La bibliothèque de l'AJPN est en partie en vente, retrouvez le catalogue sur Amazon en cliquant ICI...
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
315 annonces de recherche Actualités  -  Revue de presse
39/45 en France
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
636 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
742 résistants juifs
8767 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire
Audience : Xiti  -  Online Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris Signaler un problème technique
Imprimer cette page

Texte pour ecartement lateral

Nancy en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Nancy 54000
Sous-préfecture : Nancy
Canton : Nancy - Meurthe-et-Moselle
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Nancy en 1939-1945
Place Stanislas
source photo : Inconnu
crédit photo : D.R.
Nancy en 1939-1945
Armes de France, place Stanislas, Nancy
source photo : Marc Baronnet
crédit photo : D.R.
Nancy en 1939-1945
Visite du maréchal Pétain, place Stanislas à Nancy, le 26 mai 1944
source photo : Archives
crédit photo : D.R.
Nancy en 1939-1945
Visite du général de Gaulle, place Stanislas à Nancy, 25 septembre 1944
source photo : Archives
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département de la Meurthe-et-Moselle
Histoire
Nancy est une commune française située dans le département de la Meurthe-et-Moselle.

29/03/2009

[Compléter l'article]
La Meurthe-et-Moselle était l'un principaux département industriels de la France avec l'extraction minière et la sidérurgie. La population ouvrière cosmopolite est fortement affiliée au parti communiste.

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
La population de Meurthe-et-Moselle est évacuée.
L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg, pourtant neutre, et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le gouvernement désemparé se replie à Bordeaux dès le 11 juin. La France est envahie. C’est l’exode vers le sud. Le président du Conseil, Paul Reynaud, est contraint de démissionner. Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement et obtiendra les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie.

Le 14 juin 1940, les troupes allemandes défilent à Paris, sur les Champs-Élysées. Le 16 ils sont à Nancy.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice. Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.
La Meurthe-et-Moselle, "zone réservée" est fermée par une ligne verte à la libre circulation. La Moselle est incorporée au Reich.
10 000 hommes de l'armée d'occupation stationnent à Briey, Verdun, Lancy, Commercy et Lunéville.
La Feldkommandantur s'installe à Nancy.

Les proscrits du régime
Des hommes, des femmes, des enfants, des familles, français ou étrangers, sont pourchassés et persécutés parce que Juifs. Ils seront massivement déportés vers l'Est et exterminés. Très peu survivront. Les Tsiganes sont internés dans les camps français.
Les Francs-maçons et les Communistes, considérés comme "indésirables" sont démis de leurs fonctions au sein de l'administration, pourchassés, arrêtés et internés.
A partir de 1943, les réfractaires du STO entrent dans la clandestinité. Certains rejoignent les résistants également pourchassés.

Près de 76 000 Juifs dont plus de 11 000 enfants seront arrêtés et déportés de France, dont 38 000 à Paris.
A Nancy, sur approximativement 3 800 Juifs nancéiens en 1939, 700 ne reviendront pas de déportation, dont le grand rabbin Haguenauer resté à Nancy et déporté sans retour avec son épouse vers Auschwitz.

La Résistance
Jusqu'au début de l'année 1942, les actions contre l'occupant se limitent à quelques graffitis.
Des réseaux s'organisent cependant pour faire passer en zone libre des prisonniers français évadés des camps de regroupement et des réfractaires "Malgré-nous", c'est-à-dire les enrôles de force dans l'armée allemande.
En 1943, l'Armée secrète de Lorraine est constituée, avec à sa tête Émile Pierret Gérard.

31/03/2010

[Compléter l'article]

La rafle manquée des Juifs de Nancy

La rafle de Nancy du 19 juillet 1942 fait partie d'une vaste opération dite « Vent Printanier » dont la rafle du Vélodrome d'Hiver à Paris, visant les Juifs étrangers ou apatrides.

A cette époque, il y a environ 400 Juifs étrangers à Nancy, originaires d'Europe orientales, tenus de s'enregistrer au commissariat.
Édouard Vigneron* connaissait bien ses "administrés".

Édouard Vigneron*, chef du service des étrangers de la police de Nancy, son adjoint Pierre Marie* et leurs hommes - Charles Bouy*, Henri Lespinasse, François Pinot*, Charles Thouron*, Émile Thiébault - ont fait échec à une rafle de Juifs, le 19 juillet 1942.

Prévenus la veille de l'imminence d'une rafle comme cela avait été fait à Paris, ils passent la journée à prévenir toutes les familles juives concernées, et leur remettent de vrais-faux papiers d'identité ne portant pas la mention "Juif", leur permettant ainsi de gagner la zone libre.
Le 19 juillet 1942, à Nancy, au lieu des 385 prévus, 18 Juifs furent arrêtés.

Édouard Vigneron*, convoque tous les policiers qu'il peut joindre pour qu'ils fassent fuir tous les Juifs menacés, qu'ils connaissent pour la plupart pour leur avoir remis leurs papiers, les accompagnent à la gare et leur font remettre tickets et laisser-passer pour atteindre la « zone libre » ou abritent des Juifs menacés chez eux.

Édouard Vigneron* a été arrêté après ces événements mais libéré et réhabilité à la Libération.

Édouard Vigneron*, Pierre Marie*, Charles Bouy*, François Pinot* et Charles Thouron* ont reçu la Médaille de Juste parmi les Nations de Yad Vashem.

10/04/2009

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de la Meurthe-et-Moselle

Briey 54150 Briey
Camp d'Écrouves 54200 Écrouves
Camp de travail de Erz 54880 Thil
Château de Lunéville 54300 Lunéville
Dulag 194 54000 Nancy
Dulag 194 54000 Nancy
Dulag de Baccarat 54120 Baccarat
Frontstalag 160 54300 Lunéville
Frontstalag 161 54000 Nancy
Frontstalag 161 54520 Laxou
Frontstalag 162 54200 Dommartin-lès-Toul
Frontstalag 194/Z 54000 Nancy
Frontstalag de Morfontaine 54920 Morfontaine
La Malgrange 54000 Nancy
Loge Blanche 54000 Nancy

Les lieux de sauvetage de la Meurthe-et-Moselle

École Nationale Professionnelle de Nancy 54000 Nancy
École régionale des cadres de la jeunesse 54510 Art-sur-Meurthe
École régionale des cadres de la jeunesse 54000 Nancy


Les 28 Justes parmi les Nations de la Meurthe-et-Moselle

Germaine Bour  (Pont-à-Mousson) Cécile Hergott  (Pont-à-Mousson) Marguerite Pagès Hugel  (Essey-et-Maizerais)
Charles Bouy (Nancy) Victor Hergott  (Pont-à-Mousson) François Pinot (Nancy)
Marcel Courtot (Nancy) Camille Kleinclauss (Nancy) Étienne Roch  (Mont-Saint-Martin)
Jean  Dantonel (Nancy) Georgette  Larchet (Nancy) Charles Thouron (Nancy)
François Flageollet  (Essey-lès-Nancy) Paul  Larchet (Nancy) Émile Thouvenin  (Remenoville)
Marcel Galliot (Nancy) Roger Ledain  (Pont-à-Mousson) Geneviève Thouvenin  (Remenoville)
Anna Gouy  (Limey-Remenauville) Lucien Louyot  (Pont-à-Mousson) Arthur Varoquaux (Nancy)
Victor Gouy  (Limey-Remenauville) Camille Marchal  (Bertrichamps) Édouard Vigneron (Nancy)
Marie-Luce Grosse  (Essey-et-Maizerais) Émile Marchal  (Bertrichamps)
Paul Grosse  (Pont-à-Mousson) Pierre  Marie (Nancy)

Cultes à Nancy

Marcel Fleury  Évêque de Nancy ( 24/12/1934 - †16/08/1949 )

Familles réfugiées à Nancy [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.

5 Familles arrêtées (Nancy) [Compléter]
04/1944
Famille Berr - Ernest, né à Toul (Meurthe-et-Moselle) le 15 septembre 1912, son épouse Léa, née Bernheim à Buenos Aires (Argentine) le 1er mai 1915 et leur fils Alain, né le 27 mai 1942 à Nancy, habitaient 16, rue Christina Prifster. Arrêtés parce que juifs, ils sont déportés sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 71 du 13 avril 1944.
Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

1942
Famille Bloch - Gabriel Ferdinand Bloch, né le 26/07/1894 à Colmar, et son épouse Paule née Zimmermann le 25/01/1902 à Metz, habitaient 21 rue de Strasbourg à Nancy avec leur fille Yvette, née le 26/09/1927. Leur fils Claude Roger Bloch, né le 11/12/1924 à Metz, habitait 23 rue Lionnois à Nancy. Yvette, 16 ans, est arrêtée parce que juive en 1942 et déportée sans retour par le convoi n° 16 de Drancy à Auschwitz. Arrêté parce que juif, Claude Roger Bloch, 17 ans, est déporté par le convoi n° 36. Paule, 42 ans, et Gabriel Ferdinand Bloch, 49 ans, seront déportés sans retour à Auschwitz par les convois n° 42 du 06/11/1942 et n° 49 du 02/03/1943.    convoi no 16 à 49

1943
Famille Élie - Moïse Élie né le 16/02/1883 à Vaucouleurs (Meuse), son épouse Sarah née Salomon née le 05/01/1892 à Longuyon (Meurthe-et-Moselle), leur fille, Mathilde Élie, Salomon Worms née le 09/04/1896 à Flocourt (Moselle) et Josette Worms née le 22/10/1936 à Metz (Moselle), de nationalité Francaise, sont arrêtés parce que juifs dans l'église du "Sacré-Coeur" de Nancy en 1943, ils sont conduits à la prison Charles 3 à Nancy puis camp d'Ecrouves. Ils sont internés à Drancy puis déportés sans retour le 13/04/1944 par le convoi n° 71 vers Auschwitz. Moise Élie, 59 ans, est assassiné immédiatement. Sarah-Jeanne Salomon déclarée morte le 18/04/1944 à 52 ans. Mathilde Élie épouse Worms date de décès inconnue, est morte à 33 ans. Salomon Worms,date de décès inconnue, est mort à 48 ans. Josette Worms, date de décès inconnue, est morte à 7 ans.
Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

03/03/1944
Famille Haguenauer - Paul, né à Bergheim en 1871, Grand Rabbin de Nancy, est arrêté par la Gestapo, le 3 mars 1944, avec son épouse Mme Haguenauer. Détenus à Ecrouves, puis à Drancy, ils sont déportés sans retour vers Auschwitz le 13 avril 1944 par le convoi n° 71.
Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

1944
Famille Zimmermann - Charles Zimmermann, 83 ans, veuf, père de Paule Bloch et grand-père de Claude Roger et d'Yvette, est arrêté parce que juif après les arrestations successives de sa fille, de son gendre et de ses petits-enfants, et déporté sans retour par le convoi n° 68 parti le 10/02/1944 de Paris Bobigny avec 1501 personnes et arrivé à Auschwitz le 13 février 1944. Il est gazé immédiatement avec 1229 personnes.
Déportation :
10/02/1944   convoi no 68

Chronologie [Ajouter]

16/03/1941 - Le gauleiter Bürckel, responsable, entre autre, de l'Alsace Lorraine, demande aux Mosellans se reconnaissant Français une déclaration d'option.
08/04/1941 - Départ vers la France des Mosellans se reconnaissant Français.
19/04/1941 - Création de quinze préfectures régionales par décret en zone non occupée à Lyon, Marseille, Montpellier, Clermont-Ferrand, Toulouse et Limoges ; en zone occupée, à Angers, Dijon, Orléans, Rennes, Rouen, Poitiers, Bordeaux ; en zone interdite, à Nancy, Laon, Châlons-sur-Marne et à Lille, préfecture rattachée à l’administration militaire de Bruxelles.
19/07/1942 - Rafle des Juifs étrangers en Meurthe-et-Moselle. 400 juifs étrangers doivent être raflés. Prévenus par les employés du service des étrangers de la rue de la Visitation, 32 seront arrêtés.
19/07/1942 - Rafle manquée de Nancy.
15/09/1944 - Nancy libérée par la 1re Armée américaine.
20/09/2002 - Inauguration à Nancy, d'une "place des justes", en hommage aux Français qui ont sauvé des Juifs sous l'occupation.

Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Nancy sur Wikipedia 
2 Nancy : inauguration de la place des justes (Reportage consacré à l'inauguration à Nancy, d'une "place des justes", en hommage aux Français qui ont sauvé des Juifs sous l'occupation. Commentaire sur images factuelles de la cérémonie, en alternance avec un extrait du discours prononcé par Simone Veil, présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Réaction d'un ancien déporté. )
3 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
4 Seife fabrik Bar-le-Duc (Site très complet avec photos sur la Seife fabrik de Bar-le-Duc ainsi que sur les autres casernes d'internement de Bar-le-Duc. Très intéressant et documenté. )


Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Serge recueilli à Luneville par Marie Lejeune

    Serge, vous avez été recueilli enfant par Marie Lejeune. Elle avait d'autres enfants : François, Jacqueline et Geneviève. Jacqueline est ma grand mère.
    mail : comclaire@free.fr
    [répondre]

Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


 
Meurthe-et-Moselle

Région :
Lorraine
Département :
Meurthe-et-Moselle

Préfets :
Léon Bosney
(19/02/1935 - 21/09/1940)
Edmond Jean Schmidt
(21/09/1940 - 04/11/1946) Préfet de Meurthe-et-Moselle. En janvier 1942 il est promu préfet de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges, sous tutelle de la Feldkommandantur

À lire, à voir…

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Jean-Marie Muller Jean-Marie Muller
Désobéir à Vichy. La résistance civile de fonctionnaires de police

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Yvette Resnick Weisbecker Yvette Resnick Weisbecker
Mémoire et engagement

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]
Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
| Informations légales | Remerciements |
 
24 visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2014