Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
817 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36585 communes
95 départements et l'étranger
1204 lieux d'internement
716 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4186 Justes de France
918 résistants juifs
12192 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1273 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Corrèze

Région :
Nouvelle-Aquitaine
Département :
Corrèze

Préfets :
Pierre Berger
(1941 - 1942) Pierre Jean Berger, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Antoine Lemoine
(01/05/1942 - 1943) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
René Rivière
(Jan. 1943 - 1943) René Édouard Rivière, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Marc Freund-Valade
(11/09/1943 - 10/05/1944) Marc Paul Freund dit Freund-Valade, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
André Fourcade
(10/05/1944 - 06/1944) André Fourcade dit Vergnaud, Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne), arrêté par la Gestapo en juin 1944, fusillé à Buzet-sur-le-Tarn le 17 août 1944
Pierre Boursicot
(23/10/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)

À lire, à voir…

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
Aristides de Sousa Mendes - Le pouvoir de dire "non"

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Enfances Juives. Limousin-Dordogne-Berry - Terres de refuge 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean Henrion Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Téréza Olga Téréza Olga
Fatima Cavaco
Le consul proscrit

 

 FACEEF FACEEF
Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et sa région

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
9 jours pour sauver 30 000 personnes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
La Résistance et le rail, Le cas du Limousin - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Éric Lebreton Éric Lebreton
Des visas pour la vie

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Odette Spingarn Odette Spingarn
J'ai sauté du train

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Errances de guerre

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Marie Grangeon


Dossier Yad Vashem : 12963
Remise de la médaille de Juste : 02/12/2014
Sauvetage : Espartignac Bois-Lafage 19140 - Corrèze
Profession: Cultivatrice
Nom de naissance: Mournetas
Nom d'épouse: Grangeon
Date de naissance: 28/08/2890
Date de décès: 06/05/1968
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Marie-Grangeon
André et Marie Grangeon
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Marie-Grangeon
1943 André* et Marie Grangeon*, William Merkin, Marguerite Grangeon et son fils Michel Demenjean
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

André Grangeon* et son épouse Marie* née Mournetas, habitent au lieu-dit Bois-Lafage à Espartignac avec leurs feux filles, Marguerite et Valentine.
Ils vont sauver Herman Merkin, son épouse Myriam et leur fils William, ainsi qu'un ami, David Sheinberg.

Herman (Hertz) Merkin, typographe, et sa femme Myriam (Marjema) née Spalten, étaient originaires de Pologne. Ils arrivent en France en 1929. Leur fils William dit Guillaume est né à Paris le 10 avril 1929. La famille habitait à Paris dans le 20e arrondissement.

Le jour de la rafle du Vel d'hiv, le 16 Juillet 1942, des policiers viennent chez eux pour les arrêter tôt le matin, mais bien heureusement Myriam et William, 13 ans, étaient cachés dans le grenier. Sans réponse, les policiers mettent des scellés sur la porte de l’appartement et repartent. Hertz Merkin était quant à lui réfugié chez sa sœur pour la nuit.
Grâce à l'aide d'une voisine, la mère et le fils sont conduit chez une tante de cette femme rue Merlin, dans le 11e arrondissement où ils sont rejoints par Hertz Merkin.
Le jour même des policiers viennent pour arrêter la tante. Hertz Merkin bloque la porte. Ils repartent en précisant qu'ils reviendront.
Cinq minutes plus tard, les Merkin partent à la recherche d'une autre cachette.

Au cours de l’été 1942, Hertz Merkin, Myriam, William, accompagné d'un ami David Sheinberg, tentent de passer en zone libre. La femme et le fils de David Sheinberg avaient été arrêtés lors de la rafle du « Vél d’Hiv.
Aidés de deux passeurs, les 4 Juifs partent en train jusqu’à Bourges où ils arrivent à l'heure du couvre-feu. Ils ne peuvent pas descendre du train car de nombreux Allemands sont présents tout autour. Ils s’échappent du train avec les passeurs et réussissent à se cacher dans les bois. Arrivés près de la ligne de démarcation, ils parviennent dans une grande clairière avec un groupe d’une dizaine de personnes. Un passeur coupe les barbelés et ils traversent la clairière pour rejoindre la zone libre. Les gendarmes arrêtent tout le groupe et leur donnent des papiers avant de les interner dans un camp en Corrèze. Avant d’arriver à Uzerche, les Merkin et David Sheinberg déchirent les papiers.

Quelques jours plus tard, alors qu’ils étaient assis dans un café, un homme, conseiller municipal, leur propose de travailler dans une ferme isolée à Espartignac.
Ils arrivent chez André* et Marie Grangeon* qui habitent avec leurs deux filles, Marguerite et Valentine.
Hertz Merkin, Myriam et David Sheinberg vont travailler à la ferme, tandis que William fréquente la classe de Marguerite Noilletas à l'école d'Espartignac.
Ils resteront près de trois ans chez les Grangeon*.

En février 1943, Hertz Merkin est arrêté et interné dans un camp de transit, mais il réussi à sauter du train pendant son transfert à Drancy et rejoint Espartignac.
Au moment de l'arrestation de Hertz Merkin, David Sheinberg saute par la fenêtre et se cache dans les bois.
Dès le retour de son ami, les deux homme resteront cachés dans la ferme pendant dix-huit mois, travaillant la nuit pour ne pas être vu des voisins, d'autant que des fermiers avaient été dénoncés dans le village et déportés à Buchenwald.

En 1943, un cousin des Merkin, Paul, résistant à Toulouse vient les chercher pour les faire partir en Espagne. André Grangeon* qui avait fait 14-18 et avait gardé une balle dans le poumon était un dur à cuir et leur conseille de rester, malgré les risques pour lui-même et sa famille. André* et Marie Grangeon* restent sur leur gardes.

William et ses deux fils, David et Serge, ont toujours gardé des liens avec les Grangeon.

Le 2 décembre 2014, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à André* et son épouse Marie Grangeon*.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Erreur requête - select * from ajpn_triersanspeine where idsession='1591148233' order by champ5