Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
800 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36584 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
715 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4186 Justes de France
920 résistants juifs
12117 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1273 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Gironde

Région :
Nouvelle-Aquitaine
Département :
Gironde

Préfets :
Marcel Bodeman
(01/06/1937 - 1940) Préfet de Gironde
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
François Pierre-Alype
(01/08/1940 - 1942) Marie François Jules Pierre dit Pierre-Alype, Préfet de Gironde et à partir d'août 1941, Préfet régional de la région de Bordeaux (Basses-Pyrénées, Gironde et Landes) (1886-1956) Directeur de cabinet : Olivier Reige
Maurice Sabatier
(01/05/1942 - 1944) Maurice Roch Antoine Sabatier, Préfet régional de la région de Bordeaux (Basses-Pyrénées, Gironde et Landes) (1897-1989)
Maurice Papon
(06/1942 - 05/1944) Secrétaire général de la préfecture de la Gironde et dirige le Service des questions juives. Il est condamné en 1998 pour complicité de crimes contre l'humanité (1910-2007)
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)
Léon Coursin
(Mai 1944 - 30/08/1944) Préfet de Gironde
Gaston Cusin
(30/08/1944 - 18/05/1945) Commissaire régional de la République à la Libération (Basses-Pyrénées, Gironde, Lot-et-Garonne et Landes) (1903-1993)
Désiré Jouany
(18/05/1945 - 11/03/1947) Préfet de Gironde
Jacques Soustelle
(Mai 1945 - Juin 1945) Commissaire régional de la République à la Libération (Basses-Pyrénées, Gironde, Lot-et-Garonne et Landes) (1912-1990)

À lire, à voir…

Michel Chaumet Michel Chaumet
Cyril Olivier
Comprendre la Résistance en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Alice Dray Revah Alice Dray Revah
L'étoile sans David

ACHETER EN LIGNE

Jean Henrion Jean Henrion
Ces Justes ont sauvé ma famille

ACHETER EN LIGNE

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
9 jours pour sauver 30 000 personnes

ACHETER EN LIGNE

Philippe Souleau Philippe Souleau
Jean-Pierre Koscielniak
Vichy en Aquitaine

ACHETER EN LIGNE

Louis Rivière Louis Rivière
Ailleurs demain

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Enfances Juives. Limousin-Dordogne-Berry - Terres de refuge 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
Errances de guerre

ACHETER EN LIGNE

Benoît Ducos-Ader Benoît Ducos-Ader
Franck Lafossas
Adrien Marquet, secrets et souvenirs

ACHETER EN LIGNE

Téréza Olga Téréza Olga
Fatima Cavaco
Le consul proscrit

 

Philippe Souleau Philippe Souleau
La ligne de démarcation en Gironde

ACHETER EN LIGNE

 FACEEF FACEEF
Des Espagnols dans la Résistance à Bordeaux et sa région

ACHETER EN LIGNE

Éric Lebreton Éric Lebreton
Des visas pour la vie

ACHETER EN LIGNE

Joël Santoni Joël Santoni
Désobéir

 

 Comité Sousa Mendes Comité Sousa Mendes
Aristides de Sousa Mendes - Le pouvoir de dire "non"

ACHETER EN LIGNE

Pascal Plas Pascal Plas
Michel C. Kiener
La Résistance et le rail, Le cas du Limousin - 1939-1944

ACHETER EN LIGNE

Alexandre Doulut Alexandre Doulut
Sandrine Labeau
Mémorial des 473 déportés Juifs de Lot-et-Garonne

ACHETER EN LIGNE

Jacques Reix Jacques Reix
Jean Vircoulon
Chronique des années de guerre en pays foyen - 1939-1945

ACHETER EN LIGNE

Sébastien Durand Sébastien Durand
La gradation macabre 1940 – 1944 : l'aryanisation des "entreprises juives" girondines

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Klara Strenger

dite Claire Rommer
Texte pour ecartement lateral

Bordeaux 33000 Gironde
Nom de naissance: Romberger
Nom d'épouse: Strenger
Date de naissance: 07/12/1904 (Berlin (Allemagne))
Date de décès: 19/08/1996 (Londres (GB))
Nationalité : Allemande
Parcours : Visa délivré par Aristides de Sousa Mendes n° 1486, le 14 juin 1940 à Bordeaux
Aidé ou sauvé par : - Aristides de Sousa Mendes
Profession: Actrice
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Klara-Strenger
Claire Rommer
source photo : Arch.
crédit photo : D.R.
Klara-Strenger
Carte postale de Claire Rommer par Iris Verlag
source photo : Verleih E. Weil & Co
crédit photo : D.R.
Klara-Strenger
Claire Rommer en 1927-1928
source photo : Carte postale allemande
crédit photo : D.R.
Histoire
Claire Rommer est née Klara Romberger à Berlin, Allemagne, en 1904.
Elle quitte le pensionnat où ses parents l'avaient envoyée et rejoint Max-Reinhardt-Schule, très réputé à Berlin.
A presque 17 ans, elle est assistante intérimaire au Neuen Volkstheater et au Volksbühne.
Elle apparaît plusieurs fois dans des opérettes et des comédies.
Actrice connue du cinéma muet, en 1925-1926 elle se consacre au Vereinigten Bühnen.
En 1927 elle épouse l'entrepreneur juif Adolf Strenger.
Avec l'apparition du cinéma parlant, Claire Rommer continue à jouer avec succès.
En 1934 elle apparaît encore, mais sa carrière se termine avec la prise du pouvoir des Nazis.
En juillet de 1938 elle est exclue de l'industrie du cinéma allemande parce que juive.
Le 14 juin 1940, Klara et Adolf Strenger reçoivent des visas signés par Aristides de Sosua Mendes à Bordeaux, et rejoignent le Portugal. Ils vont émigrer de Lisbonne aux États-Unis le 31 juillet 1940.

Là elle divorcera et se remarie avec un multimillionnaire de l'industrie de viande.
Elle n'a jamais apparu dans un film de nouveau.

Elle décède le 19 août 1996 au Chelsea and Westminster Hospital de Londres, d'une pneumonie.

02/01/2011

[Compléter l'article]

Claire Rommer was born as Klara Romberger in Berlin, Germany, in 1904. Although her parents had sent her to a boarding-school she defied the opposition of her family and attended the famous Max-Reinhardt-Schule in Berlin. Almost 17-years old, she debuted as a temporary assistant at the Neuen Volkstheater (New People's Theater) and the Volksb¨hne (People's Stage). As a soubrette, she later appeared repeatedly in operettas and comedies on the Berlin stage, especially at the Lustspielhaus (Comedy House). In the season of 1925/1926 she was committed to the Vereinigten B¨hnen (United Stages). However she became best known as a film actress. She appeared as a lover or a salon lady in dozens of silent films of the 1920’s. Rommer made her film debut in Wem nie durch Liebe Leid geschah/Those Who Never Suffered From Love (1922, Heinz Schall) starring Johannes Riemann. With a light touch she then played leading and supporting roles in such films as Menschen und Masken/People and Masks (1923, Harry Piel), Die eiserne Braut/The Iron Bride (1925, Carl Boese) opposite Otto Geb¨hr, Qualen der Nacht/Torments of the Night (1926, Kurt Bernhardt aka Curtis Bernhardt) with Ernö Verebes, Herkules Maier (1927, Alexander Esway) and Kinderseelen klagen euch an/Children’s Souls Accuse You (1927, Kurt Bernhardt) with Carla Bartheel.

When the sound film was introduced, Claire Rommer also did vocal numbers. She played successfully in the productions Aschermittwoch/Ash Wednesday (1930, Johannes Meyer), Der Walzerkönig/The Waltz King (1930, Manfred Noa) opposite Hans St¨we, Es geht um alles/It’s About Everything (1932, Max Nosseck) with Luciano Albertini, and Tausend f¨r eine Nacht/A Thousand for One Night (1933, Max Mack). In 1934 she appeared on stage in the Revue Scala – etwas verr¨ckt (Scala - A Little Crazy) in Berlin at the Scala Theater, when her film and stage career suddenly ended because of the seizure of power by the Nazis. In 1927 she had married the Jewish entrepreneur Adolf Strenger.

In July 1938 she was excluded from any activity in the German film industry on the grounds that she probably was not Aryan too.

The couple ultimately left Europe through luck and the compassion of Aristides de Sousa Mendes, the Portuguese consul stationed in Bordeaux, France, who heroically defied his home government. Portugal was officially neutral in WWII but was under the dictatorial rule of Antonio de Oliveira Salazar, who issued "Circular 14″ to diplomats, denying safe haven to refugees, specifically stateless people, Jews, and Russians. Faced with thousands of such people at the door of the Portuguese consulate, Aristides de Sousa Mendes bravely issued approximately 30,000 visas over just a few days. Each person who got a Portuguese visa got safe passage through Spain to Lisbon, from where they could then travel elsewhere. This act cost Mendes his job, his family home, and his family honor, which took decades even to begin to rectify.

In 1940 she emigrated with her husband from France via Lisbon to the USA.

Klara and Adolf ended up in the United States, emigrating July 31, 1940 and arriving August 2, 1940. The couple was still together for a review of their citizenship and plea to not have residency strictures applied to their request for naturalization in 1950 (in which it was mentioned that Mr. Strenger was then in the import/export business, and that the couple had no children). They won some status in this case due to Mr. Strenger's having served as an expert to the US government without fee during WWII, and in fact, Mr. Strenger authored a 1943 book entitled "Insight Into the Nazi Industrial War Machine". The couple's request for relief was granted.

Some time after that divorce apparently followed, and Klara was reportedly later married to a wealthy gent in the meat industry. Little is known about this part of her life, and additional information is very welcome. This story of her remarriage is rampant on the Internet, but I can find no supporting data for it; even her death certificate lists her as "Claire Rommer Strenger" and "Klara Rommer".

Klara died at Chelsea and Westminster Hospital in Chelsea, London, England, from pneumonia.

 

03/09/2012

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes
2 Connus ou inconnus mais Justes (C’est dans le sillon creusé par Aristides de Sousa Mendès, Madeleine Barot, Charles Altorffer, Marc Boegner, Henry Dupuy, Raoul Laporterie… que s'ancre le souvenir de tous ces Justes que la modestie pourrait renvoyer à l’oubli et à l’indifférence. Ce livret du Crif Sud-Ouest Aquitaine, écrit et coordonné par Hellen Kaufmann, présidente de l'AJPN, rend hommage à chacun des 225 Justes récompensés à ce jour en Aquitaine. La moindre des choses était de leur permettre de dire et de déposer leur histoire, pour que l’avenir ne les oublie plus jamais, ni eux ni les anonymes qui ont aidé au sauvetage de Juifs. )
3 La Prison militaire de Mauzac : camps d’internements sous Vichy (revue Arkheia, n°5-6, 2004. )
4 Victime en représailles à Mussidan
5 Souvenir Français Loudun - GABORIAUD Alphonse (Site du Souvenir Français - Comité de Loudun Page GABORIAUD Alphonse )
6 Souvenir Français Loudun - ROWEK Albert (Souvenir Français Comité de Loudun - Page ROWEK Albert )
7 Les neufs jours de Sousa Mendes - Os nove dias de Sousa Mendes (Documentaires de Mélanie Pelletier, 2012.
Avec António de Moncada de Sousa Mendes, Andrée Lotey, Elvira Limão, Hellen Kaufmann, Manuel Dias Vaz, Irene Flunser Pimentel, Esther Mucznik, José Caré júnior, Marie-Rose Faure, Maria Barroso… et António de Oliveira Salazar, Charles de Gaulle, le Maréchal Philippe Pétain, et le rabin Haïm Kruger. )
8 Les vignerons font de la résistance (Blog de Philippe Poisson - Les vendanges de l'automne 1939 débutent en même temps que la guerre. Dans toutes les régions viticoles, on s'organise pour cacher les bonnes bouteilles et vendre la piquette à l'occupant. )

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019