Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
817 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1204 lieux d'internement
716 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4186 Justes de France
918 résistants juifs
12192 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1273 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Meurthe-et-Moselle

Région :
Grand-Est
Département :
Meurthe-et-Moselle

Préfets :
Léon Bosney
(19/02/1935 - 21/09/1940)
Edmond Jean Schmidt
(21/09/1940 - 04/11/1946) Préfet de Meurthe-et-Moselle. En janvier 1942 il est promu préfet de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges, sous tutelle de la Feldkommandantur

À lire, à voir…

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Muller Jean-Marie Muller
Désobéir à Vichy. La résistance civile de fonctionnaires de police

ACHETER EN LIGNE

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Yvette Resnick Weisbecker Yvette Resnick Weisbecker
Mémoire et engagement

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Nancy en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Nancy 54000
Sous-préfecture : Nancy - Meurthe-et-Moselle
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Nancy en 1939-1945
Armes de France, place Stanislas, Nancy
source photo : Marc Baronnet
crédit photo : D.R.
Nancy en 1939-1945
Visite du maréchal Pétain, place Stanislas à Nancy, le 26 mai 1944
source photo : Archives
crédit photo : D.R.
Nancy en 1939-1945
Visite du général de Gaulle, place Stanislas à Nancy, 25 septembre 1944
source photo : Archives
crédit photo : D.R.
Nancy en 1939-1945
Place Stanislas
source photo : Inconnu
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département de la Meurthe-et-Moselle
Histoire
Nancy est une commune française située dans le département de la Meurthe-et-Moselle.

29/03/2009

[Compléter l'article]
La Meurthe-et-Moselle était l'un principaux département industriels de la France avec l'extraction minière et la sidérurgie. La population ouvrière cosmopolite est fortement affiliée au parti communiste.

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
La population de Meurthe-et-Moselle est évacuée.
L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg, pourtant neutre, et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le gouvernement désemparé se replie à Bordeaux dès le 11 juin. La France est envahie. C’est l’exode vers le sud. Le président du Conseil, Paul Reynaud, est contraint de démissionner. Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement et obtiendra les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie.

Le 14 juin 1940, les troupes allemandes défilent à Paris, sur les Champs-Élysées. Le 16 ils sont à Nancy.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice. Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.
La Meurthe-et-Moselle, "zone réservée" est fermée par une ligne verte à la libre circulation. La Moselle est incorporée au Reich.
10 000 hommes de l'armée d'occupation stationnent à Briey, Verdun, Lancy, Commercy et Lunéville.
La Feldkommandantur s'installe à Nancy.

Les proscrits du régime
Des hommes, des femmes, des enfants, des familles, français ou étrangers, sont pourchassés et persécutés parce que Juifs. Ils seront massivement déportés vers l'Est et exterminés. Très peu survivront. Les Tsiganes sont internés dans les camps français.
Les Francs-maçons et les Communistes, considérés comme "indésirables" sont démis de leurs fonctions au sein de l'administration, pourchassés, arrêtés et internés.
A partir de 1943, les réfractaires du STO entrent dans la clandestinité. Certains rejoignent les résistants également pourchassés.

Près de 76 000 Juifs dont plus de 11 000 enfants seront arrêtés et déportés de France, dont 38 000 à Paris.
A Nancy, sur approximativement 3 800 Juifs nancéiens en 1939, 700 ne reviendront pas de déportation, dont le grand rabbin Haguenauer resté à Nancy et déporté sans retour avec son épouse vers Auschwitz.

La Résistance
Jusqu'au début de l'année 1942, les actions contre l'occupant se limitent à quelques graffitis.
Des réseaux s'organisent cependant pour faire passer en zone libre des prisonniers français évadés des camps de regroupement et des réfractaires "Malgré-nous", c'est-à-dire les enrôles de force dans l'armée allemande.
En 1943, l'Armée secrète de Lorraine est constituée, avec à sa tête Émile Pierret Gérard.

31/03/2010

[Compléter l'article]

La rafle manquée des Juifs de Nancy

La rafle de Nancy du 19 juillet 1942 fait partie d'une vaste opération dite « Vent Printanier » dont la rafle du Vélodrome d'Hiver à Paris, visant les Juifs étrangers ou apatrides.

A cette époque, il y a environ 400 Juifs étrangers à Nancy, originaires d'Europe orientales, tenus de s'enregistrer au commissariat.
Édouard Vigneron* connaissait bien ses "administrés".

Édouard Vigneron*, chef du service des étrangers de la police de Nancy, son adjoint Pierre Marie* et leurs hommes - Charles Bouy*, Henri Lespinasse, François Pinot*, Charles Thouron*, Émile Thiébault - ont fait échec à une rafle de Juifs, le 19 juillet 1942.

Prévenus la veille de l'imminence d'une rafle comme cela avait été fait à Paris, ils passent la journée à prévenir toutes les familles juives concernées, et leur remettent de vrais-faux papiers d'identité ne portant pas la mention "Juif", leur permettant ainsi de gagner la zone libre.
Le 19 juillet 1942, à Nancy, au lieu des 385 prévus, 18 Juifs furent arrêtés.

Édouard Vigneron*, convoque tous les policiers qu'il peut joindre pour qu'ils fassent fuir tous les Juifs menacés, qu'ils connaissent pour la plupart pour leur avoir remis leurs papiers, les accompagnent à la gare et leur font remettre tickets et laisser-passer pour atteindre la « zone libre » ou abritent des Juifs menacés chez eux.

Édouard Vigneron* a été arrêté après ces événements mais libéré et réhabilité à la Libération.

Édouard Vigneron*, Pierre Marie*, Charles Bouy*, François Pinot* et Charles Thouron* ont reçu la Médaille de Juste parmi les Nations de Yad Vashem.

Le film sur la rafle manquée de Nancy

En février 2006, l’histoire est portée à l’écran sur France 2 grâce au travail du réalisateur Patrick Volson et de son équipe. Le Temps de la Désobéissance est un film retraçant l’action des sept policiers du Service des étrangers de Nancy pour sauver les Juifs de la rafle du 19 juillet 1942. De l’aveu du réalisateur « il aura fallu 17 ans pour que ce film soit projeté ». Tout à commencé en 1989 lorsque, de retour dans son Nancy natal, un ami de son père lui parle de cette histoire de juifs sauvés par des policiers pendant la guerre. Au début, il est simplement intrigué mais en 1994, il tombe sur Désobéir à Vichy, le livre de Jean-Marie Muller et a une certitude : il doit faire un film sur cette histoire ! Après un long travail d’investigation auprès des derniers témoins vivants, un autre combat restait à mener : convaincre la télévision de diffuser le film. « France 2 ne voulait plus d’un énième film sur la guerre, alors en insistant sur le fait que c’était d’abord un film sur la désobéissance, ils ont fini par accepter », se souvient Patrick Volson. Le tournage peut alors débuter en septembre 2005.

03/05/2020

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de la Meurthe-et-Moselle

Erreur requête - select * from ajpn_triersanspeine where idsession='' order by champ2