Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
115 annonces de recherche

39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 noms de communes
95 départements et l'étranger
1226 lieux d'internement
736 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4244 Justes de France
916 résistants juifs
14114 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant caché
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1293 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Finistère

Région :
Bretagne
Département :
Finistère

Préfets :
M. Georges
(17/09/1940 - 23/12/1942)
M. Guillon
(23/12/1942 - 20/07/1943)
M. Dupiech
(20/07/1943 - 24/01/1944)
M. Monzat
(24/01/1944 - 04/1944)
M. Leuret
(Avril 1944 - 14/08/1944) et sous-préfet de Brest par interim
M. Lecomte
(14/08/1944 - 23/12/1947)
Angeli Verlomme
(19/10/1937 - 14/09/1940) Préfet du Finistère
François Ripert
(02/11/1940 - 12/05/1942) François Charles Joseph Ripert, Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan)
(12/06/1942 - 06/07/1943) Jean François Quenette, Préfet régional de la région de Rennes (Ille-et-Vilaine, Finistère, Côtes-du-Nord, Morbihan).
Philibert Dupart
(06/07/1943 - 24/02/1944) Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1890-1944)
Robert Martin
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1895-1957)
Victor Le Gorgeu
(1944 - 1946) Commissaire de la République de la région de Rennes (Côtes-du-Nord, Finistère, Ille-et-Vilaine et Morbihan) (1881-1963)

À lire, à voir…

 Jacques Royer Jacques Royer
39-45 Redon sous l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Cédric Gruat Cédric Gruat
Cécile Leblanc
Amis des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Les Résistances juives pendant l'occupation

ACHETER EN LIGNE

Guy Le Corre Guy Le Corre
Un Cheminot rennais dans la Résistance 1941-1944

ACHETER EN LIGNE

Stéphane Simonnet Stéphane Simonnet
Atlas de la libération de la France : 6 juin 1944 - 8 mai 1945

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Georges Loinger Georges Loinger
Frida Wattenberg
Jean Brauman
Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Marie-Noëlle Postic Marie-Noëlle Postic
Sur les traces perdues d’une famille juive en Bretagne

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Jean-Pierre Guéno
Paroles d'étoiles - Mémoire d'enfants cachés (1939-1945)

ACHETER EN LIGNE

Claude Toczé Claude Toczé
Annie Lambert
Les Juifs en Bretagne : 5e-20e siècles

ACHETER EN LIGNE

Henriette Asséo Henriette Asséo
Les Tsiganes. Une destinée européenne

ACHETER EN LIGNE

Paul Schaffer Paul Schaffer
Als ich in Auschwitz war - Bericht eines Überlebenden (Le soleil voilé - Auschwitz 1942-1945 ; en langue allemande)

ACHETER EN LIGNE

 AACCE AACCE
Les Juifs ont résisté en France (1940-1945)

ACHETER EN LIGNE

 Fondation pour la Mémoire de la Déportation Fondation pour la Mémoire de la Déportation
Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 - 4 volumes

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Marie-Christine Hubert Marie-Christine Hubert
Emmanuel Filhol
Les Tsiganes en France - Un sort à part (1939-1946)

ACHETER EN LIGNE

Pierre Copernik Pierre Copernik
Abcdaire de la résistance

ACHETER EN LIGNE

Jérôme Lucas Jérôme Lucas
Un canton breton en 1939-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Douarnenez en 1939-1945

Texte pour ecartement lateral
Code postal : 29100
Gentilé : Douarnenistes ou Douarnesien(ne)s
Sous-préfecture : Douarnenez
Regroupe depuis 1945 :
Douarnenez, Ploaré, Pouldavid-sur-Mer, Tréboul

- Finistère
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Douarnenez en 1939-1945
Vue du port du Rosmeur
source photo : Par LPLT — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15907362
crédit photo : D.R.

Voir l'histoire du département du Finistère
Histoire

La commune des Douarnenistes

Douarnenez est une commune du Finistère.

Tréboul (29283), Ploaré (29164) et Pouldavid-sur-Mer (29223) ont été rattachées à Douarnenez (29046) par un arrêté préfectoral du 14 juin 1945.

Lors du recensement de 1936, la commune comptait 10 556 habitants et 20 564 en 1946.

17/11/2021

[Compléter l'article]

La ville rouge

Daniel Le Flanchec, maire communiste de 1924 à 1940. C'est à cette époque que Douarnenez gagne son surnom de "Ville rouge". 

17/11/2021

[Compléter l'article]

La Seconde Guerre mondiale

Les victimes de la Seconde Guerre mondiale originaires de Douarnenez furent nombreuses : le monument aux morts porte les noms de 53 combattants morts pendant les deux campagnes de 1939-1940 et de 1944-1945 ; il faut y ajouter 9 marins morts à Mers el-Kébir, 7 soldats morts dans les Territoires d'Outre-Mer. De nombreux marins-pêcheurs furent victimes de la guerre : parmi eux, les 18 victimes du Regina Pacis, coulé par les Allemands dans le passage du Fromveur le 28 avril 1941, les 18 victimes du Sapigneul coulé par les Allemands le 6 septembre 1941, les 16 victimes du Sainte-Thérèse, coulé par les Allemands dans le raz de Sein le 10 novembre 1941 ; 9 autres-marins pêcheurs ont été tués à des dates diverses.

Jean Lesteven, Jean Lesteven, né le 14 octobre 1877 à Douarnenez, est mort le 15 février 1945 au camp de concentration d'Orianenbourg.

Le 30 juin 1943, le palangrier Mam-Doue de Douarnenez fut vers 12h45 mitraillé par deux avions anglais alors qu'il se livrait à la pêche entre Ouessant et le phare d'Ar Men : deux marins furent tués et deux autres blessés1.

Le 22 avril 1944, Robert Tricard, un commerçant brestois, est tué par une patrouille allemande alors qu'il circulait après l'heure du couvre-feu2.

Le 8 juin 1944 l'équipage du chalutier Joannes Baptista, de Douarnenez, sauva 47 marins allemands, leur sous-marin (qui avait pourtant attaqué le chalutier peu avant) ayant été coulé par un bombardier américain.

Le 5 août 1944 un avion britannique, Dark Victor, un Avro Lancaster, un bombardier de la Royal Air Force qui participait au bombardement de la base sous-marine de Brest s'abîme en Baie de Douarnenez ayant été abattu par la flak allemande le 5 août 1944 ; trois des aviateurs furent tués (Reginald Pool, William Wait, Robert Welch) et inhumés dans le carré militaire du cimetière de Douarnenez, quatre autres survécurent dont trois furent cachés par des résistants3

17/11/2021
Lien : Wikipedia

[Compléter l'article]

La libération de la ville

Le vendredi 4 août 1944 dès le matin, la fausse nouvelle de la libération de Quimper parvient à Douarnenez ; spontanément de nombreux habitants se mirent à pavoiser leurs fenêtres aux couleurs alliées. Les FFI de Douarnenez prennent le contrôle du siège de la douane allemande installée dans les locaux de la Vallombreuse et des barricades sont construites à Ploaré. Des combats faisant plusieurs victimes ont lieu en début d'après-midi aux alentours de la place Paul-Stéphan.

Le lendemain, les Allemands reprennent le contrôle de Ploaré en dépit de bombardements alliés et prennent en otage une vingtaine de personnes dont les maires de quelques communes avoisinantes et menacent de les fusiller.

Les Allemands brûlent sept maisons le 6 août 1944 du 71 au 85, rue Jean-Jaurès, tuant François Le Friant et François Trellu, tous deux âgés de 17 ans4 et quittent finalement la ville le 8 août 1944 après avoir fait exploser leurs stocks de munitions, ce qui fit voler en éclats toutes les vitres du groupe scolaire de Ploaré ainsi que les vitraux de l'église paroissiale5.

Les FFI de Douarnenez contribuèrent ensuite aux combats pour la libération du Menez-Hom, de la presqu'île de Crozon, de Beuzec-Cap-Sizun, de Lesneven, etc. 

17/11/2021
Lien : Wikipedia

[Compléter l'article]

Les camps et les lieux d'internement du Finistère

Camp d'Audierne 29770 Audierne
Camp de Coray 29370 Coray
Camp de Lanniron Frontstalag 135 29000 Quimper
Frontstalag 135 Quimper 29000 Quimper
Prison Saint-Charles 29000 Quimper

Les lieux de sauvetage du Finistère

Si vous connaissez des lieux de sauvetage dans le département, merci de nous les signaler par mail.

Maires de Douarnenez

Daniel Le Flanchec   (1924-1940) (1888-1944) PCF
Eugène Carn   (1940-1943)
Georges Camille Reaud   (1943-1944)
Joseph Pencalet   (1944-1945) PCF
Yves Caroff   (1945-1949) PCF


Familles réfugiées à Douarnenez [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.


2 Familles arrêtées (Douarnenez) [Compléter]
1944
Famille Hervé - Jacques, 38 ans, né le 5 février 1905 à Paris, son épouse Jeanne, 38 ans, née Geismar le 12 mars 1905 à Paris et leur fils Jean-Michel, 11 ans, né le 29 mai 1932 à Paris, tous trois de nationalité française, habitaient dans le quartier de Tréboul à Douarnenez. Arrêtés parce que Juifs, ils sont déporté sans retour par le convoi n° 67 de Drancy vers Auschwitz le 3 février 1944.
Déportation :
03/02/1944   convoi no 67

1942
Famille Krouto - Jacob, 60 ans, né le 19 septembre 1882 à Odessa (Russie) et son épouse Eugénie, 55 ans, née Mass, le 1er décembre 1886 à Odessa, résidaient à Douarnenez. Arrêtés parce que Juifs, ils sont déportés sans retour par le convoi n° 40 de Drancy vers Auschwitz le 4 novembre 1942.
Déportation :
04/11/1942   convoi no 40

Chronologie [Ajouter]

02/11/1940 - Le gouvernement de Vichy révoque 3 préfets et les places en disponibilités. M. Jouany, préfet d'Ille-et-Vilaine, M. Moulin, préfet d'Eure-et-Loir, et M. Morel, préfet dans les Hautes Alpes.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Douarnenez sur Wikipedia 
2 Miliciens contre maquisards (Essai publié aux éditions Ouest-France en 2010 et réédité en collection de poche. Résumé disponible sur le site de Françoise Morvan http://francoisemorvan.com/histoire/miliciens-contre-maquisards-ou-la-resistance-trahie/ )
3 39-45 Redon sous l'occupation ( Après le départ des Anglais et l’extraordinaire épisode des frigos de Baccarat, les troupes allemandes débarquent à Redon le 21 juin 1940, soit une semaine après leur entrée dans Paris.
Notre petite ville croule sous l’afflux des refugiés qui sont accueillis au camp de la Rive, un ensemble de dix baraques recouvertes de tôles. Dès l’été 1940, de nombreuses divisions allemandes s’établissent dans la ville. Les châteaux, les hôtels particuliers, les écoles deviennent des lieux de cantonnement. La population redonnaise cohabitera, tant bien que mal, avec l’occupant germanique. Toutefois, dans l’ombre, les premiers résistants redonnais mèneront le combat au péril de leur vie, en participant à des actions périlleuses contre l’ennemi. Pourtant nombreux seront ceux qui tomberont et seront déportés en Allemagne avec peu d’espoir pour certains d’en revenir.
Ce livre retrace l’histoire de ces 4 longues années d’occupation au travers de nombreux témoignages, de plans et de photos inédites.
Préface Général Georges PHILIPPOT )
4 Un canton breton en 1939-1945 (Vous trouverez des extraits audio de témoignages d'anciens qui ont vécu la guerre 39-45 en Centre-Bretagne. L'un des témoignages évoque l'aide apportée par le secrétaire de mairie de Plouguenast à deux familles juives.
Plus de 200 témoignages ont été collectés à l'échelle d'un canton rural pour l'écriture du livre "Un canton breton en 1939-1945. Plouguenast". Une véritable immersion dans la vie de l'époque. 2013)

Notes

- 1 - Éric Rondel, La Bretagne bombardée, 1940-1944, éditions Ouest et Cie, 2011.
- 2 - Éric Rondel, Crimes nazis en Bretagne (septembre 1941 - août 1944), Astoure éditions, 2012
- 3 - Le Télégramme de Brest et de l'Ouest du 5 août 2019.
- 4 - Le Télégramme de Brest et de l'Ouest, n° du 6 août 2019.
- 5 - Michel Mazéas, Quatre jours en août, cité par Domitille Fautonnier, "Récit de la Libération", journal Le Télégramme no 21800 du 8 août 2015.

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


***  Anna HOMO née KERZULEC. Décédée en 1944 Déposée le 04/08/2019

    Je recherche des personnes pouvant me fournir des renseignements à propos de ma tante Anna HOMO, née KERZULEC, exécutée par les Allemands à Saint-Ségal le 23 juillet 1944.
    Elle a été arrêtée dans la métairie du château de Toulencoat (Rosnoën) le 21 juillet 1944.
    J'aurais aimé savoir si sa mort a laissé des traces dans le souvenir de certaines personnes.
    Je cherche à reconstituer les circonstances qui entourent sa mort
    [répondre]
Répondue le 09/08/2021
    Bonjour,
    Je n'ai pas lu tout l'ouvrage, mais le nom de votre parent figure dans l'index, si ça peut vous aider.
    http://excerpts.numilog.com/books/9782851860224.pdf
    Cordialement,
    Gérard
     

***  recherche d'information et de documents Déposée le 19/02/2019

    Je recherche des Résistants et des documents.Pour que le devoir de mémoire continue.
    J'ai créé et mis en ligne un Magazine des Résistants.Me contacter
    [répondre]
Répondue le 13/01/2020
    J'ai, en effet, quelques documents, concernant un résistant de Quimperlé 29300. 

***  Ma grand-mère Germaine Péron Déposée le 31/01/2016

    Bonsoir ma grand-mère Germaine Péron avait une boucherie pendant la guerre à Plouvorn et elle collaborait avec les allemands , elle a même envoyé une liste de résistants à Morlaix , elle aurait du être fusillée mais elle a été jugée à la libération et condamnée à la prison entre 1945 et 1950 à Rennes . Si quelqu'un de vous avait un article, une preuve de tout cela un petit renseignement cela me ferait plaisir car je viens de découvrir à 54 ans la vie de mes grand-parents merci d'avance CORDIALEMENT [répondre]
Répondue le 04/01/2019
    bonjour. mon père m'a parlé de votre grand mère. Il était résistant sur Plouvorn et le 20 juillet 1944 a eu lieu la raffle de Croas ar Born sur dénonciation d'une charcutière de Plouvorn.
    Cordialement.
     
Répondue le 04/01/2019
    Bonjour
    Vous êtes bien courageux.....
    Il vous suffit d'aller aux AD de votre département (fond préfecture) il y a déjà un début de piste (enquete dans dossier d'épuration) et autres éléments.
    Vous êtes sur de vouloir savoir...
    Faites vous aider par le personnel des AD.... et faites vous accompagner par un ami... un membre de votre famille... n'y allez pas seul...
    bon courage à vous

    sylvie CHEVALIER
     


Page réalisée avec le soutien de  Lhoumeau

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2022