Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
748 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4173 Justes de France
920 résistants juifs
11434 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1268 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Ariège

Région :
Occitanie
Département :
Ariège

Préfets :
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
) secrétaire général de la sous-préfecture de Saint-Girons (Ariège), résistant
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Frank Ristorcelli Frank Ristorcelli
Aulus-les-Bains Auschwitz

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

David Lilienfeld David Lilienfeld
La Vie Quotidienne des Juifs en Ariège 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Saint-Girons en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Saint-Girons 09200
- Ariège
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Saint-Girons en 1939-1945
Vers 1910, l'intérieur de la gare de Saint-Girons, avec la marquise édifiée en 1908. La marquise sera détruite en 1985. Phot. Labouche F. Toulouse
source photo : Carte postale
crédit photo : Domaine public
Saint-Girons en 1939-1945
Saint-Lizier - Saint-Girons et la montagne de Sourroque vus depuis le quartier du Marsan
source photo : Olybrius
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département de l'Ariège
Histoire

La commune des Saint-Gironnais

Saint-Girons est une commune de l'Ariège, "capitale" du Couserans.

Lors du recensement de 1936, la commune comptait 6 406 habitants et 7 026 en 1946.

20/11/2011

[Compléter l'article]

La gare de Saint-Girons

La gare de Saint-Girons est mise en service le 15 février 1866 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne.
Elle permet la circulation des trains depuis Toulouse via l'embranchement à Boussens avec la ligne de Toulouse à Bayonne.
Elle sera fermée aux voyageurs en 1969 et aux marchandises en 1991.

20/11/2011

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement de l'Ariège

151e CTE Villeneuve 09800 Villeneuve
227e CTE-721e GTE Saint-Jean-de-Verges 09000 Saint-Jean-de-Verges
537e-723e GTE de Salau 09140 Seix
542e-548e GTE Pamiers 09100 Pamiers
544-545-546e CTE Villeneuve-du-Paréage 09100 Villeneuve-du-Paréage
544e GTE Fougax-et-Barrineuf 09300 Fougax-et-Barrineuf
558e GTE Tarascon-sur-Ariège 09400 Tarascon-sur-Ariège
Briqueterie de Mazères 09270 Mazères
Camp Clarach de Vernet 09700 Le Vernet
Camp du Vernet-d'Ariège 09700 Le Vernet
Ferme Guilloty 09700 Le Vernet
Hospice Saint-Lizier 09190 Saint-Lizier
Hôpital civil Lavelanet 09300 Lavelanet
Hôpital Foix 09000 Foix
Hôpital Le Vernet 09700 Le Vernet
Hôpital Pamiers 09100 Pamiers
Hôpital Tarascon-sur-Ariège 09400 Tarascon-sur-Ariège
Maison d'arrêt de Foix 09000 Foix
Sanatorium de Sabart 09400 Tarascon-sur-Ariège

Les lieux de sauvetage de l'Ariège

Château de la Hille 9120 Montégut-Plantaurel
Hôpital de Lavelanet 9300 Lavelanet
Maison du secours suisse 9100 Pamiers


Les 20 Justes parmi les Nations de l'Ariège


Maires de Saint-Girons

Pierre Mazaux   (1925 - 1940) Médecin
Achille Loubet   (1940 - 1944) Industriel
Alexis Dubeau   (1944)
Joseph Rieu   (1944)
Fernand Loubet   (1945 - 1964)

Familles réfugiées à Saint-Girons [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


2 Familles arrêtées (Saint-Girons) [Compléter]
19/05/1944
Famille Bertino - Louis, né en 1909 à Rumelange (Luxembourg), adjudant, membre de l’École d’Enfants de Troupes d’Audinac (Ariège), il devient l’adjoint du chef départemental de l’Organisation de Résistance de l’Armée (O.R.A.), le Lieutenant Puyo (1er décembre 1943). Dénoncé il est arrêté à Saint-Girons par les Allemands, le 19 mai 1944. Déporté à Buchenwald, il y meurt en février 1945.    
JO :
L'Etat en Ariège

26/08/1942
Famille Reich - Oscar, né à Vienne (Autriche) le 16 juillet 1885, Wolf né à Przemysl (Pologne) le 31 décembre 1903, son épouse Mindla, né à Zdunska Wola (Pologne) en 1901, réfugiés polonais, et leurs deux enfants, Fanny, née à Liège (Belgique), le 21 février 1940, et Joseph, né le 30 mars 1932 à Liège, sont réfugiés à Saint-Girons, près de l’église Saint-Valier, 48, rue Saint-Valier. Arrêtés parce que juifs le 26 août 1942, Oscar, 57 ans, Wolf, 38 ans, Mindla (Meundla), 41 ans, Joseph, 10 ans, et Fanny, 2 ans, sont internés au camp du Vernet. Le 1er septembre 1942, un convoi de 293 juifs, dont 32 enfants et adolescents de moins de 18 ans, quitte la gare du Vernet pour le camp de Drancy où il arrive le 2 septembre. Le 4 septembre, Fanny et les siens sont déportés sans retour de Drancy vers Auschwitz par le convoi n° 28, dont 248 juifs venant de l’Ariège. Ils arrivent à Auschwitz le 6 septembre. La plupart sont, aussitôt, exterminés.
Une association Fanny Reich s’est créée et le 21 mai 1998, une journée de mémoire "Fanny Reich" s'est tenue à Saint-Lizier dont l’école primaire porte le nom de "Fanny Reich".

Déportation :
04/09/1942   convoi no 28
JO :
L'Etat en Ariège


Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Saint-Girons sur Wikipedia 
2 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
3 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
4 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
5 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
6 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
7

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Recherche de déportés de répression

    Je recherche pour une personne son grand-père paternel : Nom-BROS, il venait d'Auvergne et il est venu en Haut-de-Seine (Colombes). Il a été déporté de répression. Il a épousé une normande.

    Cordialement
    [répondre]

***  Couple Bussmann

    Je recherche des informations concernant le couple Bussmann qui a accueilli et élevé ma mère dans ses premières années après le décès de sa mère.
    Ma mère ne les a plus revu à partir de juin 1938.
    Merci.
    JUAN Yves
    [répondre]

    Ou habitaient ils? Quel age doivent ils avoir ?  [répondre]
    J'ai consulte le Mémorial de Yad Vachem, il y a plusieurs familles portant ce nom mais écrit de façons différentes {Bosman, Bouchman, Bossman...} qui ont été déportées. Avez-vous leurs prénoms ?  [répondre]
    j'ai consulte l'annuaire telephonique des Pays bas et j'ai trouve 2familles Jambroers a Roermond??essayez de les contacter 0644149976
    0475320064
    il y a aussi 8familles Bussman?
    essayez ces pistes
      [répondre]
    je m'appelle Mihal et j'habite en Israel...j'espere de tout coeur que ces pistes vous permettront d'arriver a la famille que vous recherchez  [répondre]
    dans facebook j'ai trouve 2personnes habitant a Roermont...je leur ai envoye un message{en anglais}
    mihal
      [répondre]
    j'ai obtenu récemment des informations complémentaires concernant le couple BUSSMANN auprès des archives départementales de l'Ariège à Foix:
    Maria BUSSMANN née JAMBROERS à ROERMONT (Pays Bas) le 22/02/1890
    Henri BUSSMANN né le 17/11/1896 à DÜSSELDORF Allemagne
    Ils habitaient au 11 rue de la République à Saint-Girons
    D'après l'archiviste Henri a été interné au camp de CATUS-CAVALIER dans le Lot.
    Ma mère se souvient les avoir vu pour la dernière fois en juin 1938 lui disant qu'ils devaient s'en aller sans d'autres précisions.
      [répondre]
    je vous remercie pour toutes ces informations et j'utiliserai les pistes que vous m'indiquez mais je ne sais pas qui je dois remercier je ne suis inscrit sur ce site que depuis vendredi 18/11 et je ne sais pas comment identifier les auteurs des réponses aux annonces
    yves Juan
      [répondre]
    merci Mihal
    je vais continuer mes recherches auprès des archives départementales du Lot à Cahors car le camp de Catus se trouvait dans ce département français.
    je continuerai à afficher les résultats de mes recherches sur ce site en espérant connaitre le sort de ce couple qui s'est montré si généreux envers ma mère et ses trois soeurs cadettes.
    je ne pourrai pas utiliser les numéros de téléphone que vous avez eu la gentillesse de me communiquer car je ne connais pas la langue allemande ni le néerlandais mais j'essaierai de me faire aider par des personnes de ma famille qui connaissent cette langue
    merci encore
      [répondre]
    bonjour Mihal
    j'ai consulté le site www.jewishtraces.org et en recherchant par le nom BUSSMANN j'ai obtenu une réponse pour Bussmann Marie de nationalité allemande camp d'internement de Rivesaltes Pyrénées orientales convoi du 04 septembre 1942.Ces convois amenées les personnes au camp de Drancy qui les envoyait ensuite dans les camps allemands de Dachau ou Auschwitz.
    J'ai demandé aux archives de l'Ariège de poursuivre les recherches au sujet de Marie Bussmann et je vais essayer d'obtenir son acte de naissance auprès de l'état civil de la ville de Roermont pour vérifier qu'elle était bien de religion juive
    à bientôt
    yves juan
      [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019