Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
834 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1211 lieux d'internement
720 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4192 Justes de France
918 résistants juifs
12912 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1277 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Morbihan

Région :
Bretagne
Département :
Morbihan

Préfets :
Henri Piton
(26/11/1936 - 03/09/1941) Préfet du Morbihan
François Ripert
(02/11/1940 - 12/05/1942) François Charles Joseph Ripert, Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan)
Robert Cousin
(03/09/1941 - 14/11/1941) Préfet du Morbihan
Paul Grimaud
(14/11/1941 - 24/10/1942) Préfet du Morbihan
(12/06/1942 - 06/07/1943) Préfet régional de la région de Rennes (Ille-et-Vilaine, Finistère, Côtes-du-Nord, Morbihan), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant.
Pierre Marage
(24/10/1942 - 24/01/1944) Préfet du Morbihan
Philibert Dupart
(06/07/1943 - 24/02/1944) Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1890-1944)
Roger Constant
(24/01/1944 - 04/08/1944) Préfet du Morbihan
Robert Martin
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1895-1957)
Jacques Onfroy
(17/11/1944 - 01/03/1946) Préfet du Morbihan
Victor Le Gorgeu
(1944 - 1946) Commissaire de la République de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1881-1963)
Jean Laporte
(01/03/1946 - 26/07/1950) Préfet du Morbihan

À lire, à voir…

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Guy Le Corre Guy Le Corre
Un Cheminot rennais dans la Résistance 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Albert Oriol-Maloire Albert Oriol-Maloire
Hommes et combats en Bretagne. Le Morbihan 1939/1945

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Claude Toczé Claude Toczé
Annie Lambert
Les Juifs en Bretagne : 5e-20e siècles

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Jérôme Lucas Jérôme Lucas
Un canton breton en 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

René Le Guénic René Le Guénic
Morbihan. Mémorial de la Résistance

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Quiberon en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : Quiberon 56170
- Morbihan
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Quiberon en 1939-1945
Port-Maria à Quiberon
source photo : Ville de Quiberon
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département du Morbihan
Histoire
Quiberon est une commune située dans le département du Morbihan, qui comptait 3 446 habitants lors du recensement de 1936.
Quiberon constitue l'extrémité Sud de la presqu'île du même nom, qui comprend également une partie du territoire de la commune de Saint-Pierre-Quiberon.
Son nom en breton est Kiberen.

07/11/2009

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement du Morbihan

54e-55e CTE Coëtquidan-Bellevue 56380 Guer
Camp de l'île de Groix 56590 Groix
Camp de Toulboubou 56300 Pontivy
Citadelle de Port-Louis 56290 Port-Louis
Dulag de Coetquidan 56380 Guer
École La Mennais 56800 Ploërmel
École Sainte-Barbe 56320 Le Faouët
Frontstalag 183 Vannes 56000 Vannes
Frontstalag 183A Vannes 56000 Vannes
Frontstalag 183B Hennebont 56700 Hennebont

Les lieux de sauvetage du Morbihan

Abbaye Notre-Dame de Timadeuc 56580 Bréhan
Augustines de la Miséricorde de Jésus 56140 Malestroit
Hôpital de Josselin 56120 Josselin
Orphelinat de La Bousselaie 56350 Rieux
Orphelinat du château de Fescal 56130 Péaule
Pensionnat des Sœurs du Sacré-Cœur 56220 Saint-Jacut-les-Pins



Familles réfugiées à Quiberon [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


2 Familles arrêtées (Quiberon) [Compléter]
05/01/1944
Famille Benzon - Rachel, née le 3 décembre 1913 à Constantinople (Turquie), résidant à Port-Maria à Quiberon est arrêtée parce que juive lors de la rafle du 5 janvier 1944. Déportée par le convoi n° 68 parti de Drancy vers Auschwitz le 10 février 1944, elle survécut à la déportation (décédée en 2002).
Déportation :
10/02/1944   convoi no 68

05/01/1944
Famille Fleur - Anthony, français, né le 2 octobre 1876 à Besançon, habite à Lorient. Ancien combattant de 14-18, blessé et décoré, professeur d'allemand, retraité de l'enseignement, il se réfugie dans sa maison de campagne à Quiberon avec son épouse (non juive). Il est arrêté parce que juif lors de la rafle du 5 janvier 1944, il est déporté sans retour par le convoi n° 68 parti de Drancy vers Auschwitz le 10 février 1944.
Sa fille, Colette raconte son arrestation : "Jamais mon père n’avait évoqué devant moi l’éventualité d’une déportation. Étant en vacances pour les fêtes de Noël, j’étais présente ce 4 janvier 44 lorsque vers 8 heures du matin, deux soldats de la Wehrmacht vinrent chez nous, avec l’ordre d’emmener mon père à la Kommandantur. Ils dirent que moi aussi je devais les suivre, mais mon père leur fit remarquer que, selon la juive (quelle ironie) j’étais aryenne. Mon père partit donc seul. Ayant appris qu’il avait été transféré à la prison de Vannes, nous avons été autorisées à lui porter un colis de vivres et quelques effets. C’est là que je l’ai aperçu pour la dernière fois ! Lorsque les gardiens nous ont vu faire des signes, ils m’ont chassée de la cour où je me trouvais tandis qu’il assistait à l’ouverture du colis que je venais de déposer."
Antony Fleur est alors dirigé (en compagnie de Rachel Benzon) sur le camp de Drancy. Lors du transfert des détenus de ce camp, il parvient à jeter dans la rue une lettre adressée à sa famille restée en Bretagne. Un inconnu la postera. Ces feuillets, écrits au crayon, constituent une sorte de "testament" et le dernier signe de vie laissée par le futur déporté : "Ce sont d’immenses bâtiments modernes à 5 étages, tout en ciment, avec larges baies, destinées à servir de casernement à la Garde Mobile. On y trouve tout et gratuitement (coiffeur, médecin, dentiste, douches, raccommodage, cordonnier, etc. Ainsi que je vous l’avais dit (une autre lettre clandestine avait été expédiée le 3 février) Drancy n’est qu’un lieu de passage où l’on ne reste que quelques jours ou quelques semaines. Actuellement, des convois arrivent presque chaque jour et il en part un au moins toutes les semaines. A Metz (lieu supposé de destination) on fait un triage d’après l’age, les aptitudes, la nationalité (car il y a bien 80 % des Juifs d’origine étrangère qui résident en France) Des bruits courent, on serait envoyé, disent les uns, en Tchécoslovaquie, à Dresde, en Silésie, disent d’autres. En définitive, on ne sait rien car là-bas, personne ne peut écrire, ni recevoir de correspondance ou de colis. Par ailleurs, on se croirait dans un asile de vieillards. Ils ramassent tout. Il y a ici des vieux et des vieilles de 85 ans, un innocent, un aveugle de 35 ans, avec 5 petits enfants, deux bonnes sœurs d’origine juive, un curé idem, un général idem ? Il vient des gens de toutes les régions. Le convoi de Poitiers arrivé en même temps que nous était de 150 individus… Vendredi dernier 4, tous les derniers arrivants ayant un conjoint non-juif ont été appelés au bureau d’un gradé allemand au camp. Celui-ci nous faisant passer à tour de rôle, nous a posé cette question : avez-vous ici, sur vous, la preuve que votre femme (votre mari) est aryenne. Évidemment personne ne se doutait du coup, personne n’avait emporté la preuve et c’est ainsi que nous avons été mis d’office sur la liste de la prochaine déportation. Pour moi, j’ai dit au type que ces documents étaient arrivés au 17 rue Lacharrière (où habitait l’une de ses filles) à Paris, mais il n’a pas daigné répondre et m’a renvoyé. D’autre part, le Commandant du camp, devant l’affluence des réclamations devant son bureau, à son heure de réception, est sorti pour annoncer que "seuls n’étaient pas déportables les conjoints ayant trois enfants mineurs baptisés". Ceci est en opposition avec ce que j’avais entendu de tous cotés et me permettait d’espérer pouvoir rester ici. Comme un fait exprès, hier soir et ce matin, le Commandant Schmitt ne recevait pas à cause des alertes, obligeant tout le monde à rester dans les chambres. Lundi : on commence les préparatifs pour Metz, camp de triage. On voyagera dans des wagons à bestiaux cadenassés. Durée du voyage inconnue et qui dépendra sans doute de l’encombrement plus ou moins grand des voies. Peut-être là-bas passerais-je interprète sur un chantier ou dans un bureau ? Actuellement, j’ai été désigné comme chef de wagon (60 hommes) et en attendant, chef de chambrée. J’ai sous ma responsabilité une vingtaine de mineurs venus du Midi, un docteur en chimie, un médecin (mon adjoint) des quantités de vieillards plus ou moins impotents, un Allemand richissime, arrêté à Nice et autres gens fraîchement arrivés de Nice… Les choses seront moins belles d’une part, moins redoutables de l’autre qu’on est porté à l’imaginer. C’est le point de vue d’anciens habitués juifs de camps de concentration, libérés puis repris. Depuis 3 semaines, changements dans la Gestapo, d’où accroissement de la sévérité. Il y a 3 semaines, j’aurais été non déportable, maintenant je suis bien dans le bain. Espérons toutefois que les documents demandés par Guitte (NDA : son autre fille, Marguerite) ayant suivi à Metz, on me relâchera, mais espérons faiblement. Il y a parti pris de tout ramasser maintenant, y compris conjoints d’aryens ou d’aryennes ayant plusieurs enfants baptisés. Il faut se faire une philosophie. Antony

Déportation :
10/02/1944   convoi no 68

Chronologie [Ajouter]

02/11/1940 - Le gouvernement de Vichy révoque 3 préfets et les places en disponibilités. M. Jouany, préfet d'Ille-et-Vilaine, M. Moulin, préfet d'Eure-et-Loir, et M. Morel, préfet dans les Hautes Alpes.
18/06/1944 - Combats du maquis de Saint-Marcel dans le Morbihan.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Quiberon sur Wikipedia 
2 Miliciens contre maquisards (Essai publié aux éditions Ouest-France en 2010 et réédité en collection de poche. Résumé disponible sur le site de Françoise Morvan http://francoisemorvan.com/histoire/miliciens-contre-maquisards-ou-la-resistance-trahie/ )
3 Un canton breton en 1939-1945 (Vous trouverez des extraits audio de témoignages d'anciens qui ont vécu la guerre 39-45 en Centre-Bretagne. L'un des témoignages évoque l'aide apportée par le secrétaire de mairie de Plouguenast à deux familles juives.
Plus de 200 témoignages ont été collectés à l'échelle d'un canton rural pour l'écriture du livre "Un canton breton en 1939-1945. Plouguenast". Une véritable immersion dans la vie de l'époque. 2013)

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

***  Ancien Combattant 39/45

    Je recherche tous les renseignements concernant Jean-Marie CHRISTIEN, né à Barégant au Faouët le 21 juillet 1914, mort et enterré à Plouay le 01 novembre 1977; Mr CHRISTIEN était ancien combattant de 39/45; Ses enfants souhaitent ardemment retracer son parcours au service de la France.
    Cordialement
    [répondre]


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019