Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
691 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
696 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4148 Justes de France
920 résistants juifs
10995 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1250 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Eure-et-Loir

Région :
Centre-Val de Loire
Département :
Eure-et-Loir

Préfets :
Jean Moulin
(21/01/1939 - 02/11/1940) Préfet d'Eure-et-Loir
Charles Donati
(02/11/1940 - 14/11/1941) Charles Guérin Joseph Louis Donati (né en 1891)
Pierre Le Baube
(14/11/1941 - 24/01/1944) Préfet d'Eure-et-Loir
Jacques Moranne
(25/06/1940 - 1942) Jacques Alexandre Moranne, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre) (1901-1982)
Jacques Bussière
(25/11/1942 - 1944) Jacques Félix Bussière, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre)
René Serre
(24/01/1944 - 02/03/1944) Préfet d'Eure-et-Loir
Angelo Chiappe
(06/02/1944 - 08/1944) Ange Marie Pascal Eugène Chiappe, Préfet régional d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre). Arrêté à la Libération, il est fusillé le 23 janvier 1945. (1889-1945)
Jean Chadel
(02/03/1944 - 11/01/1947) Préfet d'Eure-et-Loir
André Mars
(1944 - 1946) Commissaire régional de la République d’Orléans (Eure-et-Loir, Loiret et Loir-et-Cher et les parties occupées du Cher et de l'Indre) (1896-1957)

À lire, à voir…

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Georgette Guéguen-Dreyfus Georgette Guéguen-Dreyfus
Résistance Indre et vallée du Cher

 

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Frédéric Auger Frédéric Auger
Louis Auger
André Guédé
Bernard Heude
Simon Ostermann
Sologne et Solognots dans la Seconde Guerre mondiale

 

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Jacques Cukier Jacques Cukier
L'éclipse

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Jacques Fijalkow
Histoire régionale de la Shoah en France : Déportation, sauvetage, survie

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Juliette Mathurin


Dossier Yad Vashem : 9278
Remise de la médaille de Juste : 2001
Sauvetage : Brou 28160 - Eure-et-Loir
Nom d'épouse: Mathurin

Date de décès: 1994
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Juliette-Mathurin
Juliette* et Georges Mathurin*
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Juliette* et Georges Mathurin* résidaient avec leurs quatre enfants, Robert, Ida, Yvette et Monique âgés à l'époque de 14 ans, 12 ans, 10 ans et 4 ans, route de Frazé à Brou (Eure-et-Loir). Georges Mathurin* qui était maçon et Juliette*, nourrice, vivaient dans des conditions très modestes, dans un deux pièces et cuisine tout en longueur, sans salle d'eau et avec les WC dans la cours.
Ils recueillirent dans ce lieu une soixantaine d’enfants juifs...

Début 1943, ils accueillirent trois enfants juifs, Joseph Drzymalkowski, 7 ans, et ses deux sœurs, Odette et Suzanne, de 5 et 4 ans.
Avant la guerre, la famille habitait 7, passage Saint-Sébastien à Paris, dans le 11e arrondissement.
Leur père, Abraham, né le 16/12/1899 à Zarnow (Pologne), cordonnier de chaussures de luxe, résistant, avait été arrêté et interné à Mantes et sera tué sous les bombardements à Mantes peu avant la Libération. Leur mère, Sura-Gitla née Owyszer le 16/01/1910 à Las en Pologne, avait été arrêtée à Paris et déportée sans retour de Drancy à Auschwitz par le convoi n° 23 le 24 août 1942.
Les enfants avaient été recueillis par l’OSE et placés dans une famille d’accueil à Houdan où ils sont frappés et maltraités.
Ils arrivèrent ensuite chez Mme Dreux à Brou sales et pouilleux, mais elle ne pourra pas les garder car elle avait déjà trop d'enfants. Les trois petits sont alors confiés à Juliette* et Georges Mathurin* qui vont les entourer d'affection et les intégrer à leur famille. Les enfants fréquentaient l’école du village. Mais pour éviter d’éveiller l’attention, à la suggestion du maître d’école qui était aussi secrétaire de mairie, leur nom fut changé en « Duranton ».
Juliette* et Georges Mathurin* redoutaient les dénonciations leur avaient enjoint de disparaître en cas de visite des gendarmes. Ils leur avaient aménagé une cachette au fond d’une grande armoire. Plus tard, ils leur apprirent à enjamber le mur qui séparait leur maison de celle de la voisine, une charmante dame qui les accueillit une fois, apparemment le 23 février 1944 quand les Juifs du département furent la cible d’une rafle. Le maire de Brou avait pu prévenir les trois familles juives réfugiées au village mais l’une fut arrêtée bien que s’étant cru protégée.

Le 23 février 1944, la famille Weil qui résidait dans la rue de Chartres est arrêtée et Juliette* et Georges Mathurin* décident que les enfants passent la journée chez eux mais dormiront désormais chez la voisine, Mme Morice.

Les trois enfants Drzymalkowski, Joseph, Odette et Suzanne surnommée Pignou parce qu'elle pleurait tout le temps, ont été hébergés chez Juliette* et Georges Mathurin* jusqu’en 1945, date à laquelle l’OSE les reprit en charge. Grâce à leur bienveillance et leur gentillesse, ils eurent la vie sauve et purent reprendre confiance en l’homme.

Après la guerre, les trois enfants sont placés au Château de Méhoncourt, puis à la Casa de Mexico, une maison d'enfants de l'OSE avec le futur Popeck.

Le 1er avril 2001, Yad Vashem a décerné à Juliette* et Georges Mathurin* le titre de Juste des Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Histoire

Rescue Story

Georges and Juliette Mathurin lived with their four children, ages 4 to 14, in Brou (Eure-et-Loir). Georges, who was a mason, and Juliette, a child caregiver, lived in very modest conditions. They accommodated dozens of children in their home, which consisted of two rooms, a kitchen and toilets in the yard. Early in 1943, they took in three Jewish children, Joseph Drzymalkowski, age 7 and his two sisters, Odette, 5, and Suzanne, 4. Their father, a Resistance member, had been arrested and interned at Mantes and was shot to death shortly before the Liberation. Their mother had been arrested in Paris, deported to Auschwitz on August 24, 1942, and murdered there. The children had been taken in by the Children’s Relief Organization (OSE) and placed with a foster family that mistreated them. They were then entrusted to Juliette and Georges Mathurin, who surrounded them with affection and integrated them into their family. The children attended the village school. To avoid attracting attention, the schoolmaster, who was also the town clerk, had their name changed to “Duranton.” The Mathurins, fearing denunciations, instructed the children how to hide should the police pay a visit. They arranged a hiding place at the back of a large closet for them. Later, they taught them how to climb over the wall that separated their house from that of the neighbor. The woman was a charming lady who took them into hiding one time, in February 1944, when the Jews of the Department were the target of a further raid. The mayor of Brou was able to warn the three Jewish families who had taken refuge in the village but one was arrested, believing themselves protected. The three Drzymalkowski children were accommodated at the Mathurins’ until 1945, when the OSE retook charge of them. Thanks to the Mathurins’ benevolence and kindness, their lives were saved and they could learn to trust people again. Throughout the Eure-et-Loir Department, dozens of families saved many Jewish children.
On April 1, 2001, Yad Vashem recognized Georges and Juliette Mathurin as Righteous Among the Nations.

The Righteous Among The Nations

08/10/2018

asso 1887
Réseau de sauvetage
Georges Mathurin

 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Juliette Mathurin
Suzanne Drzymalkowski (dite Duranton)
Odette Drzymalkowski (dite Duranton)
Joseph Drzymalkowski (dit Duranton et dit Drimal)

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 L'abbé Henri Péan Chef méconnu de la Résistance en Touraine (Le curé de Draché à partir de 1930 sous l'occupation, l'âme de la résistance en Sud Touraine et Nord de la Vienne.
144 pages format 16x23cm 60 illustrations (inédites pour la plupart) ISBN : 978-2-914818-49-0 )
2 Honneur à des résistants (résistants à Esvre et déportation en camps de la mort. )
3 bombardements à Beaujardin Tours (Chateau de Beaujardin à Tours , bombardements. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018