s names appear on the deportation lists alongside the notation “died during deportation.”) However, they were smuggled out of the camp by a courageous citizen and taken to the Pellet’s home, where they remained in hiding for a number of weeks. In November 1942 Jetty and Anna returned to live with their former landlady, but they sheltered with the Pellets whenever the danger of arrest and deportation loomed. In mid-1944 the Das Reich Panzer Division was stationed near Toulouse until ordered to march north to repel the Allied invasion at Normandy. While stationed in the area, they were attacked by the French Resistance and then carried out vicious reprisal attacks against innocent civilians. Thus they presented an ever-present danger to the local populace, especially Jews. After the war, the Fertigs returned to Belgium, from where they moved to the Land of Israel. They corresponded with the Pellets for many years.

On January 25, 2012, Yad Vashem recognized Paul and Cecilia Pellet as Righteous Among the Nations.

28/11/2017
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Cécilia Pellet
(dite Charlotte)
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Paul Pellet
Jetty Fertig
Anna Fertig

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal

Les Juifs réfugiés à Varennes durant la Seconde Guerre mondiale , Le Tambour de Varennes n° 23 23 pages, réalisation 2012
Auteur : Régis Pinson - terminal
Après le colloque sur la lettre de protestation du 26/08/1942 de Mgr Théas, évêque de Montauban, le travail de mémoire et d’histoire se poursuit. Le Tambour de Varennes printemps-été 2012, n° 23, est en grande partie consacré au sort des Juifs réfugiés à Varennes.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Le camp de Septfonds : 60 ans d’histoire et de mémoire (revue arkheia, n°5-6, 2002. )
2 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
3 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
4 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
5 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
6 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
7

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019