Soutenez le travail de l'AJPN
  Recherche de personne, de lieu : affiche la page   Recherche type Google : propose des pages  
 
 
Page d'accueil Les communes de France durant la  Seconde Guerre mondiale  
Anonymes, Justes et Persécutés durant la période nazie dans les communes de France
15 annonces de recherche
39/45 en France (WWII)
base des données identifiées par AJPN.org
Nouveaux articles
Une page au hasard
38080 noms de commune
95 départements et l'étranger
1230 lieux d'internement
745 lieux de sauvetage
33 organisations de sauvetage
4342 Justes de France
1071 résistants juifs
15945 personnes sauvées, cachées
Expositions pédagogiques AJPN Exposition pédagogique 2e Guerre mondiale : la guerre, l'occupation, la vie quotidienne, les lois antisémites, les rafles, les justes, les enfants cachés, les rescapés, les témoins L'enfant cachée
Das versteckte Kind

Chronologie 1905/1945
En France dans les communes
Les Justes parmi les Nations
Républicains espagnols
Tsiganes français en 1939-1945
Les lieux d'internement
Les sauvetages en France
Bibliothèque : 1367 ouvrages
Cartographie
Glossaire
Plan du site
Signaler un problème technique
Imprimer cette page
Moselle

Région :
Grand-Est
Département :
Moselle

Préfets :
(10/03/1939 - 09/06/1944) Préfet de la Moselle puis chargé des expulsés répartis dans les départements de zone libre à Montauban
(1945 - 1947) Préfet de Moselle.

À lire, à voir…

Médard Brogly Médard Brogly
La grande épreuve - l'Alsace sous l'Occupation Allemande 1940-1944

ACHETER EN LIGNE

Daniel Froville Daniel Froville
Pierre Bockel, l’aumônier de la liberté

ACHETER EN LIGNE

Eric Rondel Eric Rondel
L'Armée américaine en Alsace : Haut-Rhin / Bas-Rhin 1944-1945

ACHETER EN LIGNE

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Le Camp des Mazures et ses déportés juifs

 

Jean-Émile Andreux Jean-Émile Andreux
Mémorial des déportés du Judenlager des Mazures

 

 Collectif Collectif
Un exil intérieur : l'évacuation des Mosellans de septembre 1939 à octobre 1940

ACHETER EN LIGNE

Max Lagarrigue Max Lagarrigue
1940, la France du repli, l'Europe de la défaite

ACHETER EN LIGNE

Marie-Joseph Bopp Marie-Joseph Bopp
Histoire de l'Alsace sous l'occupation allemande, 1940 1945

ACHETER EN LIGNE
[Ajouter un ouvrage]

Texte pour ecartement lateral

Léon Roitman

dit Jean Sirot
Texte pour ecartement lateral

Metz 57000 Moselle
Nom de naissance: Léon Arié Roitman
Date de naissance: 29/01/1925 (Tarlow (Pologne))
Qualité: Résistant juif
[Créer un nouvel article et/ou ajouter une photo]

Leon-Roitman
Léon Roitman et sa fiancée Sabine Einhorn, 1944
source photo : Coll. Arnold Einhorn
crédit photo : USHMM
Histoire

Résistant juif

Période de Résistance
De 1941 à la Libération (Poitiers, ligne de démarcation, Grenoble et sa région, Toulouse et sa région, frontière espagnole)

Réseaux
Mouvement de la jeunesse sioniste (MJS)
Armée Juive (AJ)

Responsables
Otto Giniewski (Toto), Simon Lévitte

Rosa et Chil Roitman étaient originaire de Galicie (Pologne), où ils vivaient au sein de la communauté hassidisme de Tarlow. Poussés par les difficultés économiques, Rosa et Chil Roitman émigrent en France en 1925 avec leurs trois fils nés à Tarlow, Paul, né en 1920, Jacques, né en 1922, et Léon, né en 1925. La famille s’installe à Metz, où vont naître leurs deux filles Berthe en 1928 et Hélène en 1931. La famille demeure à Metz jusqu’à la guerre.

En 1938, Paul Roitman commence à Nancy des études de médecine qu’il devra interrompre trois ans plus tard parce que juif.

En 1940, Paul part se réfugier à Toulouse avec ses frères Jacques et Léon. Ils seront recrutés les principaux cadres de l’Armée juive et de l'Organisation juive de Combat. 

À Poitiers, Léon Roitman, alors âgé de seize ans, s'engage individuellement dans des groupes. Il s'adonne à des activités antifascistes, comme le collage d'affiches antinazies. Après la classe, il participe avec le rabbin Élie Bloch au sauvetage des enfants internés dans les camps. Il fait passer la ligne de démarcation à des Juifs menacés de déportation.

Pendant l'hiver 1942, le paysan chez lequel il travaille dans le cadre du STO (Service du travail obligatoire) le dénonce parce qu'il veut le quitter en raison des rafles. Léon est arrêté par des gendarmes français. Il parvient à leur fausser compagnie, mais se retrouve en gare de Toulouse devant une affiche avec son portrait où est souligné qu'il est « recherché pour tentative de meurtre ». Il rejoint l'Armée Juive (AJ) en novembre 1942.

Fin novembre 1942, apprenant que son frère aîné, Paul a été arrêté par les Allemands dans la région pyrénéenne, il décide de tout mettre en œuvre pour le sauver. Il arrive à savoir que Paul est incarcéré au fort du Hâ, dans la région de Bordeaux. Léon y contacte des connaissances qui le mettent en relation avec le commandant allemand, responsable des internés au fort. Là, il arrive à combiner une action fort intelligente, audacieuse et dangereuse qui aboutira à libérer son frère Paul en avril 1943. Il rejoint à la même date le MJS (Mouvement de la jeunesse sioniste) à Grenoble. Dès son arrivée, il est mobilisé par Simon Lévitte et Otto Giniewski qui le prend comme l'un de ses adjoints.

Dès mai 1943, il se lance à fond dans sa nouvelle mission dont le but est de mettre sur pied le célèbre service de faux papiers (les « synthés ») de Grenoble, qui réussit au-delà de toute espérance. Enfin, il prend en charge les nouvelles recrues, les initie à la synthé et s'occupe de leur bien-être.

Au moment où l'Italie signe l'armistice avec les Alliés, l'atmosphère devient irrespirable à Grenoble occupée par les Allemands. Le groupe de Grenoble se disperse ; une grande partie, dont Léon Roitman, s'établit à Toulouse et aux environs. Léon, toujours dans le service « synthés », établit de très bons contacts avec le clergé local qui l'aide à élargir notoirement le rayon de son activité.

En mai 1944, son frère Jacques, responsable des passages en Espagne, est arrêté. Léon reprend la direction de ces passages jusqu'à la Libération. 

21/11/2022
Auteur : Frida Wattenberg Lien : Organisation juive de combat : Résistance-sauvetage. France 1940-1945

[Compléter l'article]

Chronologie [Ajouter]
Cet article n'est pas encore renseigné par l'AJPN, mais n'hésitez pas à le faire afin de restituer à cette commune sa mémoire de la Seconde Guerre mondiale.


Témoignages, mémoires, thèses, recherches, exposés et travaux scolaires [Ajouter le votre]

Comment ajouter le votre. En savoir plus…

Paul Joseph dit Joseph Bourson Arrêté comme otage et fusillé le 11 juin 1944 à Mussidan (Dordogne), Blog 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE
Article rédigé à l'occasion de mes recherches généalogiques, puis la mise en ligne d'un blog (http://majoresorum.eklablog.com)dédié à la famille BOURSON qui a été expulsée en 1940 du village de Vigy (Moselle) et réfugiée à Mussidan (Dordogne) et les villages alentours où elle a vécu toute la durée de la guerre. Plusieurs personnes natives de Vigy faisaient partie des 52 otages fusillés le 11 juin 1944.
Paul Ernest dit Paul Bourson Farouche opposant au régime nazi, Exposé 2 pages, réalisation 2011
Auteur : Alain LAPLACE - terminal
Article extrait d'une étude généalogique sur la famille BOURSON de Vigy (Moselle) et alliés (http://majoresorum.eklablog.com)


Liens externes [Ajouter un lien vers un article d'intérêt ou un site internet]
1 Journal de guerre de Charles Altorffer
2 Site officiel de la Commune de Montigny-les-Monts
3 Site non officiel de la commune d' Auxon (Démarches administratives, histoire du village, cartes postales et photos anciennes. )
4 Saint-Dizier la période 1939-1945 en photos (La ville de Haute-Marne la période 1939-1945 en photos )
5 Histoire de Lièpvre de 1870 à 1945.

Annonces de recherche [Déposer une annonce]


[Signaler que le contenu de cet article vous semble erroné]




Avertissement Les informations affichées sur le site de ajpn.org sont fournies par les personnes qui contribuent à l'enrichissement de la base de données. Certaines, notamment les témoignages, ne peuvent être vérifiées par ajpn.org et ne peuvent donc pas être considérées d'une fiabilité totale. Nous citons les sources de ces informations chaque fois qu'elles nous sont communiquées. Toutes les demandes de rectification de données erronées sont bienvenues et, dans ce cas, les corrections nécessaires sont appliquées dans les meilleurs délais en citant la source de ces corrections. C'est par cette vigilance des visiteurs de notre site que nous pouvons assurer la qualité des informations conservées dans la base de données ajpn.org
 * Juste parmi les Nations
 

Justes parmi les Nations - Righteous among the Nations - De Gerechten mank de Völker - Giusti tra le nazioni - Drept între popoare - Gerechter unter den Völkern - Sprawiedliwy wsród Narodów Swiata - Rechtvaardige onder de Volkeren - Justuloj inter la popoloj - Rättfärdig bland folken - Spravodlivý medzi národmi - Spravedlivý mezi národy - Vanhurskaat kansakuntien joukossa - Világ Igaza - Justos entre as nações - Justos entre las Naciones - Justos entre les Nacions
© Lhoumeau, Marchal 2008-2024