Soutenez le travail de l'AJPN Chers lecteurs, vous êtes très très nombreux à utiliser l'AJPN et nous vous en sommes reconnaissants ! MAIS... AUJOURD'HUI NOUS AVONS BESOIN DE VOUS. Si vous acceptez de nous faire un don ouvert à crédit d’impôts, nous pourrons continuer ce travail. Par avance merci.
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
772 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
710 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4171 Justes de France
920 résistants juifs
11803 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1270 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Tarn

Région :
Occitanie
Département :
Tarn

Préfets :
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Ruth Kapp Ruth Kapp
Tu t'appelles Renee

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Léopold Rousseaux


Père Rousseaux
Dossier Yad Vashem : 11863
Remise de la médaille de Juste : 23/11/2010
Sauvetage : Campagnac 81140 - Tarn
Profession: Enseignant et aumônier
Qualité: Résistant
Religion : Catholique
Date de naissance: 06/04/1897 (Belgique)
Date de décès: 29/12/1966 (Belgique)
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Leopold-Rousseaux
L'abbé Léopold Rousseaux
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Leopold-Rousseaux
Abbé Rousseaux
source photo : Yad Vashem Photo Archive
crédit photo : D.R.
Notice

Durant la Seconde Guerre mondiale, l'abbé Léopold Rousseaux*, curé de campagne à Campagnac met en place des réseaux de sauvetage des Juifs, en direction de l’Espagne et va sauver plusieurs juifs sont Irène et Diana Dudelczyk, née en 1924, Roland Zissu, Mendel Landau et Jean Joseph.

Né en 1897 en Belgique, il entra en religion en 1921.
Professeur de français dans un collège religieux et aumônier de jeunesse ouvrière, il dut quitter précipitamment son pays, fiché aux renseignements allemands pour ses idées progressistes.
Accompagné de sa mère, l’exode le porta à Campagnac où il se mit à la disposition du diocèse d’Albi. Il fut d’abord envoyé à Tonnac puis nommé curé de Campagnac en 1941. Il avait alors 44 ans.
Chaleureux et généreux, il exerça son ministère sacerdotal au service de tous, animant chorale, fêtes et veillées dans le respect des idées d’autrui et toujours proche des affligés. Admiré et aimé, il lui fut beaucoup rendu lorsqu’il s’engagea dans l’action résistante.
Responsable départemental de Jeunesse d’Action Catholique, son champ d’action s’étendit. Il noua de nouvelles relations et entra en contact avec Lucien Flour pour se lier à la Résistance locale dès fin 1942.
En décembre 1943, il donna son adhésion au maquis d’Ornano créé en août sur Penne, fournissant renseignements, vivres et recrues. Le maquis décimé par une attaque allemande en mars 1944, il se consacra entièrement à la Résistance gaillacoise.
Vendôme le nomma aumônier du groupe, chargé des renseignements, liaisons et relations avec les autorités administratives résistantes du département et du recrutement. Mais ses actes de Résistance civiles prédominèrent.
Campagnac devint relais-filière de l’Intelligence Service, homologué par Londres, direction l’Espagne. (Archives militaires de Grande-Bretagne).
Ainsi, au fil des mois de 1943-1944, "sa maison servit de refuge à des centaines de Belges et Français évadés, résistants recherchés et juifs en grand danger. Il établit lui-même 120 fausses cartes d’identité, cacha de nombreux Israélites dans des fermes amies, faisant passer en Espagne ceux qui le lui demandaient. Fin 1943, vingt-deux étaient sous sa protection". (Archives militaires de France)
Comme beaucoup, il garda secrètes ses activités résistantes, considérant qu’il n’avait fait que son devoir. La chance permit de retrouver soixante ans après quelques survivants et descendants qui, par leurs témoignages écrits, justifièrent le titre de Juste.

Parmi ses nombreuses activités pendant la guerre, le Père Léopold Rousseaux* sauva beaucoup de familles juives en danger, soit en les prévenant d’arrestations imminentes ou en les aidant à trouver des caches dans différents endroits. Une de ces familles était les Dudelczyk qui venaient de Paris. Ils avaient fui la capitale en 1942 après la rafle du Vél d’Hiv avec leur fille Diana née en 1924. Ils étaient arrivés à Gaillac, où ils trouvèrent un petit logement à louer et ils vécurent là sous leur véritable identité de 1942 à 1944, en grande partie grâce au Père Léopold Rousseaux*, qui les cacha chez lui à plusieurs reprises quand ils se sentaient en danger. Il les prévenait à chaque fois qu’il entendait des rumeurs d’arrestations dans la région et se débrouillait pour trouver un hébergement aux parents de Diana.
Diana Dudelczyk se souvient être restée dans la maison du Père Léopold Rousseaux* avec la mère du prêtre qui la considérait comme sa petite-fille. Le Père Léopold Rousseaux* prit en charge les Dudelczyk pendant plus de deux ans, leur apportant tout ce dont ils avaient besoin au quotidien.
Il aida également les Landau, les Jean et les Zissu.

Après la Libération, l’abbé souscrit un engagement dans le 54ème Groupe d’Artillerie de l’Air dont il devint l’aumônier et le rédacteur du journal. Le régiment dissous en février 1946, il rentra dans le rang et reprit un poste d’enseignant à l’Athénée Royal de Tournai.
Mais, sans la complicité tacite de la population de Campagnac, jamais l’abbé n’aurait pu mener ses actions de Résistance. "Les rapports confidentiels approuvaient le choix du village de Campagnac (Tarn) qui offrait une grande sécurité vu le dévouement et la grande discrétion de ses habitants". (Commandant Raynouard. Archives militaires. France)
Décédé en 1966, l’abbé, n’ayant pas de parenté, fut inhumé dans le caveau familial où son nom n’a pu être gravé.1

Le Père Léopold Rousseaux* a reçu de nombreuses décorations : Chevalier de l'Ordre de Léopold, Croix de guerre Française avec Palme, Croix de la libération, Croix de la Résistance civile, Croix du Combattant Les habitants des deux villages gardent encore un souvenir vivace de cet homme généreux et chaleureux. Parallèlement il faut remarquer qu'à l'église Saint Euzèbe de Campagnac, la crèche de Noël qui se visite est le cadeau que l'abbé Rousseaux avait offert aux habitants du village.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Rescue Story

Father Léopold Rousseaux was born in 1897 in Belgium. He became a priest in 1921 and taught in a religious high school. During the time he was a teacher, he was known for his advanced ideas: he taught his students to think for themselves and encouraged them to learn, to gain knowledge of new things, to be responsible, and to develop mutual understanding. Since his methods were not always well accepted by the church, he became distant from the ecclesiastical norms. He was sent to Lessines, where his mother joined him after the death of his father. There, in 1940, he received a warning that his name was on the Gestapo’s blacklist and that he should flee Belgium immediately and disappear.
Father Rousseaux fled with his mother to France and settled in Campagnac, where they had a relative who was also a priest. There, Father Rousseaux began taking care of the many fugitives from Belgium, helping them as much as he could. In 1941 he joined the Resistance in Campagnac, and the rumor about his ability to help began to spread.
Father Rousseaux used all of his contacts to assist the persecuted who turned to him for help: he made arrangements for different hiding places, gave people false identity papers, supplies, and food, and helped many to cross the border into Spain. He managed to get an official stamp of the Vichy regime from the Belgian consul in Sète, which allowed him to falsify papers. Among his many activities during the war, Father Rousseaux saved many Jewish families in danger, either by warning them of upcoming arrests or by helping them hide in different places.
One of those families was the Dudelczycs from Paris. They fled the capital in 1942 with their daughter, Diana (b. 1924), after the Vel d’Hiv roundup. They arrived in Gaillac, where they found a small place to rent, and they lived under their real names and identities from 1942 to 1944, mainly thanks to Father Rousseaux, who sheltered them in his home a few times when they sensed danger. He warned them every time he heard rumors about arrests in the neighborhood and managed to find shelter for Diana’s parents. Diana recalls being at Father Rousseaux’s house and knowing his mother, who always treated her like a granddaughter. Father Rousseaux took care of all the Dudelczycs’ needs for more than two years, bringing them supplies and food.
He is also mentioned in Mendel Landau’s testimony to Yad Vashem: “I was myself, with my family, saved by him; we owe him our lives.”
After the war Father Rousseaux went back to Belgium. He passed away in 1966, but his generosity, courage, and actions during the war to help and save every single person who turned to him are remembered until today.

On November 23, 2010, Yad Vashem recognized Léopold Rousseaux as Righteous Among the Nations.

28/11/2017
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Léopold Rousseaux
Diana Dudelczyk
Irène Dudelczyk
Joseph Jean
Mandel Landau
Roland Zissu

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Le sauvetage des juifs 1941-1944 (Paul et Suzanne Haering) (A travers des photos d'époque et de bouleversants témoignages, ce site vous emmène en France dans la région du Tarn, et plus particulièrement autour de Carmaux entre 1941 et 1944, pendant l'occupation allemande.
Durant cette période, le pasteur Paul Haering et sa femme Suzanne vont soustraire plusieurs dizaines d'enfants juifs aux rafles de Vichy et les protéger d'éventuelles dénonciations, avec l'aide du Pasteur Albert Delord, organisant plusieurs colonies de vacances dans la région au risque d'être pris et fait prisonniers...

)
3 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
4 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
5 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
6 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
7

Notes

- 1 - Article de Bernard Charles paru dans le Bulletin de l’Association Pour Perpétuer le Souvenir des Internées des Camps de Brens et de Rieucros, n° 1, 2011.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019