Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
725 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4154 Justes de France
920 résistants juifs
11365 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1264 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Hautes-Pyrénées

Région :
Occitanie
Département :
Hautes-Pyrénées

Préfets :
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

José-Ramon Cubero José-Ramon Cubero
Les Hautes-Pyrénées dans la Guerre 1938-1948

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Cazaux-Debat en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Cazaux-Debat 65590
- Hautes-Pyrénées
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Cazaux-Debat en 1939-1945
Les écoliers de Cazaux-Debat en 1936
source photo : Le blog des amis de Cazaux-Debat
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département des Hautes-Pyrénées
Histoire

Cazaux-Debat est un village des Hautes-Pyrénées, situé en Bigorre, dans le Pays d'Aure, en vallée du Louron.

Lors du recensement de 1936, la commune comptait 40 habitants et 41 en 1946.

14/02/2014

[Compléter l'article]

Les Autrichiens

Andrée Fourasté*, la fille du boulanger d'Arreau, est institutrice à Cazaux-Debat, un village d’une trentaine d’habitants. C'est une jeune institutrice stricte et sévère.

Son amie, Gabrielle Fisse*, dite Gaby, est institutrice à Barrancoueu.

Le 12 mars 1938, l'Allemagne envahie l'Autriche et le 13 mars, Hitler proclame l'annexion de l'Autriche au Reich allemand.

Des antifacistes autrichiens engagés dans les Brigades internationales prêtent main forte aux Républicains espagnols depuis 1937.

En mars 1939, un groupe d'antifacistes autrichiens, membres des brigades internationales, dont des intellectuels juifs, traversent les Pyrénées et viennent se réfugier en France après un dernier combat perdu à Bielsa (Espagne).

Harry Spiegel, Josef Gradl (Joseph Gramont), Enst Kuntschik, viennois, Karl Auer, viennois, et Frantz Gögginger, viennois, décident de s'engager dans un CTE (compagnie de travailleurs étrangers). Ils travaillent pour M. Peyrouton, entrepreneur en bois. Il cherche des personnes payées à la tâche pour exploiter les forêts de Barrancoueu et de Cazaux-Debat car il a compris que la France allait avoir besoin de charbon de bois. C’est un travail particulièrement pénible, et mal payé. Mais M. Peyrouton connaît les gendarmes, et le groupe devrait être tranquille dans la montagne. C’est ainsi que les cinq Autrichiens s’installent dans une cabane à quelques kilomètres du col d’Aspin, prêtée par Maurice Fontan.

Le groupe s’étoffe. Richard Sehr et Paul Jellinek, né le 17/03/1910 à Vienne, évadés du camp de Saint Cyprien, grâce au réseau d’appuis communistes à l’extérieur du camp, gagnent Toulouse en train, puis Lannemezan où Harry Spiegel les récupère pour les amener à la cabane du col d’Aspin. Harry Spiegel et Richard Sehr se connaissaient pendant la guerre d’Espagne.

Puis arrive Jean Tomasonich, né le 25/06/1899 à Alindina (Tchécoslovaquie).

Zalel Schwager, l'un des responsables du KPO, vient les voir car il cherche trois volontaires pour reprendre la résistance en Autriche. Enst Kuntschik, Karl Auer et Frantz Gögginger ne sont pas juifs comme Harry Spiegel, ils ne sont pas connus de la police politique autrichienne comme Josef Gradl. Ce sont donc eux qui se portent volontaires. Ils sont arrêtés le 16 décembre 1940 à Paris. Incarcérés, Enst Kuntschik et Frantz Gögginger sont déportés à Dachau le 6 juin 1941 jusqu’à la libération du camp le 29 avril 1945. Karl Auer est déporté au camp de concentration de Flossenbürg. Il est libéré également à la libération du camp, en avril 1945.

A Barrancoueu, ils sont bien accueillis par la population locale.

L’hiver 1940-1941 est rude. Les conditions de vie sont difficiles. Le travail est très pénible. Les conditions pour trouver de la nourriture, difficile.

De Barrancoueu à Cazaux-Debat

Harry Spiegel fait la connaissance de Andrée Fourasté*, une amie de Gabrielle Fisse*, l’institutrice du village de Barrancoueu. Andrée Fourasté, est institutrice à Cazaux-Debat et elle trouve un logement à Arreau pour Irène Spiegel, qui est enceinte. Irène est née le 02/01/1910 à Brooklyn (USA) et est de nationalité américaine. Début 1941, Harry Spiegel peut quitter la cabane de bûcherons qu’il partage avec ses camarades pour loger avec sa femme, qui accouche à Arreau d’un petit Pierre.

Grâce à son père, boulanger, Andrée Fourasté* procure au groupe deux kilos de pain par jour et trouve un logement pour tout le monde à Cazaux-Debat, où les bûcherons doivent ouvrir un nouveau chantier et transporter leurs fours à bois. C’est une maison semi meublée, qui dispose de l’électricité, de plusieurs chambres, et d’une sortie vers l’arrière.

Pendant l'hiver 1940-1941, le groupe reçoit la visite d’Albert Hirsch, puis de Josef Misel Meisel, né le 18/04/1911 à Wey Neustadt en Tchécoslovaquie. Il s’agit de deux responsables du KPÖ qui viennent leur dispenser des formations politiques le dimanche, les aident aussi pour le travail du boiKuntschikKuntschiks. Albert Hirsch a remplacé Zalel Schwager car ce dernier ne pouvait pas les aider physiquement. Josef Misel Meisel est menuisier. Aussi, il apporte des compétences techniques utiles à leur travail de bûcherons et de charbonnier. Il les forme aussi sur l’histoire du mouvement ouvrier, celle de l’URSS, les techniques de propagande, etc. Paul Jelinek, très impressionné par les connaissances de ses camarades, dira néanmoins dans ses mémoires : « Dieu merci, nous avons suivi la formation courte ».

Deux autres personnes les rejoignent. Jan Gredler s’était échappé d’une compagnie de travailleurs étrangers, alors utilisés par le Régime de Vichy sur différents chantiers. Arrêté par les gendarmes, il indique à ces derniers qu’il rejoignait les Autrichiens de Cazaux-Debat et est libéré grâce au soutien des autorités locales.

Martha Guttmann, très malade, arrive à Cazaux-Debat en 1941. C’était une personnalité du KPÖ. Sa sœur, Anna Grün, était l’un des liens du groupe avec l’organisation. Elle était en contact avec Josef Gradl, le responsable du groupe. Martha Guttmann, s’occupe de l’intendance et de la cuisine. Elle souffrait de la polio. Son état a empiré en 1942. Avec l’appui des médecins, les docteurs Marquié et Mounicq, celle du maire de Tarbes, Maurice Trelut*, et du directeur de l’hôpital de Tarbes, Marcel Billières*, elle est admise à l’hôpital de Tarbes. C’est là qu’elle décède en octobre 1942, à l’âge de 46 ans.

Le groupe reçoit des visites : Fritz Heinrich, Oskar Grossmann, Fritz Weiss. Il est en contact avec des Autrichiens réfugiés à Bagnères-de-Bigorre, Othmar Strobl et Emil Huck.

Le groupe a peu de relations avec les habitants du village, mais porte main forte au maire, Pierre Ferrou, pendant la récolte en 1941 et 1942. Ce dernier s’aperçoit que les Autrichiens n’ont pas de tickets de ravitaillement et leur en procure, les aide également à avoir des papiers administratifs en règle.

En avril 1941, le groupe achète une radio à Arreau et apprend l’invasion de l’Union Soviétique. La reprise des actions de résistance est proche.

Le 11 novembre 1942, à la suite de l’invasion de la zone libre par l’armée allemande, le groupe n’est plus en sécurité dans la vallée du Louron. Les Allemands viennent patrouiller jusque dans le village. Chacun est prêt à reprendre une activité dans la résistance. La plupart des membres du groupe maîtrise maintenant suffisamment le français pour pouvoir se faire passer pour français auprès des troupes d’occupation. Serrurier, Josef Gradl maîtrise parfaitement l’imitation des tampons de la gendarmerie en utilisant une pomme de terre. L’organisation leur a préparé des points de chute et leur confie des missions.

La résistance communiste s’est organisée et structurée. Les communistes résistants français intègrent les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) et les étrangers, les Franc-tireur et partisans – main d’œuvre immigrée (FTP-MOI). Au sein des FTP–MOI, les dirigeants, autrichien (Franz Marek), allemand (Otto Niebergall) et tchèque (Arthur London), ont été plus particulièrement chargés de mettre en place le TA, le travail antiallemand. Il s’agit de mener trois types d’actions :

  • des actions de propagande par la distribution de journaux et de tracts auprès des forces d’occupation,
  • un travail visant à prendre contact avec des soldats pour les amener, soit à organiser des réseaux au sein de la Wehrmacht, soit de déserter pour rejoindre la Résistance,
  • un travail d’infiltration de structures travaillant avec la Wehrmacht pour obtenir des renseignements.

En février 1943, tous les autrichiens quittent Cazaux-Debat.

Pour en savoir plus : Les Autrichiens de Cazaux-Debat, le blog des Amis de Cazaux

14/02/2014
Lien : Les Amis de Cazaux

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement des Hautes-Pyrénées

51e CTE Arreau 65240 Arreau
525e GDTE Bagnères-de-Bigorre 65200 Bagnères-de-Bigorre
540e GTE Arreau 65240 Arreau
Camp de Bagnères de Bigorre 65200 Bagnères-de-Bigorre
Camp Gèdre 65120 Gèdre
Camp Luz-Saint-Sauveur 65120 Luz-Saint-Sauveur
Centre de Lannemezan 65300 Lannemezan
Centre de Lourdes 65100 Lourdes
Centre de Pragnères 65120 Gèdre
Centre de Tarbes 65000 Tarbes
Centre Saint-Pé-de-Bigorre 65270 Saint-Pé-de-Bigorre
Prison de Tarbes 65000 Tarbes

Les lieux de sauvetage des Hautes-Pyrénées

Asile Notre-Dame 65100 Lourdes
Hôpital mixte 65000 Tarbes
Maison de l'enfance 65370 Loures-Barousse
Pension Desbiaux 65100 Lourdes


Les 20 Justes parmi les Nations des Hautes-Pyrénées



Familles réfugiées à Cazaux-Debat [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


Familles arrêtées (Cazaux-Debat) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.


Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Cazaux-Debat sur Wikipedia 
2 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
3 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
4 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
5 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
6 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
7

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019