Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
773 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4177 Justes de France
920 résistants juifs
11837 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Alpes-Maritimes

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Alpes-Maritimes

Préfets :
Paul Escande
(09/1944 - 08/1946)
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
(23/07/1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Jean Moyon
(08/1944 - 09/1944) Préfet des Alpes-Maritimes
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Fred Coleman Fred Coleman
The Marcel Network: How One French Couple Saved 527 Children from the Holocaust

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Danielle Baudot Laksine Danielle Baudot Laksine
La Pierre des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Andrée Poch Karsenti Andrée Poch Karsenti
Les 527 enfants d'Odette et Moussa

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
Nice, Caserne Auvare : Les transferts de Juifs de la région préfectorale de Nice... et de la principauté de Monaco vers le camp de Drancy en vue de leur déportation, août-septembre 1942

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Lucien Dreyfus Lucien Dreyfus
Journal, 20 décembre 1940-24 septembre 1943

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Arrestations 1939-1945 : Nice

Texte pour ecartement lateral

46 Familles arrêtées [Compléter]
09/1943
Famille Antenzon - Abraham Antenzon est né le 18 octobre 1874 à Saroka en Roumanie. On ignore à quelle date, il arrive en Lot et Garonne mais lors du recensement des Juifs en juillet 1941, il indique, être en France depuis 1927, veuf, avoir 3 enfants sans préciser s'ils sont avec lui, et habiter à Villeneuve sur Lot, successivement 14 rue du collège puis rue du château d'eau. On ne sait pas non plus s'il continue à exercer son activité de marchand forain. A l'été 1943, il part se réfugier dans la région niçoise, alors sous occupation italienne depuis le 11 novembre 1942; les italiens protégeant les Juifs, cette région est devenue un refuge pour des milliers d'entre eux, jusqu'en mars 1943, période à partir de laquelle, les Italiens organisent le séjour en résidence forcée dans des localités de Haute Savoie des Juifs rapatriés de la Cote d'Azur; Abraham se retrouve ainsi dans un hôtel à St Martin Vésubie. En septembre 1943, lorsque les Italiens signent l'armistice avec les Alliés, les allemands envahissant aussitôt la région, plusieurs Juifs de St Martin Vésubie partent se réfugier en Italie; ceux qui restent sur place comme Abraham Antenzon, sont arrêtés et déportés. Regroupé à Nice avec les autres Juifs arrêtés, Abraham Antenzon part le 26 septembre 1943 pour le camp de Drancy. Le 7 octobre 1943, il est déporté, sans retour, par le convoi 60, vers le camp d'Auschwitz-Birkenau.

Déportation :
07/10/1943   convoi no 60
Source :
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

25/06/1941
Famille Antoine - Jacques, étudiant, est arrêté avec un groupe d'élèves gaullistes ayant imprimé des papillons et des tracts favorables à la France Libre, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduit en prison, il est condamné le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   
JO :
MRA (fonds Antoine)

01/02/1944
Famille Bader - Odette, née à Lille le 14 octobre 1914, épouse d'André, mort pour la France en 1940, médaille militaire, croix de guerre, et leur fille Françoise, née à Charleville le 30 novembre 1935, sont arrêtées à Nice. Le 1er février 1944, lors d'une rafle dans le quartier où les Gerschel habitent, André Gerschel, 64 ans, sa fille Odette épouse Bader, 30 ans, et Françoise Bader, 8 ans, sont arrêtés parce que juifs et seront déportés sans retour vers Auschwitz.

Déportation :
10/02/1944   convoi no 68

11/1943
Famille Behar - Moïse Maurice, 37 ans, né à Constantinople le 3 avril 1906, tailleur sur mesure, est arrêté par la Gestapo en novembre 1943 sur dénonciation et envoyé à la prison de Nice avant d'être envoyé à Drancy le 24 mars 1944. Il sera déporté sans retour le 15 mai 1944 par le convoi n° 73 qui fut dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

1943
Famille Bloch - Serge, né le 22 août 1935 à Anvers (Belgique), Jean-Claude, né le 12 juin 1929 à Anvers et Jacqueline née le 3 juin 1926 à Anvers étaient réfugiés à Nice et habitaient 21, rue Berlioz. Serge fréquentait le Lycée Carnot, 90, boulevard Carnot à Cannes. Arrêtés parce que juif, Serge, 8 ans, Jean-Claude, 14 ans, et Jacqueline 17 ans, seront déportés sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 61.

Déportation :
28/10/1943   convoi no 61

1944
Famille Brousski - Hilaire, né à Lodz (Pologne) le 11 mai 1900, Suzanne, née le 10 juin 1903 à Paris, et Robert né à Paris 12e le 11 janvier 1927, étaient réfugiés à Nice et habitaient 1, rue Thaon de Revel. Robert fréquentait l'École du Port, 23 rue Emmanuel-Philibert. Arrêtés parce que Juifs, Hilaire, 44 ans, et Robert, 17 ans, sont déportés sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 73. Suzanne, 41 ans, sera déportée sans retour par le convoi n° 71 du 13 avril 1944.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

25/06/1941
Famille Cahen - Jean, étudiant, est arrêté avec un groupe d'élèves gaullistes ayant imprimé des papillons et des tracts favorables à la France Libre, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduit en prison, il est condamné le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   

25/06/1941
Famille Desclaux - Jeannine, étudiante, est arrêtée avec un groupe d'élèves gaullistes ayant imprimé des papillons et des tracts favorables à la France Libre, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduite en prison, elle est condamnée le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   

10/1943
Famille Eine - Hélène, née à Varsovie (Pologne) le 28 avril 1899 est arrêtée à Nice parce que juive en 1943 et sera déportée sans retour par le convoi n° 61 de Drancy vers Auschwitz le 28 octobre 1943.
Son fils, Simon Eine sera pris en charge par l'OSE (Oeuvre de secours aux enfants), le réseau René1 et le réseau Marcel et caché sous le nom de "Simon Reine". Son mari sera caché à Nice jusqu'à la fin de la guerre.


Déportation :
28/10/1943   convoi no 61
JO :
Mémorial de la déportation des Juifs de France, Beate et Serge Klarsfeld, Paris 1978

25/06/1941
Famille Fazincani - Barthélémy, étudiant, est arrêté avec un groupe d'élèves gaullistes ayant imprimé des papillons et des tracts favorables à la France Libre, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduit en prison, il est condamné le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   

01/02/1944
Famille Felsenberg - Germaine, née Gerschel le 31 mai 1884 à Paris 12e, était réfugiée du Perreux-sur-Marne (94170) à Nice où elle résidait 9, rue Rouget-de-L'Isle. Soeur d'André Gerschel, Germaine, 60 ans, est arrêtée parce que juive avec sa fille Colette, son frère et sa famille lors de la rafle du 1er février 1944 et déportée sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 68.

Déportation :
10/02/1944   convoi no 68

01/02/1944
Famille Gerschel - André Gerschel, né le 10 juin 1880 à Paris, de nationalité française, commerçant, ancien maire de Calais, résidait au 88, Boulevard Carnot à Nice. Le 1er février 1944, lors d'une rafle dans le quartier où les Gerschel habitent, André, 64 ans, sa fille Odette épouse Bader, 30 ans, née à Lille le 14 octobre 1914, et Françoise Bader, âgée de 8 ans, née le 30 novembre 1935 à Charleville, sont arrêtés parce que juifs et seront déportés sans retour vers Auschwitz.

Déportation :
10/02/1944   convoi no 68
JO :
Nancy Hughes

1943
Famille Goldberszt - Moshe (Moïse), né le 07/07/1904 à Varsovie, habitait à Liège (Belgique) avec son épouse Rivka et leurs deux filles Jeanne et Charlotte. En 1940, ils arrivent en France et s'installent à Marseille, attendant des visas pour les États-Unis qui n'arriveront pas. En septembre 1942, ils tentent de passer en Suisse mais sont dénoncés et transférés au camp de Rivesaltes puis à Gurs. Les deux fillettes sont prises en charge par l'OSE et retournent à Marseille puis à Albas où leur mère parviendra à les rejoindre. Moshe parvient à s'échapper de Gurs, se réfugie en Haute-Savoie puis est caché à Nice. C'est là qu'il sera arrêté et envoyé à Drancy d'où il sera déporté sans retour en octobre 1943.
   
JO :
Témoignage de Ch. Goldberszt

14/04/1944
Famille Gridiger - Aron Gridiger, 33 ans, né le 14 juin 1910 à Varsovie et Giselle, née Sternbach à Stryj, en Pologne, le 1er juin 1910 se marient en 1936 et s'installent à Paris. . En 1939, Aron, citoyen polonais, s’engagea dans la Légion étrangère tandis que Giselle partit pour Nice où il la rejoignit fin 1940. Aron, ingénieur du cinéma, trouva un emploi chez les frères Laks et faisait des films publicitaires et habitaient au 5 Jardin Albert Ier. Leur fils Roland naquit le 25 janvier 1944. Le 14 avril 1944 au matin, dans la rue alors qu'il se rendait à son travail, Aron est arrêté, conduit à l’Hôtel Excelsior, envoyé dans une prison à Nice et arrive à Drancy le 21 avril 1944 d'où il sera déporté sans retour le 15 mai 1944 par le convoi n° 73 qui fut dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

11/1943
Famille Guckenheimer - Markus, 74 ans, né le 16 février 1869, son fils Ernst, 38 ans, né le 16 avril 1905, et son épouse Herta, 36 ans, née le 16 septembre 1907, et leur fils Jean-Pierre, 8 ans, né à Paris le 30 novembre 1935, habitaient 6, rue Murat à Nice. Arrêtés parce que Juifs, ils sont déportés sans retour par le convoi n° 62, du 20 novembre 1943.

Déportation :
20/11/1943   convoi no 62

25/06/1941
Famille Hagenaar - Arno, étudiant, est arrêté avec un groupe d'élèves gaullistes pour avoir diffusé des papillons hostiles aux prétentions irrédentistes de l'Italie fasciste, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduit en prison, il est condamné le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   

1944
Famille Hajligman - Les trois enfants Hajligman, Maurice, 15 ans, Marie, 13 ans, et Lucie, 3 ans, sont arrêtés à Nice et déportés sans retour vers Auschwitz avec leur parents, Aaron, 39 ans, et Frymeta, 38 ans, nés en 1905 et 1906, par le convoi n° 70 du 27 mars 1944.

Déportation :
27/03/1944   convoi no 70

1943
Famille Joffo - Rouman dit Robert, né en 1890 à Vitebsk (Biechewkovici) en Russie, père de 7 enfants, habitait dans le 18e arrondissement. Il était coiffeur.
Réfugié à Nice avec son épouse Anna, Rouman, 53 ans, est arrêté parce que juif et déporté sans retour vers Auschwitz le 20/11/1943 par le convoi n° 62.


Déportation :
20/11/1943   convoi no 62

04/01/1944
Famille Journois - Georges, résistant et général de brigade français, né le 13 novembre 1896 à Bosc-Bordel (Normandie) est arrêté suite à une dénonciation à Nice le 4 janvier 1944 avec le capitaine Dupouy, son adjoint. Interrogé par la Gestapo, battu, torturé, il ne livrera aucun secret. Incarcéré à la prison de Nice, il y reste au secret jusqu’au mois de mai 1944. Il est déporté sans retour le 28 août 1944 vers Neuengamme (près de Hambourg). Battu à mort, il s'éteint le 26 septembre 1944 à Wilhelmshaven (Allemagne)

Déportation :
28/08/1944   
Date d'exécution :
26/09/1944

1944
Famille Kaufmann - Moïse Kaufmann, né à Jassy (Roumanie) le 05/12/1877 et son épouse Marie née Drucker, couturière née à Budapest (Hongrie) le 07/03/1896, étaient réfugiés à Nice et habitaient 100 avenue de Candia avec leur fille, Marguerite Rose, née à Mulhouse (68) le 11.12.1922 et son mari mari Joseph Laurenti, ainsi que leur peit-fils Georges, né à Nice le 24/01/1941. En 1944, Moise, 67 ans, et Marie, 48 ans, leur fille Marguerite, 22 ans, et leur petit-fils Georges, 3 ans, ont été arrêtés parce que juifs et déportés sans retour le 07/03/1944 à Auschwitz par le convoi n° 69.

Déportation :
07/03/1944   convoi no 69
Source :
Shoah Names Database

1944
Famille Larenti - Marguerite Rose, née Kaufmann à Mulhouse (68) le 11/12/1922, fille de Moïse Kaufmann et de Marie Drucker était couturière. Elle était réfugiée à Nice avec ses parents Marie, née à Budapest (Hongrie) le 07/03/1896, et Moïse Kaufmann, né à Jassy (Roumanie) le 05/12/1877, son mari Joseph Laurenti et leur fils Georges, né à Nice le 24/01/1941. La famille Laurenti-Kaufmann habitait à Nice, 100 avenue de Candia. Moise, 67 ans, et Marie, 48 ans, leur fille Marguerite, 22 ans, et leur petit-fils Georges, 3 ans, ont été arrêtés parce que juifs et déportés sans retour le 07/03/1944 à Auschwitz par le convoi n° 69.

Déportation :
07/03/1944   convoi no 69
Source :
Shoah Names Database

05/09/1943
Famille Lévy-Valensi - Joseph, né le 28/10/1879 à Marseille (Bouches-du-Rhône), décoré de la Croix de Guerre et de la Légion d'honneur à titre militaire pour son comportement pendant la Grande Guerre, est neuropsychiatre, professeur à la faculté de médecine, historien de la médecine. Arrêté parce que juif le 05/09/1943 à Nice au cours d'une rafle, il est conduit à Drancy et déporté le 20/11/1943 à Auschwitz, où il est assassiné le 25/11/1943.

Déportation :
20/11/1943   convoi no 62
JO :
24/10/1993

1944
Famille Loel ou Yoel - Henri (Moïse), né le 14 juillet 1924 à Nice, et Jacques, né le 7 novembre 1928 à Nice, et habitaient 10, rue de Faucon. Ils fréquentaient le collège Vernier, 35 rue Vernier, à Nice. Arrêtés parce que juifs, Henri, 19 ans, et Jacques, 15 ans, sont déportés sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 70 le 27/03/1944.

Déportation :
27/03/1944   convoi no 70

25/06/1941
Famille Maria - Anselme, étudiant, est arrêté avec un groupe d'élèves gaullistes ayant imprimé des papillons et des tracts favorables à la France Libre, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduit en prison, il est condamné le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   

03/1944
Famille Meyer - Jean, 48 ans, réfugié à Nice avec sa famille fut arrêté en mars 1944 sur dénonciation de « la teinturière de la rue Dalpozzo » (fusillée après la guerre) et emmené à Drancy. Son épouse Simone née Halphen, 46 ans, sa mère Alice Halphen née Helft, 69 ans et le fils d'Alice et Jean, Francis, 18 ans, né le 15 juillet 1925 furent arrêtés à leur tour en avril 1944, également sur dénonciation de « la teinturière de la rue Dalpozzo » et emmenés à Drancy. Jean, Simone et Alice furent déportés sans retour à Auschwitz par le convoi n° 72 du 29 avril 1944. Francis sera déporté sans retour le 15 mai 1944 dans le convoi n° 73 dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S. Ce convoi ne transportait que des hommes : 878 très exactement, dont 38 adolescents âgés de 12 à 17 ans. De ce convoi, il n’y eut, en 1945, que 22 survivants dont aucun enfant.
   convoi no 72 et 73

12/04/1944
Famille Pack - Robert, 22 ans, né le 1er septembre 1921 à Paris. En 1940 il part à Nice, s'inscris à la Faculté des Lettres et sous le nom de Giboyer rejoint deux mouvements de résistance, « Isole », et « Combat », sous la direction de Jean-Paul Sassi, chef de groupe de « Combat », et de Jean Constant, chef départemental. Le 12 avril 1944 il est arrêté par la Gestapo, puis déporté sans retour le 15 mai 1944 par le convoi n° 73 dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

1943
Famille Picard - Marcel Marc, industriel né à Colmar (68) le 06/02/1892, fils d’Isaac Picard et de Sara Blum, son épouse Denise, née Lang à Colmar (68) le 30/09/1903, fille de de Lucien Picard et Zoé Rueff, et leur fille Michèle Madeleine Marie-Louise née à Colmar (68) le 26/08/1925, sont réfugié à Bagnoles-de-l'Orne (61), à Castres (81), puis dans la région de Nice. Arrêté tous les trois par erreur en novembre 1943, ils sont relâchés. Puis arrêtés à nouveau parce que juifs, Marcel, 51 ans, Denise, 40 ans et Michèle, 18 ans, sont déportés sans retour à Auschwitz le 20/11/1943 par le convoi n° 62.

Déportation :
20/11/1943   convoi no 62
Source :
Shoah Names Database

25/04/1944
Famille Rosenstock - Odette est arrêtée le 25 avril 1944 par la Milice française à son domicile 6 rue Gounod à Nice. Livrée à la Gestapo, elle est internée à Drancy, envoyée au camp d’Auschwitz-Birkenau, puis à Bergen-Belsen. Elle sera libérée au printemps 1945.
   

07/1942
Famille Rosowski - M. Rosowski et son fils Oscar, médecin, sont arrêtés. M. Rosowski est déporté à Auschwitz d’où il ne reviendra pas. Oscar, né en 1923 à Berlin, est envoyé dans un camp de travailleurs étrangers à Mandelieu, le 9 août 1942 d’où il réussira à s’évader en septembre 1942.
   

Famille Rubens - Guillaume, étudiant, est arrêté avec un groupe d'élèves gaullistes pour avoir diffusé des papillons hostiles aux prétentions irrédentistes de l'Italie fasciste, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduit en prison, il est condamné le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   

1943
Famille Saddik - Noémie, née le 6 mai 1927 à Nice et Elmire, née le 14 septembre 1928, à Nice, habitaient 11 bis, rue Frédéric-Passy à Nice . Elles fréquentaient l'École des Baumettes, 24 rue Dante à Nice. Arrêtées parce que Juives, Noémie, 16 ans, et Elmire, 15 ans, sont déportées sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 61.

Déportation :
28/10/1943   convoi no 61

06/11/1943
Famille Schiff - Dora, 70 ans, née Neufeld, le 30 octobre 1883, habitait Strasbourg. Réfugiée à Nice, elle est arrêtée parce que juive le 6 octobre 1943, internée à Drancy, elle est déportée dans retour vers Auschwitz.
   

01/11/1943
Famille Schoenfeld - Louise, née Loewith le 01/07/1866 à Pilsen (Autriche, auj. en Tchécoslovaquie). Elle était la fille de Thérèse née Fischl et de Jacob Loewith. Mariée à Heinrich, il avait trois enfants et habitaient à Karlsruch où ils étaient commerçants. Réfugiée en France, elle est à Nice, à l'Hôtel d'Albion boulevard Dubouchage. Arrêtée parce que juive par la police française, Louise, 77 ans, est internée à Drancy et déportée sans retour à Auschwitz par le convoi n° 62 le 20/11/1943.

Déportation :
20/11/1943   convoi no 62

24/08/1943
Famille Smulevic - Serge, né le 6 avril 1921 à Varsovie, Juif, résistant, dénoncé par sa logeuse, est arrêté par la police française le 24 août 1943. Incarcéré à la prison de Nice, sous l’inculpation de fabrication de fausses pièces d’identité et usage de faux, il resta en cellule jusqu’au 1er décembre 1943, date à laquelle tous les Juifs qui se trouvaient dans cette prison furent livrés à la Gestapo. Ils quittent l'hôtel dans lequel la Gestapo les avait enfermés et sont accompagnés, sous bonne escorte, à la gare de Nice pour être internés à Drancy. Le 17 décembre 1943, ils quittent Drancy pour la gare de Bobigny d'où ils sont déportés à Auschwitz par le convoi n° 63. Serge sera survivant en 1945.

Déportation :
17/12/1943   convoi no 63

1943
Famille Spatzierer - Huna, né à Braila (Roumanie) le 24 décembre 1885, Shloma, née à Braila le 13 juillet 1904, et leurs deux filles, Esther, née le 10 mai 1931, à Braila et Fanny, née le 27 mai 1926, à Braila, étaient réfugiés à Nice et habitaient 1, avenue de Buenos-Aires. Esther et Fanny fréquentaient le collège Vernier, 35, rue Vernier, à Nice. Arrêtés parce que juifs, Huna, 48 ans, Shloma, 39 ans, Esther, 12 ans, et Fanny, 17 ans, sont déportés sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 60.

Déportation :
07/10/1943   convoi no 60

1944
Famille Steinschneider - Lazare, 17 ans, est né le 12 février 1927 à Paris. Après l'arrestation et la déportation de leur père, les enfants Steinschneider sont pris en charge par le réseau Marcel. Lazare, l'aîné de la famille est caché à Séranon, Dolly, née à Paris en 1929, est cachée dans une famille de Juan-les-Pins, Joseph, né en 1937, est placé dans un préventorium de Grasse et Éva (aucun renseignement). Lazare est arrêté à Nice par la Gestapo avec quatre autre garçons, conduit à l’Hôtel Excelsior à Nice, puis déporté sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 73 du 15 mai 1944.

Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

15/08/1943
Famille Sternau - Alfred, né le 19 avril 1890, et son épouse Ruth, née Abrahamson à Berlin, le 30 janvier 1905 habitaient en Allemagne. Réfugiés à Nice, ils sont arrêtés parce que juifs et déportés sans retour le 13 octobre 1943 de Drancy vers Auschwitz.
   

1943
Famille Straussman - Samuel, né le 26/10/1904 à Michalowice (Pologne), est arrêté parce que juif, envoyé au camp de Drancy et déporté sans retour à Auschwitz par le convoi n° 61, le 28 octobre 1943. Son fils Jean-Claude sera caché et protégé par Liliane Bloch-Morhange*. Son épouse Olga et sa petite fille, Liliane, qui naîtra en prison le 09/11/1943, seront également sauves.

Déportation :
28/10/1943   convoi no 61

30/01/1944
Famille Szalek - Suzanne, 8 ans, est née le 21 mai 1935 à Anvers. Son père est tchèque et sa mère hongroise. Ils entrent en France en juillet 1942. Ses parents sont arrêtés en août 1942 et Suzanne recueillie et confiée au Réseau Marcel est confiée à Jean-Jacques et Françoise Erdand qui habitent 14 rue Pastorelli et qui seront arrêtés en même temps qu'elle par la police allemande à Nice le 30 janvier 1944. Suzanne sera déportée sans retour de Drancy vers Auschwitz le 13 avril 1944 par le convoi n° 71.

Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

1944
Famille Tennenbaum - Moshe Muszke Tennenbaum, né à Tarnow (Pologne) le 23/03/1882, diamantaire à Anvers, veuf, et son fils Oscar, né à Essen (Allemagne) le 15 avril 1920 étaient réfugiés à Bordeaux depuis Metz et résidaient au 3 rue du Pas St Georges à Bordeaux. Arrêtés parce que juif, Oscar, 22 ans, est déporté sans retour à Auschwitz via Drancy par le convoi n° 7 du 19/07/1942.
Après l'arrestation d'Oscar, Moshe quitte Bordeaux et part se réfugier à Nice et habite 5 rue d'Alsace Lorraine à Nice. Moshe, 62 ans, est arrêté à Nice en 1944 et déporté sans retour de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 69 du 07/03/1944.


Déportation :
07/03/1944   convoi no 69
Source :
Daf-Ed John Zalane

1944
Famille Van Cleef - Eduard Van Cleef, né le 28/02/1886 à Amsterdam, habitait depuis 1935 à Nice, rue de France avec son épouse Magda Christina, née le 03/06/1897 à Cologne (Allemagne). Leur fils Jack, sous-lieutenant Jacques Van Cleef (1928-1983) s'était engagé dans le régiment Savoie-Lorraine et était au Plateau des Glières. En 1943, il avait essayé de faire passer son père en Suisse mais avait été refoulé. Leur fille Frederika Jenny Van Cleef (née en 1925), avec l'aide de la famille Van Cleef, avait été envoyée en Iran, où elle était préceptrice du fils de la Princesse Ashraf, la sœur jumelle du Chah. Arrêté à son domicile, rue d'Angleterre, parce que juif, Eduard Van Cleef, 58 ans, sera déporté sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 69 le 7 mars 1944 où il décède le 13 mars 1944. Sa femme Magda Cristina, de nationalité allemande, ne sera pas déportée.2

Déportation :
07/03/1944   convoi no 69
JO :
Mémorial de la déportation des Juifs de France, Beate et Serge Klarsfeld, Paris 1978

15/05/1944
Famille Vexliar - Jacques, 44 ans, est né le 3 mars 1900 à Odessa (Ukraine). En 1918, il quitte Odessa pour Istambul (Turquie) et se marie le 19 avril 1919 avec Sylvia née Schick. Le couple arrive à Paris en 1922 où Jacques est pelletier. Leur fille Frédérique nait le 5 août 1931. En mai ou juin 1940, à l’exode, ils quittent Paris pour Nice, où Jacques rejoindra la Résistance. En janvier 1944 il met sa femme et sa fille à l’abri à La Bourboule où elles resteront jusqu’à la Libération.
Arrêté à Nice, interné à Drancy, Jacques sera déporté sans retour le 15 mai 1944 par le convoi n° 73 qui fut dirigé d’abord sur Kovno (Kaunas) en Lituanie, où la moitié du convoi resta sur place et fut rapidement anéantie par les S.S. dans la forteresse de la ville, et dans le camp de Pravieniskès. L’autre moitié du convoi fur dirigée sur Reval (Tallinn), en Estonie. Enfermés et condamnés à des travaux extrêmement pénibles, les prisonniers furent presque tous assassinés par les S.S.


Déportation :
15/05/1944   convoi no 73

25/06/1941
Famille Vilbert - Roger, étudiant, est arrêté avec un groupe d'élèves gaullistes ayant imprimé des papillons et des tracts favorables à la France Libre, le 25 juin. Emmenés au commissariat de rue Gioffredo, puis conduit en prison, il est condamné le 5 juillet par le Tribunal correctionnel de Nice à une peine de prison avec sursis et à une amende.
   

08/1943
Famille Weyl - Cécile, née Lambert au Havre, le 13 décembre 1891, est réfugiée de Paris à Nice. Raflée parce que Juive en août 1943, elle est déportée sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 60 du 7 octobre 1943 (1000 déportés, 31 survivants en 1945).

Déportation :
07/10/1943   convoi no 60
JO :
Daf-Ed 98392

01/02/1944
Famille Zehmour - Odette, née en 1931 à Champigny-sur-Marne et Blanche, née le 31 mars 1932 à Paris 13e, filles de Isaac et Luna née Lévy, sont arrêtées parce que juive à Nice et seront déportées sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 68.

Déportation :
10/02/1944   convoi no 68

01/02/1944
Famille Zemmour - Colette (Mina) née Felsenberg au Perreux-sur-Marne le 22 août 1917, mariée avec Maurice Zemmour, était réfugiée du Perreux-sur-Marne (94170) à Nice où elle résidait 9, rue Rouget-de-L'Isle. Colette, 27 ans et sa fille Jacqueline, 4 ans, née le 9 mai 1939, sont arrêtées parce que juives avec la mère de Colette, Germaine, son oncle André Gerschel et sa famille lors de la rafle du 1er février 1944 et déportée sans retour vers Auschwitz par le convoi n° 68.

Déportation :
10/02/1944   convoi no 68

Notes

- 1 - Témoignage de Simon Eine, 06/02/2011.
- 2 - Témoignage d'Olaf Van Cleef, 10/06/2012.

Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019