Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
765 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
705 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4174 Justes de France
920 résistants juifs
11493 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1269 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Meurthe-et-Moselle

Région :
Grand-Est
Département :
Meurthe-et-Moselle

Préfets :
Léon Bosney
(19/02/1935 - 21/09/1940)
Edmond Jean Schmidt
(21/09/1940 - 04/11/1946) Préfet de Meurthe-et-Moselle. En janvier 1942 il est promu préfet de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges, sous tutelle de la Feldkommandantur

À lire, à voir…

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Yvette Resnick Weisbecker Yvette Resnick Weisbecker
Mémoire et engagement

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Émile Marchal


Dossier Yad Vashem : 10246
Remise de la médaille de Juste : 13/04/2004
Sauvetage : Bertrichamps 54120 - Meurthe-et-Moselle
Profession: Infirmier
Date de naissance: 13/04/1899
Date de décès: 16/02/1969
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

emile-Marchal
Émile Marchal
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
emile-Marchal
Camille* et Émile Marchal* en 1934
source photo : Coll. Marchal
crédit photo : D.R.
Notice

Camille* et Émile Marchal*, infirmier, habitaient Bertrichamps (54). Le couple n’avaient pas d’enfants.

En juillet 1942, Camille* et Émile Marchal* accueillent les quatre membres de la famille Bloch, des Juifs originaires de Sarreguemines en danger d’arrestation.
Émile Bloch, le père, démobilisé en 1941, avait rejoint sa femme, Gertie, et ses deux filles, Jacqueline et Huguette âgées de 12 et 9 ans, qui s’étaient repliées devant l’avance allemande à Vexaincourt (Vosges). Les Bloch y vécurent dans un appartement appartenant au maire du village.

Au mois de juillet 1942, en pleine nuit, quelqu’un vint frapper à leur porte. C’était Georgette Valentin, la petite fille du maire, qui avait fait une dizaine de km à vélo pour les prévenir que leur nom figurait sur les listes des arrestations prévues pour le lendemain. Les Bloch plièrent bagages immédiatement et prirent le train pour Raon-l'Étape où ils avaient des amis, Gaston et Claire Nilsa. Ceux-ci tenaient un commerce au centre de la ville et, étant trop exposés, ne purent les héberger. Mais par contre, ils les recommandèrent à Camille* et Émile Marchal*, la sœur et le beau-frère de Claire Nilsa, qui résidaient dans un bourg voisin dans une maison en retrait de l’agglomération, n’attirant pas l’attention. Ainsi les Bloch se rendirent-ils chez Camille* et Émile Marchal* qui leur firent un accueil chaleureux et à titre gracieux pendant trois semaines, le temps d’organiser leur passage en zone sud.
Les risques que prirent Camille* et Émile Marchal* étaient énormes puisque non seulement les Bloch étaient recherchés mais Bertrichamps était situé en «zone interdite».

Les Bloch trouvèrent ensuite refuge dans la Vienne où leurs filles furent placées chez les religieuses de Saint-Martial. Ils n’ont pas oublié leurs sauveurs.

Le 13 avril 2004, Yad Vashem a décerné à Camille* et Émile Marchal* le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Rescue Story

Emile and Camille Marchal, a childless couple, lived in Bertrichamps (Meurthe-et-Moselle) where Emile worked as a male nurse. In July 1942, the couple took in four members of the Bloch family, Jews originally from Sarreguemines who were in danger of arrest. Emile Boch, the father, had been demobilized in 1940, and had joined his wife and two daughters, ages 12 and 9, who had fled to Vexaincourt (Vosges) during the German advance. The Blochs lived in an apartment that belonged to the village mayor. In July 1942, in the middle of the night, someone came knocking on their door. It was Georgette Valentin, the mayor’s granddaughter, who had traveled about 10 kilometers by bicycle to warn them that their names appeared on the list of arrests planned for the next day. The Blochs packed their bags immediately and took the train to Raon l’Etape where they had friends, the Nilsas. The Nilsas, however, had a business in the center of town whose exposed location did not allow them to lodge the Blochs there. Instead, they recommended the Bochs to Emile and Camille Marchal (Mrs. Nilsa’s sister), in the neighboring village of Bertrichamps. The Marchals’ house was set away from the town, and so the presence of strangers would not attract attention. And so the Blochs moved to the Marchals’, who gave them a warm welcome. They were lodged at no charge for three weeks, giving them time to organize their passage to the southern zone. The risks the Marchals took were enormous because not only were the Blochs being hunted, but also Bertrichamps was located in the zone around the annexed Alsace-Lorraine regions, destined for German colonization. The Blochs subsequently found refuge in the Vienne Department where their daughters were placed with the nuns of Saint-Martial. They never forgot their rescuers the Marchals.
On April 13, 2004, Yad Vashem recognized Emile and Camille Marchal as Righteous Among the Nations.

11/11/2018
Lien : The Righteous Among The Nations

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Camille Marchal

 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Émile Marchal
Émile Bloch
Gertie Bloch
Jacqueline Bloch
Huguette Bloch

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Journal de guerre de Charles Altorffer
2 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
3 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
4 Site non officiel de la commune d' Auxon (Site non officiel de la commune d' Auxon.
Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes.
)
5 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
6 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019