Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
736 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4160 Justes de France
920 résistants juifs
11388 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page

À lire, à voir…
L'AJPN n'a pas encore répertorié les ouvrages et vidéos. Contribuez à l'enrichissement en les ajoutant vous-même en cliquant sur “Ajouter un ouvrage”, ci-dessous.
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Heinz Röthke

Texte pour ecartement lateral

Date de naissance: 19/01/1912-14/07/1966 (Allemagne)
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Histoire
Pendant l'occupation allemande, il a été d'abord en poste à Brest avant de devenir, au début de l'année 1942, d'abord chef-suppléant puis en juillet 1942 chef du "Service juif" à la SS avec le rang de Obersturmführer (lieutenant). Il a dirigé le Camp de Drancy du 16 juillet 1942 au 2 juillet 1943.

Röthke a vécu après la guerre à Wolfsburg où il travaillait comme conseiller juridique. Il est mort, sans avoir été inquiété par la justice française.

25/02/2009

[Compléter l'article]

Zelik Oucher Tygel, né le 08/03/1876 à Varsovie (Pologne) et Gitla née Treismann le 03/01/1871 à Varsovie (Pologne). Ils avaient fui la Pologne en 1905, alors qu'Esther n'avait que 3 ans. La famille Tygel s'étaient installés à Paris, 129 Faubourg du Temple dans le 11e arrondissement. Zelik Tygel était maroquinier et avait fait des études de rabbin. Les Tygel avaient été naturalisés français en 1924.

Sa fille, Esther, épouse Jankiel Lipszyc (dit M. Jacques), né à Skiernewice (Pologne) le 27/09/1898. Il est le fils de Lajzer Lipszyc et de Baila née Spiwak. Il a 13 ans lorsqu'il arrive en France.

En 1931, Esther, épouse Jankiel Lipszyc s'installent à Toulouse. Ils sont artisans-maroquiniers et propriétaire de "L'Art du sac" 11 place Étienne à Toulouse.  Ils auront trois enfants. Leur fille aîné, Madeleine, naît en 1931, et la petite Arlette naît en avril 1943.

En 1939, Jankiel Lipszyc est mobilisé dans l'armée polonaise et fait prisonnier en Allemagne. Il rentre en 1941.

En 1940, lors de l'exode, Zelik et Gitla Tygel se réfugient à Toulouse où ils viennent rejoindre Esther qui leur trouve un logement au 24 rue Sesquière. Ils partagent cette habitation avec leur fille Blanche, née le 12/08/1908 à Paris, son mari, Yéhouda (Léon) Gelernter et leur petite fille, Michèle, née à Toulouse le 14/07/1943.

Le 25 mai 1944, alors que Blanche va amener le repas de Jankiel Lipszyc enfermé dans son magasin, elle est suivie par la Gestapo qui entre derrière elle et l'arrête.

Elle s'écrit "mon bébé, mon bébé !" pensant à la petite Michèle.

Contrainte de confirmer l'adresse qui était sur ses papiers, toute la famille sera arrêtée le 25/05/1944 et internée à la prison Saint-Michel avant d'être envoyée à Drancy. Le 30 juin 1944, Zelik,  68 ans, Gitla, 73 ans, Blanche, 36 ans, et Michèle, presque 1 an, sont déportés sans retour par le convoi n° 76 à Auschwitz où ils ont été immédiatement gazés à leur arrivée le 5 juillet. Seul Léon Gelernter avait réussi à s'échapper au moment de l'arrestation.

Jankiel Lipszyc ne révélera pas où sont cachés son épouse Esther et ses enfants, cachés à Revel (31).

Membre de l'Armée Juive (AJ), il est pris comme otage avec 14 autres Juifs, suite à l'assassinat d'un Allemand à la caserne Caffarelli. Ils sont fusillés à Miremont (Haute-Garonne) le 2 juin 1944.

28/10/2012

asso 7722

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019