Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
771 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4171 Justes de France
920 résistants juifs
11803 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Loire

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Haute-Loire

Préfets :
Robert Bach
(1941 - 1943) Préfet de la Haute-Loire
Charles Chevreux
(1941 - 1941) Jacques Charles Adrien Chevreux, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1883-1951)
Paul Brun
(1942 - 1944) Paul Ferdinand Eugène Brun, Préfet de la région de Clermont-Ferrand (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier) (1892-1965)
Henri Ingrand
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme et la partie non-occupée de l'Allier)(1908-2003)

À lire, à voir…

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Andry Nicolas Andry
Objectif Lyon

ACHETER EN LIGNE

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Friedel Bohny-Reitel Friedel Bohny-Reitel
Journal de Rivesaltes, 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Michel Fabréguet Michel Fabréguet
Les Résistances sur le Plateau Vivarais-Lignon (1938-1945)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

Pierre Bolle Pierre Bolle
Le Plateau Vivarais-Lignon : Accueil et résistance, 1939-1946

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Francis Mazel Francis Mazel
La Haute-Loire sous l'occupation

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

August Bohny


Dossier Yad Vashem : 4681
Remise de la médaille de Juste : 16/07/1990
Sauvetage : Le Chambon-sur-Lignon 43400 - Haute-Loire
Rivesaltes 66600 - Pyrénées-Orientales
Profession: Directeur du Secours Suisse
Qualité: De nationalité suisse
Religion : Protestant
Date de naissance: 09/07/1919 (Bâle (Suisse))
Date de décès: 18/08/2016 (Bâle (Suisse))
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

August-Bohny
August Bohny en 1942
source photo : Coll. Bohny
crédit photo : D.R.
Notice

Le père de August Bohny* travaillait dans les chemins de fer.
August Bohny* a fréquenté le lycée et a appris le piano et la clarinette. Il était membre de Service Civil International, une ONG internationale.
Entre 1939 et 1941, il étudie dans un séminaire d'enseignants. Il est également diplômé de l'école des recrues de l'armée suisse.

Le 7 mai 1941, August Bohny* quitte Genève (Suisse) et arrive à Talloires (Haute-Savoie). Il y restera tout l'été puis il rejoint Le Chambon-sur-Lignon à la demande du Secours Suisse fond par Maurice Dubois*.
L'organisation opérait dans le sud de la France, entre autres à Toulouse, ainsi qu'au Chambon-sur-Lignon, en France. August Bohny* et son épouse, Friedel née Reiter au Chambon où quelque 800 enfants sont sauvés entre 1941 et 1944 des camps de concentration et cachés dans l’établissement pour des périodes allant de trois à six mois, jusqu’à ce qu’ils trouvent d’autres cachettes. Certains sont orphelins, d'autres sont juifs et d'autres encore persécutés dans des contextes différents, tels que le fait d'être des enfants clandestins ou résistants.

Friedel Reiter* est née en 1912 à Vienne. Son père est tué au front.
Evacuée de la capitale de l'Empire austro-hongrois dès 1914, elle sera prise en charge par la Croix-Rouge dès 1919 et confiée à une famille zurichoise de Kilchberg.
Elle y restera jusqu'à l'âge de 24 ans.
Une fois ses études d'infirmière en pédiatrie terminée, elle est envoyée par le Cartel Suisse aux Enfants Victimes de la Guerre à Florence où elle restera un an et demi.
L'association suisse qui se porte au secours des enfants victimes de la guerre prend l’appellation en 1940 de Secours Suisse aux Enfants, placé en décembre 1941 sous la tutelle de la Croix Rouge Suisse.

August Bohny*, dirige le Secours Suisse au Chambon-sur-Lignon. Au début, il y avait 16 enfants réfugiés. Il ouvre trois maisons d'enfants (la Guespy, l'Abric et Faïdoli), un atelier et une école d'agriculture avec l'aide du Pasteur Trocmé* et du pasteur Edouard Theis*. 200 enfants environ restaient là quatre à six mois, avant de changer.

La Guespy, première des maisons d’enfants du Secours Suisse, ouvre ses portes en mai 1941. Elle est dirigée par Juliette Usach*, elle-même réfugiée espagnole.
L'Albric ouvre le 12 novembre 1941 et enfin Faïdoli en décembre 1942.

Ces établissements servirent de refuge à plus de huit cent enfants, dont Nathalie Plessner, Hanne Hirsch, Margot Wicki-Schwarzschild...

Lors de la rafle du 25 août 1942, il n’y eut aucune arrestation grâce aux efforts d'August Bohny* pour tenir éloignés les enfants de la police française et des Allemands. Aucun des enfants hébergés dans les établissements dirigés par August Bohny* ne fut inquiété.

August Bohny* est enseignant et orthophoniste. En 1945, il co-fonde un foyer pour enfants dans le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures en Suisse, qui met en œuvre le système éducatif Pestalozzi. Il aide les enfants survivants du camp de Buchenwald et milite dans d'autres structures pour les enfants, notamment néerlandais blessés aux Pays-Bas au cours de l'hiver 1944-1945. Entre 1979 et 1995, Bohny est à la tête de l’Organisation suisse des aveugles.

Honoré par Yad Vashem en 1990, la médaille des Justes lui est remise, en mains propres ainsi qu'à son épouse Friedel Bohny*, en octobre 1990 au Chambon-sur-Lignon (France).

August Bohny* décède à Bâle le 18 août 2016, à l'âge de 97 ans.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Rescue Story


Friedel Bohny-Reiter, the wife of August Bohny* was a Swiss citizen who, in 1940, joined the staff of Secours Suisse, an organization affiliated with the Swiss Red Cross that sponsored and ran relief programs for needy children in the southern zone of France. The operation was run by Maurice Dubois* from his office in Toulouse. He also opened day centers and clinics for Jewish children in dire circumstances in the quarantine camps of southern France. Bohny-Reiter’s regular base of operations was the Secours Suisse hut in the Rivesaltes camp (Pyrénées Orientales). With great resourcefulness, warmth, and devotion, she made sure that Jewish children received medical and nursing care. In August 1942, Reiter made enormous efforts to save children and other young people from the large-scale deportations from Rivesaltes. Sixteen-year-old Hilda Kreizer was waiting in line to be deported by train with her mother and younger sister. A policeman was assigned to make sure the Jews boarded the trains in orderly fashion. Taking advantage of a lapse in the policeman’s attention, Hilda, who knew Friedel well because she had taken care of Hilda in her work for Secours Suisse, ran with her sister to Bohny-Reiter, who had signaled to them. Bohny-Reiter led them to an unlit storeroom in the camp, which contained the food supplies of Secours Suisse. Bohny-Reiter continued to deliver young children to the storeroom until the train left. She then sent the youngsters to private homes affiliated with her organization, thus saving their lives, since their parents were deported to Auschwitz and murdered there. In her rescue actions, Bohny-Reiter disregarded instructions from the heads of Secours Suisse, who stressed that their activists must obey the French government’s orders and diligently punished operatives who acted to save Jews contrary to the authorities’ wishes.

On July 16, 1990, Yad Vashem recognized Friedel Bohny-Reiter as Righteous Among the Nations. 


14/07/2019
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par August Bohny
Hanne Hirsch
Hilda Krieser
Jack Lewin
Margot Schwarzschild

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Blog sur quelques Justes et sur le livre (Blog hébergé par la Tribune de Genève sur quelques justes honorés par Yad Vashem sur l'intervention du délégué pour la Suisse et la région frontalière Ain et Haute-Savoie, Herbert Herz, ainsi que sur divers événements organisés autour de la parution du livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" )
2 Le site du poète Pierre Emmanuel (Le site officiel du poète Pierre Emmanuel. Vous y trouverez aussi des pages sur sa vie et son action à Dieulefit durant la guerre, à Beauvallon, puis à la Roseraie. )
3 Guy Sanglerat, ancien membre du Coq Enchaîné (Le Coq Enchaîné était un réseau de résistance de la région qui pendant l'occupation allemande rassemblait des syndicalistes, des socialistes et des radicaux de la mouvance d’Édouard Herriot. Membre du réseau, Guy Sanglerat publie ses souvenirs.. )
4 Le Coq enchaîné (Le Coq enchaîné : un journal clandestin sous l'occupation allemande. Le premier numéro fait son apparition en mars 1942. Les membres du Coq Enchaîné mèneront aussi des actions de résistance. Il a compté jusqu'à 400 membres. Le réseau sera décimé en 1943. Guy Sanglerat raconte ... )
5 Les archives du conseil général de Savoie (La liste des 168 "travailleurs israëlites" en partance de Ruffieux, établie le 24 Août 1942. )
6 Là où coule le Gier (La guerre, énorme chaos bouleversant les vies. Tel est le décor dans lequel évoluent René et Aima. De leur jeunesse à leurs combats, l'auteur nous invite à les suivre dans cette aventure où chacun fera preuve d'un courage incroyable. Ce roman, basé sur des faits réels, nous emmène de la Vallée du Gier dans la Loire à Clermont-Ferrand et nous fait traverser certains camps de concentration en Allemagne en suivant le parcours de deux jeunes gens que la vie a forgé pour combattre aussi bien dans l'univers ouvrier des années 30 que pendant la seconde guerre mondiale avec leur implication dans la résistance. Cette plongée dans le passé a nécessité de nombreuses recherches suivies d'une longue enquête menée sur la vie de ces deux personnages. )
7 Marianne Cohn (Page dédiée à Marianne Cohn et à ses compagnons de résistance. Un mois avant d"être arrêtée, elle a sauvé ma tante Eva et mon père Maurice Finkelstein )
8 L'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 (Page consacrée à l'ouvrage "L'attentat de la Poterne, un drame au cœur de Clermont" (2015).
Cette étude sur l'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 recoupe des documents d'archive à des témoignages oraux et écrits. Elle reprend de manière chronologique les évènements, de l'attentat de résistants sur un détachement allemands à l'immensité des représailles qui ont suivi : incendie d'immeubles, nombreuses arrestations, déportations et condamnations à mort. )
9 "Objectif Lyon !"
10 Laurent Neury, l'espoir au bout du pont. Histoire et mémoire de la filière de Douvaine, Cabedita, 2019
11 L'abbé André Payot, résistant et chef de réseau (Biographie détaillée d'André Payot et de ses activités de résistant durant la seconde guerre mondiale à Chamonix et Vallorcine (Haute-Savoie). Livre écrit par Jean-Luc de Uffredi, publié en 2019 aux éditions les Passionnés de bouquins. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019