Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
715 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4151 Justes de France
920 résistants juifs
11350 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1264 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Alpes-Maritimes

Région :
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département :
Alpes-Maritimes

Préfets :
Paul Escande
(09/1944 - 08/1946)
Marcel Ribière
(1940 - 1943) Marcel Julien Henri Ribière, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1892-1986)
(23/07/1943 - Mai 1944) Marie Joseph Jean Chaigneau, Préfet de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse). Arrêté en mai 1944 par les Allemands, il est déporté au camp d'Eisenberg
Jean Moyon
(08/1944 - 09/1944) Préfet des Alpes-Maritimes
Raymond Aubrac
(1944 - 1945) Raymond Aubrac, de son vrai nom Raymond Samuel, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1914)
Paul Haag
(1945 - 1946) Paul Maurice Louis Haag, Commissaire de la République de la région de Marseille (Alpes-Maritimes, Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence), Bouches-du-Rhône, Corse, Gard, Hautes-Alpes, Var et le Vaucluse) (1891-1976)

À lire, à voir…

Isaac Lewendel Isaac Lewendel
Bernard Weisz
Vichy, la Pègre et les Nazis, La traque des Juifs en Provence

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Danielle Baudot Laksine Danielle Baudot Laksine
La Pierre des Juifs

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
Nice, Caserne Auvare : Les transferts de Juifs de la région préfectorale de Nice... et de la principauté de Monaco vers le camp de Drancy en vue de leur déportation, août-septembre 1942

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Andrée Poch Karsenti Andrée Poch Karsenti
Les 527 enfants d'Odette et Moussa

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Fred Coleman Fred Coleman
The Marcel Network: How One French Couple Saved 527 Children from the Holocaust

ACHETER EN LIGNE

Grégoire Georges-Picot Grégoire Georges-Picot
L'innocence et la ruse

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Lucien Dreyfus Lucien Dreyfus
Journal, 20 décembre 1940-24 septembre 1943

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Aliette Dunoyer de Segonzac


Dossier Yad Vashem : 6555
Remise de la médaille de Juste : 29/05/1995
Sauvetage : Antibes-Juan-les-Pins 06160 - Alpes-Maritimes
Qualité: Belge
Nom de naissance: Arlette Marie José Dunoyer de Segonzac
Nom d'épouse: Otto de Mentock
Date de naissance: 06/03/1921 (Gand (Belgique))
Date de décès: 2004
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Aliette-Dunoyer-de-Segonzac
Huguette Lyon, Francine Lyon et Aliette Dunoyer de Segonzac*, à Juan-les-Pins, 1942-1943
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Aliette-Dunoyer-de-Segonzac
Aliette Dunoyer de Segonzac, 1943
source photo : Coll. Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

La famille de la jeune Aliette Dunoyer de Segonzac*, née en 1921 à Gand (Belgique) était réfugiée à Juan-les-Pins avec ses parents Joseph, dit José Dunoyer de Segonzac (1885-1974) et Jacqueline-Antoinette-Marguerite-Léonie-Marie-Ghislaine née de Sejournet de Rameignies (1892-1974), son frère Jehan, né le 17 janvier 1920 à Gand (Belgique) et ses soeurs Nicole, née le 4 juin 1918 à Versailles, et Monique.

Lorsque les Allemands occupèrent en septembre 1943 la zone précédemment sous contrôle italien dans le sud est de la France, plusieurs familles juives vivaient à Juan-les-Pins où elles s'étaient réfugiées.
La famille Aboressi - le père et ses deux fils, Moïse né en 1912 et son frère né en 1922 - et les quatre membres de la famille Lyon - le père, la mère et leurs deux filles Huguette et Francine nées en 1912 et 1923 - étaient les voisins de la famille Dunoyer de Segonzac.

Dans la soirée du 15 septembre 1943, Aliette Dunoyer de Segonzac*, qui avait alors 22 ans, se trouvait seule dans la villa familiale lorsque Moïse Aboressi frappa à la porte et la supplia de le cacher avec son père et son frère : ils venaient d'apprendre que la Gestapo s'apprêtait à les arrêter.
La jeune fille mit les trois fugitifs en sûreté dans les caves de la villa, puis se rendit chez les Lyon qui demeuraient dans la maison voisine et les invita à se réfugier eux aussi chez elle. Ensuite elle prévint la bonne de ne pas venir travailler le lendemain – afin qu'elle ne s'aperçoive pas de la présence des réfugiés juifs.

La famille Aboressi séjourna trois jours chez elle avant de s'enfuir à Pau, où des amis étaient prêts à les aider. Les Lyon vécurent dans la cave jusqu'au 26 septembre. La jeune fille leur procura de faux papiers grâce auxquels ils purent à leur tour gagner Pau.

Son frère Jehan rejoint la France Libre et s'engage en Tunisie en mars 1943.

Après la guerre, les deux familles restèrent liées avec celle qui les avait sauvées. Aliette Dunoyer de Segonzac* fut invitée au mariage de Moïse Aboressi et de Huguette.

Le 16 juin 1948, elle épousera à Lille Gaëtan Arthur MJG Otto de Mentock (1918-1995), fils de Joseph Otto de Mentock (1889-1955), bourgmestre de Profondeville, et de Yvonne née de Pierpont (1891-1959).

Le 29 mai 1995, l'institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Aliette Dunoyer de Segonzac* le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem


Histoire

Rescue story

In September 1943, when the Germans occupied the Italian zone in southeastern France, several Jewish families who had fled there during the occupation were living in the resort town of Juan-les-Pins. The Aboressi family, a father and his two sons (b. 1912 and 1922), and the Lyon family, a couple with two daughters (b. 1912 and 1923), were neighbors of the Dunoyer de Segonzac family. On the evening of September 15, 1943, twenty-two-year old Aliette Dunoyer de Segonzac was alone in the family villa when her neighbor, Moise Aboressi, entered and begged her to hide him, his brother, and his father. They had just heard that the Gestapo was about to arrest them. Dunoyer hid the three Aboressis in the cellar of her villa and then went to the Lyons’ house, next door, and offered to let them move in as well. Dunoyer told her maid not come to work the next day, so she would not see the Jewish refugees. Dunoyer acted entirely out of the goodness of her heart, without any ulterior motive. The Aboressi family spent the next three days in Dunoyer’s villa and then fled to friends in Pau who could be of help. The Lyon family lived in the cellar until September 26. Dunoyer obtained forged identity papers for them, so that they, too, could escape to Pau. After the war, the two Jewish families stayed in touch with their rescuer, Aliette Dunoyer de Segonza, and she was invited to the wedding of Moise Aboressi and Huguette Lyons.
On May 29, 1995, Yad Vashem recognized Aliette Dunoyer de Segonzac as Righteous Among the Nations.

27/02/2012
Lien : Yad Vashem

[Compléter l'article]
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Aliette Dunoyer de Segonzac
Moïse Aboressi
Huguette Lyon
Francine Lyon

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Les enfants et amis Abadi (Voir le site Les enfants et amis Abadi, remarquable !
Odette Rosenstock et Moussa Abadi avec le concours de Monseigneur Paul Rémond, Archevêque-Évêque de Nice, ont créé le réseau Marcel pour lutter contre le nazisme et les lois antijuives de Vichy. Ils ont caché et sauvé, dans le diocèse de Nice, 527 enfants juifs de 1942 à 1944.
« Les Enfants et Amis Abadi » est une association loi 1901 créée le 4 mai 2000 par Jeannette Wolgust. Elle a pour but de réunir les amis et les enfants cachés par Odette et Moussa Abadi, afin de préserver et perpétuer leur mémoire, et plus généralement de préserver et perpétuer la mémoire de la Shoah. )
2 Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés des Alpes Maritimes (l’AMEJDAM a été créée, à l’initiative de fils et filles de déportés, d’enfants cachés et d’anciens élèves des écoles de Nice et des Alpes-Maritimes, afin de pérenniser la mémoire des enfants juifs scolarisés dans ces établissements, arrêtés et exterminés en déportation, durant la Seconde Guerre mondiale. )
3 Guide des Archives départementales des Alpes maritimes (Guide des sources d'histoire de la Seconde Guerre mondiale conservées aux Archives départementales des Alpes maritimes )
4 La répression de la Résistance dans les Alpes-Maritimes (La répression de la Résistance par Vichy et par les occupants dans les Alpes-Maritimes. Dossier édité par le Musée de la Résistance azuréenne dans la perspective du Concours de la Résistance et de la Déportation. Il fournit un aperçu régional et des documents originaux, ainsi que des exemples de lieux de mémoire. )
5 Camp de Saliers. 1942-1944. Une mémoire en héritage. (Histoires et mémoires du camp d'internement pour Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) ayant accueilli près de 700 voyageurs, sinti, manouches, gitans, yeniches, mais aussi forains, dont 26 ne sont pas revenus… Na bister! (N'oublions pas!) )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019