Soutenez le travail de l'AJPN Les photos du Forum Générations de la Shoah au Mémorial de la Shoah et salle des Blancs-Manteaux à Paris 4e, les 2 et 3 février 2019
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
726 annonces de recherche
Votre Opinion
Actualités de l'AJPN
Revue de presse
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
703 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4154 Justes de France
920 résistants juifs
11365 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1264 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Ariège

Région :
Occitanie
Département :
Ariège

Préfets :
Léopold Chénaux de Leyritz
(25/06/1940 - 24/01/1944) Léopold Marie Frédéric Chéneaux de Leyritz, Préfet de Haute-Garonne et préfet régional de la région de Toulouse à partir de 1941 (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1896-1970)
) secrétaire général de la sous-préfecture de Saint-Girons (Ariège), résistant
André Sadon
(24/01/1944 - 06/02/1944) André Paul Sadon, Préfet régional de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1891-1965)
Jean Cassou
(1944 - 1944) Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1897-1981)
Pierre Berteaux
(1944 - 1946) Pierre Félix Berteaux, Commissaire régional de la République de la région de Toulouse (Ariège, Gers, Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Lot, Lot-et-Garonne, Tarn et Tarn-et-Garonne et les parties non occupées des Basses-Pyrénées, de la Gironde et des Landes (1907-1986)

À lire, à voir…

Serge Legrand-Vall Serge Legrand-Vall
La rive sombre de l'Ebre

ACHETER EN LIGNE

Patrick Cabanel Patrick Cabanel
Cévennes, un jardin d'Israël

ACHETER EN LIGNE

Hervé Mauran Hervé Mauran
La Résistance espagnole en Cévennes (Les lieux de mémoire)

ACHETER EN LIGNE

Alfred Roger Coutarel Alfred Roger Coutarel
Itinéraire d’un résistant des Cévennes à la Libération

ACHETER EN LIGNE

michel Fabre michel Fabre
La Micheline de 18h23

ACHETER EN LIGNE

Philippe Joutard Philippe Joutard
Jacques Poujol
Patrick Cabanel
Gilbert Badia
Cévennes - Terre de Refuge 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

David Lilienfeld David Lilienfeld
La Vie Quotidienne des Juifs en Ariège 1940-1945

ACHETER EN LIGNE

Simonne Chiroleu-Escudier Simonne Chiroleu-Escudier
Mireille Chiroleu
Eric Escudier
La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943

 

Arlette Lipszyc Arlette Lipszyc
En quête de mon père Jankiel Lipszyc, Skierniewice (1898)-Miremont (1944)

ACHETER EN LIGNE

Frank Ristorcelli Frank Ristorcelli
Aulus-les-Bains Auschwitz

ACHETER EN LIGNE

Sylvie Goll-Solinas Sylvie Goll-Solinas
Vous êtes venus me chercher

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Édith Goldapper

dite "Eve Germain"
Texte pour ecartement lateral

Montégut-Plantaurel 09120 Ariège
Nom de naissance: Goldapper
Nom d'épouse: Rosenthal
Date de naissance: 12/11/1924 (Vienne (Autriche))
Arrestations: 08/1942
Nom du camp : Le Vernet
Parcours : Enfant ayant séjourné au Château de la Hille
Aidé ou sauvé par : - Madeleine Cordier - Victoria Cordier - Maurice Dubois - Anne-Marie Im Hof - Rösli Näf
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

edith-Goldapper
xxx, Édith Goldapper et Adèle Hochberger (Dela) au Château de la Hille, 1942
source photo : USHMM. Coll. Walter Reed Walter Kamlet
crédit photo : D.R.
edith-Goldapper
Rosalie Blau, Toni Rosenblatt, Ruth Rosenblatt, Régina Rosenblatt, Lotte Nussbaum, Inge Joseph et Edith Goldapper
source photo : USHMM
crédit photo : D.R.
edith-Goldapper
De gauche à droite, devant : Gerhard Eckmann, Guy Haas, Paul Schlesinger, Peter Bergmann et Siegfried Findling.
Derrière : Édith Goldapper, Lotte Nussbaum, Inge Joseph, Ruth Klonover et Adèle Hochberger, Château de Seyre, 1940.
source photo : USHMM. Coll. Walter Reed
crédit photo : D.R.
edith-Goldapper
Édith Goldapper au Château de la Hille, 1943
source photo : USHMM. Coll. Edith Goldapper Rosenthal
crédit photo : D.R.
edith-Goldapper
Édith en vacances à Eibiswald, 1933
source photo : USHMM. Coll. Edith Goldapper Rosenthal
crédit photo : D.R.
Histoire

Édith Goldapper (now Rosenthal) is the daughter of Léo Goldapper and Sofie Rosenzweig Goldapper. She was born on November 12, 1924 in Vienna. Austria.

Her father, an Austrian war veteran, lost both eyes in combat. As a wounded veteran, the government gave him a stationary and tobacco store to support his family.

In March 1938, Germany annexed Austria, and soon thereafter, the new government seized his store. That December, Édith's parents sent her on a Kindertransport to Belgium. Along with other Jewish children from Germany and Austria, Édith stayed in the General Bernheimchildren's home, in Zuen.

Following Germany's invasion of Belgium in May 1940, she, along with the other Jewish refugee children, was evacuated to Seyre in southern France. After spending the winter in rather primitive conditions, the children were moved to La Hille, an isolated chateau. Édith came to La Hille in May 1941 and lived there in relative safety for over a year. She was sporadically able to correspond with her parents through the intermediary of Secours Suisse, a branch of the Swiss Red Cross.

Early one morning in August 1942, Édith's life became suddenly endangered when French gendarmes raided la Hille. Some forty of the home's oldest children, including Édith were rounded up and sent to Le Vernet, a nearby concentration camp, to await deportation to the East. Édith remained at Le Vernet for a few weeks until the Secours Suisse negotiated for the release of the adolescents.

Édith remained in La Hille for another year while awaiting a chance to escape to Switzerland. In November 1943 she was given false papers under the name Eve Germain and went to live with Victoria Cordier*, a member of the French resistance. The following month, on December 12, 1943, Victoria* escorted Édith over the Jura Mountains into Switzerland. That night, Édith went to the parents of Anne-Marie Piguet, a staff member at La Hille, and the following day Mrs. Piguet brought her to Zurich. However, rather than obtaining freedom, Édith was arrested shortly after her arrival and imprisoned for approximately a month. After her release, she was sent to quarantine and refugee camps in Ringlikon and Rikon. She then managed to be transferred to girls' camps in Fribourg, Neuchatel, Lucerne and Montreux where she worked as a stenographer and secretary.

Only in 1947 could Édith live freely outside the confines of a camp. She went to work for a Jewish refugee organization in Zurich. In 1953, she received an affidavit from Mr. Bulova, president of the watch company, to immigrate to the United States. Mr. Bulova gave affidavits a group of survivors without any immediate family.

After the war, Édith learned that though her father thought he had permission as a war veteran to remain in Vienna, the Nazis arrested her parents in April 1942. They were sent to Izbica concentration camp outside Lublin and murdered.  

11/08/2014
Lien : USHMM

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Vous êtes venus me chercher L'histoire de Rosa Goldmark, Récit 157 pages, réalisation 2014
Auteur : SYLVIE GOLL SOLINAS - terminal



Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Rencontre avec Paul Niedermann (Conférence de Paul Niedermann (1h24) enregistrée en mars 2011 au collège d'Estagel dans les Pyrénées-Orientales. Paul Niedermann retrace son parcours entre 1935 et 1945 de Karlsruhe à la Maison d'Izieu, en détaillant son passage au Camp de Rivesaltes. )
2 Page Facebook de Lois Gunden Clemens
3 Lien vers l'éditeur du livre "La Villa St Christophe à Canet-Plage" (La Villa Saint Christophe maison de convalescence pour enfants des camps d'internement avril 1941 février 1943 )
4 Vous êtes venus me chercher (Blog de l'auteur - parutions, conférences, signatures... )
5 Elie Cavarroc, Juste des Nations (M. Elie Cavarroc, nommé Juste des Nations. Référence du dossier n°10002 du Comité Français pour Tad Vashem )
6

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2019