Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
714 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4151 Justes de France
920 résistants juifs
11350 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1264 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Ain

Région :
Auvergne-Rhône-Alpes
Département :
Ain

Préfets :
Alexandre Angeli
(1940 - 1944) Alexandre Benoît Joseph Angeli, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1893-1962)
Charles Donati
(1941 - 1943) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (né en 1891)
Alfred Hontebeyrie
(1941 - 1941) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1895-1969)
(07/1943 - 30/12/1943) Jean François Quenette, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant (1903-1971).
Georges Bernard
(1944 - 1944) Georges Albert Maurice Bernard, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1890 - 1953)
(24/01/1944 - 05/1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire). Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
André Boutemy
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1905-1959)
Jean Bouhey
(Mars 1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1898-1963)
Yves Farge
(1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1899-1953)
Jean Mairey
(1945 - 1946) Jean Marie Albert Mairey, Commissaire régional de la République par intérim de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1907-1982)

À lire, à voir…

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Rolande Causse Rolande Causse
Les enfants d'Izieu - CD audio

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Bruno Doucey Bruno Doucey
Si tu parles, Marianne

ACHETER EN LIGNE

Pierre-Jérôme Biscarat Pierre-Jérôme Biscarat
Les enfants d'Izieu - 6 avril 1944, un crime contre l'humanité

ACHETER EN LIGNE

Charles Couard Charles Couard
Combattants de l'ombre dans l'Ain

ACHETER EN LIGNE

 Collectif Collectif
Le crime contre l'humanité. Origine, état et devenir du droit, Actes du séminaire tenu à Izieu et à l'ENS de Lyon, 19 et 20 octobre 1996

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Robert Serre Robert Serre
Vincent Giraudier
Hervé Mauran
Jean Sauvageon
Des indésirables

 

Catherine Chaine Catherine Chaine
Le voyage sans retour des enfants d'Izieu

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Rolande Causse Rolande Causse
Les enfants d'Izieu. Au malheur de mes onze ans

ACHETER EN LIGNE

Roger Lefèvre Roger Lefèvre
Souvenirs de maquisards de l'Ain

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Pierre-Jérôme Biscarat Pierre-Jérôme Biscarat
Dans la tourmente de la Shoah - Les enfants d'Izieu

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Clandestins de la Liberté. Ligne de démarcation et frontière suisse. 1940-1944.

ACHETER EN LIGNE

Richard Schittly Richard Schittly
Izieu, l'innocence assassinée

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Guy Sanglerat Guy Sanglerat
Parcours d'un étudiant dans la Résistance. De Lyon à Annecy

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld
En souvenir de Georgy - Lettres de la maison d'Izieu, 1935-1944

ACHETER EN LIGNE

Henri Romans-Petit Henri Romans-Petit
Les obstinés

 

Katy Hazan Katy Hazan
Le sauvetage des enfants juifs pendant l'Occupation, dans les maisons de l'OSE 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Sabine Zlatin Sabine Zlatin
Mémoires de la "dame d'Izieu"

ACHETER EN LIGNE

Katy Hazan Katy Hazan
Les orphelins de la Shoah - Les maisons de l'espoir (1944-1960)

ACHETER EN LIGNE

Nicolas Andry Nicolas Andry
Objectif Lyon

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Yves Martin Yves Martin
La Formation des maquis de l’Ain. Décembre 1942-février 1944

 

Gilles Lévy Gilles Lévy
L'Auvergne des années noires 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Jean-William Dereymez Jean-William Dereymez
Le refuge et le piège : Les Juifs dans les Alpes : 1938-1945

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Rolande Causse Rolande Causse
Les enfants d'Izieu

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

OSE

Description : Maison d'enfants
Dates : 1943-04/1944

Maison d'Enfants d'Izieu
durant la Seconde Guerre mondiale (WWII)

Maison d'Enfants Réfugiés de l'Hérault Hameau de Lelinaz, Izieu
Texte pour ecartement lateralCommune : 01300 Izieu
Sous-préfecture : Belley
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Maison-d-Enfants-d-Izieu
Maison d'Izieu
source photo : Maison d'Izieu/Coll. S. Zlatin
crédit photo : D.R.
Maison-d-Enfants-d-Izieu
Eté 1943. De gauche à droite. Au premier plan, en partant du deuxième : Théo Reis, Paulette Pallarès, Arnold Hirsch, Marcelle Ajzenberg, jeune fille, Barouk-Raoul Bentitou. Au centre : Paul Mermelstein, Sigmund Springer, Joseph Goldberg (?), Nina Aronowicz. Les enfants assis au premier plan ne sont pas identifiés
source photo : Coll. Philippe Dehan
crédit photo : D.R.
Maison-d-Enfants-d-Izieu
Maison des Enfants d'Izieu qui abrite depuis 1994, le mémorial des enfants d'Izieu
source photo : Holocaust-Gedenktag
crédit photo : D.R.
Maison-d-Enfants-d-Izieu
Colonie d'Izieu, été 1943. Par rangée, de gauche à droite, en partant du fond : Arnold Hirsch, Raoul Bentitou, une jeune fille non identifiée ; Théo Reis, Marcelle Ajzenberg, Miron Zlatin (directeur et économe de la colonie) et tenant un chapeau au bout d’un bâton, Max-Marcel Balsam ; un enfant non identifié, Philippe Dehan, Berthe Mering, un enfant non identifié sur les genoux de Miron Zlatin ; un enfant non identifié à quatre pattes, debout déguisé : Jacques Benguigui, Paula Mermelstein, Georgy Halpern, Sigmund Springer (la tête tournée), Esther Benassayag, Nina Aronowicz, Claude Levan-Reifman (dont on n’aperçoit que les yeux), deux enfants non identifiés ; assis avec une chemisette blanche : Henri Verdier, au premier plan avec un ciré noir : un enfant non identifié.
source photo : Maison d'Izieu/Coll. S. Zlatin
crédit photo : D.R.
Direction : Sabine Zlatin et Miron Zlatin
Personnel : Marcelle Ajzenberg, éducatrice
Emma Blanc
Philippe Dehan, cuisinier
Lucie Feiger
Léa Feldblum
Mina Friedler
Rachel Levin-Pludermacher, éducatrice
Berthe Mehring
Renée Pallarès* et Paulette Pallarès* (été 1943)
Serge Pludermacher, économe
Léon Reifman, étudiant en médecine (jusqu'en 09/1943)
Dr Suzanne Reifman (à partir de 09/1943)

Histoire

Les enfants d'Izieu

Entre mai 1943 et la rafle du 6 avril 1944, la Colonie d’Izieu a accueilli 105 enfants juifs pour tenter de les soustraire aux persécutions antisémites. Pour certains, elle fut un lieu de passage pour quelques semaines ou quelques mois. Sur cette photo prise au cours de l’été 1943, on reconnaît des enfants et des adultes arrêtés le 6 avril 1944, mais également d’autres qui ont pu quitter la colonie avant la rafle. Sur ordre de Klaus Barbie, 44 enfants et 7 adultes furent arrêtés le 6 avril 1944, puis déportés. Léa Feldblum, éducatrice, fut l’unique survivante.

Accablés par la défaite, préoccupés par les difficultés matérielles, les français ne réagissent guère, en 1940 - 1941, à la persécution anti-juive. Les Églises demeurent silencieuses, les mouvements de Résistance encore inorganisés.

Seules des œuvres caritatives viennent en aide aux Juifs, et notamment aux internés des camps. Parmi celles-ci, l'Oeuvre de Secours aux Enfants (OSE), une organisation juive créée en Russie en 1912, se consacre à la libération des jeunes, sous la responsabilité d'Andrée Salomon et de Joseph Weill.

Avec le soutien du préfet de l'Hérault, M. Bénédetti, et de deux de ses collaborateurs, MM. Ernst et Frederici, et l'aide active de l'Abbé Prévost et du R.P. Chaillet*, ces enfants sont accueillis à partir de 1941 dans le home ouvert par l'OSE à l'initiative de Sabine Zlatin à Palavas-Les-Flots.

Mais la situation se dégradant dans l'Hérault, Sabine et Miron Zlatin partent sur la demande du préfet, avec quelques enfants vers l'Ain, alors sous occupation italienne, et où les Juifs sont moins pourchassés.
Avec l'aide du sous-préfet de Belley, Pierre-Marcel Wiltzer, ils s'installent dans une grande maison à Izieu, petit village qui surplombe le Rhône à la limite de la Savoie et de l'Isère.

En quelques semaines, la vie s'organise. Mlle Cojean, secrétaire de la préfecture de l'Ain, veille à l'équipement matériel, que fournit le Secours National. Une institutrice, Gabrielle Perrier, aujourd'hui Mme Tardy, est nommée.

Les enfants, brutalement séparés de leur famille, orphelins d'un ou deux parents, dont beaucoup ont subi des mois d'internement, réapprennent petit à petit à rire, jouer, à croire en un avenir possible.

Les enfants en danger
L'Italie capitule le 8 septembre 1943. La Wehrmacht occupe les départements jusqu'alors sous autorité italienne.
En février 1944, la Gestapo arrête le personnel employé au siège de l'OSE à Chambéry. Celle-ci décide de dissoudre au plus vite toutes les collectivités d'enfants. Sabine Zlatin, inquiète, multiplie les démarches pour cacher les enfants d'Izieu. Début avril 1944, elle se rend à Montpellier pour demander l'aide de l'Abbé Prévost. C'est là que la surprend la nouvelle de la rafle.

La rafle
Le 6 avril 1944, alors que les enfants se préparent à prendre leur petit déjeuner, deux camions et une voiture de la Gestapo de Lyon - sur ordre de Klaus Barbie - font irruption dans la cour et arrêtent brutalement toutes les personnes présentes.

Seul Léon Reifman, arrivé quelques heures plus tôt, parvient à s'enfuir en sautant par une fenêtre. Les fermiers voisins, les Perticoz, l'aident ensuite à se cacher.

Envoyés à Drancy, 34 enfants et 4 adultes sont déportés à Auschwitz-Birkenau le 13 avril 1944 par le convoi n° 71. A l'exception de Lea Feldblum, tous ont été gazés comme les 8 autres enfants partis dans les convois 72 (29 avril), 74 (20 mai), 75 (30 mai) et 76 (30 juin).

Miron Zlatin et les deux adolescents les plus âgés, Théo Reis (16 ans) et Arnold Hirsh (17 ans) sont déportés le 15 mai 1944 par le convoi numéro 73, uniquement composé d'hommes dans la force de l'âge. C'est dans la forteresse de Tallin en Estonie, que les SS viennent les chercher pour les exécuter dans la forêt toute proche.

18/07/2011
Lien : La maison d'Izieu

[Compléter l'article]

10 Familles hébergées, cachées ou sauvées à la Maison d'Enfants d'Izieu [Compléter]
05/1943 / 06/04/1944
Famille Adler - Edmond et Alfred (Oscar) restent deux semaines à Izieu puis sont placés dans des familles d’accueil en Haute-Savoie. (Mémorial d'Izieu)
05/1943 / 06/04/1944
Famille Alexander - Heinz (Mémorial d'Izieu)
05/1943 / 06/04/1944
Famille Allouch - Huguette et Renée (Mémorial d'Izieu)
05/1943 / 06/04/1944
Famille Avidor - Violette (Mémorial d'Izieu)
05/1943 / 06/04/1944
Famille Benguigui - Yvette (Mémorial d'Izieu)
05/1943 / 06/04/1944
Famille Bergman - Alex (Mémorial d'Izieu)
05/1943 / 06/04/1944
Famille Bernard - Paulette (Mémorial d'Izieu)
05/1943 / 06/04/1944
Famille Boudon - Pierre et Roger (Mémorial d'Izieu)
Famille Heber - Paulette Heber, née en Belgique.
05/1943 / 06/04/1944
Famille Niedermann - Paul, né le 01/11/1927 à Karlsruhe (Allemagne) (Mémorial d'Izieu)

35 Familles arrêtées (Maison d'Enfants d'Izieu) [Compléter]
06/04/1944
Famille Adelsheimer - Sami, 5 ans, né à Mannheim (Allemagne) le 30 octobre 1938, de nationalité allemande, réfugié à la maison des enfants d'Izieu, est arrêté parce que juif le 6 avril 1944, par la Gestapo de Lyon, sur ordre de Klaus Barbie. Envoyés à Drancy, 34 enfants et 4 adultes sont déportés sans retour à Auschwitz-Birkenau le 13 avril 1944 par le convoi n° 71.
Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

06/04/1944
Famille Ament - Hans (dit Jeannot), 10 ans, né à Vienne (Autriche) le 15 février 1934, fils d'Ernestine et de Max, de nationalité autrichienne, réfugié à la maison des enfants d'Izieu, est arrêté parce que juif le 6 avril 1944, par la Gestapo de Lyon, sur ordre de Klaus Barbie. 34 enfants et 4 adultes sont déportés sans retour à Auschwitz-Birkenau le 13 avril 1944 par le convoi n° 71. Hans est déporté le 30 mai 1944 par le convoi n° 75.
Déportation :
30/05/1944   convoi no 75

06/04/1944
Famille Aronowicz - Nina, 12 ans, née à Bruxelles le 28 novembre 1932, de nationalité belge, réfugiée à la maison des enfants d'Izieu, est arrêtée parce que juive le 6 avril 1944, par la Gestapo de Lyon, sur ordre de Klaus Barbie. Envoyés à Drancy, 34 enfants et 4 adultes sont déportés sans retour à Auschwitz-Birkenau le 13 avril 1944 par le convoi n° 71. Nina est déporté sous le nom de "Marie Aronovic".
Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

06/04/1944
Famille Balsam - Jean-Paul, 10 ans, né en France, de nationalité française, est réfugié à la maison des enfants d'Izieu. Le 6 avril, son frère Max, 12 ans, vient lui rendre visite pour les vacances de Pâques. Ils sont arrêtés parce que juifs le 6 avril 1944, par la Gestapo de Lyon, sur ordre de Klaus Barbie. Envoyés à Drancy, 34 enfants et 4 adultes sont déportés sans retour à Auschwitz-Birkenau le 13 avril 1944 par le convoi n° 71.
Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

06/04/1944
Famille Benassayag - Esther, 12 ans, Élie, 10 ans, et Jacob, 8 ans, nés en Algérie, de nationalité française, sont arrêtés parce que juifs le 6 avril 1944, par la Gestapo de Lyon, sur ordre de Klaus Barbie. Envoyés à Drancy, 34 enfants et 4 adultes sont déportés sans retour à Auschwitz-Birkenau le 13 avril 1944 par le convoi n° 71.
Déportation :
13/04/1944   convoi no 71

>> Voir les 35 familles arrêtées dans la commune <<


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Maquis de l'Ain et du Haut-Jura (Une référence pour beaucoup de responsables nationaux de la Résistance ou du Maquis à propos de l'histoire des Maquis de l'Ain et du Haut-Jura. )
2 Blog sur quelques Justes et sur le livre (Blog hébergé par la Tribune de Genève sur quelques justes honorés par Yad Vashem sur l'intervention du délégué pour la Suisse et la région frontalière Ain et Haute-Savoie, Herbert Herz, ainsi que sur divers événements organisés autour de la parution du livre "Mon combat dans la Résistance FTP-MOI" )
3 Mémoires de l'Ain 1939-1945 (Forum à disposition des personnes qui désirent discuter et partager des infos sur la Seconde Guerre mondiale dans l'Ain. )
4 Le site du poète Pierre Emmanuel (Le site officiel du poète Pierre Emmanuel. Vous y trouverez aussi des pages sur sa vie et son action à Dieulefit durant la guerre, à Beauvallon, puis à la Roseraie. )
5 Guy Sanglerat, ancien membre du Coq Enchaîné (Le Coq Enchaîné était un réseau de résistance de la région qui pendant l'occupation allemande rassemblait des syndicalistes, des socialistes et des radicaux de la mouvance d’Édouard Herriot. Membre du réseau, Guy Sanglerat publie ses souvenirs.. )
6 Le Coq enchaîné (Le Coq enchaîné : un journal clandestin sous l'occupation allemande. Le premier numéro fait son apparition en mars 1942. Les membres du Coq Enchaîné mèneront aussi des actions de résistance. Il a compté jusqu'à 400 membres. Le réseau sera décimé en 1943. Guy Sanglerat raconte ... )
7 Les archives du conseil général de Savoie (La liste des 168 "travailleurs israëlites" en partance de Ruffieux, établie le 24 Août 1942. )
8 Là où coule le Gier (La guerre, énorme chaos bouleversant les vies. Tel est le décor dans lequel évoluent René et Aima. De leur jeunesse à leurs combats, l'auteur nous invite à les suivre dans cette aventure où chacun fera preuve d'un courage incroyable. Ce roman, basé sur des faits réels, nous emmène de la Vallée du Gier dans la Loire à Clermont-Ferrand et nous fait traverser certains camps de concentration en Allemagne en suivant le parcours de deux jeunes gens que la vie a forgé pour combattre aussi bien dans l'univers ouvrier des années 30 que pendant la seconde guerre mondiale avec leur implication dans la résistance. Cette plongée dans le passé a nécessité de nombreuses recherches suivies d'une longue enquête menée sur la vie de ces deux personnages. )
9 Marianne Cohn (Page dédiée à Marianne Cohn et à ses compagnons de résistance. Un mois avant d"être arrêtée, elle a sauvé ma tante Eva et mon père Maurice Finkelstein )
10 L'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 (Page consacrée à l'ouvrage "L'attentat de la Poterne, un drame au cœur de Clermont" (2015).
Cette étude sur l'attentat de la Poterne du 8 mars 1944 recoupe des documents d'archive à des témoignages oraux et écrits. Elle reprend de manière chronologique les évènements, de l'attentat de résistants sur un détachement allemands à l'immensité des représailles qui ont suivi : incendie d'immeubles, nombreuses arrestations, déportations et condamnations à mort. )
11 Amis du musée de la Résistance et de la Déportation dans l'Ain et Jura (Tout ce que vous voulez savoir sur le musée de Nantua et les événements 40/45 dans l'Ain et le Jura )
12 "Objectif Lyon !"

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019