Die pädagogische Ausstellung Das versteckte Kind ist in deutscher Sprache verfügbar - L'exposition pédagogique L'enfant cachée existe maintenant en langue allemande
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Soutenez le travail de l'AJPN
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
111, rue Belleville - F33000 Bordeaux
Tél. +33 (0) 9 51 89 44 87

304 annonces de recherche
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
Recevoir les infos AJPN
39/45 en France
base des données identifiées par l'AJPN
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
636 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
742 résistants juifs
8760 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind
Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la résistance communiste L'affiche rouge
Vivre à en mourir

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire Espace enseignants
Association AJPN Rapport moral
Comment contribuer au site
Soutenir le travail de l'AJPN
Paiement en ligne
Contacter l'AJPN
Partenaires Liens d'intérêt
Remerciements
Téléchargements Résultats d'audience Online Xiti
Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris
Imprimer cette page

Texte pour ecartement lateral

Gavaudun en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Gavaudun 47150

Canton : Monflanquin - Lot-et-Garonne
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Gavaudun en 1939-1945
Gavaudun
source photo : © Camille Beau
crédit photo : Survol de France

Voir l'histoire du département du Lot-et-Garonne
Histoire

La commune des Gavaudunois

Gavaudun est un village du Lot-et-Garonne, située au bord la Lède en limite du Haut-Agenais et du Périgord noir.

Lors du recensement de 1962, la commune comptait 232 habitants.

09/04/2012

[Compléter l'article]

Vichy et l'occupation

Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
520 000 français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne.
L'Allemagne nazie envahit la France, la Belgique, le Luxembourg, pourtant neutre, et les Pays-Bas le 10 mai 1940.

Le gouvernement désemparé se replie de Paris à Bordeaux dès le 11 juin.
La France est envahie. C’est l’exode vers le sud.
Le président du Conseil, Paul Reynaud, est contraint de démissionner. Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement et obtiendra les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie.

Le 14 juin 1940, les troupes allemandes défilent à Paris, sur les Champs-Élysées.
Le 20 ils sont à Brest, le 22 à La Rochelle, à Lyon...
Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice.

Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone sud où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands. La ligne de démarcation traverse treize départements sur 1 200 km.

Lacapelle-Biron se trouve en zone sud, sous l'autorité du gouvernement de Vichy, jusqu'à l'occupation totale de la France en novembre 1942.

Vichy développe une politique antijuive dans la perspective d'une collaboration avec l'Allemagne nazie et fait promulguer le premier statut des Juifs le 3 octobre 1940 avec l'aval et la confiance d'une grande partie de l'opinion publique.
Des hommes, des femmes, des enfants, des familles, français ou étrangers, seront pourchassés et persécutés parce que Juifs et massivement déportés vers l'Est et exterminés. Très peu survivront.
Les Tsiganes sont internés dans les camps français.
Les Francs-maçons et les Communistes, considérés comme "indésirables" sont démis de leurs fonctions au sein de l'administration, pourchassés, arrêtés et internés.

Plusieurs familles juives sont réfugiées à Lacapelle-Biron et à Gavaudun.
Les familles Sin Blima, Rosenthal, Winfried et Mme Baller, cachées dans des familles capelaines et gavaudunoises, seront sauvées.

09/04/2012

[Compléter l'article]

La 2e division SS Das Reich

Le 21 mai 1944, arrivant par la route de Gavaudun, des éléments de la 2e division SS Das Reich raflent 47 hommes à Lacapelle-Biron, où une souricière fut mise en place, à chaque entrée du village.
Les soldats allemands allèrent trouver le Maire, M. Lagarrigue, âgé de 71 ans, et firent amener l’appariteur, une femme de 75 ans qu’ils brutalisèrent sans aucun ménagement. Ils la firent monter sur un camion et elle dut, à chaque carrefour, annoncer au son du tambour le rassemblement immédiat de tous les hommes sans exception.

Sur la place, le Maire, avec le registre de la Mairie en mains, fit l’appel des hommes. Soixante hommes dont le prêtre Roger Dané furent ainsi rassemblés, dans une prairie, gardés à vue par des soldats armés de mitrailleuses. A 18 heures, 47 hommes agés de 18 à 60 ans, furent ramenés sur la place. L’ordre donné, ils montèrent dans les camions.

La colonne escortée par les SS fit route en direction de Gavaudun et s’arrêta à l’Hôtel des Roches, à Majoulassy. Là, d’autres prisonniers furent joints à la colonne.
Enfin, vers 19 heures, la colonne des 118 déportés de la rafle fit route vers la caserne Toussaint à Agen. Cent dix-huit hommes partirent ainsi pour Dachau et Mauthausen...24 reviendront des camps de la mort.1

09/04/2012

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement du Lot-et-Garonne

125e CTE 47440 Casseneuil
126e CTE 47110 Sainte-Livrade-sur-Lot
127e CTE 47110 Sainte-Livrade-sur-Lot
130e CTE 47110 Sainte-Livrade-sur-Lot
146e CTE 47110 Sainte-Livrade-sur-Lot
146e CTE 47440 Casseneuil
308e GPTE Tombebouc 47110 Allez-et-Cazeneuve
517e CTE 47110 Sainte-Livrade-sur-Lot
522e GTE 47440 Casseneuil
523e GTE 47440 Casseneuil
523e GTE 47110 Sainte-Livrade-sur-Lot
524e GTE 47440 Casseneuil
536e GTE 47440 Casseneuil
71e CTE 47110 Sainte-Livrade-sur-Lot
Camp de Buzet-sur-Baïse 47160 Buzet-sur-Baïse
Camp de Lisse 47170 Réaup-Lisse
Camp de Sauvaud (dit Camp de la Gare) 47440 Casseneuil
Caserne Lacuée 47000 Agen
Château de la Couronne 47550 Boé
Prison d'Agen 47000 Agen
Prison d’Eysses 47300 Villeneuve-sur-Lot

Les lieux de sauvetage du Lot-et-Garonne

Château de Salomon 47500 Montayral
École de Caudecoste 47220 Caudecoste
Ferme école 47140 Penne-d'Agenais
Ferme école 47290 Monbahus
Ferme-Ecole de l'ORT aux Angiroux 47800 Montignac-de-Lauzun
Lycée Georges-Leygues 47300 Villeneuve-sur-Lot
Soleil d’Automne 47400 Tonneins
Temple de Clairac 47320 Clairac

Les 12 communes du canton (Monflanquin)

Gavaudun 47150  Lacaussade 47150  Monségur 47150  Saint-Aubin 47150 
La Sauvetat-sur-Lède 47150  Laussou 47150  Montagnac-sur-Lède 47150  Salles 47150 
Lacapelle-Biron 47150  Monflanquin 47150  Paulhiac 47150  Savignac-sur-Leyze 47150 

Les 35 Justes parmi les Nations du Lot-et-Garonne

Denise Baratz  (Caudecoste) (Lamagistère) Anne-Marie Estève  (La Réole) (Agen) (Montagnac-sur-Lède) Jean Merly  (Massoulès)
Louis Baud  (Lacapelle-Biron) Bertrand Fabre  (Villeneuve-sur-Lot) Maurice Morlon  (Marmande)
Gaston Bourgeois  (Villeneuve-sur-Lot) Marie Fabre  (Villeneuve-sur-Lot) Raymond Pichon  (Nérac) (Aix-les-Bains)
Hélène Burger  (Agen) (Brive-la-Gaillarde) Anne-Marie Guillot  (Sainte-Bazeille) Simone Rivière May  (Agen)
Fernand Cenou  (Bon-Encontre) Élia Laboual  (Cancon) Éva Rouquet  (Villeneuve-sur-Lot)
Aurélie Cenou  (Bon-Encontre) Paul Laboual  (Cancon) Georges Rouquet  (Villeneuve-sur-Lot)
Joséphine Ceruti  (Villefranche-du-Queyran) Henriette Lassort  (Villeneuve-sur-Lot) Ginette Rouquet  (Villeneuve-sur-Lot)
Martino Ceruti  (Villefranche-du-Queyran) Zélie Lassort  (Villeneuve-sur-Lot) Marguerite Tzaut  (Tonneins)
Gabrielle Chignaguet  (Montagnac-sur-Lède) Abdon Laurent  (Tournon-d'Agenais) Paul Tzaut  (Tonneins)
Gaston Chignaguet  (Montagnac-sur-Lède) Gabriel Magimel (Gavaudun) Janusz Zwolaskowki  (Hautefage-la-Tour)
Henri Daigueperse  (Bordeaux) (Bon-Encontre) Léonie Magimel (Gavaudun) Suzanne Zwolaskowki  (Hautefage-la-Tour)
Lucienne Deguilhem  (Monbahus) Blanche Merly  (Massoulès)


Familles réfugiées à Gavaudun [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.

2 Familles arrêtées (Gavaudun) [Compléter]
08/1942
Famille Lustig - Otto, 56 ans, né le 17/10/1886 en Autriche, de nationalité allemande, habitait à Vienne (Autriche) avec son épouse Charlotte née Bonneteaud. Otto était fabricant de stylos. Réfugié en France, il est assigné à résidence à Gavaudun où il est employé comme ouvrier agricole. Arrêté parce que juif, il est envoyé au Camp de Sauvaud (dit Camp de la Gare) à Casseneuil, avant d'être déporté sans retour du Camp de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 30 du 9 septembre 1942.
Déportation :
09/09/1942   convoi no 30
JO :
Mémorial de la déportation des Juifs de France

08/1942
Famille Süsser - Valérie, 46 ans, née le 30/10/1896, de nationalité allemande, est assignée à résidence à Gavaudun. Arrêtée parce que juive, elle est envoyée au Camp de Sauvaud (dit Camp de la Gare) à Casseneuil, avant d'être déportée sans retour du Camp de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 30 du 9 septembre 1942.
Déportation :
09/09/1942   convoi no 30
JO :
Mémorial de la déportation des Juifs de France


Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.

Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Gavaudun sur Wikipedia 
2 Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes
3 Connus ou inconnus mais Justes (C’est dans le sillon creusé par Aristides de Sousa Mendès, Madeleine Barot, Charles Altorffer, Marc Boegner, Henry Dupuy, Raoul Laporterie… que s'ancre le souvenir de tous ces Justes que la modestie pourrait renvoyer à l’oubli et à l’indifférence. Ce livret du Crif Sud-Ouest Aquitaine, écrit et coordonné par Hellen Kaufmann, présidente de l'AJPN, rend hommage à chacun des 225 Justes récompensés à ce jour en Aquitaine. La moindre des choses était de leur permettre de dire et de déposer leur histoire, pour que l’avenir ne les oublie plus jamais, ni eux ni les anonymes qui ont aidé au sauvetage de Juifs. )
4 Crimes de guerre nazis en Agenais. Seconde Guerre mondiale en Lot-et-Garonne (Ce travail de mémoire sur les crimes de guerre et la barbarie nazie en Lot-et-Garonne durant la seconde guerre mondiale s’appuie sur un grand nombre de documents et de témoignages. )
5 La Prison militaire de Mauzac : camps d’internements sous Vichy (revue Arkheia, n°5-6, 2004. )
6 Jacky Tronel, Séjour surveillé pour « indésirables français » : Le château du Sablou en 1940 (La politique de répression mise en place par la IIIe République à l’encontre des individus jugés “dangereux pour la défense nationale ou la sécurité publique” se traduit par la création de “centres de séjour surveillé pour indésirables français”. En Dordogne, le “Camp du château du Sablou” voit ainsi le jour. Il fonctionne du 17 janvier au 30 décembre 1940, soit une année à peine… Suffisamment longtemps pour marquer la mémoire du lieu, ainsi que celle des trois à quatre cents internés, détenus “par mesure administrative” (in Arkheia, revue d'histoire). )
7 Victime en représailles à Mussidan
8 Les neufs jours de Sousa Mendes - Os nove dias de Sousa Mendes (Documentaires de Mélanie Pelletier, 2012.
Avec António de Moncada de Sousa Mendes, Andrée Lotey, Elvira Limão, Hellen Kaufmann, Manuel Dias Vaz, Irene Flunser Pimentel, Esther Mucznik, José Caré júnior, Marie-Rose Faure, Maria Barroso… et António de Oliveira Salazar, Charles de Gaulle, le Maréchal Philippe Pétain, et le rabin Haïm Kruger. )

Notes

- 1 - Patrimoine et Histoire : la rafle de Lacapelle-Biron.


Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Recherche Walter Apfel

    Je recherche des informations sur Walter Apfel, né le 18/02/1898 a Munstereifelen (Allemagne), de religion juive. Refugié en Belgique il a été déporté en France le 10 mai 1940. Il est passé par les camps de Saint Cyprien et Gurs. En janvier 1941 il a été affecté au 308 Groupe de Travailleurs Etrangers à Agen. Je viens d'apprendre grâce au service des Archives du Lot-et-Garonne, que Walter Apfel s'est enfuit du 308e GTE vers août 1942. Il a été condamné par défaut à un mois de prison le 19/01/1943 en même temps que 36 autres juifs du 308e ou du 536e GTE evades pendant les rafles d'août 1942. Je cherche à savoir ce qu'est devenu Walter Apfel après son évasion.
    Par suite d'une confusion d'identité avec un autre Walter Apfel né en 1906 à Mannheim, sa famille a pensé jusqu'à présent qu'il avait déporté à Auschwitz.
    Merci pour toutes les suggestions qui pourraient m'aider à retrouver sa trace.
    [répondre]

***  Émile et Marie christine ERHARD, pseudo Paul BERNARD

    Bonjour,
    Mon grand-père Émile ERHARD, avait la quarantaine durant la guerre et était agent dans différents réseaux de résistance (Vény, Gallia, Brutus-Vidal), il fournissait de faux papiers aux familles juives et les aidaient à passer la frontière. Journaliste alsacien (Le Républicain) et espion recherché par la Gestapo, il utilisait de fausses identités... Sa femme travaillait à Agen (elle espionnait les poubelles allemandes en tant que femme de ménage) et a accouché à la quarantaine, en novembre 1944 à Villeneuve-sur-Lot. Il est possible que mon grand-père ait fournit de faux papiers à Ginette Rouquet pour aider ses amis. Dans ses mémoires, mon grand-père parle d'un certain "Freidmann" avec qui il a monté un réseau de résistance... Si Ginette ROUQUIER est vivante pourriez-vous lui demander si elle se souvient de mes grand-parents, alsaciens ils parlaient couramment l'allemand... Merci beaucoup.
    [répondre]
    Bonsoir, je dispose avec un ami d'informations relatives à votre grand-père et suis très intéressé pour partager nos informations. possibilité de me contacter par mon site: www.7juin44.fr
    Très cordialement
      [répondre]
    Bonjour,
    J'ai retrouvé le nom de votre grand père dans nos listes. Il était agent de renseignement du réseau GALLIA dans la région du Sud Ouest.
    Voici notre mail :
    memoiregallia@wanadoo.fr
    SG national DIEU Jacques
    Amicale Mémoire du réseau GALLIA
    reseaugallia.org
    Cordialement
      [répondre]

Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


 
Lot-et-Garonne

Région :
Aquitaine
Département :
Lot-et-Garonne

Préfets :
Jean Cumenge
(11/1937 - 05/09/1940) Préfet de Lot-et-Garonne
Chef de cabinet : Michel Lamorlette (1939-1940)
Pierre Mourroux
(1939 - 1940) Sous-préfet de Marmande
Gaston de Lacour
(1939 - 1940) Sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot
Jean-René Heureudé
(09/1940 - 01/1941) Préfet de Lot-et-Garonne
Jean Destarac
(01/1941 - 01/1944) Préfet de Lot-et-Garonne
Chefs de cabinet : Jacques Bonis-Charancle (1942)
Roger Lefèbvre (1943)
Jacques Alphand
(1941 - 1944) Sous-préfet de Marmande
Jean Lombard
(1941 - 1944) Sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot
Raymond Etellin
(06/1942 - 1944) Sous-préfet de Nérac
Louis Tuaillon
(06/02/1944 - 09/06/1944) Préfet de Lot-et-Garonne. Arrêté par la Gestapo le 09/06/1944, il est déporté à Neuengamme, puis à la forteresse de Therezin
Chef de cabinet : Pierre Brunon (1944), arrêté et déporté avec Louis Tuaillon
Jean Brachard
(1944 - 09/06/1944) Sous-préfet de Nérac. Arrêté par la Gestapo le 09/06/1944, il est déporté à Neuengamme, puis à la forteresse de Therezin
Jean Giraud
(12/06/1944 - 12/10/1945) Préfet de Lot-et-Garonne, délégué à titre provisoire par le préfet de la région (12 juin 1944), suspendu de ses fonctions le 1er mars 1945, il est interné au centre de séjour surveillé de Noé le 12 octobre 1944
François Duvigneau
(1944 - 1944) Préfet de Lot-et-Garonne, résistant AS
Gaston Cusin
(30/08/1944 - 18/05/1945) Commissaire régional de la République à la Libération (Basses-Pyrénées, Gironde, Lot-et-Garonne et Landes) (1903-1993)
Jean Sourisse
(1945 ) Sous-préfet de Marmande
André Garbay
(1945 ) Sous-préfet de Nérac
Gaston Bourgeois
(1945 ) Sous-préfet de Villeneuve-sur-Lot
Jacques Soustelle
(Mai 1945 - Juin 1945) Commissaire régional de la République à la Libération (Basses-Pyrénées, Gironde, Lot-et-Garonne et Landes) (1912-1990)
Pierre Lecène
(27/09/1945 - 05/1948) Résistant NAP FFC, arrêté par les Allemands le 30/05/1945 et déporté à Dachau. Rapatrié, il est nommé Préfet de Lot-et-Garonne
Chef de cabinet : Robert Marquant (1945)

À lire, à voir…

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Jean Henrion Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
La spoliation des biens juifs en Lot-et-Garonne 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Téréza Olga Téréza Olga
Fatima Cavaco
Le consul proscrit

 

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Éric Lebreton Éric Lebreton
Des visas pour la vie

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
Aristides de Sousa Mendes - Le pouvoir de dire "non"

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

 FACEEF FACEEF
Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et sa région

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
9 jours pour sauver 30 000 personnes

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]
Avertissement Les informations affichées sur le site de l'AJPN sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de notre base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par l'AJPN et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans notre base de données.
* Juste parmi les Nations
| Avertissements | Association AJPN | Soutenir l'AJPN | Missions de l'AJPN | Document de présentation | Rapport moral | Statuts de l'association | Informations légales | Crédit | Remerciements | Contacter l'AJPN |
 
1 visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2014 AJPN tél. Tél. +33 (0) 9 51 89 44 87