Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
750 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4173 Justes de France
920 résistants juifs
11438 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1269 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Ardennes

Région :
Grand-Est
Carte du département

Préfecture :
Charleville-Mézières

Préfets :
Edmond Pascal
(1936 - 1941) Préfet des Ardennes
P. Philip
(1941 - 1941)
(09/1941 - 05/1942) Jean François Quenette, Préfet régional de Saint-Quentin (Aisne, Somme, Oise, Ardennes) (1903-1971).
M. Daugy
(1941 - 1942)
R. Billecard
(1942 - 1943)
Émile Pelletier
(1942 - 1943) Émile Amédee Pelletier, Préfet de la région de Laon-Saint-Quentin (Aisne, Ardennes, Oise et Somme) (1898-1975)
Gaston Mumber
(1943 - 1944) Gaston Jules Antoine Mumber, Préfet de la région de Laon-Saint-Quentin (Aisne, Ardennes, Oise et Somme) (1897-1970)
F. Lambert
(1944 - 1944) Préfet des Ardennes
M. Scaillerez
(1944 - 1944)
Roger Homo
(1944 - 1944) Roger Marie Calentin Paul Homo, Préfet de la région de Laon-Saint-Quentin (Aisne, Ardennes, Oise et Somme) (1892-1977)
Georges Rastel
(1944 - 1945) Préfet des Ardennes (1910-1993)
Pierre Pène
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Laon-Saint-Quentin (Aisne, Ardennes, Oise et Somme) (1898-1972)

À lire, à voir…

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE

Pierre Stéphany Pierre Stéphany
Ardennes 44, la dernière offensive allemande

ACHETER EN LIGNE

Michel Hérubel Michel Hérubel
La bataille des Ardennes

ACHETER EN LIGNE

Gérald Dardart Gérald Dardart
Les Ardennes dans la guerre 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Nigel de Lee Nigel de Lee
Paroles de combattants : La bataille des Ardennes

ACHETER EN LIGNE

Philippe Lecler Philippe Lecler
Ami, si tu tombes. La Résistance dans la région de Rethel 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Philippe Lecler Philippe Lecler
Le temps des partisans

ACHETER EN LIGNE

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Christine Dollard-Leplomb Christine Dollard-Leplomb
Sauveteurs d'étoiles en Ardennes

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Dominique Lormier Dominique Lormier
La bataille de Stonne : Ardennes, mai 1940

ACHETER EN LIGNE

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Philippe Lecler Philippe Lecler
L'affaire des Manises

ACHETER EN LIGNE

Franck Peyrot Franck Peyrot
Présence allemande et collaboration dans les Ardennes (1940-1944)

 

Mathieu Longue Mathieu Longue
L'odyssée de la SS-Aufklärungs-Abteilung 1 en terre ardennaise

ACHETER EN LIGNE

Michel Géoris Michel Géoris
La bataille des Ardennes

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Département des Ardennes en 1939-1945


[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Histoire
Après l'invasion de la Pologne par l'Allemagne, le 1er septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.

L'Allemagne nazie envahit la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas le 10 mai 1940, puis perce le front français dans les Ardennes.
Le 12 mai, les troupes allemandes franchissant le canal Albert près de Liège et atteignent la Meuse.
Le 13 mai, Liège et Dinant sont prises, avant que ne soit établie une tête de pont près de Monthermé ainsi qu’à Sedan.

520 000 français sont évacués des zones frontalières comprises entre la ligne Maginot et l’Allemagne.
Du 10 au 15 mai, Les Ardennais sont évacués vers la Vendée et les Deux-Sèvres sur ordre des autorités militaires faciliter le déroulement des opérations militaires dans les zones frontières ainsi que les déplacements des troupes sur les arrières immédiats, tandis que l'aviation allemande mitraille en rase-mottes.

Les Ardennes, département frontalier, subissent de plein fouet l'invasion et une nouvelle occupation allemande. Le département est en grande partie classé Zone interdite.

Le gouvernement désemparé se replie à Bordeaux dès le 11 juin. La France est envahie. C’est l’exode vers le sud.
Le président du Conseil : Paul Reynaud, est contraint de démissionner. Le maréchal Pétain forme alors un nouveau gouvernement et obtiendra les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. La République est abolie.

Le 22 juin 1940, la France écrasée signe l'Armistice. Les Allemands mettent en place toute une série de mesures pour limiter sur le territoire la circulation des personnes et des marchandises et le trafic postal entre deux grandes zones délimitées par la ligne de démarcation qui sépare la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands.

22/07/2011

[Compléter l'article]

L'occupation

Les Ardennes sont occupées par les Allemands dès 1940.Alors qu’une minorité de la population choisit la voie de la résistance, d'autres choisissent celle de la collaboration avec les nazis.

Evacuation et exode, 1940
La population des Ardennes est évacuée vers la Vendée et les Deux-Sèvres, à partir du 11 mai 1940. Le département se vide en 4 jours.
Très peu de personnes reviennent avant la fermeture de la ligne de démarcation de la zone interdite, le 1er juillet 1940. Avant de revenir, il leur faut connaître la situation de leurs biens, l’état des destructions, les possibilités de subsistance. Paradoxalement, les ouvriers passés en fraude se présentent en Mairie et reçoivent des bons d’alimentation : les Allemands ont besoin d’eux pour faire tourner les usines. Ce n’est pas le cas des agriculteurs qui sont refoulés pour travailler à la moisson dans les communes limitrophes de la ligne en attendant… sa réouverture : celle-ci n’interviendra que le 20 mai 1943. Les sauf-conduits ne seront délivrés qu’à partir de mars 1941, ce qui correspond à la date officielle de confirmation du rôle de la W.O.L.
Les cultivateurs ayant réussi à passer en fraude, puis repris, sont mis en rétention dans les «camps» de Tagnon et de Maison-Rouge, en attendant d’être autorisés à devenir salariés à la W.O.L.
En Septembre 1941, 18 000 Ardennais sur 290 000 sont rentrés.1

17/01/2016

[Compléter l'article]

Les proscrits du régime

Les Juifs étrangers sont enrôlés dans l'agriculture dans la WOL (Wirtschaftsoberleitung - Direction Générale de l'Agriculture) dans les Ardennes, dès le 11 novembre 1941 et placés sous haute surveillance pour mettre en valeur les terres agricoles réquisitionnées à Autrecourt-et-Pourron, Les Ayvelles, Balaives-et-Butz, Barby, Beaumont-en-Argonne, Blagny, Boutancourt, Brévilly, Brieulles-sur-Bar, Bulson, Buzancy, Carignan, Chagny, Chalandry-Elaire, Champigneul-sur-Vence, Chémery-sur-Bar (Blanche-Maison), Les Deux-Villes, Dom-le-Mesnil, Écly, Euilly-et-Lombut, Faux, Flize, Fraillicourt (La Folie), Francheval, Frénois, Hauteville, Herbeuval, Illy, Inaumont, Margny, Mouzon, Nouart, Les Petites-Armoises, Poix-Terron, Pouru-Saint-Remy, Puilly-et-Charbeaux, Remaucourt (Le Radois, Chaumontagne), Rethel, Sachy, Sailly (ferme de Blanchampagne), Saint-Marceau, Sedan, Seraincourt, Singly (ferme de Thièves), Son, Sorbon, Tétaigne, Vaux-lès-Mouzon, Villemontry, Wadelincourt, Yoncq (la Thibaudine).

Des hommes, des femmes, des enfants, des familles, français ou étrangers, sont pourchassés et persécutés parce que Juifs. Ils seront massivement déportés vers l'Est et exterminés. Très peu survivront.
Les Tsiganes sont internés dans les camps français.

A partir de 1943, les réfractaires du STO entrent dans la clandestinité. Certains rejoignent les résistants également pourchassés.

Près de 76 000 Juifs dont plus de 11 000 enfants seront arrêtés et déportés de France, dont 38 000 à Paris.
Les Francs-maçons et les Communistes, considérés comme "indésirables" sont démis de leurs fonctions au sein de l'administration, pourchassés, arrêtés et internés.

22/07/2011

[Compléter l'article]

La résistance

Au début de l’été 1942, la résistance en Ardenne s’est organisée.
Les Ardennais vont payer un lourd tribut, 524 Ardennais sont déportés (284 ne rentreront pas).

22/07/2011

[Compléter l'article]

La Libération

En septembre 1944, les Ardennes sont libérées. Les Ardennais qui retrouvent leur liberté au bout de quatre années d’occupation allemande – la troisième pour ceux qui ont connu celle de 1870-1973.

La France libérée, des juridictions exceptionnelles sont mises en place pour juger ceux qui ont préféré la croix gammée à la croix de Lorraine...
Dans les Ardennes, le dernier "collabo" sera condamné en 1948.

22/07/2011

[Compléter l'article]

Toutes les communes des Ardennes

Les camps et les lieux d'internement des Ardennes

113e CTE Vendresse 08160 Vendresse
219e CTE Signy-l'Abbaye 08460 Signy-l'Abbaye
52e CTE Nouvion-sur-Meuse 08160 Nouvion-sur-Meuse
Blanche-Maison 08450 Chémery-sur-Bar
Caserne Dubois-Crancé- 08000 Charleville-Mézières
Chaumontagne 08220 Remaucourt
Ferme de Blanchampagne 08110 Sailly
Ferme de Thièves 08430 Singly
Fort des Ayvelles 08000 Les Ayvelles
Frontstalag 190 Charleville 08000 Charleville-Mézières
Frontstalag 190 Sedan 08200 Sedan
Frontstalag 204 Charleville 08000 Charleville-Mézières
Judenlager des Mazures 08500 Les Mazures
La Folie 08220 Fraillicourt
La Thibaudine 08210 Yoncq
Le Radois 08220 Remaucourt
Prison Carnot 08000 Charleville-Mézières
Prison de Rethel 08300 Rethel
WOL Autrecourt-et-Pourron 08210 Autrecourt-et-Pourron
WOL Balaives-et-Butz 08160 Balaives-et-Butz
WOL Barby 08300 Barby
WOL Beaumont-en-Argonne 08210 Beaumont-en-Argonne
WOL Blagny 08110 Blagny
WOL Boutancourt 08160 Boutancourt
WOL Brévilly 08140 Brévilly
WOL Brieulles-sur-Bar 08240 Brieulles-sur-Bar
WOL Bulson 08450 Bulson
WOL Buzancy 08240 Buzancy
WOL Carignan 08110 Carignan
WOL Chagny 08430 Chagny
WOL Chalandry-Elaire 08160 Chalandry-Elaire
WOL Champigneul-sur-Vence 08430 Champigneul-sur-Vence
WOL Dom-le-Mesnil 08160 Dom-le-Mesnil
WOL Euilly-et-Lombut 08210 Euilly-et-Lombut
WOL Écly 08300 Écly
WOL Faux 08270 Faux
WOL Flize 08160 Flize
WOL Francheval 08140 Francheval
WOL Hauteville 08300 Hauteville
WOL Herbeuval 08370 Herbeuval
WOL Illy 08200 Illy
WOL Inaumont 08300 Inaumont
WOL Les Deux-Villes 08110 Les Deux-Villes
WOL Les Petites-Armoises 08390 Les Petites-Armoises
WOL Margny 08370 Margny
WOL Mouzon 08210 Mouzon
WOL Mouzon 08210 Mouzon
WOL Nouart 08240 Nouart
WOL Poix-Terron 08430 Poix-Terron
WOL Pouru-Saint-Remy 08140 Pouru-Saint-Remy
WOL Puilly-et-Charbeaux 08370 Puilly-et-Charbeaux
WOL Rethel 08300 Rethel
WOL Sachy 08110 Sachy
WOL Saint-Marceau 08160 Saint-Marceau
WOL Sedan 08200 Sedan
WOL Seraincourt 08220 Seraincourt
WOL Son 08300 Son
WOL Sorbon 08300 Sorbon
WOL Tétaigne 08110 Tétaigne
WOL Vaux-lès-Mouzon 08210 Vaux-lès-Mouzon
WOL Villemontry 08210 Mouzon
WOL Wadelincourt 08200 Wadelincourt

Les lieux de sauvetage des Ardennes

Si vous connaissez des lieux de sauvetage dans le département, merci de nous les signaler par mail.

Les 28 Justes parmi les Nations des Ardennes


4 Familles hébergées, cachées ou sauvées des Ardennes[Compléter]

Beaumont-en-Argonne

Famille Rozencwajg - M. Rozencwajg est sauvé par François Pelzer, de la ferme de Maugré à Carignan, tandis que sa fille Charlotte Rozencwajg, 11 ans, est sauvée par André Quatreville*, facteur auxiliaire, et son épouse Léa Quatreville*, receveuse des PTT qui habitent à Beaumont-en-Argonne.

Carignan

Famille Rozencwajg - M. Rozencwajg est sauvé par François Pelzer, de la ferme de Maugré à Carignan, tandis que sa fille Charlotte Rozencwajg, 11 ans, est sauvée par André Quatreville*, facteur auxiliaire, et son épouse Léa Quatreville*, receveuse des PTT qui habitent à Beaumont-en-Argonne.

Seraincourt

1943 - 1945 Famille Jarjembski - A partir de mars 1943, Jean Tarradou* et son épouse Juliette* vont accueillir la petite Hélène Jarjembski, 10 ans. Son père, Szya Jarjembski, a été raflé à Paris le 26 novembre 1942. Sa mère, Ruhla, confie l'enfant aux Tarradou. Ruhla Jarjembski sera raflée au Radois le 4 janvier 1944, jour de la grande rafle des Juifs en Ardennes. Hélène Jarjembski restera chez les Tarradou*, choyée et protégée, jusqu'en septembre 1945. Jean* et Juliette Tarradou* ont été nommés Justes en 2006 et ont reçu la médaille de Justes parmi les Nations1 le 21 octobre 2007.

Verpel

15/02/1944 - 1945 Famille Brytanysock - Alexis, né le 23 mai 1929, et Lucette, née le 17 mars 1934, sous le nom de Bryten sont protégés à Verpel par une famille de cultivateur, Albert Didier*, son épouse Suzanne*, née Deveaux, et leurs trois enfants, Geneviève, née en 1923, Pierre, né en 1926, et Jean, né en 1929. Les enfants y resteront jusqu'à la Libération.


157 Familles arrêtées dans le département [Compléter]

Alincourt
19/05/1940 Famille SOJA -

Alland'Huy-et-Sausseuil
06/04/1944 Famille Couvin - Roger Couvin, cheminot résistant, est arrêté le 6 avril 1944 chez les Fromentin, dénoncés par un collabo français, à la ferme de Chesnois à Alland'Huy-et-Sausseuil. Il est déporté sans retour.


06/04/1944 Famille Fromentin - Lucienne Fromentin et sa famille habitent la ferme de Chesnois à Alland'Huy-et-Sausseuil. Ils cachent des aviateurs alliés et réfractaires au STO. Dénoncés par des collabos français, ils sont arrêtés par la Gestapo le 6 avril 1944 et seront déportés sans retour.

Amagne
24/06/1944 Famille Arnould - René, né le 20 janvier 1909 à Buzancy, domicilié à Amagne, chauffeur de route à la SNCF. Membre de l’équipe Plan vert, arrêté avec trois de ses camarades par la Feldgendarmerie de Rethel, après plusieurs sabotages sur voie ferrée, le 24 juin 1944. Condamné à mort par le tribunal militaire de Charleville. Fusillé au Fort des Ayvelles le 26 juin.
Date d'exécution : 26/06/1944
JO : Résistance ardennaise

Beaumont-en-Argonne
Famille Behar - Raphaël, né en 1893, coupeur de casquettes, arrêté parce que juif et déporté sans retour.

>> Voir les 157 familles arrêtées dans le département <<

Chronologie [Ajouter]

14/05/1940 - L'armée allemande perce les lignes française à Sedan.
22/06/1940 - L'armistice met fin aux combats. L'Alsace est occupée par l'Allemagne nazie. L'administration civile de l'Alsace est confiée au Gauleiter de Bade-Alsace, Robert Wagner, avec pour mission de gagner en une décennie la population alsacienne à la cause du national-socialisme.
13/07/1940 - Le Gauleiter Robert Wagner décide d'expulser les Juifs restés en Alsace, et de confisquer tous leurs biens, intérêts et droits au profit de l'État.
14/07/1940 - Les Alsaciens non Juifs sont autorisés à rentrer chez eux.
16/03/1941 - Le gauleiter Bürckel, responsable, entre autre, de l'Alsace Lorraine, demande aux Mosellans se reconnaissant Français une déclaration d'option.
08/04/1941 - Départ vers la France des Mosellans se reconnaissant Français.
29/07/1941 - L'allemand devient la langue obligatoire en Alsace-Lorraine.
04/01/1944 - Rafles des Juifs dans les Ardennes.
25/12/1944 - L'Alsace étant annexée et les déboires de l'armée allemande sont fréquents. Le 2 décembre 1944, toutes les unités des forces terrestres, de l'air et des Waffen-SS sont placées sous le haut commandement du Reichsführer-SS Heinrich Himmler et doivent coute que coute empêcher que les Forces de Libération traversent le Rhin. Ce sera le début de la "Poche de Colmar" Heinrich Himmler en personne vient galvaniser ses troupes et sera signalé à Wuenheim durant la Nuit de Noël 1944 où il passera la nuit au presbytère du villageWuenheim France
06/02/1945 - Les troupes de 1ère Armée Française sont arrêtées sur la rivière de la Doller depuis quelques semaines. Il a beaucoup neigé en ce début d'année 1945. Fin janvier l'état major décide de reprendre les combats pour éradiquer la "Poche de Colmar" Au Sud des combats ont lieu à l'Ochsenfeld et dans les rues de Cernay. Le 4 février au petit matin les Allemands quittent Wuenheim et font sauter le pont au bas du village. Vers 14 heures le 4ème RSM et le 1er RTM libèrent le village et poursuivent vers Soultz Guebwiller et quelques éléments arrivent même à entrer dans RouffachWuenheim France
07/05/1945 - Le général Jodl et l'amiral Freideburg signent la capitulation sans condition au quartier général d'Eisenhower à Reims, en présence de représentants britanniques, français, américains et soviétiques. La reddition entrera en vigueur le 8 mai à minuit.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Amis de la Fondation pour la mémoire de la déportation 08 (Site officiel de la délégation territoriale des Ardennes. L’AFMD a pour mission d’agir pour assurer la pérennité, l’enrichissement et la transmission de la mémoire de la déportation et de l’internement, dans le respect plein et entier des buts de la Fondation pour la mémoire de la déportation. )
2 Charleville-Mezières magazine (Hommage aux Justes, réalisé par Gérald Dardart. )
3 Journal de guerre de Charles Altorffer
4 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
5 Ardenne, tiens ferme ! (Ardenne, tiens ferme ! fut le journal clandestin de la Résistance dans les Ardennes. Le blog restitue l'histoire et la mémoire de la Seconde guerre mondiale et de l'Occupation dans le département des Ardennes. )
6 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
7 Site non officiel de la commune d' Auxon (Site non officiel de la commune d' Auxon.
Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes.
)
8 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
9 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Notes

- 1 - Le chat noir 51.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Ce contenu est signalé erroné à l'administrateur du site]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019