Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
736 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4160 Justes de France
920 résistants juifs
11388 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1265 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Lozère

Région :
Occitanie
Département :
Lozère

Préfets :
(27/09/1941 - 22/08/1944)
Charles Daupeyroux
(18/07/1939 - 27/09/1941) Préfet de la Lozère
Pierre Olivier de Sardan
(1941 - 1942) Préfet de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales)
Alfred Hontebeyrie
(11/10/1942 - 16/07/1944) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet de l'Hérault et de la région de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault, Lozère et Pyrénées-Orientales) (1895-1969)
Henri Cordesse
(22/08/1944 - 24/09/1946) Préfet de la Lozère

À lire, à voir…

Henri Cordesse Henri Cordesse
Histoire de la résistance en Lozère 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Lucie Audrix


Dossier Yad Vashem : 532
Remise de la médaille de Juste : 08/07/1969
Sauvetage : Florac 48400 - Lozère
Profession: Femme au foyer
Religion : Catholique
Nom d'épouse: Audrix
Date de naissance: 15/06/1881 (Florac)
Date de décès: 15/07/1968 (Versailles)
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Lucie-Audrix
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Ernest Audrix*, industriel à la retraite, et son épouse Lucie Audrix*, habitent à Florac, dans le département de la Lozère.
Un grand nombre de clandestins, républicains Espagnols exilés, brigadistes, Juifs et antifascistes pourchassés par Vichy sont accueillis en Lozère, traditionnellement considérée comme terre de refuge. Elle avait en effet caché les protestants persécutés par Louis XIV.
Dès 1941, les Lozériens entreprennent de cacher et de protéger des réfugiés politiques et des Juifs. En novembre 1942, Jacob Barosin (1906-2001), peintre juif allemand réfugié à Florac, aborde Ernest Audrix* lors d’une promenade dans les rues de la ville, et lui demande s’il a connaissance d’une chambre disponible dans le quartier.
Jacob Barosin, avec sa femme Sonia, violoniste, durent s’enfuir lors des rafles multipliées dans le sud de la France (dont la première eut lieu à Palavas le 26 aout 1942). En effet, Pierre Laval, alors au pouvoir en tant que chef du gouvernement de Vichy depuis le 18 avril 1942, avait accepté de livrer aux Allemands 10 000 Juifs résidant en zone libre.
Ernest Audrix* de manière directe, demanda à Jacob Barosin si ce dernier était Juif. Celui-ci, assez indigné d’une telle entrée en matière répliqua : "On ne posait jamais ce genre de questions avant l’arrivée des Allemands".
Ernest Audrix*, conscient du manque de délicatesse dont il avait fait preuve s’expliqua : "Je vous demande pardon, je voulais seulement vous montrer que nous tous qui vivons ici sommes prêts à faire le maximum pour aider les Juifs".
Ernest Audrix* disait vrai, Florac était véritablement une enclave de sauvetage, tandis qu’une partie des habitants s’investissaient de manière active dans le sauvetage et la protection des Juifs, les autres optaient pour la discrétion, en évitant de se manifester.
Lors de l’hiver 1943, c’est encore à Florac, qu’à la venue des vacances de Noël, alors que les internats fermaient ; que les Eclaireurs Israélites ouvrent un camp scout afin de cacher les enfants l'espace de deux semaines, avec l'aide bienveillante du Préfet.
Ernest Audrix*, alors âgé de plus de soixante-ans, n’hésita pas à accueillir Jacob Barosin chez lui, alors même qu’il se logeait à proximité de la gendarmerie.
En février 1943, en tant que Juif étranger dépourvu de titre de résidence, Jacob Barosin fut arrêté. Interné au camp de Gurs dans les Pyrénées, il parvint à s’en échapper et revint à Florac. Il y retrouva sa femme, Sonia, installée chez Ernest* et Lucie Audrix, qui avaient aménagé une chambre à sa disposition dans leur appartement.
Cependant, les Audrix* craignant que Jacob et Sonia Barosin ne soient découverts, les mirent en contact avec Fleur Gall*, épouse d’André Gall*. qui les mena chez Simone Serrière* à Montméjean, en pleine montagne.

Les habitants du village s'aperçurent rapidement qu'un couple juif était caché là et les Barosin durent chercher un nouveau refuge.
Ils se tournèrent vers de vieux amis, Boris* et Paulette Guervit*, habitant Paris, et leur envoyèrent une carte postale ainsi libellée : "Nous sommes malades et alités, nous souhaiterions vous voir et aller vivre dans un endroit où le climat convient mieux à notre mauvaise santé". Dans la semaine, Paulette Guervit*, suivie peu après par son mari, arriva à Montméjean avec de faux papiers pour les Barosin.
Le 1er septembre 1943, Boris Guervit* accompagna Jacob à Paris et le conduisit chez la mère de Paulette*, Mme Malet, à Soisy-sous-Montmorency. Une fois ce voyage mené à bonne fin, Boris* contacta sa femme Paulette* et lui annonça qu'elle pouvait à son tour escorter Sonia à Paris.
Sonia et Jacob furent cachés dans une petite pièce de l'appartement de Mme Malet. Le quartier fourmillait d'agents allemands, de policier français et d'agent secrets.
Paulette Guervit* s'occupa de ses amis, leur apportant du ravitaillement.
Ce n'est qu'après la guerre qu'ils furent en mesure de rembourser ces dépenses.
Ils vécurent sous son toit pendant près d'un an, jusqu'à la Libération de Paris.

Les Barosin eurent la vie sauve et restèrent en contact avec Ernest* et Lucie Audrix et Boris* et Paulette Guervit* après la guerre.
En 1947, les Barosin émigrèrent aux États-Unis.

Le 8 juillet 1969, Yad Vashem a décerné à Ernest* et Lucie Audrix et à Boris* et Paulette Guervit* le titre de Justes des Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



 

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Le site d'Anny Bloch (A lire, entre autres : le refuge cévenol (1940-1944), hommage aux habitants de Vialas et hommage au pasteur Boegner*, 22 août 2012 )
3 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
4 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
5 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
6 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
7

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019