Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
698 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
702 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4147 Justes de France
920 résistants juifs
11251 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1258 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Vosges

Région :
Grand-Est
Département :
Vosges

Préfets :
Paul Dupuy
(1936 - 11/1941) Préfet des Vosges
Edmond Jean Schmidt
(21/09/1940 - 04/11/1946) Préfet de Meurthe-et-Moselle à compétence régionale. En janvier 1942 il est promu préfet de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges, sous tutelle de la Feldkommandantur
André Parmentier
(11/1941 - 09/1942) André Auguste Parmentier, Préfet des Vosges. Arrêté et révoqué par la Résistance en 1944, il est relevé de sa condamnation pour faits de Résistance (1896-1991)
Jean Spach, directeur de cabinet

Albert-René Daudonnet
(09/1942 - 1944) Albert René Daudonnet, Préfet des Vosges. Accusé d'aider la résistance, il est arrêté par la Gestapo le 14/05/1944 et libéré le 01/05/1945.
Georges Parisot
(1944 - 1946) Georges Nicolas René Robert Parisot, Préfet des Vosges

À lire, à voir…

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE

Jean-Raphaël Hirsch Jean-Raphaël Hirsch
Réveille-toi Papa, c'est fini !

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
המחבוא (L'enfant cachée, en hébreu)

 

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

Denis Peschanski Denis Peschanski
Jorge Amat
La traque de l'affiche rouge

 

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
La bambina nascosta (L'enfant cachée, en italien)

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Dítě s hvězdičkou (L'enfant cachée, en tchèque)

ACHETER EN LIGNE

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Das versteckte Kind (L'enfant cachée, en allemand)

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Philippe Thirault Philippe Thirault
Chloé Cruchaudet
Thierry Chavant
Alberto Pagliaro
Hervé Duphot
Le combat des Justes - six récits de résistance

ACHETER EN LIGNE

Laurent Galandon Laurent Galandon
Arno Monin
Hamo
L'envolée sauvage - 2 cycles - 4 tomes

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Franck Pavloff Franck Pavloff
Matin brun

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
숨어 산 아이 (L'enfant cachée, en coréen)

 

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
Hidden (L'enfant cachée, en anglais)

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Jean Camille Bloch Jean Camille Bloch
Juifs des Vosges, 1940-1944 - 1200 martyrs oubliés

ACHETER EN LIGNE

 AJPN AJPN
Exposition "L'enfant cachée"

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Madeleine White Steinberg


Dossier Yad Vashem : 12650
Remise de la médaille de Juste : 25/08/2013
Sauvetage : Vittel 88800 - Vosges
Profession: Bachelière
Qualité: Britannique
Nom de naissance: White
Nom d'épouse: Steinberg
Date de naissance: 08/02/1921 (Londres)
Date de décès: 06/06/2008
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Madeleine-White-Steinberg
List of Polish Jews with Latino American documents interned in Vittel that was prepared by Sofka Skipwith and Madeleine White Steinberg and smuggled out of the camp.
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Madeleine-White-Steinberg
Médaille de Juste parmi les Nations à Madeleine Steinberg
source photo : cercleshoah.org
crédit photo : D.R.
Madeleine-White-Steinberg
Madeleine White, 1940
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Madeleine-White-Steinberg
Madeleine White, 1941
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Madeleine-White-Steinberg
Madeleine White, 1988
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Madeleine White* est née à Londres, d'un père anglais et d'une mère française catholique. Elle est de nationalité britannique.

Après la séparation de ses parents, Madeleine White* vit à Paris avec sa mère et est étudiante à Paris.
En novembre 1940, Madeleine White*, âgée de 19 ans, et sa mère, sont arrêtées par les Allemands en tant que britanniques et internées à Besançon.
En mai 1941, les 400 sujets britanniques sont déplacés au Camp de Vittel.
Madeleine White* y fait la connaissance de la princesse Sofka Skipwith*.

En 1943, 280 juifs polonais, porteurs de passeports, de titres de propriétés foncières ou de promesses d’autorisations d’immigration vers l’Amérique du Sud (obtenus, soit en bonne et due forme et par précaution au début de la guerre, soit parfois par corruption de fonctionnaires), arrivent de Varsovie pour être internés au Camp de Vittel.
Sofka Skipwith* et Madeleine White* (épouse Steinberg), également britannique, vont essayer de les aider, autant qu'elles le pourront.
En lien avec la résistance française, elles obtiennent de faux papiers qu'elles distribuent à de jeunes juifs internés.

Le 3 avril 1943, Sofka Skipwith* parvient à faire passer à la résistance, dans un tube de dentifrice, la liste des 250 juifs porteurs de passeports sud-américains internés au Camp de Vittel écrite sur du papier à cigarettes.
La résistance française parvient à envoyer cette liste à Lisbonne pour être envoyée à Londres afin d'alerter Balfour, Churchill, les organisations juives internationales et les autorités alliées sur la présence de ces juifs polonais à Vittel.

Sofka Skipwith* et Madeleine White* et quelques autres organisent des cours d'anglais qui les aideront à mieux s'intégrer.

En janvier 1944, les Allemands doutent de l'authenticité de ces passeports sud-américains, d'autant que certains gouvernements sud-américains refusent de reconnaître les documents et les immigrations. Une commission d’enquête de la Gestapo procèdera sur place à un prétendu examen des documents. La plupart d'entre eux seront déportés de Drancy vers Auschwitz les 18 avril et 16 mai 1944, dont le poète Itzhak Katzenelson et son fils Zwi.
Après ces déportations, il ne reste que 60 juifs porteurs de passeports sud-américains.
Sofka Skipwith* et Madeleine White* réussissent, avec l'aide de la résistance française, à faire sortir un certain nombre d'enfants du camp et parviennent à sauver un nouveau né juif après l'arrestation de sa mère à l'hôpital. Elles vont parvenir à faire sortir du camp Franklin Geller, confortablement installé dans un colis vide de la Croix-Rouge.

Madeleine White* parvient également à aider des juifs à se cacher à l’intérieur du camp.

Sofka Skipwith* sera libéré en juillet 1944 lors d'un échange de prisonniers britanniques contre des prisonniers allemands.
Le 2 septembre 1944, les Allemands désertent le camp. Madeleine White* est libérée après 42 mois d’emprisonnement. Rapatriée en Grande Bretagne, elle rentre en France en mai 1945. Elle épouse, en 1946, Jean-Louis Steinberg, arrêté avec ses parents, Germain et Germaine Steinberg, et son frère Claude, âgé de 19 ans. Jean-Louis Steinberg reviendra seul de déportation et retrouvera son jeune frère, Michel, caché en Normandie depuis 1942. Michel viendra vivre avec Madeleine White* et Jean-Louis Steinberg qui deviendra un spécialiste d'astrophysique mondialement reconnu.

La médaille des Justes remise à Madeleine Steinberg-White par Yad Vashem le 11 juin 2014 au Collège Sévigné à Paris, où elle a étudié.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Sofka Skipwith (dite Sophie)
 

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Journal de guerre de Charles Altorffer
2 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
3 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
4 Site non officiel de la commune d' Auxon (Site non officiel de la commune d' Auxon.
Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes.
)
5 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
6 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018