Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
698 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
702 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4147 Justes de France
920 résistants juifs
11276 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1258 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Loire

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Haute-Loire

Préfets :
Robert Bach
(1941 - 1943) Préfet de la Haute-Loire
Charles Chevreux
(1941 - 1941) Jacques Charles Adrien Chevreux, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1883-1951)
Paul Brun
(1942 - 1944) Paul Ferdinand Eugène Brun, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier) (1892-1965)
Henri Ingrand
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1908-2003)

À lire, à voir…

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Andry Nicolas Andry
Objectif Lyon

ACHETER EN LIGNE

Pierre Bolle Pierre Bolle
Le Plateau Vivarais-Lignon : Accueil et résistance, 1939-1946

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Francis Mazel Francis Mazel
La Haute-Loire sous l'occupation

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Michel Fabréguet Michel Fabréguet
Les Résistances sur le Plateau Vivarais-Lignon (1938-1945)

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Tence en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Tence 43190
cf. Chaumargeais
- Haute-Loire
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Tence en 1939-1945
Tence
source photo : Commune de Tence
crédit photo : D.R.
Tence en 1939-1945
Tence
source photo : Commune de Tence
crédit photo : D.R.
Tence en 1939-1945
Plaque apposée par les Amis du Vieux Tence
source photo : Ph. Hephil Roux / BCFYV
crédit photo : D.R.
Tence en 1939-1945
La mairie
source photo : Havang(nl)
crédit photo : Domaine public

Voir l'histoire du département de la Haute-Loire
Histoire

La commune des Tençois

Tence (Tença en occitan) est une commune au nord-ouest du Vivarais, en Haute-Loire.

Lors du recensement de 1962, la commune comptait 2 949 habitants.

07/08/2011

[Compléter l'article]

L'Arbre de la Mémoire à Tence

Tence Chaumargeais Istor... autant de lieux de résistance à la Shoah

Le 20 juin 2010 a été inauguré à Chaumargeais un Arbre de la Mémoire pour toutes les familles de persécutés qui trouvèrent un abri dans la région de Tence et en hommage à celles et ceux qui les ont aidées pendant la Deuxième guerre mondiale.

Depuis le même jour, à Istor, une plaque commémorative rappelle désormais l'"Ecole des Prophètes", ce noyau culturel juif au milieu d’une barbarie qui en cherchait la disparition complète.
Enfin, au Mazet, Daniel* et Évodie Duron* furent officiellement reconnus comme Justes parmi les Nations. Une page de ces reportages a déjà décrit cette cérémonie en pays protestant.

 

Jean Gibert :

"A l'initiative des Amis du vieux Tence, y a été inauguré L'Arbre de la Mémoire, en souvenir des familles persécutées et hébergées dans la commune et ses environs. Cette stèle se veut comme un hommage à tous ceux qui ont aidé ce peuple déraciné, recherchant au gré des rencontres, la sécurité, un toit, de quoi se nourrir et si possible un peu de chaleur humaine.

La sobriété de la cérémonie s'est conjuguée avec le recueillement des participants à l'écoute des mots du premier magistrat Tençois, Jean Digonnet, du président des Amis du vieux Tence, Michel Pabiou, suivis d'une brève intervention du secrétaire d'Etat, Laurent Wauquiez, et du récit de l'exode des juifs par Francis Weill, enfant caché alors avec sa famille au Mazet-Saint-Voy.

L'interprétation émouvante, a cappella, par Jean-Claude Fouillet de la chanson de Jean Ferrat, Nuit et brouillard, a précédé la découverte de la stèle, L'Arbre de la Mémoire. Après quoi, les participants sont montés jusqu'à "Istor" inaugurer une plaquette, expliquant le rôle de L'École des prophètes et écouter le témoignage de M. Michaeli, ancien consul de France et ambassadeur en Afrique, ayant été recueilli précisément à "Istor", par Henri* et Lydie Fournier*."
(Le Progrès, 21 juin 2010).

 

Sur la plaque explicitant l'Arbre de la Mémoire de Tence, on peut lire cette citation d'André Chouraqui :

"Je pédale jusqu'à ce que la lune apparaisse, et soit haut dans le ciel......
Demain nous chercherons....

J'ai en moi une vision terrible de l'agonie du monde et de l'indignité des hommes,
de notre indignité
."

 

André Chouraqui :
- "André Chouraqui prend contact avec les réseaux naissants de la Résistance et devient le représentant de l'OSE (Œuvre de secours aux enfants juifs, entrée dans la clandestinité) en Haute-Loire et en Ardèche.
Pendant plus de deux ans, il sillonne les villages pour cacher des enfants et procurer des faux papiers aux réfugiés menacés de déportation. Il constate la solidarité agissante des pasteurs et des villages protestants à l'heure où la France fait la chasse aux juifs. Ses protecteurs du Chambon fournissent un poste d'enseignant et une pension amie à son maître Georges Vajda, qui s'établit ainsi à quelques kilomètres des Chouraqui.
Dans la clandestinité, il rencontre l'historien Jules Isaac.
Avec Albert Camus, également réfugié, ils jetaient les fondements de leurs œuvres réciproques.
Près de la demeure qu'il occupe dans le village, Jacob Gordin dirige "l'école des prophètes", noyau de la future école des cadres d’Orsay, où quelques intellectuels juifs pensent à ce que seront les lendemains de la guerre."
(Biographie officielle).

 

Fabienne Mercier :
Il a quatre-vingt-huit ans, une bouille drôlement sympathique. Son œil est malicieux, même si l'émotion le submerge, parfois. Lorsqu'il se souvient de l'asile que lui et ses amis, des jeunes gens, des intellectuels juifs, ont trouvé ici, en terre du Haut-Lignon, chez Henri* et Lydie Fournier*, pendant une partie de la Seconde guerre mondiale. Il se nomme Itzak Michaeli, il vit en Israël. Dans l'assistance, on le hèle en l'appelant tout simplement Micha.
Ce qu'il raconte paraît proprement surréaliste. Imaginez que dans la période où la traque des juifs, en vue de leur extermination, est à son apogée, dans une Europe à feu et à sang, Micha participait, à "Istor", un hameau de "Chaumargeais", commune de Tence, à un cercle juif d'études et de formation. De novembre 1943 à juillet 1944, ce séminaire spirituel et philosophique permanent poursuivait l'objectif de pérenniser et de transmettre les fondements d'une identité juive renouvelée.
On retrouvait là des personnalités remarquables. Les pivots de l'aventure étaient, au côté de Micha, Georges Levitte, Élie Rotnemer, Pierre Weill-Raynal. S'y ajouteront ensuite Jacob et Rachel Gordin, Georges Vajda. Graviteront encore sur le secteur d'autres penseurs réfugiés tels André Chouraqui, Léon Poliakov. Ils venaient, pour la plupart, de la branche clandestine des éclaireurs israélites de France, une structure liée au scoutisme.
Dans un moment de notre histoire où il faisait nuit noire, ces êtres se projetaient résolument dans le futur, avec optimisme. "Nous cherchions, tous ensemble, en amenant, chacun, nos apports particuliers, des éléments d'une pensée spécifiquement juive mais largement ouverte sur l'universalité et l'humanisme."
L'été 44 verra cette communauté dispersée, les uns ralliant tel ou tel maquis ou poursuivant leur combat par d'autres moyens. Aujourd'hui, les chercheurs commencent tout juste à creuser cet aspect méconnu de l'Histoire. Par dérision tendre, ce cercle singulier s'était baptisé "L'École des prophètes".
(Le Progrès, 21 juin 2010).

20/03/2013
Lien : Comité français pour Yad Vashem

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de la Haute-Loire

139e GTE La Chaise-Dieu 43160 La Chaise-Dieu
190e GTE Lavoûte-sur-Loire 43800 Lavoûte-sur-Loire
190e GTE Paulhaguet 43230 Paulhaguet
Camp d'Espaly-Saint-Marcel 43000 Espaly-Saint-Marcel
Camp de la Chartreuse 43000 Le Puy-en-Velay
Camp de la Papeterie 43190 Tence
GPTE La Besseyre 43170 La Besseyre-Saint-Mary
GPTE Saint-Laurent-Chabreuges 43100 Saint-Laurent-Chabreuges
Prison de Brioude 43100 Brioude

Les lieux de sauvetage de la Haute-Loire

Beau Soleil 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Collège Cévenol 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Coteau Fleuri 43400 Le Chambon-sur-Lignon
École des Prophètes 43190 Tence
Faïdoli 43400 Le Chambon-sur-Lignon
L'Albric 43400 Le Chambon-sur-Lignon
La Guespy 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Les Airelles 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Les Grillons 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Les Marguerites 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Les Ombrages 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Maison des Roches 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Oeuvre des enfants à la Montagne 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Orphelinat de Langeac 43300 Langeac
Pension de Victorine Charreyron 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Petits Bergers 43200 Yssingeaux
Petits Bergers 43000 Polignac
Petits Bergers 43000 Le Puy-en-Velay
Presbytère de l'Eglise Réformée 43400 Le Chambon-sur-Lignon
Séminaire de Vals 43750 Vals-près-le-Puy
Tante Soly 43400 Le Chambon-sur-Lignon


Les 100 Justes parmi les Nations de la Haute-Loire


Maires de Tence

Antoine Frachette *   (02/1925 - 11/1944)
Jacques Masson   (11/1944 - 05/1945)
Antoine Frachette *   (05/1945 - 02/1946)
Marius Massard   (02/1946 - 10/1949)

Cultes à Tence

Roland Lenhardt *  Pasteur ( 1939 - 1945 )

2 Familles réfugiées à Tence [Compléter]
1942 / 1944
Famille Chouraqui - André Chouraqui et son épouse Colette née Boyer, trouvent refuge dans les montagnes de la Haute-Loire, dans le hameau de Chaumargeais à Tence, à quatre kilomètres du Chambon-sur-Lignon, où le Dr Héritier met une maison à leur disposition. Il participe à la vie des maquis en qualité de représentant de l'OSE clandestine (Œuvre de Secours aux Enfants) pour l'Ardèche et la Haute-Loire.
Famille Michaeli - Itzak Michaeli, est recueilli au hameau de Istor à Tence, par Henri* et Lydie Fournier*.

Familles arrêtées (Tence) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Chronologie [Ajouter]

06/09/1940 - Le général Cochet, ancien commandant des Forces aériennes de la Ve armée lance de la Haute-Loire son premier appel à la Résistance.
25/08/1942 - Rafle des Juifs étrangers effectuée par la police et la gendarmerie française dans la nuit du 25 au 26 août.
11/11/1942 - Les Allemands et les Italiens se partagent la zone dite "libre".
29/06/1943 - Rafle de la Gestapo à la Maison des Roches au Chambon-sur-Lignon. Dix-huit pensionnaires et le directeur, Daniel Trocmé*, sont arrêtés. Ils seront déportés : cinq jeunes juifs mourront à Auschwitz et Daniel Trocmé à Maïdanek.
08/05/1945 - L'Allemagne capitule.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Tence sur Wikipedia 
2 Blog sur quelques Justes et sur le livre (Blog hébergé par la Tribune de Genève sur quelques justes honorés par Yad Vashem sur l'intervention du délégué pour la Suisse et la région frontalière Ain et Haute-Savoie, Herbert Herz, ainsi que sur divers événements organisés autour de la parution du livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" )
3 Le site du poète Pierre Emmanuel (Le site officiel du poète Pierre Emmanuel. Vous y trouverez aussi des pages sur sa vie et son action à Dieulefit durant la guerre, à Beauvallon, puis à la Roseraie. )
4 Guy Sanglerat, ancien membre du Coq Enchaîné (Le Coq Enchaîné était un réseau de résistance de la région qui pendant l'occupation allemande rassemblait des syndicalistes, des socialistes et des radicaux de la mouvance d’Édouard Herriot. Membre du réseau, Guy Sanglerat publie ses souvenirs.. )
5 Le Coq enchaîné (Le Coq enchaîné : un journal clandestin sous l'occupation allemande. Le premier numéro fait son apparition en mars 1942. Les membres du Coq Enchaîné mèneront aussi des actions de résistance. Il a compté jusqu'à 400 membres. Le réseau sera décimé en 1943. Guy Sanglerat raconte ... )
6 Les archives du conseil général de Savoie (La liste des 168 "travailleurs israëlites" en partance de Ruffieux, établie le 24 Août 1942. )
7 François Molet (François Molet, né à Beaurevoir le 14 mars 1905 est fusillé le 7 avril 1942 au Mont-Valérien. )
8 Là où coule le Gier (La guerre, énorme chaos bouleversant les vies. Tel est le décor dans lequel évoluent René et Aima. De leur jeunesse à leurs combats, l'auteur nous invite à les suivre dans cette aventure où chacun fera preuve d'un courage incroyable. Ce roman, basé sur des faits réels, nous emmène de la Vallée du Gier dans la Loire à Clermont-Ferrand et nous fait traverser certains camps de concentration en Allemagne en suivant le parcours de deux jeunes gens que la vie a forgé pour combattre aussi bien dans l'univers ouvrier des années 30 que pendant la seconde guerre mondiale avec leur implication dans la résistance. Cette plongée dans le passé a nécessité de nombreuses recherches suivies d'une longue enquête menée sur la vie de ces deux personnages. )
9 Marianne Cohn (Page dédiée à Marianne Cohn et à ses compagnons de résistance. Un mois avant d"être arrêtée, elle a sauvé ma tante Eva et mon père Maurice Finkelstein )
10 L'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 (Page consacrée à l'ouvrage "L'attentat de la Poterne, un drame au cœur de Clermont" (2015).
Cette étude sur l'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 recoupe des documents d'archive à des témoignages oraux et écrits. Elle reprend de manière chronologique les évènements, de l'attentat de résistants sur un détachement allemands à l'immensité des représailles qui ont suivi : incendie d'immeubles, nombreuses arrestations, déportations et condamnations à mort. )
11 "Objectif Lyon !"

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Famille Goron- Yssingeaux

    Recherche tout renseignement sur la famille/les personnes/école-internat, qui aurait accueilli , ou qui aurait connu Yvonne et Jean-Claude GORON, vers 1940, (plus tard leurs parents Sacha et Marguerite GORON, les auraient rejoint aussi)
    Ils ont rencontrés là-bas la famille de républicains Espagnols RAGASSOL.
    La famille Goron a finalement fui vers l´Espagne et après au Mexique.
    [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018