La bibliothèque de l'AJPN est en partie en vente, retrouvez le catalogue sur Amazon en cliquant ICI...
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
326 annonces de recherche Actualités  -  Revue de presse
39/45 en France
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
636 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
742 résistants juifs
8768 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire
Audience : Xiti  -  Online Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris Signaler un problème technique
Imprimer cette page

Juste parmi les Nations

Pierre Descours


Dossier Yad Vashem : 12206
Remise de la médaille de Juste : 15/10/2012
Sauvetage : Romans-sur-Isère 26100 - Drôme
Profession: Directeur d'hôpital
Date de naissance: 29/03/1904
Date de décès: 09/04/1982
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Pierre-Descours
Pierre Descours
source photo : Arch. fam.
crédit photo : D.R.
Pierre-Descours
L'hôpital de Romans avant la guerre
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Pierre Descours* est directeur de l’Hôpital de Romans-sur-Isère où il habite avec son épouse et leurs enfants, son fils Jean-Pierre et ses filles.

La famille Kahn, originaire d’Alsace-Lorraine et parisienne depuis 1870, avait quitté Paris dès la déclaration de guerre et, après un parcours tumultueux, s'était installée au printemps 1944 au modeste hôtel Dumaine-Vivet, de Bourg-de-Péage, munis de faux papiers au nom de Keller. Ils arrivent ensuite à Romans-sur-Isère où ils s'installent dans un petit appartement au 21, rue de l'Armillerie.
Au début de l’été 1944, Hélène Kahn, tombe malade et il faut l'opérer d'urgence d'un cancer du sein. Grâce à Pierre Descours*, elle est admise à l'hôpital de Romain, sans que son nom ne soit inscrit sur les registres d'entrée.
Pour parer à toute éventualité, Pierre Descours* installe Hélène Kahn-Keller dans une chambre proche d’une sortie directe vers l’extérieur. Son mari et Bertrand, son plus jeune fils, né en 1934, logent dans sa chambre, tandis que son fils aîné dort dans une salle désaffectée.
Admirablement soignée par une équipe dévouée, composée de religieuses et de laïques qui avaient compris qu’il fallait se taire, la patiente se remit de son opération.

La famille est toujours à l’hôpital quand Romans est libéré une première fois par les FFI. Mais quelques jours plus tard, les allemands firent un retour inattendu, sous les bombardements d’aviation et d’artillerie des alliés.
Pierre Descours* prend alors la décision de transférer le personnel de l’établissement et les malades dans les caves de l’hôpital où des maquisards blessés étaient déjà soignés et cachés derrière des fagots de bois. Tous passèrent là presque une semaine, avec les réserves de pâtes et l’eau d’un puits pour toute subsistance, jusqu’à l’arrivée de l’armée américaine.

Romans sera enfin libéré et les Kahn sains et saufs grâce au courage d’un homme et de ses proches, dont son épouse et ses enfants, le docteur Morel, les infirmières, les soignants, soeur Madelaine de la congrégation du saint-sacrement. 1

On apprendra plus tard que dénoncés, les policiers se sont présentés à l'hôtel Dumaine-Vivet pour arrêter les Kahn. La patronne avait prétendu ignorer leur nouvelle adresse...

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Témoignage de Marie Youinou, 18 ans, lycéenne, arrière-petite-fille de Pierre Descours.
Pierre Descours, né en 1904 et mort en 1982, a obtenu le titre de Juste parmi les nations le 15 octobre 2012. Mr Khan a effectué pendant de longues années des recherches sur mon arrière-grand-père. L'année dernière, il a réussi à joindre ma grand-mère. A la réception de cette lettre, elle découvrit avec une grande émotion et une grande fierté, l'action de son père, qu'elle ignorait.
Tentant d'échapper aux allemands qui poursuivaient les juifs, après plusieurs étapes difficiles, la famille Khan trouva refuge en 1944 à Romans, dans la Drôme. Elle fut logée dans une modeste chambre d'hôtel. Mme Khan mère tomba gravement malade. Il fut indispensable de l'opérer très vite.
Ils se présentèrent aux portes de l’hôpital de Romans, où mon grand-père, Pierre Descours occupait alors le poste de directeur.
Il a admis madame Khan ainsi que son mari et ses deux enfants. Par mesure de sécurité, il prit la précaution de ne pas les inscrire sur les registres des entrées et leur donna une chambre proche d'une sortie directe vers l’extérieur.
Mme Khan fut opérée d'un cancer du sein et fut très bien soignée par tout le personnel. Pendant son hospitalisation, des policiers s'étaient présentés à leur précédente adresse, suite à la dénonciation de la famille Khan. Leur absence à cette adresse les a sauvés. La première libération de Romans survint durant cette période.
Par la suite, la ville fut reprise par les allemands et se trouva sous les bombardements. Personnel et malades furent transférés dans les caves de l’hôpital pendant une semaine afin d'être cachés à la police; puis la ville de Romans fut à nouveau libérée, définitivement.
«  Je suis très fière de l'action de mon arrière-grand-père qui, en prenant de grands risques, a permis à cette famille d'être sauvée, et à Mme Khan d'être parfaitement soignée. Il a reçu pour ses actes, cette médaille, et à titre posthume le statut de Juste parmi les Nations, de la part de Yad Vashem et du Comité Français. »

20/02/2014
Lien : Témoignages

[Compléter l'article]
Réseau de sauvetage
Erreur requête - select * from ajpn_triersanspeine where idsession='1416805257' order by champ5