Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
698 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
701 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4147 Justes de France
920 résistants juifs
11235 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1258 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Indre

Région :
Centre-Val de Loire
Département :
Indre

Préfets :
Raoul Grimal
(Mai 1938 - Juin 1940) Préfet de l'Indre
Léon Gonzalve
(06/1940 - 09/1940) Préfet de l'Indre
Jacques Moranne
(25/06/1940 - 1942) Jacques Alexandre Moranne, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre) (1901-1982)
René Faugère
(09/1940 - 09/1940) Préfet de l'Indre
Raoul Grimal
(09/1940 - 08/1941) Préfet de l'Indre
André Jacquemart
(08/1941 - 08/1944) Préfet de l'Indre
Pierre Berger
(1941 - 1942) Pierre Jean Berger, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Antoine Lemoine
(01/05/1942 - 1943) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Jacques Bussière
(25/11/1942 - 1944) Jacques Félix Bussière, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre). Arrêté, interné au camp de Compiègne puis déporté en Allemagne, il mourra en déportation (1895-1945)
René Rivière
(Jan. 1943 - 1943) René Édouard Rivière, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Marc Freund-Valade
(11/09/1943 - 10/05/1944) Marc Paul Freund dit Freund-Valade, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Angelo Chiappe
(06/02/1944 - 08/1944) Ange Marie Pascal Eugène Chiappe, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre). Arrêté à la Libération, il est fusillé le 23 janvier 1945. (1889-1945)
André Fourcade
(10/05/1944 - 06/1944) André Fourcade dit Vergnaud, Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne), arrêté par la Gestapo en juin 1944, fusillé à Buzet-sur-le-Tarn le 17 août 1944
Jean-Georges Laporte
(08/1944 - 03/1946) Préfet de l'Indre
Pierre Boursicot
(23/10/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
André Mars
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre) (1896-1957)

À lire, à voir…

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Georgette Guéguen-Dreyfus Georgette Guéguen-Dreyfus
Résistance Indre et vallée du Cher

 

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Jacques Cukier Jacques Cukier
L'éclipse

ACHETER EN LIGNE

Frédéric Auger Frédéric Auger
Louis Auger
André Guédé
Bernard Heude
Simon Ostermann
Sologne et Solognots dans la Seconde Guerre mondiale

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Sébastien Dallot Sébastien Dallot
L'Indre sous l'occupation allemande, 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Jacques Fijalkow
Histoire régionale de la Shoah en France : Déportation, sauvetage, survie

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Marianna Orzakiewicz


Dossier Yad Vashem : 2752
Remise de la médaille de Juste : 1983
Sauvetage : Paulnay 36290 - Indre
Profession: Agricultrice
Religion : Catholique
Nom de naissance: Szezepanska
Nom d'épouse: Orzakiewicz
Date de naissance: 1917
Date de décès: 10/08/2007
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Marianna-Orzakiewicz
Marianna*, Efraïm Fingerhut et Karol Orzakiewicz*
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Marianna* et Karol Orzakiewicz*, deux paysans d'origine polonaise habitait à Luchet sur la commune de Paulnay.
Ce jeune couple d'une vingtaine d'années avait deux jeunes enfants, et un troisième naquit pendant la guerre.

M. et Mme Fingerhut, des Juifs émigrés de Pologne, s'étaient installés à Strasbourg avant la guerre avec leurs deux filles et leur fils. Lorsque la guerre éclata, ils furent évacués, comme le reste de la population civile. Les Fingerhut arrivèrent ainsi à Châtillon-sur-Indre avec plusieurs autres familles chrétiennes et juives. Leur plus jeune fils, Efraïm, qui avait 7 ans, fut inscrit à l'école communale. Des activistes antisémites sévissaient dans la ville.

Au cours de l'été 1940 Mme Fingerhut, se rendant au marché, surprit une conversation entre deux paysans qui parlaient polonais. Elle comprit qu'ils cherchaient un jeune vacher et leur proposa d'embaucher Efraïm. Marianna* et Karol Orzakiewicz* acceptèrent.
Lorsque Efraïm vint habiter chez eux ils lui donnèrent le nom de Ati et le firent passer pour leur fils aîné. Ils savaient trés bien qu'il était juif et pour ne pas attirer les soupçons des habitants du village, ils l'emmenaient à la messe tous les dimanches.
Efraïm vécut chez eux jusqu'en 1945 puis retourna à Strasbourg.

En 1949 il immigra en Israël. Vingt-trois ans après avoir quitté Luchet, Efraïm-Ati revint en France avec sa femme et ses enfants nés en Israël et partit à la recherche de ceux qui l'avaient sauvé. Les retrouvailles avec Marianna* et Karol Orzakiewicz* furent émouvantes. Ils n'avaient pas oublié le "fils" qui avait vécu avec eux pendant la guerre et lui racontèrent beaucoup d'histoires qu'il n'avait pas sues ou comprises à l'époque.
C'est ainsi qu'il apprit que Marianna* et Karol Orzakiewicz* avait un jour caché son père dans l'étable pendant une rafle, et qu'ils avaient trouvé du travail pour ses soeurs aînées à l'hôpital tenu par des religieuses à Chatillon-sur-Indre. Ils n'avaient jamais demandé quoi que ce soit en contrepartie de leur aide. Efraïm resta longtemps en contact avec eux.

Le 4 décembre 1983, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Marianna* et Karol Orzakiewicz* le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Histoire

The Righteous Among The Nations

The Fingerhuts, a couple with, two daughters, and a son, were Jewish immigrants from Poland who had lived in Strasbourg before the war. When the war began, all the town’s residents were evacuated to the French hinterland. The Fingerhuts, together with other Jewish and Christian families, were taken to the small town of Châtillon-sur-Indre, where their youngest son, seven-year-old Efraim, attended the local primary school. Antisemitic activists were rife in the town. In the summer of 1940, while on her way to the market, Mme Fingerhut overheard a conversation between peasants in Polish. She realized they were looking for a cowherd and offered her son. The peasants, Karol Orzakiewicz and his wife Maria agreed. The Orzakiewiczes were in their twenties and had two small children. Another was born during the war. They lived in a small village named Luchet, and when Efraim joined them, they renamed him Ati, made him a cowherd, and treated him as their eldest son. They knew he was Jewish and, to hide this from the suspicious villagers, they took him to church and successfully evaded all questions and suspicions until the end of the war. Efraim lived with the Orzakiewiczs until 1945. Afterward, he returned to his native Strasbourg and in 1949 resettled in Israel.

Twenty-three years after leaving Luchet, Efraim-Ati visited France with his wife and Israeli-born children and began looking for his rescuers. His reunion with the Orzakiewiczes was moving. They remembered their wartime “son” lovingly and were able to tell him stories about events he had not known or understood as a child. Thus, he learned that his rescuers had once hidden his father in a stable during a roundup and arranged work for his elder sisters at the nuns’ hospital in Châtillion-sur-Indre. They never asked for remuneration for their good deeds. Efraim remained in touch with them for a long time.

On December 4, 1983, Yad Vashem recognized Karol and Maria Orzakiewicz as Righteous Among the Nations. 

Rescue Story

05/11/2018

asso 2087
Réseau de sauvetage
Karol Orzakiewicz

 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Marianna Orzakiewicz
Efraïm Fingerhut

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Edmond Dauphin* (Secrétaire générale de la préfecture de l'Indre )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 L'abbé Henri Péan Chef méconnu de la Résistance en Touraine (Le curé de Draché à partir de 1930 sous l'occupation, l'âme de la résistance en Sud Touraine et Nord de la Vienne.
144 pages format 16x23cm 60 illustrations (inédites pour la plupart) ISBN : 978-2-914818-49-0 )
2 Honneur à des résistants (résistants à Esvre et déportation en camps de la mort. )
3 bombardements à Beaujardin Tours (Chateau de Beaujardin à Tours , bombardements. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018