Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
698 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
702 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4147 Justes de France
920 résistants juifs
11251 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1258 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Indre-et-Loire

Région :
Centre-Val de Loire
Département :
Indre-et-Loire

Préfets :
(11/1940 - 11/1941) Préfet d'Indre-et-Loire. Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
R. Vivier
(1944 - 1948)
Camille Vernet
(1936 - 1940) Préfet d’Indre-et-Loire (1884-1957)
Jean Roussillon
(16/08/1940 - 31/07/1943) Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1896-1970)
Pierre Berger
(1941 - 1942) Pierre Jean Berger, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Jean Tracou
(1941 - 1944) Préfet d'Indre-et-Loire
Antoine Lemoine
(01/05/1942 - 1943) Antoine Jean Marcel Lemoine, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
René Rivière
(Jan. 1943 - 1943) René Édouard Rivière, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
Charles Donati
(01/08/1943 - 10/08/1944) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région d'Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayence, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (né en 1891)
Michel Debré
(10/08/1944 - 01/04/1945) Michel Debré dit Jacquier, Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1912-1996)
Alain Savary
(01/04/1945 - 11/05/1945) Commissaire de la république de la région d’Angers (Loire-Inférieure, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et la partie occupée de l'Indre-et-Loire) (1918-1988)
Marc Freund-Valade
(11/09/1943 - 10/05/1944) Marc Paul Freund dit Freund-Valade, Préfet de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)
André Fourcade
(10/05/1944 - 06/1944) André Fourcade dit Vergnaud, Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne), arrêté par la Gestapo en juin 1944, fusillé à Buzet-sur-le-Tarn le 17 août 1944
Fernand Musso
(1944 - 1944) Préfet d'Indre-et-Loire. Révoqué et emprisonné à la Libération
Paul-Robert Vivier
(01/09/1944 ) Préfet d'Indre-et-Loire de la Libération
Pierre Boursicot
(23/10/1944 - 1946) Commissaire régional de la République de la région de Limoges (Corrèze, Creuse et Haute-Vienne et les parties non-occupées de la Charente, du Cher, de la Dordogne, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire et de la Vienne)

À lire, à voir…

Jacques Cukier Jacques Cukier
L'éclipse

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Jacques Fijalkow
Histoire régionale de la Shoah en France : Déportation, sauvetage, survie

ACHETER EN LIGNE

Alain-André Bernstein Alain-André Bernstein
Gardez mon fils près de vous

ACHETER EN LIGNE

Francine Fellrath Francine Fellrath
Plaques et stèles commémoratives, 1939-1945, en Indre-et-Loire

ACHETER EN LIGNE

Jean-Gilles Dutardre Jean-Gilles Dutardre
L’abbé Henri Péan, chef méconnu de la résistance en Touraine

ACHETER EN LIGNE

Georgette Guéguen-Dreyfus Georgette Guéguen-Dreyfus
Résistance Indre et vallée du Cher

 

Sophie Paisot-Beal Sophie Paisot-Beal
Roger Prévost
Histoire des camps d'internement en Indre-et-Loire : 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Frédéric Auger Frédéric Auger
Louis Auger
André Guédé
Bernard Heude
Simon Ostermann
Sologne et Solognots dans la Seconde Guerre mondiale

 
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Henri Péan

Père Henri Péan
Texte pour ecartement lateral

Draché 37800 Indre-et-Loire
Date de naissance: 1901-1044 (Blois)
Arrestations: 13/02/1944
Réseau de sauvetage : Goupille André
Goupille Jean
Goupille Élisabeth
Goupille Louis
Goupille Pierre
Métais Odette
Profession: Curé de Draché, Maillé et La Celle-Saint-Avant
Qualité: Résistant
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Henri-Pean
Père Henri Péan
source photo : Arch.
crédit photo : D.R.
Histoire
L’abbé Péan est nommé curé de Draché en 1930, avec charge de desservir Maillé et La Celle-Saint-Avant.

Il est incorporé en avril 1940 comme artilleur à Nantes et fait prisonnier. Après quelques mois de captivité il est libéré comme malade début 1941.

Il décide de résister et nuire à l'occupant par tous les moyens.

Draché, à proximité de la zone occupée et de la ligne de démarcation, lui offre l'occasion de s'opposer à l'occupant et de secourir les persécutés. Il taille plusieurs brèches dans la ligne de démarcation.
Curé le jour, il aide la nuit un grand nombre de personnes, prisonniers, évadés, Juifs traqués, aviateurs alliés... à passer la ligne de démarcation et les accueillent dans son presbytère.

Il entre dans réseau Vengeance en mars 1943. Il est également affilié aux réseaux Libération-Nord, Marie-Claire, Marie-Odile et au groupe Jade-Amicol de l'État-major interallié.

Il a pratiqué la résistance sous toutes ses formes : évasion de prisonniers, passages clandestins de la ligne de démarcation, service de renseignements, hébergement d’agents secrets, rapatriement d’aviateurs alliés, fabrication de fausses cartes, camouflage des réfractaires du STO, parachutages, etc.

Il est nommé responsable départemental de l'Indre-et-Loire en septembre 1943.
Il "travaille" avec la famille Goupille et les scouts de Tours (dont Jacques Borgnet).

Arrêté le 13 février 1944 par des Français et remis à la Gestapo alors qu'il venait de terminer son office à La Celle-Saint-Avant, il est emmené à la prison de Tours où il sera torturé à mort.
Il meurt le 28 février 1944 sans avoir dénoncé un seul de ses camarades.

France-Soir du 3 septembre 1945 citait un propos de Clara Knecht, la sadique tortionnaire de la Gestapo, en un jour de vantardise : "C’est moi qui ai “crevé” le curé de Draché."

12/02/2010

[Compléter l'article]

Henri Péan , grand résistant

L'abbé Henri Péan, curé de Draché, prisonnier libéré en 1941 organise immédiatement un réseau de passage de la ligne de démarcation.
Engagé au réseau Vengeance en mars 1943, organise dix groupes francs, et met sur pied une équipe de parachutages.
Nommé en septembre 1943 responsable départemental de l'Indre-et-Loire, il organise le recrutement et le groupement des éléments du réseau.
Arrêté le 13 février 1944 par la Gestapo, torturé â la prison de Tours où il meurt le 28 février 1944 à la suite des sévices subis.

Ces lignes sont loin de nous donner une idée complète de l'activité de l'abbé Péan.

En outre du réseau Vengeance, il était affilié aux réseaux Libération-Nord, Marie-Claire, Marie-Odile et au groupe Jade-Amicol de l'État-major interallié.
Dés sa libération en 1941, il a pratiqué sans arrêt, avec un dévouement admirable, une capacité peu commune de travail la résistance sous toutes ses formes : évasion de prisonniers, passages clandestins, juifs et autres de la ligne de démarcation, service de renseignements, hébergement d'agents secrets, rapatriement d'aviateurs alliés, fabrication de fausses cartes, camouflage de réfractaires du STO, parachutages, etc.
Trois, années sur les routes, de jour et de nuit, par tous les temps, souvent 30 kilomètres à pied ou 100 kilomètres en vélo, trois années de fatigues inouïes et de continuelles alertes, 2.000 personnes au moins, secourues, parachutages, tout cela, et bien d'autres exploits, que nous ignorons.

08/02/2010
Auteur : Jean Gilles Dutardre

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.



Autres articles parus dans le site de l'AJPN

1 Témoignage de l'abbé Henri Dupont, du diocèse de Tours (Témoignage de l'abbé Henri Dupont, du diocèse de Tours et rapport sur le service religieux dans le Camp d'Oranienburg près de Berlin, demandé par le pape Pie XII à l'Abbé Henri Dupont du diocèse de Tours. )

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Le curé de Draché, un pur de la Résitance (Le réseau Turma Vengeance, réseau de renseignement, d'évasion et d'action de la Résistance. Biographie très complète du père Péan, rédigée par l'abbé Joseph Perret, curé de Luynes en décembre 1948. )
2 Site Communal (Site officiel de la Mairie de Draché )
3 A Bléré, la ligne de démarcation est toujours dans les mémoires (Cet article résume bien la position de Bléré et le role heroique de ses habitants Journal La Nouvelle République. 25 Aout 2007 )
4 L'abbé Henri Péan Chef méconnu de la Résistance en Touraine (Le curé de Draché à partir de 1930 sous l'occupation, l'âme de la résistance en Sud Touraine et Nord de la Vienne.
144 pages format 16x23cm 60 illustrations (inédites pour la plupart) ISBN : 978-2-914818-49-0 )
5 Honneur à des résistants (résistants à Esvre et déportation en camps de la mort. )
6 bombardements à Beaujardin Tours (Chateau de Beaujardin à Tours , bombardements. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018