Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
698 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
702 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4147 Justes de France
920 résistants juifs
11299 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1258 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Garonne

Région :
Occitanie
Département :
Haute-Garonne

Préfets :
Maurice Georges Bézagu
(14/11/1941 - 17/11/1944) Préfet délégué de Haute-Garonne (1880-1969)
Pierre Cassagneau
(21/08/1944 - 31/12/1944) Préfet de Haute-Garonne (1887-1963)
Camille Vernet
(29/12/1944 - 04/01/1946) Préfet de Haute-Garonne (1884-1957)
Frédéric Atger
(21/09/1935 - 13/10/1940) Préfet de Haute-Garonne
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Denis Baud Denis Baud
Alfred Nakache, le nageur d’Auschwitz

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Jean-Louis Dufour
Les Juifs dans la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Jean Bélingard Jean Bélingard
Henri Chas, alias « Charlieu » (1900-1945) Compagnon de la Libération

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Jean Estèbe Jean Estèbe
Toulouse, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Élie Szapiro
Histoire des communautés juives de Toulouse

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Arrestations 1939-1945 : Toulouse

Texte pour ecartement lateral

21 Familles arrêtées [Compléter]
01/1944
Famille Amselle - Pierre, né le 20 septembre 1916 à Sezanne (Marne), Juif, habitait Charleville-Mézières. Il était réfugié avec sa famille à Gaillac (Tarn). Résistant, il est arrêté à la gare de Toulouse en janvier 1944 et emprisonné à la prison Saint-Michel de Toulouse. Il sera transféré au Fort Montluc à Lyon, dans la maison des otages. En représailles à un attentat commis la veille au centre SNCF de Portes-lès-Valence, il est fusillé le 8 juillet 1944 sur les lieux même de l'attentat avec 32 autres otages.    
Date d'exécution :
08/07/1944

05/1944
Famille Cisinski - Paul, 27 ans, d'une famille originaire de Varsovie arrivée en France en 1920, est arrêté dans une chambre d’hôtel, à Toulouse en 1944, transféré à Drancy le 14 mai 1944 et déporté le 15 mai par le convoi 73 qui fut dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.
Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

02/1944
Famille Gauthier - Jean, né en 1918 à Pamiers, est militaire de carrière (aviation) jusqu’en 1942. Il entre, ensuite, au Service du Ravitaillement à Foix. Très tôt, il prend contact avec les résistants de Franc- Tireur (Amouroux et Cazalé). Ami de Pierre Labarthe (Groupe Morhange), il découvre, aussi, le groupe de résistants du Ravitaillement (de Nattes). Il est arrêté à Toulouse lors de la rafle de l’imprimerie Lion (février 1944). Déporté à Flossenbourg, il meurt le 7 décembre 1944. Une rue de Pamiers porte son nom.    
JO :
L'Etat en Ariège

1944
Famille Goldberg - Marcel (Mardochée), né le 04/03/1913 à Varsovie (Pologne) est le fils de Rubin Goldberg et de Chawa Mirla née Kantyn. Marié avec Fanny Fichtenberg, ils habitent Paris. Marcel est représentant de commerce. Réfugiés à Lavaur (Lot-et-Garonne), Marcel, âgé de 31 ans, est arrêté à Toulouse parce que juif et déporté sans retour de Drancy à Auschwitz.1
Déportation :
07/03/1944   convoi no 69
JO :
DAF-ED 117769

19/08/1944
Famille Gottesman - Né le 21 février 1912 à Dolina (Pologne), mort le 20 août 1944 des suites de blessures reçues dans les combats de la libération de Toulouse (Haute-Garonne) ; soudeur autogène ; résistant FTP-MOI, interrégional FTP-MOI (avril-juillet 1944).
Zeef Gottesman, parfois prénommé Zev et nommé Gotesman, bachelier es lettres, était soudeur autogène. Il entra au FTP-MOI, 35e Brigade devenue Brigade Langer et fut promu commissaire interrégional technique en avril 1944 à la suite de l’arrestation du Sewek Michalak (Charles) qui occupait ce poste. Le commandant Philippe, son grade et pseudonyme dans la clandestinité, assura cette responsabilité jusqu’en juillet 1944. Il fut mortellement blessé le 19 août 1944 dans les combats de la Libération et mourut le 20 août, 17 rue Larrey, à l’hôpital Larrey.
Une plaque est apposée au 10 place du Parlement, ancienne place intérieure Saint-Michel où il fut blessé. Son acte de décès est d’abord dressé au nom de Teef Gattesman, né à Waldenburg (Suisse) puis modifié. Il est signalé qu’il était le fils de Léon Gottesman et de Yetti Flank. Il était marié à Sura Binder qui vivait en 1947, rue Lamarck (Paris XVIIe arr.) et avait deux enfants : Huguette est née en juin 1938 à Paris XII et Victor en juillet 1941 à Nîmes. La mention "Mort pour la France" lui fut attribuée dès décembre 1946 et homologué, à titre posthume capitaine FFI.2
   
Date d'exécution :
20/08/1944
JO :
Jean-Pierre Besse pour le Maitron-en-ligne

25/04/1944
Famille Hirtz - Jacques, né à Colmar (68) le 01/01/1903, est le fils d’Edmond Hirtz et Marthe Gensburger. Agriculteur, élève au Lycée Bartholdi, il est arrêté parce que juif le 25/04/1944 à son dernier domicile, chez Mme Carrère, 4 rue Dupont à Toulouse et sera déporté sans retour à Kaunas-Reval le 15/05/1944 par le convoi n° 73.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73
Source :
Shoah Names Database

01/1944
Famille Hosanski - Nathan, 30 ans, né le 17/06/1914 à Wassilkow en Pologne, de nationalité française, rabbin de Reims avant la guerre, il est réfugié à Lons-le-Saunier et devient rabbin de Toulouse en mars 1943. Il est arrêté en janvier 1944. Interrogé sous la torture puis transféré à Drancy, il est déporté sans retour par le convoi n° 73 du 15 mai 1944 composé d'hommes uniquement et qui finit à Kaunas et Reval en Estonie.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

09/05/1944
Famille Juptzer - Salomon, dit Sénia, 30 ans, est né le 27 septembre 1913 à Odessa, en Russie. Ses parents arrivent à Paris en 1922 et s'installent à Saint-Mandé. Résistant du réseau Charrette, dirigé par Michel Cailliau, il rejoint sa famille à Toulouse en 1943. Le 9 mai 1944, Sénia est arrêté par la Gestapo à la suite d’une dénonciation. Transféré au camp de Drancy, il sera déporté le 15 mai 1944 par le convoi n° 73 dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

22/07/1944
Famille Knout-Fixman - Régine Knout, née le 18 octobre 1906 à Bogliasco (Italie), résistante juive de de l'Organisation Juive de Combat (OJC), tombe dans un guet-apens organisé par la Milice dans l'appartement 11, rue de la Pomme à Toulouse le 22 juillet 1944. Elle est assassinée sur place.
   
Date d'exécution :
22/07/1944

1944
Famille Lévy - Auguste dit Oscar, médecin, né à Soultz (68) le 07/04/1881, fils de Salomon Lévy et de Josephine Bloch, son épouse Germaine Fanny Marguerite née Ulmann à Altkirch (68) le 09/12/1894, fille de de Marcel Ullmann et Clémentine Meyer, et leurs enfants Marcelle épouse Yavchitz, Jean-Jacques, Simone, Eliane née à Ensisheim (68) le 19/10/1924, Maxime et Ninon Michèle née à Ensisheim (68) le 21/03/1931 vivaient 12 rue de la Gare à Ensisheim (68) avant la guerre. Réfugiés à Toulouse, ils habitaient 59 rue de la République. Arrêtés parce que juifs, Auguste dit Oscar, 63 ans, son épouse Germaine, 50 ans, et leurs enfants Eliane, 20 ans et Ninon, 13 ans, sont déportés sans retour à Auschwitz le 20/05/1944 par le convoi n° 74. Seules Simone et Eliane reviendront de la déportation. Leurs autres enfants Marcelle épouse Yavchitz, Jean-Jacques, Maxime ne sont pas arrêtés.

Déportation :
20/05/1944   convoi no 74
Source :
Shoah Names Database

1943
Famille Mayer - Gabriel Mayer, 51 ans, est né le 18/12/1891 à Blacy, et son épouse Andrée née Deutsch le 14/03/1892 à Sarrebourg en Moselle annexée, 51 ans, habitent à Vitry-le-François 2, rue Sainte-Barbe. Réfugiés à Toulouse, ils sont arrêtés parce que Juifs. Ils sont déportés sans retour de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 55 du 23/06/1943.

Déportation :
23/06/1943   convoi no 55

1944
Famille Moszer - Maurice Moszeck, commerçant, né le 11/05/1888 à Bialobrzegi (Pologne), fils d’Aron Moszer et de Rywa Monheit, son épouse Sara née Liebermann et leurs enfants Ernest, ingénieur chimiste né à Strasbourg (67) le 21/10/1920, Rose, Maria et Marcel habitaient 75 rue de la Mertzau à Mulhouse (68). Pendant la guerre, la famille Moszer s’est repliée à Toulouse. Arrêtés parce que juifs, Maurice, 56 ans, est déporté sans retour à Auschwitz le 15/05/1944 par le convoi n° 73.
Ernest Moszer, résistant EIF, est arrêté le 5 avril 1944 lors d'une mission à Roanne, il s'évade le 22 juin 1944 et reprend son activité à Lyon. Il est de nouveau arrêté le 24 juin à Lyon, porteur de matériel clandestin. Malgré plusieurs interrogatoires sous la torture, il ne donne aucune indication sur le mouvement. Incarcéré au fort Montluc jusqu'au 23 juillet 1944, il est déporté le 31 juillet 1944 par le convoi 77 vers Auschwitz sous le nom d’André Ehret. Il passe par plusieurs camps et est libéré à Vaihingen, le 8 avril 1945. Hospitalisé à Augsbourg, il meurt le 4 juin 1945, un mois après sa libération.


Déportation :
15/05/1944   convoi no 73
Source :
Shoah Names Database

11/1943
Famille Nakache - Alfred Nakache, champion de natation, considéré comme l’un des meilleurs nageurs français de l’Histoire, est né en 1915 à Constantine (Algérie), de nationalité française. Il arrive à Paris en 1933. En 1940, déchu de la nationalité française par les lois de Vichy, il décide de passer en zone Sud avec sa femme Paule, née en 1915 à Constantine (Algérie), et la petite Annie née en 1940. Ils s'installent à Toulouse. Ils sont arrêtés à la fin du mois de novembre 1943 et leur appartement livré au pillage. Internés à la prison Saint-Michel, Alfred, 28 ans, Paule, 28 ans et Annie, 2 ans, sont déportés de Drancy à Auschwitz le 20 janvier 1944 par le convoi n° 66. Séparé de sa femme Paule et de sa fille Annie à leur arrivée, il ignore leur sort. Seul Alfred reviendra.

Déportation :
20/01/1944   convoi no 66

09/05/1944
Famille Ostfeld - Isidore René, 37 ans, né le 4 février 1907 à Galati (Roumanie), naturalisé français en septembre 1932, il s’installe à Toulouse. Début 1941, il ouvre un établissement de fabrication et de réparation d’appareils radiophoniques qu’il nomme “Vox Dei”, mais son entreprise est “aryanisée” en juillet 1942. Le 9 mai 1944, il est arrêté comme Juif et transféré à Drancy le 1 mai puis déporté sans retour le 15 mai 1944, par le convoi n° 73 dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

1943
Famille Rosen - Simon, né à Blonie (Pologne) le 20/03/1906 était resté à Blonie avec ses grands-parents, tandis que ses parents ont émigré à Heilbronn (Allemagne). En 1925, il arrive à Mulhouse (68) rejoindre son frère qui y vivait déjà. Après sa démobilisation il a vécu à Toulouse tandis que son épouse et ses enfants vont passer la guerre à Lyon sans avoir de ses nouvelles. Ce n’est que la guerre finie qu’ils ont pu entreprendre des recherches et apprendre la nouvelle de sa déportation. Simon, arrêté parce que juif, est déporté sans retour à Auschwitz le 02/09/1943 par le convoi n° 59.

Déportation :
02/09/1943   convoi no 59
Source :
Shoah Names Database

1944
Famille Roth - Salomon Roth, juif hongrois né en 1900, père de 8 enfants, habitait à Nancy avec son épouse Zali née Shifman.
Arrêté en 1944 parce que juif, Salomon, 44 ans, est déporté sans retour de Toulouse à Buchenwald le 30/07/1944 par le convoi n° 81.


Déportation :
30/07/1944   convoi no 81
Source :
Mémorial de la déportation des Juifs de France

1944
Famille Rzepkovicz - Charles est né le 13/11/1884 à Grabow (Pologne) sous les prénoms de Hajm Szoël. Domicilié rue Aristide Briand à Vitry-le-François, il est réfugié à Toulouse où il est arrêté parce que Juif et déporté sans retour de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 79 du 29/04/1944.

Déportation :
29/04/1944   convoi no 72

24/04/1944
Famille Sarfati - Virginia et son fils Henri, 2 ans et demi, né le 8 juillet 1941 à Toulouse sont arrêtés le 24 avril 1944 à leur domicile du 27 rue de la Colombette à Toulouse. Ils seront déportés sans retour par le convoi n° 74 du 20 mai 1944.

Déportation :
20/05/1944   convoi no 74

25/05/1944
Famille Tygel - Gelernter - Zelik Oucher Tygel, né le 08/03/1876 à Varsovie (Pologne) et Gitla née Treismann le 03/01/1871 à Varsovie (Pologne) étaient arrivés en France en 1905, avec leur fille Esther, âgée de 3 ans. La famille Tygel s'étaient installés à Paris, 129 Faubourg du Temple dans le 11e arrondissement. Zelik Tygel était maroquinier et avait fait des études de rabbin. Les Tygel avaient été naturalisés français en 1924. En 1940, lors de l'exode, Zelik et Gitla Tygel se réfugient à Toulouse où ils viennent rejoindre Esther qui leur trouve un logement au 24 rue Sesquière. Ils partagent cette habitation avec leur fille Blanche, née le 12/08/1908 à Paris, son mari, Yéhouda (Léon) Gelernter et leur petite fille, Michèle, née à Toulouse le 14/07/1943. Le 25 mai 1944, alors que Blanche va amener le repas de son beau-frère Jankiel Lipszyc enfermé dans son magasin, elle est suivie par la Gestapo qui entre derrière elle et l'arrête. Elle s'écrit "mon bébé, mon bébé !" pensant à la petite Michèle. Contrainte de confirmer l'adresse qui était sur ses papiers, toute la famille sera arrêtée le 25/05/1944 et internée à la prison Saint-Michel avant d'être envoyée à Drancy. Le 30 juin 1944, Zelik,  68 ans, Gitla, 73 ans, Blanche, 36 ans, et Michèle, presque 1 an, sont déportés sans retour par le convoi n° 76 à Auschwitz où ils ont été immédiatement gazés à leur arrivée le 5 juillet. Seul Léon Gelernter avait réussi à s'échapper au moment de l'arrestation. Jankiel Lipszyc, le mari d'Esther, ne révélera pas où sont cachés son épouse et ses enfants, cachés à Revel (31). Membre de l'Armée Juive (AJ), il est pris comme otage avec 14 autres Juifs, suite à l'assassinat d'un Allemand à la caserne Caffarelli. Ils sont fusillés à Miremont (Haute-Garonne) le 2 juin 1944.

Déportation :
30/06/1944   convoi no 76

26/05/1944
Famille Weil - Paul, 60 ans, originaire de Strasbourg, a été exécuté le 26 mai 1944 à Toulouse.
   
Date d'exécution :
26/05/1944

26/08/1942
Famille Weinrib - En mai 1940, la famille Weinrib, qui avait fui Bruxelles à l'approche des Allemands, arrive à Toulouse. Joseph Weinrib, né le 13/05/1897 à Bendzin (Pologne), maroquinier, son épouse Sara née Fajersztejn et leurs deux filles, Paula et Fanny, vont vivre tranquillement à Toulouse pendant deux ans. Le 26 août 1942, la police française, obéissant aux ordres de Vichy, arrête plusieurs milliers de juifs étrangers pour les livrer aux Allemands. Joseph Weinrib est arrêté parce que juif. Il sera déporté sans retour de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 28 du 04/09/1942. Sara Weinrib trouve alors refuge dans un couvent, tandis que sa fille aînée Paula est accueillie par une famille française à Toulouse, et que Fanny, 12 ans, la plus jeune, est confiée à Maurice* et Yvette Roulleau* à Nailloux. Elles seront sauvées.

Déportation :
04/09/1942   convoi no 28
JO :
Mémorial de la déportation des Juifs de France

Notes

- 1 - Témoignage de sa fille, Aline née Goldberg, le 03/10/1995, Daf-Ed 132233, et le 06/12/2012, Daf-Ed 117769.
- 2 - SHD, 16 P 264 092— Michel Goubet, Paul Debauges, Histoire de la Résistance en Haute-Garonne, Milan, 1992 (portrait du Commandant Philippe, p. 99) — État civil de Toulouse.

Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018