Die pädagogische Ausstellung Das versteckte Kind ist in deutscher Sprache verfügbar - L'exposition pédagogique L'enfant cachée existe maintenant en langue allemande
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Soutenez le travail de l'AJPN
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
111, rue Belleville - F33000 Bordeaux
Tél. +33 (0) 9 51 89 44 87

302 annonces de recherche
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
Recevoir les infos AJPN
39/45 en France
base des données identifiées par l'AJPN
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1148 lieux d'internement
634 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3854 Justes de France
741 résistants juifs
8734 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind
Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la résistance communiste L'affiche rouge
Vivre à en mourir

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire Espace enseignants
Association AJPN Rapport moral
Comment contribuer au site
Soutenir le travail de l'AJPN
Paiement en ligne
Contacter l'AJPN
Partenaires Liens d'intérêt
Remerciements
Téléchargements Résultats d'audience Online Xiti
Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris
Imprimer cette page

Juste parmi les Nations

Louise Gardère


Dossier Yad Vashem : 2698
Remise de la médaille de Juste : 17/01/1985
Sauvetage : Figeac 46100 - Lot
Profession: Directrice d'un lycée de jeunes filles à Figeac
Nom de naissance: Louise-Mireille Gardère

[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Louise-Gardere
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

Louise Gardère* est directrice d'un lycée de jeunes filles à Figeac.

Henri Lévy-Bruhl était un éminent professeur de droit à la Sorbonne, membre du partie socialiste, et ami de Paul Ramadier*.
Jusqu'en 1942, les Lévy-Bruhl était réfugiés à Lyon, mais en novembre 1942 la zone est envahie par les Allemands et la résistance prévient rapidement le professeur afin qu'il trouve un lieu sûr.
Paul Ramadier*, maire de Decazeville, et son épouse Marguerite* vont accueillir Henri Lévy-Bruhl, son épouse, sa fille, Françoise, et sa belle-mère.
A l'été 1944, la région de Decazeville n'est plus un lieu sûr et Paul Ramadier* lui-même risque l'arrestation.
C'est alors le pasteur Idebert Exbrayat* qui va aider Paul Ramadier* et trouver des caches pour chaque membre de la famille Lévy-Bruhl. Le pasteur leur trouve également des guides pour les amener à destination, sains et saufs. Henri Lévy-Bruhl trouvera refuge dans la maison d'un enseignant, ami de Paul Ramadier* qui lui obtiendra de faux papiers pour lui et pour son épouse.

Durant l'été 1944, Louise Gardère* accueille Françoise Lévy-Bruhl en l'employant en tant que conseillère d'éducation et de surveillante, et lui fourni de faux papiers. Louise Gardère* trouve également un couvent qui va accueillir la grand-mère.
Elles y resteront jusqu'à la fin de la guerre.

Richard Salmon Lévy, un jeune juif âgé de 20 ans, habitait avec sa famille à Lyon jusqu'à l'été 1942, où ils sont prévenus de leur arrestation imminente.
Le pasteur Idebert Exbrayat* fournit à Richard Lévy de faux papiers et lui trouve un emploi au lycée de jeunes filles de Figeac.
En mai 1944, les SS occupent la ville et recherchent les juifs, y compris au lycée de jeunes filles à Figeac.
Louise Gardère* le cache dans le grenier du lycée durant 24 heures, puis prévient le pasteur Idebert Exbrayat* qui emmène Richard Lévy dans la forêt près de Decazeville (Aveyron).
Deux semaines plus tard, lorsque la ville a retrouvé sa tranquillité, Idebert Exbrayat* ramène Richard Lévy au lycée de Figeac, où il restera jusqu'à la Libération.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Marc Boegner (Pasteur Boegner)

Joseph Bourdon (Pasteur Bourdon)
Henriette Bourdon
Élie Brée (Pasteur Brée)
Charlotte Brunel
Paul Brunel (Pasteur Brunel)
François Chazel (Pasteur Chazel)
Liliane Chazel
André de Robert (Pasteur André de Robert)
Idebert Exbrayat
André Gall (Pasteur Gall)

Fleur Gall
Robert Joseph (Pasteur Joseph)
Raoul Lhermet (Pasteur Lhermet)
Marie Peloux
Edmond Peloux
Roland Pollex
Paul Ramadier
Marguerite Ramadier
Paul Ramadier

Marguerite Ramadier

Frank Robert (Pasteur Robert)
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Louise Gardère
Richard Lévy
Françoise Lévy-Bruhl

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.

Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Le site d'Anny Bloch (A lire, entre autres : le refuge cévenol (1940-1944), hommage aux habitants de Vialas et hommage au pasteur Boegner*, 22 août 2012 )


Annonces de recherche
[Déposer une annonce]
Erreur requête - select * from ajpn_alerte WHERE destina = 'juste' and signal = 'oui' and noid=1196