Soutenez le travail de l'AJPN
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages  
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période nazie dans les communes de France
15 annonces de recherche
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 noms de commune
95 départements et l'étranger
1230 lieux d'internement
744 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4342 Justes de France
1071 résistants juifs
15945 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e Guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque : 1367 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Jura

Région :
Bourgogne-Franche-Comté
Département :
Jura

Préfets :
Alexandre Angeli
(1940 - 1944) Alexandre Benoît Joseph Angeli, Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1893-1962)
Charles Donati
(1941 - 1943) Charles Guérin Joseph Louis Donati, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (né en 1891)
Alfred Hontebeyrie
(1941 - 1941) Alfred Roger Hontebeyrie, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1895-1969)
(07/1943 - 30/12/1943) Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie), révoqué par Vichy et recherché par la Gestapo pour son activité de résistant
Georges Bernard
(1944 - 1944) Georges Albert Maurice Bernard, Préfet régional de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1890 - 1953)
Jean Bouhey
(Mars 1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1898-1963)
(24/01/1944 - 05/1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire). Résistant, dénoncé par la Milice, il est arrêté par la Gestapo et déporté à Neuengamme (1899-1945).
André Boutemy
(1944 - 1944) Préfet régional de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1905-1959)
Yves Farge
(1944 - 1945) Commissaire régional de la République de la région de Lyon (Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Isère, Loire, Rhône, Savoie et les parties non-occupées de l'Ain, du Jura et de Saône-et-Loire) (1899-1953)
Jean Mairey
(1945 - 1946) Jean Marie Albert Mairey, Commissaire régional de la République par intérim de la région de Dijon (Belfort, Côte-d'Or, Doubs, Haute-Saône, Nièvre, Yonne et les parties occupées de l'Ain, l'Allier, le Jura, la Saône-et-Loire et la Haute-Savoie) (1907-1982)

À lire, à voir…

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté Agents secrets & services spéciaux dans la résistance Tome 2 Jura & Doubs

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France

ACHETER EN LIGNE

Jean-Pierre Marandin Jean-Pierre Marandin
Résistances 1940-1944 : Volume 1, A la frontière franco-suisse, des hommes et des femmes en résistance

ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage

ACHETER EN LIGNE

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France

ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler

ACHETER EN LIGNE

André Besson André Besson
Les Maquis de Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

Robert Dutriez Robert Dutriez
La Seconde Guerre mondiale en Franche-Comté

ACHETER EN LIGNE

André Moissé André Moissé
La Libération en Franche-Comté : Agents secrets et services spéciaux dans la résistance

ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus

ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire

ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Juste parmi les Nations

Jules Delidais


Dossier Yad Vashem : 14238
Remise de la médaille de Juste : 11/07/2022
Sauvetage : Ney 39300 - Jura
Profession: Fermier
Nom de naissance: Jules Émile Delidais
Date de naissance: 1875
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Jules-Delidais
Jules Delidais en 1942
source photo : Yad Vashem
crédit photo : D.R.
Notice

Frans Joseph et son épouse Erika Hochherr sont des Juifs Allemand qui quittent l’Allemagne en 1936 pour s’établir aux Pays Bas.
En janvier 1938 né à Amsterdam leur premier fils Paul et ensuite ils déménagent vers Naarden en 1939, un village proche d’Amsterdam.

Frans Joseph travaille pour l’industrie de fromage jusqu’à la fin de mois de février 1943. Comme le danger se fait de plus en plus sentir, avec l’aide de voisins il se met en contact avec un membre de la résistance à Naarden, qui connait une filière clandestine qui aide des gens à passer en Suisse.

Le passage de la frontière Pays-Bas/Belgique s’effectue avec l’aide de 2 douaniers Néerlandais (Gerrit Wiechert Kleisen* et R. Dalhuisen*) et un douanier Belge (Oscar Gerard*). Tous trois ont été reconnus Justes parmi les Nations.

Par trahison d’un membre de la filière (Piet de Bie), les trois douaniers sont recherchés par la Gestapo. Dalhuisen* est capturé et assassiné au camp d’extermination de Bergen Belsen; Kleisen* réussit à s’enfuir et continue son travail dans la résistance, avant d’être capturé et ensuite fusillé par les Allemand ; Gerard* est averti en temps utile et se cache jusqu’à la fin de la guerre.

Après le passage clandestin de la frontière, Gerard amène la famille Joseph jusqu’à Anvers pour les confier à un autre passeur (Viechard). Rendez-vous manqué car ils arrivent trop tard au lieu du rendez-vous.

Frans Joseph prend alors la décision d’aller à Bruxelles où il connait une famille en qui il avait confiance et Gerard, qui les a accompagnés jusqu’à Bruxelles, retourne vers son domicile proche de la frontière Néerlandaise en promettant de rétablir le contact avec des passeurs pour les conduire vers la France.

Quelques jours après, Gerard envoie un télégramme à Bruxelles : « envoyé les trois paquets » et la famille Joseph part tout de suite pour Anvers. En effet, à la gare centrale d’Anvers ils rencontrent un nouveau passeur qui va les accompagner en France, Gare du Nord, via un train de nuit. Le voyage se passe sans incidences. Ensuite transfert dans le métro pour Gare de Lyon pour embarquer pour Montereau ; ce qui était la fin de l’étape de ce passeur sur la ligne Anvers/Montereau. Puis un rendez-vous avec un nouveau passeur qui les conduit vers Champagnole (proche la ligne de démarcation) dans le Jura.

Le soir même un nouveau passeur va les conduire au-delà de la ligne de démarcation. Pendant ce transfert de quelques kilomètres à travers les champs ils arrivent à la ferme de Jules Delidais* dans le village de Ney où ils passent la nuit du 9 mars 1943

Jules Delidais* les informe que depuis le 1 mars dernier, la ligne de démarcation n’existe plus et que les Allemands ont occupé toute la France. Il nous avise de rester encore quelques jours afin d’établir un nouveau plan de sauvetage et de faire faire des fausses cartes d’identité. Ils vont en définitif y rester plus de trois semaines.

Le 1 avril 1943, ils vont traverser clandestinement la Laire, un fleuve qui sépare la France et la Suisse mais sont arrêtés par la Gendarmerie Frontière Suisse qui va les interroger. Comme réfugiés juifs et apatrides, ils sont internés en Suisse jusqu’à mi-avril 1945. En novembre 1945 ils sont rapatrié au Pays Bas.

Le 11 juillet 2022, Yad Vashem – Institut International pour la mémoire de la Shoah, a décerné à Reine* et Jules Delidais*, le titre de Juste parmi les Nations.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Reine Delidais

 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Jules Delidais
Erika Joseph
Paul Joseph
Frans Joseph (dit François Max)

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Centre départemental de documentation pédagogique du Jura
2 Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. (Aide et sauvetage de la population juive dans les départements de la Nièvre et de la Cote-d'or pendant la Deuxième Guerre mondiale. Auteur : Julie Philippe (Julie.philippe21@gmail.com) Éditeur : Mémoire de master en histoire contemporaine Date de publication : 19-09-2007 )

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]




Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
 * Juste parmi les Nations
 

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008-2024