Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
95 annonces de recherche

39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 noms de communes
95 départements et l'étranger
1226 lieux d'internement
739 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4281 Justes de France
916 résistants juifs
14865 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1299 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Lozère

Région :
Occitanie
Département :
Lozère

Préfets :
(27/09/1941 - 22/08/1944)
Charles Daupeyroux
(18/07/1939 - 27/09/1941) Préfet de la Lozère
Pierre Olivier de Sardan
(1941 - 1942) Préfet de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales)
Alfred Hontebeyrie
(11/10/1942 - 16/07/1944) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet de l'Hérault et de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales) (1895-1969)
Henri Cordesse
(22/08/1944 - 24/09/1946) Préfet de la Lozère

À lire, à voir…

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Geneviève Dreyfus-Armand Geneviève Dreyfus-Armand
Septfonds, 1939-1944. Dans l'archipel des camps français

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Henri Cordesse Henri Cordesse
Histoire de la résistance en Lozère 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Marie-Rose Hermantier


Sœur Marie Émilienne
Dossier Yad Vashem : 12132B
Remise de la médaille de Juste : 21/06/2011
Sauvetage : Mende 48000 - Lozère
Profession: Religieuse
Religion : Catholique
Nom de naissance: Hermantier
Date de naissance: 28/08/1922
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Marie-Rose-Hermantier
Sœur Marie Émilienne
source photo : Coll. fam. Hochman
crédit photo : D.R.
Notice

David Hochman et son épouse Héla-Zissa Hochman, émigrés de Pologne était arrivés en France en 1923.

En 1943, réfugiés à Nice, ils furent contraints d'entrer dans la clandestinité à cause des rafles de la police et de la Gestapo et confièrent leurs trois enfants. Annie 13 ans, René 6 ans et Gaby, 2 ans à l'OSE, une association juive d’entraide.

Tandis qu'une partie de la famille était cachée à Chanac (48) près de Mende, Annie et Gaby furent cachée dans le couvent des sœurs de La Providence de Mende en Lozère servant aussi de refuge à la Résistance.
René quant à lui fut confié à l'Orphelinat des soeurs de Saint-Vincent-de-Paul à Antrenas (48).

En septembre 1943, Héla-Zissa Hochman a voulu revoir ses enfants... Elle se rend à l'adresse où elle les a quittés. Mais les enfants ont déjà été dispersés. Arrêtée, enfermée à Drancy, elle sera déportée sans retour à Auschwitz le 28/10/1943 par le convoi n° 61.

Depuis 1939, la maison de La Providence de Mende et le Château du Boy de Lanuéjols se mutent en centres d’hébergements.

A Mende, des réfugiés sont accueillis, notamment des enfants séparés de leur famille.
Au Boy, une unité sanitaire d’un millier d’hommes y est repliée jusqu’en 1940. Les enfants pourront donc y retourner pour leurs vacances.

Durant l’été 1941, le Château du Boy accueillit des centaines de fillettes venues de toute la France. Ces séjours, au sein de la campagne du Valdonnez, génèrent d’importants bienfaits sur le moral, le bien-être et la santé des enfants. Ces résultats poussent la congrégation à maintenir un fonctionnement permanent du Boy. Il servit dès 1951 de Préventorium pour jeunes filles, sous l’impulsion du Chanoine Joseph Caupert* et Mère Marie-Rose (Augustine Brugeron*) Il évolua en centre de traitement de l’asthme infantile.

Le Père Joseph Caupert* est aumônier de la communauté de La Providence depuis 1933. Il se consacre entièrement à la cause des orphelines dont il est désormais en charge.

Durant l’occupation, il demande à la Mère Supérieure Augustine Brugeron* (Mère Marie-Rose) de cacher des enfants juives. Quatre personnes sont au courant de cette opération, dont le Père Joseph Caupert*, la mère supérieure Augustine Brugeron* (Mère Marie-Rose) et deux religieuses dont Marie-Rose Hermantier* (soeur Marie-Emilienne). Une cachette est alors aménagée au sous sol afin de pouvoir échapper à une rafle.

Soeur Marie-Émilienne*, jeune religieuse âgé de 21 ans, à qui fut confié le soin de veiller sur ces enfants, se souvient: "Nous recevions à l'orphelinat beaucoup d'enfants du Nord et du Midi. Le 16 octobre 1943, le Père Joseph Caupert*, aumônier de la Providence, amenait les enfants Hochman : Annie, 13 ans et Gaby, 2 ans et demi.
Gaby, très jeune, n'a pu garder beaucoup de souvenirs, sinon celui de soeur Tarcisius qui la prenait dans ses bras pour la consoler et ignorait qu'elle était juive.
Une ancienne, Paulette, qui deviendra l'amie d'Annie, mais sans rien savoir sur sa situation, a gardé le souvenir de "deux petites filles qui pleuraient beaucoup", et elle essayait de les consoler.
Le Père Joseph Caupert* confia à Soeur Marie-Émilienne* la mission de prendre rapidement et discrètement les deux enfants en cas de danger, et de descendre avec elles dans une cachette connue seulement du Père Joseph Caupert*, de la supérieure Mère Marie-Rose (Augustine Brugeron*) et de Soeur Marie-Émilienne*.
Annie était avertie et coopérait parfaitement.

Parmi la quinzaine d’enfants juives accueillies par La Providence, certaines ont été simplement de passage dans l’attente que leur famille puisse organiser un départ ou se cacher, et d’autres sont restées après la fin de l’occupation.

Le 14 décembre 1944, David Hochman récupéra ses enfants, mais ne leur parla jamais des année de guerre.

Le 21 juin 2011, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Joseph Caupert*, Augustine Brugeron* (Mère Marie-Rose) et Marie-Rose Hermantier* (soeur Marie-Emilienne).

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Augustine Brugeron
(Sœur Marie-Rose)
Joseph Caupert
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Marie-Rose Hermantier
Gaby Hochman
Annie Hochman

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Soeur Marie-Emilienne, Juste parmi les Nations (
)
3 Le site d'Anny Bloch (A lire, entre autres : le refuge cévenol (1940-1944), hommage aux habitants de Vialas et hommage au pasteur Boegner*, 22 août 2012 )
4 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
5 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
6 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
7 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2022