Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
865 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36587 communes
95 départements et l'étranger
1213 lieux d'internement
725 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4202 Justes de France
917 résistants juifs
13677 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1282 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Rhône

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Rhône

Préfets :
Alexandre Angeli
(1940 - 1944) Alexandre Benoît Joseph Angeli, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1893-1962) (1893-1962)
(24/01/1944 - 05/1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire). Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
André Boutemy
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1905-1959)
Yves Farge
(1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1899-1953)
Henri Longchambon
(1944 - 1946) Préfet du Rhône puis commissaire de la République pour la région Rhône-Alpes (1896-1969)

À lire, à voir…

Pierre Péan Pierre Péan
Lydie Bastien, la diabolique de Caluire

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Évelyne Py Évelyne Py
Un été sous les bombes - Givors, Grigny, Chasse 1944

ACHETER EN LIGNE

Roger Zannelli Roger Zannelli
Résistant à seize ans

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Andry Nicolas Andry
Objectif Lyon

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Georges Garel Georges Garel
Katy Hazan
Élise Garel
Le sauvetage des enfants par l'OSE

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Bruno  Permezel Bruno Permezel
Résistants à Lyon, Villeurbanne et aux alentours - 2824 engagements

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Roland de Pury


Pasteur de Pury
Dossier Yad Vashem : 1066
Remise de la médaille de Juste : 13/05/1976
Sauvetage : Lyon 1976 69000 - Rhône
Profession: Pasteur
Qualité: à la tête d'un mouvement de révolte spirituelle et humanitaire au sein de la communauté protestante de Lyon. De nationalité suisse
Religion : Protestant
Date de naissance: 1907 (Genève (Suisse))
Date de décès: 24/01/1979
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Roland-de-Pury
Pasteur Roland de Pury
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.
Roland-de-Pury
Jacqueline et Roland de Pury, 1954
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.
Notice

Né à Genève, Roland de Pury* étudie la théologie à Neuchâtel, à Paris, enfin à Bonn où il prépare une thèse auprès de Karl Barth.
Cofondateur, avec Henry Corbin, Roger Jézéquel, Denis de Rougemont et Albert-Marie Schmidt, alors qu’il est étudiant en théologie à Paris, de la revue Hic et Nunc, il passe à Bonn l’année académique 1932-33 où il est témoin de la prise de pouvoir d’Hitler.
Pasteur de l’église réformée de France, en Vendée entre 1934 et 1938, il est ensuite nommé à Lyon où il reste près de 20 ans à l'église réformée des Terreaux.
Née à Neuchâtel en 1909, Jacqueline née de Montmollin* soutient celui-ci dans ses activités clandestines de sauvetage et de résistance.

Il s'engage très vite dans la résistance. Lyon est occupée par l’armée allemande du 19 juin au 6 juillet 1940.
La Wehrmacht partie, la population lyonnaise était surtout soulagée de ne pas faire partie de la zone occupée. Dans ce contexte, le pasteur Roland de Pury* allait tenir, le dimanche 14 juillet 1940 dans son temple de la rue Lanterne, un sermon d’une rare audace, dont des phrases circuleraient
rapidement dans la communauté protestante de Lyon.

Roland de Pury* a continué à tenir des sermons très courageux. Dès octobre 1940, il prit en outre des initiatives de sauvetage avec le concours des mouvements de jeunesse d’inspiration protestante,
regroupés dans la CIMADE, pour lesquels il assurait aussi un lien avec la Suisse. De plus, le pasteur offrit sa maison, son temple, sa paroisse pour héberger des membres de la Résistance, des Juifs ou des passeurs qui convoyaient des enfants du Chambon vers la Suisse. De Paris, on envoyait aussi au pasteur Roland de Pury* et son épouse Jacqueline*, des enfants pour qu’ils passent en Suisse.

En 1942, le pasteur suisse Roland de Pury* installé à Lyon, membre actif de l’OSE (Œuvre de Secours aux Enfants) prend contact, par l’intermédiaire de Paulette Mercier, résistante protestante de Nantua, avec Ruth Jaccard Monney* et ses parents Arthur* et Wilhelmine Jaccard* et les Dupeyreix d’origine suisse, exploitantes au domaine du Sappel, pour établir une filière avec la Suisse.
Situé dans le Bugey, à Labalme-sur-Cerdon, entre Lyon et Genève, ce domaine est un refuge pour plusieurs fillettes d’origine juive : Sophie et Rachèle Markowitz, Fanny Krinbert, Hélène Sismann et sa mère, Mme Sismann.
Il sert également de lieu de transit vers la frontière.

André Monney, le mari de Ruth*, relayé par la famille Fonjallaz, protestants, habitant à Prévessin-Moens, situé à la frontière suisse, assure notamment le passage en Suisse de douze enfants juifs.

Paulette Mercier placera des jeunes filles comme "bonnes" à Nantua et dans d'autres lieux.

En 1942, Madame Gross, qui avait quitté Paris à la fin 1941, après l'arrestation de son mari et son internement à Drancy, où il mourut. Réfugiée à Lyon avec deux de ses enfants : Betty, née en 1924, et Marcel, né en 1939. Jean, né en 1927, avait été envoyé à la campagne à l'ouest de la ville.
Lorsque les Allemands entrèrent à Lyon le 10 novembre 1942, Madame Gross demanda au pasteur Roland de Pury* de l'aider à cacher ses deux enfants. Le pasteur l'envoya chez Alice* et Pierre Masson* qui acceptèrent sans hésiter de les accueillir.

Les pasteurs Roland de Pury* et Pierre-Charles Toureille* sauveront également Anna et Ferdinand Sperber.
Réfugiés juifs de Vienne, ils avaient quitté l'Autriche en mars 1938 pour se réfugier à Anvers en Belgique où ils avaient rejoints le frère de Ferdinand et son épouse. Après l'occupation de la Belgique par les Allemands en mai 1940, Anna et Ferdinand Sperber et leur famille ont tenté de fuir la Belgique. De nationalité autrichienne, Ferdinand Sperber avait immédiatement été interné dans un camp en France. Anna Sperber, sa mère, ses deux frères, ses deux belles-soeurs et deux enfants en bas âge sont parvenus à rejoindre la frontière franco-belge après 17 jours de marche. Dès que les troupes Allemandes sont entrées à Paris, Anna et sa famille rentrent à Anvers. Quelques mois plus tard, elle reçoit une lettre de son mari lui annonçant qu'il souffrait de calculs rénaux et allait être libéré en raison de sa maladie. Elle part le rejoindre, et ils seront accueillis à Pézenas grâce à l'aide du pasteur Roland de Pury*.
Sur le point d'être arrêtés, Anna et Ferdinand Sperber avaient contacté le pasteur Pierre-Charles Toureille*. Celui-ci déclara faussement qu'ils étaient protestants puis leur trouva refuge dans une maison abandonnée dans les Alpes, à Mens en Isère. Lorsque Anna et Ferdinand Sperber, démunis de tout, eurent un Anna et fils en juin 1943, le pasteur vint une nouvelle fois à leur aide et leur envoya régulièrement de l'argent et du ravitaillement.

Le 30 mai 1943, dimanche de la confirmation, deux agents de la Gestapo arrêtèrent Roland de Pury* et l’emmenèrent au fort de Montluc, prison de la Gestapo. Il apprendrait plus tard que son arrestation était motivée par l’aide qu’il apportait à la Résistance, en l’occurrence au mouvement Combat. Il fut enfermé. Le cardinal Gerlier* et le pasteur Boegner* demandèrent en vain sa libération.
Avec des petits bouts de crayons conservés au risque de se faire fus