Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
692 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
696 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4148 Justes de France
920 résistants juifs
10995 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1250 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Haute-Garonne

Région :
Occitanie
Département :
Haute-Garonne

Préfets :
Maurice Georges Bézagu
(14/11/1941 - 17/11/1944) Préfet délégué de Haute-Garonne (1880-1969)
Pierre Cassagneau
(21/08/1944 - 31/12/1944) Préfet de Haute-Garonne (1887-1963)
Camille Vernet
(29/12/1944 - 04/01/1946) Préfet de Haute-Garonne (1884-1957)
Frédéric Atger
(21/09/1935 - 13/10/1940) Préfet de Haute-Garonne
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Monique-Lise Cohen Monique-Lise Cohen
Jean-Louis Dufour
Les Juifs dans la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Denis Baud Denis Baud
Alfred Nakache, le nageur d’Auschwitz

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Jean Bélingard Jean Bélingard
Henri Chas, alias « Charlieu » (1900-1945) Compagnon de la Libération

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Helga Holbek


Dossier Yad Vashem : 2142
Remise de la médaille de Juste : 13/07/1982
Sauvetage : Toulouse 31000 - Haute-Garonne
Gurs 64190 - Pyrénées-Atlantiques
Aspet 31160 - Haute-Garonne
Type d'aide: Hébergement, faux papiers, accompagnement
Profession: Directrice du Château de Larade, près de Toulouse
Qualité: Danoise
Religion : Protestante proche des quakers
Date de naissance: 1897 (Copenhague (Danemark))
Date de décès: 1983
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Helga-Holbek
Dr Rothschild, Helga Holbeck et Alice Resch à Gurs
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Helga-Holbek
Helga à son bureau à Toulouse
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Helga Holbek*, de nationalité danoise, est né et a grandit dans une famille fortunée de Copenhague.
Après ses études, elle vit quelques années en Italie et arrive en France.

De 1929 à 1939, elle dirige l'International Holiday and study Tours, agence de voyages destinée à mettre en relation des enseignants et des étudiants de divers pays européens, afin de promouvoir des liens de compréhension et de tolérance entre les peuples.

Lorsque la guerre éclate, Helga Holbek* abandonne son activité, rencontre la Quaker anglaise Edith Pye, qui s’était illustrée durant la Première Guerre mondiale à Châlons-sur-Marne, et gagne la France pour se mettre au service de l’Américaine Gertrude Kershner, l’épouse du chef de la délégation quaker en France, chargée de diriger les seize colonies d’enfants espagnols dont l’AFSC avait pris la charge dans le pays.
Helga Holbek* propose à Alice Resch*, rencontrée lors de l'exode, de venir la rejoindre à Toulouse, ce que cette dernière accepte.
Helga Holbek* succède à Gertrude Kershner en avril 1940, partie pour une tournée aux États-Unis, et installe ses bureaux à Toulouse, la capitale de l’exil républicain espagnol et aussi, en quelque sorte, du système concentrationnaire vichyssois. C’est l’occasion d’une connexion avec un réseau catholique d’aide aux internés et aux Juifs et de Justes : Helga Holbek* entre en relation avec l’architecte toulousain Augustin Callebat , qui avait mis en place en 1939 un comité catholique pour l’assistance aux réfugiés espagnols.
Callebat l’introduit auprès de Mgr Louis de Courrèges d'Ustou*, un proche de Mgr Jules Saliège*, qui met à sa disposition deux pièces dans le palais épiscopal et le "Château de Larade", une bâtisse abandonnée à la périphérie de la ville. Des enfants espagnols, puis juifs, y sont hébergés puis cachés. L’ecclésiastique recrute également deux femmes, Mme Chaban et Mlle Maurette, pour travailler aux cuisines de la soupe populaire que fondent les quakers ; A. Callebat met à leur disposition le bâtiment de la Halle aux grains.

De nombreux enfants juifs y seront sauvés.
Mary Elmes* amène au Château de Larade des enfants sortis du camp de Rivesaltes.

En février 1941, elle est partie prenante d’une opération conjointe avec l’OSE (et Andrée Salomon) et destinée à faire sortir légalement 48 enfants juifs (presque tous allemands) du Camp de Gurs et à les héberger dans la Maison des Pupilles de la Nation, à Aspet (Haute-Garonne), au pied des Pyrénées, dirigée par Henri Couvot. Ce dernier, qui ne parle pas allemand et doit accueillir des enfants qui ne parlent pas français, est inquiet devant la tâche, et Alice Resch* est appelée en renfort jusqu’à l’arrivée d’un couple de l’OSE, les Cohn.

Martin Eckstein, né à Meinheim (Allemagne) avait été déporté au camp de Gurs avec sa famille. Il fait partie des enfants extraits de Gurs par l'OSE et confié à la Maison des Pupilles de la Nation. En février 1943, aidée d'Helga Holbek*, Alice Resch* accompagne Martin Eckstein, Frederick Raymes et Menachem Mayer à Toulouse, munis de faux passeport suédois et les accompagne jusqu'à Annemasse, afin que les trois enfants, rejoints par d'autres enfants juifs, puissent passer en Suisse grâce à l'aide d'une passeuse de la Croix Rouge. Ils seront tous sauvés.

Kolos Vary et son épouse, vont également être aidés par Helga Holbek* et Alice Resch*. Elles parviendront à les faire passer en Suisse.

En août 1941, Hal Myers, une jeune garçon allemand âgé de 10 ans, arrive à la gare de Toulouse Matabiau. Il attend la personne chargée de venir l'accueillir, mais personne ne vient. Il marche et demande à un taxi de l'emmener chez les Quakers. Il arrive 16 boulevard Bon Repos devant l'immeuble portant la plaque "Société Quaker”. Il sera sauvé.

Alice Resch* s’installe à Aspet où, avec l’aide d’un Juif autrichien assigné à résidence dans le village, elle prend en charge la colonie scolaire, multipliant les jeux de football et les promenades (il n’y avait ni livres, ni jouets), assurant une alimentation bien plus abondante qu’au Camp de Gurs. Les jours de pluie, une école est improvisée et les enfants parlent bientôt un bon français. Chaque soir, comme tant d’autres jeunes femmes de cette époque, Alice* consacre quelques instants de conversation à chacun des enfants et leur souhaite bonne nuit. "Il y avait tellement de sentiments meurtris et de tragédies incompréhensibles dans ces petites âmes, qu’il leur était précieux de pouvoir parler, d’être bordé dans son lit le soir et d’avoir un baiser de bonne nuit."

Source : Patrick Cabanel, Histoire des Justes de France, Armand Colin, 2012, pp 133.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Helga Holbek


Helga Holbek a Danish woman, helped rescue Jewish children during World War II. She was a senior member of the International Commission for the Assistance of Child Refugees in charge of supervising 16 institutions for refugee children in southern France. At the initiative of the OSE organization, at the end of February 1941 about 50 children from the Gurs concentration camp were taken to an orphanage called Maison des pupilles de la Nation in Aspet, near St. Gaudens, in the south of France. Helga Holbek and her Norwegian colleague Alice Resch* (see Norway) took care of the children. In the fall of 1942 some of them were transferred to the Château de Larade orphanage in Toulouse, while others were dispersed in orphanages in the area, where they stayed until May 1944. “The children of Aspet” have never forgotten the benevolence and dedication of Helga Holbek. One of the children was Uri Landau who recalled the role of Holbek in his rescue and the rescue of the other children. Holbek risked her life many times for the sake of the children. She also conducted an illegal operation to save the Hungarian Jewish painter, Sigismund Kolozsvary, and his wife Matyi, who were interned in Gurs for some time. Although they had no identification papers, she managed to arrange safe houses for them, until she smuggled them out to Switzerland. Holbek died in 1983. Many of her escapades are recorded in the book of memoirs, Over the Highest Mountains, written by Alice Resch Synnestveld and dedicated to Holbek.



On July 13, 1982, Yad Vashem recognized Helga Holbek as Righteous Among the Nations.


08/02/2015
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Henri Couvot
Louis de Courrèges d'Ustou (Monseigneur de Courrèges)
Mary Elmes
Alice Resch

Jules Saliège (Mgr Saliège)
 

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
3 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
4 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
5 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
6

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018