Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
664 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1199 lieux d'internement
656 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4153 Justes de France
920 résistants juifs
10129 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1236 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Deux-Sèvres

Région :
Nouvelle-Aquitaine
Département :
Deux-Sèvres

Préfets :
M. Graux
(26/08/1936 - 15/05/1940)
M. Bouché-Leclercq
(15/05/1940 - 14/11/1941)
M. Roger-Machart
(14/11/1941 - 08/02/1943)
M. Monzat
(08/02/1943 - 24/01/1944)
M. Gomot
(24/01/1944 - 09/1944)
M. Hudeley
(09/1944 - 27/05/1947)
Louis Bourgain
(18/07/1940 - 1944) Vice-amiral, Préfet de de la Vienne et préfet régional de la région de Poitiers (Charente-Maritime (Charente-Inférieure jusqu'en 1941), Deux-Sèvres et Vendée et les parties occupées de la Charente, de Dordogne et de la Vienne. Condamné à huit ans de prison à la Libération (1881-1970)
Jean Schuhler
(06/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Poitiers (Charente-Maritime (Charente-Inférieure jusqu'en 1941), Deux-Sèvres et Vendée et les parties occupées de la Charente, de Dordogne et de la Vienne)

À lire, à voir…

Jean Henrion Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
Aristides de Sousa Mendes - Le pouvoir de dire "non"

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Pouplain Jean-Marie Pouplain
Les enfants cachés de la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Téréza Olga Téréza Olga
Fatima Cavaco
Le consul proscrit

 

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

 FACEEF FACEEF
Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et sa région

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
La Résistance et le rail, Le cas du Limousin - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Errances de guerre

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
9 jours pour sauver 30 000 personnes

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Enfances Juives. Limousin-Dordogne-Berry - Terres de refuge 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Éric Lebreton Éric Lebreton
Des visas pour la vie

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Pouplain Jean-Marie Pouplain
Michel Chaumet
La Résistance en Deux-Sèvres 1940-1944

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Rom en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Rom 79120

Canton : Lezay - Deux-Sèvres
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]


Voir l'histoire du département des Deux-Sèvres

Rom est une commune française située dans le département des Deux-Sèvres, région Nouvelle-Aquitaine

Les camps et les lieux d'internement des Deux-Sèvres

132e CTE de la Poudrerie 79600 Saint-Jouin-de-Marnes
152e CTE Airvault 79600 Airvault
152e CTE Louin 79600 Louin
Camp de Prin-Deyrançon 79210 Prin-Deyrançon
Camp de Saint Loup-sur-Thouet 79600 Saint-Loup-Lamairé
Centre de Bressuire 79300 Bressuire
Frontstalag 231 Airvault 79600 Airvault
Frontstalag 231 Parthenay 79200 Parthenay

Les lieux de sauvetage des Deux-Sèvres

Notre-Dame de la Couldre 79200 Parthenay

Les 10 communes du canton (Lezay)

Chenay 79120  Messé 79120  Sainte-Soline 79120  Vanzay 79120 
Chey 79120  Rom 79120  Sepvret 79120    
Lezay 79120  Saint-Coutant 79120  Vançais 79120    

Les 19 Justes parmi les Nations des Deux-Sèvres



1 Familles réfugiées à Rom [Compléter]
05/02/1944 / 20/09/1944
Famille STOLL - Ce témoignage, écrit par Marc-Philippe Stoll, concerne: Mme Berthe Lorach née Picard le 8 avril 1880 à Ste-Marie-aux-Mines (HR), Mme Elisabeth Stoll, née Lorach le 2 juin 1903 à Mulhouse et ses enfants Madeleine née le 4 octobre 1934 à Strasbourg, Claire née le 18 août 1936 à Strasbourg, Marc-Philippe né le 23 décembre 1938 à Forbach (Moselle), famille aidée et sauvée à La Mothe-St-Héray en 1944, cachée ensuite à Maupertuis près La Couarde puis cachée à La Guessonnière. Mon témoignage est corroboré par mes deux sœurs Madeleine Ernwein-Stoll à Strasbourg et Claire Juchault-Stoll à Poitiers. Les événements qui précèdent et ont motivé le séjour de la famille à La Guessonnière de Rom sont brièvement relatés dans les témoignages concernant les communes de La Mothe-St-Héray et La Couarde. Le samedi 5 février 1944, dissimulés sous des cageots dans la camionnette de M. Pierre, ramasseur d’œufs et volailles, et accompagnés par M. Hervé, pasteur à La Mothe qui a organisé notre déplacement, ma mère, mes sœurs et moi arrivons vers midi dans la grande cour de la ferme La Guessonnière, près de Rom. Mon premier souvenir est la vue d’une longue rangée de clapiers de lapins ce qui me parait réconfortant car j’ai un amour particulier pour ces bêtes qui sont de la famille de mon doudou adoré. Nous sommes accueillis par Mme Maxime Minault, la patronne. Plus tard dans l’après-midi nous faisons la connaissance de M. Maxime Minault et des trois fils Pierre, Henri et Marc, 16 ans, le plus jeune, ainsi que de Melle Marthe Minault, sœur de M. Minault, qui habite dans une partie attenante du domaine. Grâce à la très grande gentillesse de tous la vie peut commencer à s’organiser dans un confort tout relatif compte tenu des circonstances mais dans une grande incertitude en ce qui nous concerne car il est impératif de ne pas être découverts. Seuls M. et Mme Minault sont au courant de notre identité. M. Demeret, pasteur de la paroisse de Rom, qui a été mis au courant par M. Hervé, vient nous voir pour s’occuper de nous procurer de faux papiers. En effet, quelque temps après, Mme Elisabeth Stoll, née Lorach est devenue Evelyne Sandmeier, née Bonnier le 12 janvier 1913 à Héricourt (Hte Saône) et demeurant à Vertou (Loire Inf.). De même, Mme Berthe Lorach, née Picard sera devenue Bernadette Lescure, née Mercadier le 18 juillet 1880 à St Mihiel (Meuse) et domiciliée à Redon (I et V). J’ai toujours ces cartes d’identités, les deux avec en plus des photos de magnifiques tampons et signatures très authentiques. Nous n’avons jamais su, ou alors notre mère n’en a jamais rien dit, par quel canal ces CIs avaient été obtenues et qui était le(la) faussaire artiste qui les avait réalisées. Nous trois étions devenus des petits « Sandmeier » ce qui n’a pas été sans poser de problèmes à mes sœurs quand elles ont commencé à fréquenter l’école communale car il leur fallait absolument éviter de reprendre par inadvertance leur identité réelle. Quant à moi, j’ai parait-il refusé catégoriquement de savoir comment je devais m’appeler désormais et décidé de ne plus jamais dire mon nom. Notre mère, qui ne connaissais rien à la vie à la ferme et bien entendu rien aux us et coutumes locaux avait été affectée aux tâches de la cuisine, dans la cheminée, et confection des plats régionaux, aidée en cela par Melle Marthe et Mme Maxime. Elle a ainsi non seulement appris quelques mots du vocabulaire du patois local mais aussi des recettes que plus tard nous avons beaucoup appréciées. En retour, je pense qu’elle a pu progressivement apporter quelques nouveautés alsaciennes à la table de la ferme. Ayant été aux côtés de son mari médecin elle a pu aussi rendre quelques services infirmiers aux uns et aux autres. Grâce à l‘insouciance de l’enfance et à la gentillesse de notre entourage, j’ai gardé un très bon souvenir de notre séjour à La Guessonnière, des journées dans les champs avec Pierre Minault et les « journaliers », des petits voyages avec M. Maxime Minault dans la carriole tirée par le brave mulet Bardou, des chèvres et des vaches dont s’occupait Marie Lescar la jeune servante de ferme. Pour notre mère l’anxiété était permanente et elle ne s’éloignait de notre refuge qu’avec beaucoup de prudence, même pour aller au temple protestant de Rom dont le pasteur était M. Demeret, car le risque d’être démasqués était réel au point que, je ne l’ai appris que bien plus tard, une autre cache plus éloignée avait été envisagée. En plus, notre mère pendant longtemps n’a pas su où était cachée notre grand-mère et ensuite les possibilités d’avoir des nouvelles étaient très réduites. Notre passage à La Guessonnière, la vie de la ferme d’alors sont évoqués, et les événements qui ont affecté la famille Minault durant cette période sont relatés, dans un petit fascicule « Souvenirs de Guerre » écrit et édité en 2013 par Marc Minault . En effet, le 28 juillet tôt le matin – j’étais dans la cuisine et ma mère vaquait à ses occupations – je me rappelle très de la silhouette du soldat allemand, mitraillette au poing, dans l’embrasure de la porte. Pour notre mère il était clair que nous étions démasqués et allions être arrêtés. Il n’en a rien été car les allemands venaient pour arrêter tous les hommes de la famille Minault. pour des motifs qui, selon Marc Minault, n’ont jamais été tirés au clair, même si les Minault avaient d’autres activités clandestines et ont caché, outre notre famille, de nombreuses autres personnes en fuite ou recherchées. Dénonciation ?? MM Maxime, Pierre et Marc, Henri ayant réussi à se cacher et échapper à cette arrestation ciblée, et plusieurs autres membres de la famille ont été emmenés à la prison de Poitiers. Tout ceci, et miraculeusement leur libération, là encore sans explication rationnelle, est décrit dans le livre de Marc Minault. Après le débarquement en Normandie et la libération progressive du pays, il n’était plus nécessaire de se cacher et le 20septembre 1944 nous avons repris le chemin de La Mothe-St-Héray. Notre grand-mère, elle, est rentrée de Verrines-sous-Celles le 25. Les liens de profonde amitié noués dans les circonstances décrites ci-dessus avec la famille Minault sont indéfectibles.

Familles arrêtées (Rom) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Chronologie [Ajouter]

05/08/1942 - La circulaire n° 2765 du secrétaire général à la Police envoyée au préfet régional de Limoges vise les étrangers suivants en vue de leur transfert en zone occupée : "Les israélites allemands, autrichiens, tchécoslovaques, polonais, estoniens, lituaniens, lettons, dantzicois, sarrois, soviétiques et les réfugiés russes entrés en France postérieurement au 1er janvier 1936 incorporés dans des groupes de T.E., hébergés au centre du Service social des étrangers, dans les centres des comités privés ou dans ceux de l'UGIF, placés dans les centres de regroupement israélites en application des circulaires du 3 novembre 1941 et du 2 janvier 1942 ainsi que ceux en résidence libre, seront transportés en zone occupée avant le 15 septembre". La circulaire exclut quelques catégories de Juifs, dont les vieillards de plus de 60 ans, les enfants de moins de 18 ans non accompagnés, les femmes enceintes...
26/08/1942 - Rafle de Juifs réfugiés en Limousin. 446 Juifs dont 68 enfants de la région sont regroupés au camp de Nexon sont acheminés vers Drancy le 29 août 1942 et déportés vers Auschwitz par les convois n° 26 et 27.
08/10/1942 - Rafle des Juifs en Charente dans la nuit du 8 au 9 octobre 1942.
05/1943 - Implantation du mouvement Libération-Nord.
31/01/1944 - Dernière grande rafle des Deux-Sèvres.
31/01/1944 - Grande rafle ordonnée par le Préfet de région Poitou-CharentesLencloître France
15/08/1944 - Naissance des FFI dans les Deux-Sèvres sous les ordres de "Chaumette".
09/1944 - Prise de fonction du Comité Départemental de Libération.
06/09/1944 - Libération officielle des Deux-Sèvres.
06/09/1944 - Prise de fonction du Préfet René Hudeley.
29/04/1945 - 29 avril et 13 mai : Élections municipales.
23/09/1945 - 23 et 30 septembre : Élections cantonales.
21/10/1945 - Élections législatives d'une Assemblée Constituante.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rom sur Wikipedia 
2 Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes
3 Connus ou inconnus mais Justes (C’est dans le sillon creusé par Aristides de Sousa Mendès, Madeleine Barot, Charles Altorffer, Marc Boegner, Henry Dupuy, Raoul Laporterie… que s'ancre le souvenir de tous ces Justes que la modestie pourrait renvoyer à l’oubli et à l’indifférence. Ce livret du Crif Sud-Ouest Aquitaine, écrit et coordonné par Hellen Kaufmann, présidente de l'AJPN, rend hommage à chacun des 225 Justes récompensés à ce jour en Aquitaine. La moindre des choses était de leur permettre de dire et de déposer leur histoire, pour que l’avenir ne les oublie plus jamais, ni eux ni les anonymes qui ont aidé au sauvetage de Juifs. )
4 La Prison militaire de Mauzac : camps d’internements sous Vichy (revue Arkheia, n°5-6, 2004. )
5 Victime en représailles à Mussidan
6 Souvenir Français Loudun - GABORIAUD Alphonse (Site du Souvenir Français - Comité de Loudun Page GABORIAUD Alphonse )
7 Souvenir Français Loudun - ROWEK Albert (Souvenir Français Comité de Loudun - Page ROWEK Albert )
8 Les neufs jours de Sousa Mendes - Os nove dias de Sousa Mendes (Documentaires de Mélanie Pelletier, 2012.
Avec António de Moncada de Sousa Mendes, Andrée Lotey, Elvira Limão, Hellen Kaufmann, Manuel Dias Vaz, Irene Flunser Pimentel, Esther Mucznik, José Caré júnior, Marie-Rose Faure, Maria Barroso… et António de Oliveira Salazar, Charles de Gaulle, le Maréchal Philippe Pétain, et le rabin Haïm Kruger. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  chateau de chiché

    bonjour,
    je recherche des témoignages sur le centre de la croix-rouge du château de chiché pendant la guerre 1939-1945.
    [répondre]

***  Chateau d'Oriou - 79 Saint Maxire

    Je recherche des témoignages sur Mme Lambert (amie de Mme Gonse Boas) qui à recueilli 25 enfants de 1940 jusqu'à la fin de la guerre dans son château d'Oriou commune de Saint-Maxire; Mme Gonse Boas et sa fille y ont séjourné quelques temps. Mme Lambert à reçu une médaille pour ses actes. [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018