Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
772 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4171 Justes de France
920 résistants juifs
11803 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Charente

Région :
Nouvelle-Aquitaine
Département :
Charente

Préfets :
Georges Malick
(10/1937 - 08/1940) Préfet de la Charente
Alfred Papinot
(08/1940 - 08/1943) Préfet de la Charente
Louis Bourgain
(16/08/1940 - 1944) Vice-amiral, Préfet de de la Vienne et préfet régional de la région de Poitiers (Charente-Maritime (Charente-Inférieure jusqu'en 1941), Deux-Sèvres et Vendée et les parties occupées de la Charente, de Dordogne et de la Vienne. Condamné à huit ans de prison à la Libération (1881-1970)
Pierre Berger
(1941 - 1942) Pierre Jean Berger, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Antoine Lemoine
(01/05/1942 - 1943) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
René Rivière
(Jan. 1943 - 1943) René Édouard Rivière, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Pierre Daguerre
(08/1943 - 01/09/1944) Préfet de la Charente
Marc Freund-Valade
(11/09/1943 - 10/05/1944) Marc Paul Freund dit Freund-Valade, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
André Fourcade
(10/05/1944 - 06/1944) André Fourcade dit Vergnaud, Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne), arrêté par la Gestapo en juin 1944, fusillé à Buzet-sur-le-Tarn le 17 août 1944
Jean Schuhler
(06/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Poitiers (Charente-Maritime (Charente-Inférieure jusqu'en 1941), Deux-Sèvres et Vendée et les parties occupées de la Charente, de Dordogne et de la Vienne)
Joseph Garnier
(01/09/1944 - 12/1951) Préfet de la Charente
Pierre Boursicot
(23/10/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)

À lire, à voir…

 FACEEF FACEEF
Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et sa région

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Gérard Benguigui Gérard Benguigui
Frank Svensen
La rafle d'Angoulême

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Errances de guerre

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Enfances Juives. Limousin-Dordogne-Berry - Terres de refuge 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
La Résistance et le rail, Le cas du Limousin - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Jean Henrion Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille

ACHETER EN LIGNE

Éric Lebreton Éric Lebreton
Des visas pour la vie

ACHETER EN LIGNE

Jacques Farisy Jacques Farisy
La ligne de démarcation en Charente

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

Otto Fischl Otto Fischl
Mon journal ; 19 octobre 1943 - 15 mars 1945

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Téréza Olga Téréza Olga
Fatima Cavaco
Le consul proscrit

 

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
Aristides de Sousa Mendes - Le pouvoir de dire "non"

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
9 jours pour sauver 30 000 personnes

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Joseph Stacke


Dossier Yad Vashem : 12333
Remise de la médaille de Juste : 09/05/2013
Sauvetage : Salles-d'Angles 16130 - Charente
Profession: Antiquaire
Qualité: Tchécoslovaque
Religion : Catholique
Date de naissance: 25/02/1899 (Velké Bilovice (Empire austro-hongrois))
Date de décès: 21/10/1970 (Salles d'Angles)
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Joseph-Stacke
Charles, Olga, Émile, Joseph, Édouard sur les genoux d'Aneska, Agnès, Joseph (fils) et Jean, 1945
source photo : Arch. M. Stacke
crédit photo : D.R.
Joseph-Stacke
Aneska et Joseph Stacke
source photo : Yad Vashem Photo Archive
crédit photo : D.R.
Notice

Joseph Stacke est né le 25/02/1899 à Velké Bilovice dans l'Empire austro-hongrois.
En 1914-1918, encore adolescent, il connaît l'enfer de la guerre. Il est fait prisonnier par les Allemands et s'évade.
Il arrive à Cognac pour s'engager dans la Légion tchécoslovaque qui vient de se former en France. Il repartira ensuite en Tchécoslovaquie.
Séduit par le climat, le territoire et la population, il revient à pieds dans cette région ressemblant à sa Moravie natale.
Il s'installe à Celles (Charente-Maritime) et trouve un emploi d'ouvrier agricole. Il y est un travailleur apprécié.
Bon danseur, il fréquente les bals du dimanche, mais n'y trouve pas l'âme soeur.

Il fait savoir dans son pays qu'il cherche à se marier. Aneska Ciganik, née le 16/01/1914 à Krasnany, d'une mère sourde et muette et d'un père noble qui ne la reconnaîtra qu'à l'âge adulte, fait sa valise et vient le rejoindre.
Six mois après ils se marient et s'installent à Salles d'Agnles, près de Cognac.

Pendant la guerre, Aneska* et Joseph Stacke* étaient mal vus. Ils cachaient pourtant des juifs.

"Nous étions résignés". Milcko Stacke ne cache rien du découragement qui avait fini par les gagner, sa sœur Agnès, ses frères et lui. Le comité Yad Vashem aura attendu soixante-sept ans après le terme de la Seconde Guerre mondiale pour faire d'Aneska et Joseph Stacke des Justes parmi les nations. Cette distinction leur est décernée à titre posthume. C'est une reconnaissance ô combien méritée pour ce couple d'émigrés tchécoslovaques, installés à Salles-d'Angles (près de Cognac). Un couple qui hébergea, de juillet 1942 à août 1945, Héda et Kurt Fischl et leurs deux enfants, Alex et Otto… Des compatriotes tchécoslovaques de confession juive.

Pour Milcko Stack, sculpteur et dessinateur royannais, prime le sentiment du devoir accompli. Sa sœur et lui, surtout, œuvraient depuis des années pour que l'humanité de leurs parents soit reconnue à sa juste valeur. Avec l'appui d'Otto Fischl, aujourd'hui installé en Australie. « Il a même fait le voyage jusqu'en Israël pour plaider la cause de mes parents », raconte Milcko Stack.

Joseph n'était pas collabo

Malgré une déclaration signée de la main de Kurt Fischl (enregistrée dès le 9 août 1945 par la mairie de Salles-d'Angles) attestant que les Stacke les avaient abrités, sa famille et lui, malgré la publication du journal d'Otto Rischl en 2009 , il aura fallu attendre. Attendre longtemps.

Attendre au point de presque renoncer à ce que « cet acte d'un courage incroyable, d'une immense bonté et d'une humanité hors du commun », comme le ressent Otto Fischl, soit dûment honoré.

Joseph Stacke n'a certainement pas cherché à endosser le costume d'un héros. Le 14 juillet 1942, lorsqu'il est allé chercher à la gare d'Angoulême Alex et Otto Fischl, puis leurs parents, quelques jours plus tard, il n'était habité que par le désir de rendre ce qu'une communauté lui avait témoigné de générosité quand il avait faim. Joseph Stacke* gardait sans doute en mémoire les images du précédent conflit mondial. Il sortait à peine de l'adolescence. Il s'est retrouvé à combattre au sein de la Légion tchécoslovaque. Qui, pourtant, aurait blâmé cet antiquaire et son épouse de ne pas recueillir quatre bouches supplémentaires à nourrir, eux qui avaient déjà, en 1942, cinq garçons et attendaient leur sixième enfant, Agnès, née le 19 août ?

Personne, sans doute. Pourtant, il y en eut, dans le village, pour traiter Joseph Stacke* le Tchécoslovaque de "sale Boche", par un imbécile amalgame, et de "collabo", parce que l'occupant le mettait à contribution, comme bien d'autres.

L'acte de bravoure d'Aneska* et Joseph Stacke* aurait pu connaître une tournure funeste, même.

Milcko Stacke était petit encore à l'époque, mais il en voudra éternellement "à ces maquisards de la dernière heure, à ces Zorros" qui, à la libération du village, vinrent arracher les drapeaux français et tchécoslovaque qu'Aneska* avait accrochés à la façade de la maison, et embarquer Joseph avec une idée précise du sort à lui réserver. Horrible méprise, dans la confusion de ces heures troubles. Aneska* et Joseph Stacke* n'étaient pas des "sales Boches", ni "des collabos". Ils étaient des Justes. Soixante-sept ans plus tard, en tout cas, ils le deviennent très officiellement. Et pour l'éternité.

Ronan Chérel

source: Sud-Ouest.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Journal intime d'Otto Fischl

Joseph* et Aneska Stacke, catholiques, émigrés de Tchécoslovaquie en 1918, parents de 6 enfants, antiquaires à Salles-d’Angles, accueillent Monsieur et Madame Fischl et leurs deux enfants, Otto, né en 1929, et Lixi (Alex), originaires de Prague.
Joseph et Aneska Stacke protégeront toute la famille Fischl durant deux ans.

Otto Fischl a confié son journal (19 octobre 1943 - 15 mars 1945) à Agnès Stacke il y a vingt ans. Il aura fallu toutes ces années pour qu'elle réussisse à le faire publier grâce à la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

Pour rendre hommage au courage de ses parents, deux étrangers qui n'ont pas hésité à cacher une famille juive pendant deux ans, Agnès Stacke a sorti de l'oubli et fait publier le journal intime d'Otto Fischl. "C'est mon père, un étranger émigré de Tchécoslovaquie qu'on regardait d'un mauvais œil, qui a pris ce risque", confie Agnès Stacke, visiblement émue par la sortie de ce livre témoignage. "L'histoire de ma famille en Charente est un peu douloureuse. Mes parents ont été victimes de la xénophobie tout au long de leur vie. Dans les années 50, on a refusé à deux reprises la nationalité française à mon père pourtant arrivé en France en 1918, déplore Agnès Stacke, désormais installée en Provence. Malheureusement, cette histoire est toujours d'actualité."1

06/05/2013

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Agnès Stacke

 

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes
2 Connus ou inconnus mais Justes (C’est dans le sillon creusé par Aristides de Sousa Mendès, Madeleine Barot, Charles Altorffer, Marc Boegner, Henry Dupuy, Raoul Laporterie… que s'ancre le souvenir de tous ces Justes que la modestie pourrait renvoyer à l’oubli et à l’indifférence. Ce livret du Crif Sud-Ouest Aquitaine, écrit et coordonné par Hellen Kaufmann, présidente de l'AJPN, rend hommage à chacun des 225 Justes récompensés à ce jour en Aquitaine. La moindre des choses était de leur permettre de dire et de déposer leur histoire, pour que l’avenir ne les oublie plus jamais, ni eux ni les anonymes qui ont aidé au sauvetage de Juifs. )
3 La Prison militaire de Mauzac : camps d’internements sous Vichy (revue Arkheia, n°5-6, 2004. )
4 Victime en représailles à Mussidan
5 Souvenir Français Loudun - GABORIAUD Alphonse (Site du Souvenir Français - Comité de Loudun Page GABORIAUD Alphonse )
6 Souvenir Français Loudun - ROWEK Albert (Souvenir Français Comité de Loudun - Page ROWEK Albert )
7 Les neufs jours de Sousa Mendes - Os nove dias de Sousa Mendes (Documentaires de Mélanie Pelletier, 2012.
Avec António de Moncada de Sousa Mendes, Andrée Lotey, Elvira Limão, Hellen Kaufmann, Manuel Dias Vaz, Irene Flunser Pimentel, Esther Mucznik, José Caré júnior, Marie-Rose Faure, Maria Barroso… et António de Oliveira Salazar, Charles de Gaulle, le Maréchal Philippe Pétain, et le rabin Haïm Kruger. )

Notes

- 1 - "Témoignage d'un adolescent juif caché en Charente", Alliance, 08/04/2009.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019