Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
750 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4173 Justes de France
920 résistants juifs
11438 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1269 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page


Jacques Farisy



 
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]
Histoire
Fils de magistrat, Jacques Farisy est né à Confolens (Charente) en 1923.
Après ses études de médecine à Poitiers, il s'établit à Usson-du-Poitou dès 1951.
Médecin, maire, chevalier de l'ordre du Mérite et de l'ordre des Palmes académiques, il occupe sa retraite en recherches historiques et conférences.
Homme curieux, passionné par l'Histoire et soucieux de préserver la mémoire collective, il nous offre le fruit de ses investigations sur un sujet qui lui tient particulièrement à cœur : la ligne de démarcation.

04/09/2011

[Compléter l'article]

 


Titre

La ligne de démarcation en Charente

La ligne de démarcation en Charente

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Jacques Farisy  
Édition   Etude (poche)  
Année   2009  
Genre   histoire  
Description   Voici l’enquête de Jacques Farisy sur le tracé de la ligne de démarcation décidée en Juin 1940 après l’Armistice.
Jusqu’en novembre 1942, de nombreux départements français sont coupés en deux dont la Charente. Cette ligne imaginaire divise de manière aléatoire la zone libre de la zone occupée. Elle sera le lieu de nombreuses tragédies : traversées clandestines, dénonciations, arrestations...
L’auteur a récolté de nombreux témoignages de survivants ou de leurs enfants, ce qui ponctue l’ouvrage
d’anecdotes pleine d’humanité.
Cet ouvrage n’a pas la prétention d’être une encyclopédie, ni une étude exhaustive de la ligne de démarcation en France de 1940 à 1943, particulièrement dans le département de la Charente ; son but est de résumer ce que fut cette "frontière" qui coupa la France en deux zones, l’une dite "occupée" par les Allemands, correspondant environ aux trois cinquièmes du territoire national, l’autre dite "libre", placée sous
l’autorité du gouvernement de Vichy du maréchal Pétain.
 

Titre

Les paysans et les ruraux dans la Vienne, 1939-1945

Les paysans et les ruraux dans la Vienne, 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Jacques Farisy  
Édition   Geste  
Année   2007  
Genre   histoire  
Description   Jacques Farisy vit à Poitiers dans la Vienne. Médecin de campagne à la retraite, il est également l'auteur de nombreux livres chez Geste éditions, notamment Souvenirs d'un médecin de campagne paru en 2008.  

Titre

La ligne de démarcation dans la Vienne : 1940-1943

La ligne de démarcation dans la Vienne : 1940-1943

ACHETER EN LIGNE

Auteur   Jacques Farisy  
Édition   Geste  
Année   2002  
Genre   histoire  
Description   En juin 1940, les Français assistent impuissants à l'installation des troupes allemandes. L'armistice est signé : la France est scindée en deux zones et de nombreux départements français sont coupés par la ligne de démarcation.
Le département de la Charente, comme beaucoup d'autres, est divisé en deux zones. Deux années durant, cette ligne, symbole de liberté, va modifier le paysage et marquer profondément le cours des vies : aussi bien des frontaliers que des clandestins.
La ligne de démarcation, frontière étanche, suscite bien des courages, elle est aussi le lieu de tragédies humaines : traversées périlleuses ou dramatiques, dénonciations, arrestations, etc.
Novembre 1942 : les Allemands envahissent la zone libre. Mars 1943, la ligne est supprimée, elle reste cependant toujours présente dans les mémoires. Il suffit de remonter sur ses traces, d'aller à la rencontre des survivants de cette sombre époque pour comprendre et appréhender ce fait historique incontournable : la ligne de démarcation.
 

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]



Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019