Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
692 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
696 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4148 Justes de France
920 résistants juifs
10995 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1250 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Meurthe-et-Moselle

Région :
Grand-Est
Département :
Meurthe-et-Moselle

Préfets :
Léon Bosney
(19/02/1935 - 21/09/1940)
Edmond Jean Schmidt
(21/09/1940 - 04/11/1946) Préfet de Meurthe-et-Moselle. En janvier 1942 il est promu préfet de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges, sous tutelle de la Feldkommandantur

À lire, à voir…

Yvette Resnick Weisbecker Yvette Resnick Weisbecker
Mémoire et engagement

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Édouard Vigneron


Dossier Yad Vashem : 2268
Remise de la médaille de Juste : 03/05/1982
Sauvetage : Nancy 54000 - Meurthe-et-Moselle
Profession: Policier, chef du service des étrangers au commissariat central de Nancy (Meurthe-et-Moselle)
Qualité: Résistant
Date de naissance: 30/10/1896
Date de décès: 01/02/1972
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

edouard-Vigneron
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Né en 1886, ancien combattant de la Grande Guerre, Édouard Vigneron* entra dans la police de Nancy en 1922 et fut nommé chef du service des étrangers en 1940, chargé de contrôler les immigrants.

A cette époque, il y a environ 400 Juifs étrangers à Nancy, originaires d'Europe orientales, tenus de s'enregistrer au commissariat.
Édouard Vigneron* connaissait bien ses "administrés".

Édouard Vigneron*, chef du service des étrangers de la police de Nancy, son adjoint Pierre Marie* et leurs hommes - Charles Bouy*, Henri Lespinasse, François Pinot*, Charles Thouron*, Émile Thiébault - ont fait échec à une rafle de Juifs, le 19 juillet 1942.

Prévenus la veille de l'imminence d'une rafle comme cela avait été fait à Paris, ils passent la journée à prévenir toutes les familles juives concernées, et leur remettent de vrais-faux papiers d'identité ne portant pas la mention "Juif", leur permettant ainsi de gagner la zone libre.
Le 19 juillet 1942, à Nancy, au lieu des 385 prévus, 18 Juifs furent arrêtés.

Jérôme Scorin se soubient : "Je me suis présenté le 18 au commissariat, dans le service de M. Vigneron. Ils m'a remis une fausse-vraie carte d'identité, au nom de Hubert Hiebel, né à Metz. Grâce à quoi je suis parti en zone sud, à Lyon."

Il permet aussi à aux Kobriniec, la mère, la fille, le grand-père, la grand-mère et leur tante de ne pas être arrêtés. M. Kobriniec avait obtenu des faux papiers grâce à Vigneron avant la rafle de Nacy et avait pu passer en zone libre.
De même pour les Skorka, fils et fille, Mme Herzberg et ses deux enfants, les Balbin et les Krischer avec leurs deux enfants.

Édouard Vigneron* soupçonné d'avoir prévenu les Juifs sera arrêté le 19 août 1942 et incarcéré à la prison de Nancy.
Remis en liberté, il est accusé six mois plus tard d'avoir remis de faux papiers à un espion français. Démis de ses fonctions et incarcéré à Fresnes pendant 3 mois.
A la Libération, il retrouve ses fonctions dans la police.

Après la guerre, ses amis Juifs de retour à Nancy ne l'oublièrent pas. Il fut l'invité d'honneur de toutes les fêtes de familles, mariages et Bar Mitzvoth...

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Edouard Vigneron

Edouard Vigneron, born in Nancy, joined the local police force in 1922 after five years in the French army, during which he saw action in World War I. Vigneron climbed the police ranks steadily; in 1939 he was named his station’s secretary-general, and about a year later he became the head of the “aliens section,” which monitored the actions and movements of non-naturalized immigrants. By the 1930s, there were already about four hundred alien Jews, most from Eastern Europe, in Nancy (département of Meurthe-et-Moselle) who had to register at the police station and occasionally returned to have their papers stamped. During the occupation, another official stamp was applied to the papers: “Juif.” Vigneron and his assistant, Pierre Marie, knew the Jews in their section and became friendly with several of them. In July 1942, a roundup of Jews was planned for Nancy after the great roundup in Paris. The Germans had decided to purge northern France of Jews, and the first to be deported were the aliens. The aliens section of the Nancy police station learned about the impending roundup on July 19 at dawn, when Vigneron was told that he and his staff had to round up all alien Jews in the town. He summoned his deputy and another five policemen under his command and ordered them to forewarn all 400 Jews scheduled for deportation the next day.

The policemen went from house to house; those few alien Jews who did not take the warning seriously were arrested and deported, never to return. On the morning of July 19, nearly 350 Jews were not at home and thus survived. Vigneron saved many families with forged identity cards bearing an authentic French stamp without the added word “Juif,” with which they could reach the Unoccupied Zone.

The Kobriniecs: mother, daughter, grandfather, grandmother, and aunt were saved in this way; M. Kobriniec had obtained forged papers from Vigneron before the roundup in Nancy and had fled to the south. Additional survivors were the Skorkas’ son and daughter, Mme Herzberg and her two children, the Balbins, and the Krischers with their two children. The failure of the roundup in Nancy aroused suspicion on Vigneron that had tipped off the Jewish community. He was arrested on August 19, 1942, exactly one month after the roundup, and was imprisoned in Nancy for three months. About six months later, he was arrested again, this time on charges of having issued forged papers to a French spy. Again he was imprisoned for three months, this time in the Fresnes facility in Paris. After the war, Vigneron returned to the police force and his name was cleared. In 1951, the French government awarded him the citation of the Legion of Honor. “His” Jews, who returned after the war to Nancy, did not forget him, and he remained a friend and a guest of honor at all festivities of the next generation, who had not experienced the occupation.

On May 3, 1982, Yad Vashem recognized Edouard Vigneron as Righteous Among the Nations.

16/11/2011
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Édouard Vigneron
Jérôme Scorin
Ruth Ways

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Journal de guerre de Charles Altorffer
2 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
3 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
4 Site non officiel de la commune d' Auxon (Site non officiel de la commune d' Auxon.
Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes.
)
5 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
6 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018