Die pädagogische Ausstellung Das versteckte Kind ist in deutscher Sprache verfügbar - L'exposition pédagogique L'enfant cachée existe maintenant en langue allemande
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Soutenez le travail de l'AJPN
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
111, rue Belleville - F33000 Bordeaux
Tél. +33 (0) 9 51 89 44 87

302 annonces de recherche
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
Recevoir les infos AJPN
39/45 en France
base des données identifiées par l'AJPN
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
634 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
741 résistants juifs
8734 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind
Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la résistance communiste L'affiche rouge
Vivre à en mourir

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire Espace enseignants
Association AJPN Rapport moral
Comment contribuer au site
Soutenir le travail de l'AJPN
Paiement en ligne
Contacter l'AJPN
Partenaires Liens d'intérêt
Remerciements
Téléchargements Résultats d'audience Online Xiti
Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris
Imprimer cette page

École

Description : Enfants cachés à l'initiative de l'OSE

École Primaire Supérieure de garçons
durant la Seconde Guerre mondiale

EPS
Texte pour ecartement lateralCommune : La Souterraine
Canton : Souterraine
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

ecole-Primaire-Superieure-de-garcons
La classe de 3e C de l'E.P.S pose sur le perron en compagnie de J-B Robert (X)
source photo : Arch. EPS de la Souterraine
crédit photo : D.R.
ecole-Primaire-Superieure-de-garcons
La promotion des élèves de 6e de l'année 1942-43
source photo : Arch. EPS de la Souterraine
crédit photo : D.R.
ecole-Primaire-Superieure-de-garcons
Madame Charret, lingère, qui prit elle aussi en charge les enfants cachés dans l'établissement. H. Hochner se souvient de son "accueil toujours chaleureux". J. Schlaff se rappelle ses "tisanes qu'il fallait boire bien chaudes".
source photo : Arch. EPS de la Souterraine
crédit photo : D.R.
Direction : Jean-Baptiste Robert*
Personnel : Enseignants : Mme Boudy, Mme Devoize, Mme Parinaud, M. Boucher (8e), M. Cibot (7e)
Encadrement : Fernand Roumilhac, pion, Mme Charret, lingère

Histoire
Durant la guerre, à l'initiative de l'OSE, des enfants juifs sont cachés à l'École Primaire Supérieure (EPS) de garçons de La Souterraine, l'actuel lycée.
Les enfants sont inscrits, sous de faux-noms, avec le plein assentiment solidaire de J-B Robert, le directeur de l'époque. Ils suivent la même scolarité que leurs condisciples, mais leur séjour fut d'une durée variable

Seront ainsi abrités Pierre Vormus (qui devient Pierre Valentin), Harry Kujawski (Henri Kujar), Jean-Georges Kahn (Roger Halin), Jacques Schlaff, Léon Porzycki, Henri Hochner (Henri Hochet), Menashe Horowitz (Michel Hofmann)...1

Les enfants cachés gardent un souvenir ému de La Souterraine et surtout de la BDH (ou  "boîte d'en haut") désignait l'EPS des garçons (le lycée). La BDB (ou "boîte d'en bas"), désignait l'EPS des filles installée dans l'actuel bâtiment E.

27/07/2009

[Compléter l'article]

Familles hébergées, cachées ou sauvées à l' École Primaire Supérieure de garçons [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes hébergées, sauvées ou cachées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, leur date de naissance, les circonstances du sauvetage, si possible.

Familles arrêtées (École Primaire Supérieure de garçons) [Compléter]
Article non renseigné. Si vous avez connaissance de personnes arrêtées ou exécutées dans la commune, cliquez ci-dessus sur “Compléter” et ajoutez leur nom, prénom, les circonstances de l'arrestation et la date de l'arrestation, si possible.

Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 L'histoire du sauvetage des enfants juifs en Creuse durant la Seconde Guerre mondiale (Ce département du centre de la France, qui comptait 200 000 habitants en 1940, a accueilli pendant le conflit environ 3 000 Juifs dont 1 000 enfants. )

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.

Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.

Notes

- 1 - Bulletin de liaison de l'Amicale des anciens élèves des écoles publiques de la Souterraine, n° 35 bis, 1999, p. 14-17.


Annonces de recherche
[Déposer une annonce]
Erreur requête - select * from ajpn_alerte WHERE destina = 'lieusauvetage' and signal = 'oui' and noid=125