space Connexion :   Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Soutenez le travail de l'AJPN
Accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
111, rue Belleville - F33000 Bordeaux
Tél. +33 (0) 9 51 89 44 87

275 annonces de recherche
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
Recevoir les infos AJPN
39/45 en France
base des données identifiées par l'AJPN
Nouveaux articles
Une page au hasard
36593 communes
95 départements
1145 lieux d'internement
633 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
3824 Justes de France
738 résistants juifs
8622 personnes sauvées, cachées
Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliographie Cartographie
Vichy en Aquitaine
Glossaire Ressources
Espace enseignants
Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins Exposition pédagogique
L'enfant cachée

Association AJPN Rapport moral
Comment contribuer au site
Soutenir le travail de l'AJPN
Paiement en ligne
Contacter l'AJPN
Partenaires Liens d'intérêt
Remerciements
Téléchargements Résultats d'audience Online Xiti
Plan du site
Ajouter ce site à vos favoris
Imprimer cette page

Juste parmi les Nations

Berthe Fournier


Dossier Yad Vashem : 8483
Remise de la médaille de Juste : 03/05/1999
Sauvetage : Salviac 46340 - Lot
Nom de naissance: Fournier
Nom d'épouse: Naulin

[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Berthe-Fournier
Les Justes de France au Panthéon
source photo : YV _ FMS
crédit photo : D.R.
Notice

A Salviac (Lot) en octobre 1941, une jeune veuve, Berthe Fournier*, loua deux pièce de sa maison à des réfugiés juifs de Paris, Joseph et Pauline Sirota et leur fille, Élisabeth, âgée de 3 ans.

A Salviac également, dans le hameau de Pech Curet, s'était établi un an plus tôt un jeune couple parisien, le plombier Pierre Leglaive* et son épouse Raymonde*.
Stimulés par le slogan du "retour à la terre" du Maréchal Pétain, ils avaient entrepris la remise à flot d'une exploitation agricole abandonnée.
Les exilés de Paris eurent vite fait de se lier d'amitié.

En août 1942, Berthe Fournier*, au cours d'un voyage à Paris, rendit visite à la mère de Pauline Sirota, sa locataire. Littéralement choquée par l'état de détresse, de malnutrition et d'insécurité de cette famille juive, elle décida d'emmener à Salviac Gisèle Cahen, 14 ans, la demi-soeur de Pauline Sirota.

Berthe Fournier*, franchit la ligne de démarcation avec Gisèle Cahen, démunie de laissez-passer.

En mars 1944, presque tous les Juifs de Salviac furent raflés au cours d'une opération de police allemande.

Joseph Sirota travaillait chez Alsthom, sur le chantier d'électrification de la ligne SNCF et, ce jour-là, il fut épargné, ainsi que sa famille, tandis que leurs proches étaient victimes de cette vague d'arrestation suivie de la déportation.

Au cours de la nuit suivante, Pierre Leglaive* vint discrètement chez Berthe Fournier* et amena chez lui les quatre réfugiés juifs.
Élisabeth Sirota fut mise en pension dans une famille de la localité. Les parents d'Élisabeth ne lui rendait visite qu'après la nuit tombée.

Raymonde* venait de mettre au monde son troisième enfant - le couple Leglaive* aura 14 enfants.
A Puech-Curet, chacun se rendait utile, prenait part aux travaux ménagers et aux soins des tout-petits.

La situation dans le secteur devenait de plus en plus critique, surtout à partir du 6 juin 1944, lorsque les troupes SS en retraite se mirent à incendier les fermes et les villages où ils découvraient des Juifs ou des maquisards.
Ainsi, aucun des Sirota ne sortait pendant le jour, et il en fut ainsi jusqu'à la Libération.

Quand elle évoque son dramatique passage avec Berthe Fournier*, Gisèle Cahen dit : "Depuis ce jour je l'appelle maman Betty car, comme ma mère, je lui dois la vie".
Quant à Pauline Sirota, après sa retraite et son veuvage, elle s'est établie à Salviac, auprès de ses sauveurs qui sont devenus pour elle une seconde famille.

Lien vers le Comité français pour Yad Vashem



Réseau de sauvetage
Raymonde Leglaive

Pierre Leglaive
 
Familles hébergées, cachées, aidées ou sauvées par Berthe Fournier
Gisèle Cahen
Pauline Sirota
Élisabeth Sirota
Joseph Sirota

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.

Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

En savoir plus…

Pas de travaux actuellement sur ce sujet… Vous pouvez mettre le votre en ligne sur le site ajpn.org.


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Exposition "L'enfant cachée" (Exposition pédagogique pour accompagner la lecture de l'album L'enfant cachée (Le Lombard, 2012) et découvrir l'Histoire. 2012)

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


 
Lot

Région :
Midi-Pyrénées
Département :
Lot

Préfets :
Maurice Bezagu
(05/02/1940 - 14/11/1941)
Robert Dumas
(17/08/1944 - 04/01/1946)
Jean Cabouat
(22/05/1937 - 05/02/1940) Préfet du Lot
Antoine Petit
(14/11/1941 - 19/02/1944) Antoine Loïc Petit, Préfet du Lot
Frédéric Empayatz
(19/02/1944 - 17/08/1944) Préfet du Lot

À lire, à voir…

Lucien Lazare Lucien Lazare
Dictionnaire des Justes de France
ACHETER EN LIGNE

Marek Halter Marek Halter
Les Justes, ces héros inconnus
ACHETER EN LIGNE

Sabine Gensburger Sabine Gensburger
Les Justes de France - Politiques publiques de la mémoire
ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Claire Andrieu
Sarah Gensburger
La résistance aux génocides. De la pluralité des actes de sauvetage
ACHETER EN LIGNE

Dominique Missika Dominique Missika
Dominique Veillon
Résistance - Histoires de familles, 1940-1945
ACHETER EN LIGNE

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre
ACHETER EN LIGNE

Loïc Dauvillier Loïc Dauvillier
Marc Lizano
Greg Salsedo
L'enfant cachée
ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Histoires des Justes en France
ACHETER EN LIGNE

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)
ACHETER EN LIGNE

Régine Laparade Régine Laparade
Le Bois de mon père
ACHETER EN LIGNE

Jacques Semelin Jacques Semelin
Sans armes face à Hitler
ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]
Avertissement Les informations affichées sur le site de l'AJPN sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de notre base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par l'AJPN et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans notre base de données.
* Juste parmi les Nations
| Avertissements | Association AJPN | Soutenir l'AJPN | Missions de l'AJPN | Document de présentation | Rapport moral | Statuts de l'association | Informations légales | Crédit | Remerciements | Contacter l'AJPN |
 
23 visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2014 AJPN tél. Tél. +33 (0) 9 51 89 44 87