Soutenez le travail de l'AJPN
space  Mot de passe oublié    S'inscrire
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages 
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période Nazie dans les communes de France
692 annonces de recherche
Votre Opinion
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
36589 communes
95 départements et l'étranger
1202 lieux d'internement
696 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4148 Justes de France
920 résistants juifs
10995 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque 1250 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Audience : Xiti Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Bas-Rhin

Région :
Grand-Est
Département :
Bas-Rhin

Préfets :
Émile Bollaert
(11/1945 - 1947) Commissaire régional de la République pour la région de Strasbourg (Bas-Rhin et Haut-Rhin). Arrêté et déporté en Allemagne en 1944, il est désigné commissaire de la République à Strasbourg après son rapatriement (1890-1978)

À lire, à voir…

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

René Gutman René Gutman
Le Memorbuch - Mémorial de la Déportation et de la Résistance des Juifs du Bas-Rhin

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Pierre Kauffmann

Texte pour ecartement lateral

Strasbourg 67000 Bas-Rhin
Date de naissance: 31/10/1920 (Strasbourg (67))

Nationalité : Français
Qualité: Résistant juif EI
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Histoire

Pierre Kauffmann est né le 31 octobre 1920 à Strasbourg.

Il l'un des responsables permanents des Éclaireurs Israélites de France.(EIF) à Strasbourg sous le totem de Pécari (= PK rit).

En 1940, il rejoint le chantier rural de Lautrec (Tarn), où il est chargé de la sécurité sous toutes ses formes : faux papiers, planques, surveillance des lieux, contacts régionaux, relations avec les pouvoirs publics. C'est là qu'il va rencontrer Josette Rousso dite Feufo (Feu follet), cheftaine EI à Paris. Ils vont se marier et auront deux filles.

Grâce à ses contacts avec la gendarmerie et la mairie, de nombreuses arrestations peuvent être évitées.

En 1943, Pierre Kauffmann est chargé par Robert Gamzon (Castor) de l'éclatement du chantier et de la dispersion de ses membres. Les plus jeunes sont cachés dans des fermes de la région, les plus âgés sont dirigés vers le maquis.

En janvier 1944, grâce à ses relations avec la Résistance locale, Pierrot Kauffmann assiste à un parachutage d'armes entre Lautrec et Réalmont.
Dès cette date, il assume la liaison entre le maquis EIF et la Résistance locale.

Le 6 juin 1944, le jour du débarquement en Normandie, il rejoint le maquis de Vabre dans le Tarn et participe à toutes les opérations de la compagnie Marc Haguenau.

Sous les ordres du commandant Hugues (Dunoyer de Segonzac), il participe au dynamitage et à la capture d'un convoi allemand entre Mazamet et Castres le 19 août 1944.
Dans les négociations entre le commandement allemand de la région pour la libération de Mazamet, et au moment de la reddition de la garnison alleman de de Castres, Pierre Kauffmann sert d'interprète au colonel Dunoyer de Segonzac.

Après la guerre, il gère une maison d'enfants orphelins rescapés de la Shoah à Jouy-en-Josas.

Dès la fondation du Fonds Social Juif Unifié (FSJU), il fait partie de ses membres les plus actifs.

En 1961, dirige le Bureau d'information et d'orientation pour l'accueil des réfugiés et rapatriés d'Afrique du Nord au FSJU.

Directeur du CRIF de 1970 à 1980, il œuvre pour défendre les droits des Juifs de France tout en participant au sauvetage des Juifs de nombreux pays : il œuvre pour l'accueil des "refuznik" d'Union soviétique ; il prend une part active aux premières actions secrètes pour l'alya des Juifs d'Éthiopie.

En octobre 1980, à la suite de l'attentat de la rue Copernic à Paris, Pierrot Kauffmann fédère autour de lui les dirigeants de la communauté juive de France et crée le SPCJ - Service de Protection de la Communauté Juive dont il restera le vice-président jusqu'à son décès. Son engagement au SPCJ et ses efforts pour la sécurité et la libre expression de la vie juive en France seront sans concession jusqu'à son dernier jour.

A la suite de ce même attentat, il crée aussi, avec Nelly Hanson, le CERAC (Centre d'Etudes et de Recherches sur l'Antisémitisme Contemporain).

Homme discret, il préféra l'ombre d'où il accomplit de grandes choses pour la communauté juive de France. Tous ceux qui l'ont connu savent les qualités humaines exceptionnelles qui le rendaient unique.

Pierrot était officier de la Légion d'honneur, chevalier de l'ordre national du Mérite, Combattant volontaire.

27/08/2014
Lien : Judaisme SDV

[Compléter l'article]

Résistant juif

Période de Résistance
De 1940 à la Libération (Lautrec, maison d'enfants en Corrèze, maquis de Larroque, maquis de Vabre (Tarn))
FFI (Forces françaises de l'intérieur) Tarn cfl 10

Réseau
Sixième-EIF

Responsables
Henri Wahl, Robert Gamzon (Castor), Dunoyer de Segonzac (commandant Hugues)

Pierre Kauffmann est avant-guerre un des responsables permanents des réalisations des EIF (Éclaireurs israélites de France).

En 1940, il rejoint le chantier rural de Lautrec (Tarn), où il est chargé de la sécurité sous toutes ses formes : faux papiers, planquage, surveillance des lieux, contacts régionaux, relations avec les pouvoirs publics. Grâce à ses contacts avec la gendarmerie et la mairie, de nombreuses arrestations peuvent être évitées.

En 1943, il est chargé par Robert Gamzon (Castor) de « l'éclatement » du chantier et de la dispersion de ses membres. Les plus jeunes sont planqués dans des fermes de la région, les plus âgés sont dirigés vers le maquis.

En janvier 1944, grâce à ses relations avec la Résistance locale, Pierre Kauffmann assiste à un parachutage d'armes entre Lautrec et Réalmont. Dès cette date, il assume la liaison entre le maquis EIF (Éclaireurs israélites de France) et la Résistance locale.

Le 6 juin 1944, jour du Débarquement en Normandie, il rejoint le maquis de Vabre dans le Tarn et participe à toutes les opérations de la compagnie Marc-Haguenau. Sous les ordres du commandant Hugues (Dunoyer de Segonzac), il participe au dynamitage et à la capture du convoi allemand entre Mazamet et Castres le 19 août 1944. Dans les négociations avec le commandement allemand de la région pour la libération de Mazamet, et au moment de la reddition de la garnison allemande de Castres, Pierre Kauffmann sert d'interprète au commandant Dunoyer de Segonzac.

Officier de la Légion d'honneur, chevalier de l'ordre national du Mérite, carte de Combattant, carte de Combattant volontaire de la Résistance 

01/09/2017
Auteur : Frida Wattenberg Lien : Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Memorbuch (Mémorial des Juifs du Bas-Rhin )
2 Journal de guerre de Charles Altorffer
3 Actes du colloques de Metz (Annexion et nazification en Europe, Actes du colloques de Metz, 2003 )
4 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
5 Site non officiel de la commune d' Auxon (Site non officiel de la commune d' Auxon.
Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes.
)
6 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
7 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Annonces de recherche
[Déposer une annonce]

[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]


Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
* Juste parmi les Nations
 
visiteurs connectés

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008 2018